Isabelle de Will et Franquin

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Estelle Hamelin, Jean

Avatar du membre
Soslan
Messages : 3051
Enregistré le : sam. juin 13, 2009 1:22 pm
Localisation : Lille (ou presque)
Contact :

Isabelle de Will et Franquin

Message par Soslan » dim. juin 06, 2010 8:44 pm

L'action conjugué des critiques Noosfere et des avis de ce faux rhum a fini par me faire lire ce chef-d'oeuvre du 9ème art, dans sa belle intégrale en 3 tomes.

Les 2 premiers albums, scénarisés par Macherot, regroulent de courtes histoires gentilettes, d'interêt plutôt anecdotique, mais qui donnent déjà un très bel avant-goût de la poésie de la série (les 2 inédits en fin des 2 premiers tomes sont dans la continuité, c'est toujours bon à savoir pour le sens de lecture).
Par contre, dés que Franquin débarque au scénar'...quelle tuerie ! Pour juger ces albums, il est impossible de dissocier l'imagination débridée du papa de Gaston des dessins sublimes dans leur précision de Will, tant l'enchantement résulte d'une alchimie entre eux et, ne l'oublions pas, leur dialoguiste Yves Delporte. L'ensemble prend une ampleur épique qui fait tout drôle quand on débarque dans le 3ème album, nous baladant à travers le fonds des océans, des forêts enchantées ou une espèce de Laputa slave, tout en en rajoutant avec brio dans la poésie burlesque, qui fait penser à un Philémon de Fred qui se serait davantage inspiré de la tradition du conte de fée.
Le résultat en est une fantasy légère et pétillante, à l'opposé de certaines lourdingueries actuelles. Les auteurs s'amusent même à biaiser le politiquement correct de la Bd jeunesse de l'époque, avec leurs personnages féminins voluptueux (que Will aimait beaucoup dessiner parait-il, et comme on est très loin du Petit Spirou en terme de qualité...), leurs allusions ; et pas que, car la profondeur n'est pas en reste quand les auteurs s'essayent à la satire dans les trois derniers albums (peut-être au détriment de la dinguerie imaginative, surtout dans les 2 derniers...).

Bref, à lire absolument pour toute personne qui s'intéresse un tant soit peu à la BD franco-belge (oh la vilaine mauvaise foi d'inculte).
"La Lune commence où avec le citron finit la cerise" (André Breton)

http://karelia.over-blog.com/
Et pour ne pas faire que ma propre promo :
http://musardises.moonfruit.fr/

Avatar du membre
kibu
Messages : 2901
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 3:54 pm

Message par kibu » dim. juin 06, 2010 9:23 pm

Isabelle, c'est de la balle !
A l'envers, à l'endroit

Ô Dingos, ô châteaux

Avatar du membre
Don Lorenjy
Messages : 1442
Enregistré le : jeu. mars 09, 2006 9:03 am
Contact :

Message par Don Lorenjy » lun. juin 07, 2010 8:26 am

Isaballe !


Qui dit moins ?
Les marques Don Lorenjy et Don Lo sont retirées des rayons

Avatar du membre
Travis
Messages : 1841
Enregistré le : mar. déc. 16, 2008 9:11 am
Contact :

Message par Travis » lun. juin 07, 2010 3:46 pm

Leconte est bon.

Avatar du membre
Vladkergan
Messages : 508
Enregistré le : lun. juil. 06, 2009 6:12 pm
Contact :

Message par Vladkergan » lun. juin 07, 2010 10:26 pm

Elle est vraiment incroyable cette série. C'est une des séries jeunesse les plus riches et les plus imaginatives que j'ai eu l'occasion de lire. J'avais découvert avec Les maléfices de l'oncle Hermès (premier des tomes ou intervient Franquin ce me semble), et du coup j'avais été un peu déçu en lisant les tomes précédents, mais enchanté en lisant la suite.

Franquin a vraiment ajouté sa patte à l'univers de Will, en rajoutant moults créatures et en donnant un aspect plus tentaculaire à l'univers, qui était jusque-là assez anecdotique (des histoires fantastiques gentilles mais déconnectées les unes des autres).

