Près d'un Français sur cinq a déjà lu un livre numérique

Toute l'actu du livre numérique de science-fiction, de fantastique et de fantasy

Modérateurs : Charlotte, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin

Répondre
Avatar du membre
marie.m
Messages : 6884
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Près d'un Français sur cinq a déjà lu un livre numérique

Message par marie.m » mer. févr. 27, 2013 10:49 am

Un article à lire sur Livres Hebdo. Ces chiffres ont été publiés par la chaire Economie numérique de la fondation Paris-Dauphine.
Ce baromètre montre également le support privilégié est la tablette, utilisée pour 45 % des lecteurs, contre un peu moins de 30 % pour la liseuse.

yogo
Messages : 73
Enregistré le : mer. août 22, 2012 7:07 pm

Message par yogo » jeu. févr. 28, 2013 7:03 am

Ca me semble beaucoup... :shock:

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » jeu. févr. 28, 2013 9:06 am

Pareil , si on considère le nombre de Français qui ne lisent pas du tout...
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

Avatar du membre
silramil
Messages : 1836
Enregistré le : sam. oct. 18, 2008 8:45 am

Message par silramil » jeu. févr. 28, 2013 9:20 am

Enquête réalisée auprès de 1985 internautes... Difficile de ne pas envisager un certain biais...
Ce dont on ne peut parler, il faut le faire.

Avatar du membre
Erion
Messages : 5025
Enregistré le : sam. oct. 21, 2006 10:46 am

Message par Erion » jeu. févr. 28, 2013 9:51 am

silramil a écrit :Enquête réalisée auprès de 1985 internautes... Difficile de ne pas envisager un certain biais...
... ou pas.
La proportion d'internautes en France représente quelque chose comme 77% de la population. Etant donné que toutes les méthodes actuelles de sondage font l'impasse sur certaines catégories de population (quid des gens qui ne possèdent plus de ligne fixe de téléphone et qui, du coup, ne sont jamais interrogés), on se retrouve avec des biais similaires.
Le biais avec les études sur les internautes n'est pas vraiment dans l'échantillon, mais dans le dispositif de réponse. Dans un sondage par téléphone ou en face à face, on pose beaucoup de questions, à un rythme soutenu, ce qui limite les cas de réponses "stratégiques". Dans le cas d'un questionnaire par internet, celui qui répond a tout le temps pour choisir de répondre et de formuler une stratégie ("je réponds ça pour faire croire que..."). C'est un biais tout à fait envisagé par les instituts de sondage, et c'est pourquoi certains d'entre eux refusent de faire des sondages politiques par internet. J'aurais tendance à être très critique sur les sondages politiques faits ainsi, parce que la dimension stratégique est importante et que "l'opinion politique" est un construit qui ne repose pas sur des éléments très solides (j'ai des articles magnifiques qui montrent comment certains sondages sur les retraites entérinent des décisions politiques en prétextant qu'ils ne font que refléter l'opinion publique, effet démultiplié par les médias qui surinterprètent ce que les sondages ne disent pas). Cependant, pour des sondages sur la consommation, ce risque est très limité.

Je ne nie pas l'existence d'un biais d'échantillon avec les sondages par internet, mais il est de moins en moins flagrant (vu la proportion d'internautes) et il est probable qu'en pourcentage il se conforme aux autres cas de biais technologiques.
"There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom. A consolation to the soul, in times of need : Allons-y !" (The Doctor)
http://melkine.wordpress.com/

Herbefol
Messages : 1642
Enregistré le : mer. févr. 08, 2006 9:16 pm

Message par Herbefol » jeu. févr. 28, 2013 7:56 pm

Erion a écrit :(quid des gens qui ne possèdent plus de ligne fixe de téléphone et qui, du coup, ne sont jamais interrogés)
Tu apprendras que les instituts de sondage ont découvert les téléphones portables.
L'affaire Herbefol
Au sommaire : La pointe d'argent de Cook, Black Man de Morgan, Navigator de Baxter, Cheval de Troie de Wells & The Labyrinth Index de Stross.

Avatar du membre
Erion
Messages : 5025
Enregistré le : sam. oct. 21, 2006 10:46 am

Message par Erion » jeu. févr. 28, 2013 8:34 pm

Herbefol a écrit :
Erion a écrit :(quid des gens qui ne possèdent plus de ligne fixe de téléphone et qui, du coup, ne sont jamais interrogés)
Tu apprendras que les instituts de sondage ont découvert les téléphones portables.
Et tu apprendras que ça ne permet pas de connaître la localisation de la personne. Ce qui rend très compliqué les échantillonnages.

Edit : on peut utiliser les téléphones portables quand on part d'un panel pré-existant. Mais dans le cadre d'un sondage classique, où on ne dispose pas déjà d'un panel, le téléphone portable est un gros problème.
"There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom. A consolation to the soul, in times of need : Allons-y !" (The Doctor)
http://melkine.wordpress.com/

Avatar du membre
Erion
Messages : 5025
Enregistré le : sam. oct. 21, 2006 10:46 am

Message par Erion » jeu. févr. 28, 2013 8:49 pm

Et je rajoute http://www.ipsos.com/french/Le_Sondage_ ... o_Marchese
Qui met en évidence qu'on n'interroge pas les utilisateurs du téléphone mobile comme ceux du fixe, ce qui oblige à des méthodes spécifiques qui sont en cours de développement.
Autrement dit : pour conserver une homogénéité des biais, quand on fait une enquête par téléphone, on en reste au fixe.
Il existe des enquêtes spécifiques des utilisateurs du mobile, mais je n'ai pas souvenir d'enquêtes qui mélangeraient fixe et mobile. Ce serait assez étonnant
"There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom. A consolation to the soul, in times of need : Allons-y !" (The Doctor)
http://melkine.wordpress.com/

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » jeu. févr. 28, 2013 9:40 pm

Ceci étant et pour en revenir au sujet de la présente enquète, il y a certainement une corrélation nette entre l'utilisation d'Internet et la capacité à lire sur écran. Donc un biais duquel je ne suis oas sûr qu'on sâche l'évaluer. Sans oublier le biais peut-être négligeable, mais existant, entre les gens qui répondent à un sondage Internet et l'ensemble des utilisateurs...
Il est clair que pour savoir évaluer ces biais, il faudrait avoir réussi à comparer des enquêtes faites par Internet à des enquêtes faites autrement sur le même sujet. Peut-être a-ce été fait, d'ailleurs.....
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Erion
Messages : 5025
Enregistré le : sam. oct. 21, 2006 10:46 am

Message par Erion » jeu. févr. 28, 2013 9:57 pm

bormandg a écrit : Il est clair que pour savoir évaluer ces biais, il faudrait avoir réussi à comparer des enquêtes faites par Internet à des enquêtes faites autrement sur le même sujet. Peut-être a-ce été fait, d'ailleurs.....
L'avis de l'IFOP sur la question : http://www.revuepolitique.fr/blog/sonda ... -eprouvee/
"There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom. A consolation to the soul, in times of need : Allons-y !" (The Doctor)
http://melkine.wordpress.com/

Répondre

Retourner vers « Les infos du livre numérique »