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mar. juin 08, 2010 10:30 am

C'est un des ces grands trucs poétiques inoubliables, comme les aventures de Phillémon (le naufragé du A).
Oncle Joe

Avatar du membre
McCorjeag
Messages : 173
Enregistré le : ven. juin 15, 2007 4:49 pm
Localisation : Sur ma chaise en Haute-Savoie

Message par McCorjeag » mar. juin 08, 2010 4:00 pm

Nostalgie, nostalgie c'était ma BD préférée quand j'étais un petit abraxas, je pense même avoir appris à lire avec. L'émotion me submerge mais est-ce que, les trois tomes dont tu parles Soslan, sont une réédition que je peux me procurer chez mon libraire, où est-ce un ex libris quelconque ?
Fantôme : Signe extérieur évident d'une frayeur interne.
Ambrose Bierce

Avatar du membre
Soslan
Messages : 3051
Enregistré le : sam. juin 13, 2009 1:22 pm
Localisation : Lille (ou presque)
Contact :

Message par Soslan » mar. juin 08, 2010 5:01 pm

McCorjeag a écrit :Nostalgie, nostalgie c'était ma BD préférée quand j'étais un petit abraxas, je pense même avoir appris à lire avec. L'émotion me submerge mais est-ce que, les trois tomes dont tu parles Soslan, sont une réédition que je peux me procurer chez mon libraire, où est-ce un ex libris quelconque ?
C'est tout à fait trouvable chez ton libraire, assez récent et encore disponible neuf dans le commerce. Et il y a vraiment les 12 albums plus deux 'tiotes histoires inédites. Faut compter 29 euros le tome.
"La Lune commence où avec le citron finit la cerise" (André Breton)

http://karelia.over-blog.com/
Et pour ne pas faire que ma propre promo :
http://musardises.moonfruit.fr/

Avatar du membre
McCorjeag
Messages : 173
Enregistré le : ven. juin 15, 2007 4:49 pm
Localisation : Sur ma chaise en Haute-Savoie

Message par McCorjeag » mar. juin 08, 2010 5:06 pm

Encore un nouveau moyen de faire sepuku ma carte bleue...

Tant pis ! :roll: C'est un achat essentiel à ma vie d'adulte...
Fantôme : Signe extérieur évident d'une frayeur interne.
Ambrose Bierce

Avatar du membre
Soslan
Messages : 3051
Enregistré le : sam. juin 13, 2009 1:22 pm
Localisation : Lille (ou presque)
Contact :

Message par Soslan » mar. juin 08, 2010 6:50 pm

Les achats essentiels à ma vie d'adulte, je connais aussi, genre la collec' d'une dix-huitaine d'albums de Claude Ponti il y a un an.
Sur ce, j'vous laisse, ma maman elle aime pas quand je suis en retard pour le dîner.
"La Lune commence où avec le citron finit la cerise" (André Breton)

http://karelia.over-blog.com/
Et pour ne pas faire que ma propre promo :
http://musardises.moonfruit.fr/

Avatar du membre
McCorjeag
Messages : 173
Enregistré le : ven. juin 15, 2007 4:49 pm
Localisation : Sur ma chaise en Haute-Savoie

Message par McCorjeag » mer. juin 09, 2010 8:29 am

Mince alors... maintenant Claude Ponti... c'est l'avalanche de réminiscence (qui "précède le sens de l'achat" comme l'avait fait remarquer Platon avant de claquer tout son salaire en jouets à la con du Péloponnèse qui étaient très à la mode dans les nurseries de -428 avant JC) Je recommande d'ailleurs Ma vallée (de Ponti, pas de Platon... de mémoire c'est pas dans celui-là qu'il y a la vache IVG ?) et Blaise et le Château d'Anne Hiversère, son dernier est très chouette aussi Bih-Bih et le Gouffron-Bouffron.

Par contre des Ponti je n'en ai lu que récemment mes parents n'avaient pas assez d'argent pour m'en acheter petite et il n'y avais pas de bibli dans mon village. snif... (je suis prise pour le rôle des deux orphelines?)
Fantôme : Signe extérieur évident d'une frayeur interne.
Ambrose Bierce

Avatar du membre
Soslan
Messages : 3051
Enregistré le : sam. juin 13, 2009 1:22 pm
Localisation : Lille (ou presque)
Contact :

Message par Soslan » mer. juin 09, 2010 10:21 am

Je les ai découvert aussi récemment les Ponti (il ya un an quoi) quand j'étais tiot j'ignorais l'existence de cet auteur-dessinateur génial (et moi, dans le rôle de l'orphelin, c'est pas mal non plus non ?).
Modifié en dernier par Soslan le jeu. juin 10, 2010 9:40 am, modifié 1 fois.
"La Lune commence où avec le citron finit la cerise" (André Breton)

http://karelia.over-blog.com/
Et pour ne pas faire que ma propre promo :
http://musardises.moonfruit.fr/

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » mer. juin 09, 2010 1:45 pm

Soslan a écrit :Je les ai découvert aussi récemment les Ponti (il ya un an quoi) quand j'étais tiot j'igonairais l'existence de cet auteur-dessinateur génial (et moi, dans le rôle de l'orphelin, c'est pas mal non plus non ?).
Ponti , c'est de la balle , je mettrai bientôt en ligne les dernières fresques que nous avons faites avec des maternelles pour leur préau d'après Pétronille et ses 120 petits et L'écoute aux portes .
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

Avatar du membre
McCorjeag
Messages : 173
Enregistré le : ven. juin 15, 2007 4:49 pm
Localisation : Sur ma chaise en Haute-Savoie

Message par McCorjeag » mer. juin 09, 2010 3:40 pm

Soslan a écrit :Je les ai découvert aussi récemment les Ponti (il ya un an quoi) quand j'étais tiot j'igonairais l'existence de cet auteur-dessinateur génial (et moi, dans le rôle de l'orphelin, c'est pas mal non plus non ?).
Pas mal non plus je l'avoue. Voici donc la tragique histoire de l'orphelin et l'orpheline qui n'avaient pas de Ponti petits. Mais qui finirent en fresque sur le mur de l'école d'Hoêl ayant su émouvoir la fibre humaine de 25 maternelles... snif c 'est beau...

N'empêche que Ponti est un Dieu vivant de la littérature et pas que jeunesse, quand je vois toutes les entrées qu'il propose dans chacun de ses livres et les différents niveaux de lecture, je me demande s'il n'a pas réinventé l'hermétisme. En tout cas il ne souhaite pas que l'on explique son oeuvre préférant peut-être que tout le monde lise à son niveau ses albums.
Fantôme : Signe extérieur évident d'une frayeur interne.
Ambrose Bierce

Avatar du membre
Soslan
Messages : 3051
Enregistré le : sam. juin 13, 2009 1:22 pm
Localisation : Lille (ou presque)
Contact :

Message par Soslan » jeu. juin 10, 2010 9:45 am

McCorjeag a écrit : N'empêche que Ponti est un Dieu vivant de la littérature et pas que jeunesse, quand je vois toutes les entrées qu'il propose dans chacun de ses livres et les différents niveaux de lecture, je me demande s'il n'a pas réinventé l'hermétisme. En tout cas il ne souhaite pas que l'on explique son oeuvre préférant peut-être que tout le monde lise à son niveau ses albums.
Surtout si c'est pour sortir des interprétations freudiennes à deux francs comme celle d'un analyste du Maine, que l'arbre sans fin de l'album éponyme est un symbole vulvique et je ne sais quelles autres c***eries.
Déjà que ça commence à bien faire les interprétations freudiennes à tout bout de champs (ça me rappelle certains délires faniques sur le Seigneur des Anus, euh, des Anneaux) si en plus il se mettent à profaner Claude Ponti, là on mord.
"La Lune commence où avec le citron finit la cerise" (André Breton)

http://karelia.over-blog.com/
Et pour ne pas faire que ma propre promo :
http://musardises.moonfruit.fr/

Répondre

Retourner vers « Vos lectures BD  »