Robert E. Howard

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean

Cahal
Messages : 10
Enregistré le : sam. juin 30, 2007 10:24 am

Message par Cahal » lun. juil. 02, 2007 7:33 pm

Lensman a écrit :Je rigolais...
Mais une absurde légende a couru, sur des passages enlevés des textes car soi-disant trop "racistes". On exagère toujours...
Oncle Joe, hilare
La question des passages censurés pour des motifs "raciaux" a été abordée par Steve Trout à propos des histoires de Solomon Kane dans "The Expurgated Solomon Kane" (in: Van Hise, James (ed). The Fantastic Worlds of Robert E. Howard, 1997, pp. 91-107). Par rapport aux textes parus dans Weird Tales, l'éditeur Donald M. Grant, à la fin des années 60, a fait enlever les "black", "white" et "Negro" au point que cela en devient absurde. Ainsi "like a cavalcade of black specters led by a white ghost" devient "like a cavalcade of specters", "the black man" devient "the warrior chief", "white man" est remplacé par "Englishman", "skin was white" est remplacé par "skin was fair", "the black queen who kept a white woman" devient "the evil queen who kept a foreign girl", "jargon of the black people" devient "jargon of the native", etc, etc...
Steve Trout cite également un exemple tiré de "Wings of the Night" où Howard présente Kane comme une incarnation du barbare aryen, combattant suprême: "[...] but all over stands the Aryan barbarian, white-skinned, cold-eyed, dominant, the supreme fighting man of the earth, whether he be clad in wolf - hide and horned helmet, or boots and doublet - whether he bears in his hand battle-axe or rapier - whether he be called Dorian, Saxon or Englishman -whether his name be Jason, Hengist or Solomon Kane. " Là encore le passage a été expurgé. Les textes des éditions Donald M. Grant ont été utilisés pour les éditions de poches ultérieures et les traductions des NéO. Pour lire les textes tels que conçus par Howard ont consultera The Savage Tales of Solomon Kane (New York: Del Rey, 2004).
Lors de la publications des Selected Letters publiées par Necronomicon Press en 1990-91 des passages à connotation raciste, entre autres, ont également été excisés.
A propos de la correspondance, l'intégrale des lettres est actuellement en cours d'édition par la Robert E. Howard Foundation :
[/url]http://www.rehfoundation.org/book-letters.php[url]
Quoiqu'il en soit, j'espère que la polémique sur le racisme de Howard va nous être épargnée. Tout au plus pourra-t-on en conclure que Howard était un homme de son temps et que si certains aspects de son oeuvre et de sa correspondance peuvent être qualifiés de racistes d'autres facettes des écrits du barde de Cross Plains viennent tempérer ce jugement.

Cahal

Avatar du membre
orcusnf
Messages : 2406
Enregistré le : mer. mai 24, 2006 8:55 pm
Localisation : Stuttgart
Contact :

Message par orcusnf » lun. juil. 02, 2007 8:47 pm

Oui Howard était raciste, et quand il a découvert que l'homme blanc était inférieur aux autres races, il s'est suicidé. Voilà la vérité.

désolé
http://www.fantastinet.com l'actualité de la littérature de l'imaginaire

Cahal
Messages : 10
Enregistré le : sam. juin 30, 2007 10:24 am

Message par Cahal » lun. juil. 02, 2007 11:57 pm

orcusnf a écrit :Oui Howard était raciste, et quand il a découvert que l'homme blanc était inférieur aux autres races, il s'est suicidé. Voilà la vérité.

désolé
Quelle admirable logique! :lol:
L'énoncé "l'homme blanc [est] inférieur aux autres races" est tout aussi raciste que l'inverse.
Quant à votre explication du suicide de REH :lol:
Désolé
Cahal

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mar. juil. 03, 2007 9:23 am

Le débat sur le racisme de Howard (et d'autres écrivains) n'est pas inintéressant, même s'il ne doit pas interférer plus que de raison avec l'immense intérêt littéraire de son oeuvre, et ne doit surtout pas dégoûter les lecteurs! D'ailleurs, en France, on a pas mal d'écrivains qui étaient des antisémites furieux, et certains d'entre eux sont considérés (à juste titre) comme de grands écrivains.
Il est amusant de voir que des passages racistes ont été coupés dans la correspondance de Howard, quand on voit ceux qui restent (bien gratinés!) dans la correspondance de son copain Lovecraft édités chez Arkham House, au vu et au sus de tout le monde...
Le débat serait plus serain si'l n'y avait pas des imbéciles qui, pour des raisons difficilement compréhensibles, tenaient à couper tel ou tel passage ce qui, évidemment, attire l'attention sur les passages coupés, et leur donne une importance exagérée.
Il y a par contre un autre problème, très général, qui m'a toujours travaillé en littérature: est-il légitime de publier une correspondance privée sans l'aval des intéressés? (je dis bien des intéressés, pas des ayant droit des intéressés, ce qui n'a rien à voir).
Oncle Joe
PS: sans vouloir que cette discussion se transforme en blabla sans fin sur le racisme etc., je ferais tout de même remarquer que l'argument "Howard était un homme de son temps" est discutable. Il y avait des gens du temps de Howard qui étaient moins racistes que lui, et il y a des gens de notre temps (et ils sont nombreux) qui sont plus racistes que lui... L'argument est valable, par contre, si on s'intérroge sue ce que voulait dire être raciste à l'époque de Howard, et si cela se distingue de ce qui se passe aujourd'hui.

Cahal
Messages : 10
Enregistré le : sam. juin 30, 2007 10:24 am

Message par Cahal » mar. juil. 03, 2007 7:53 pm

Lorsque j’écris que Howard était un « homme de son temps » j’entends par là qu’il faut pour comprendre (ce qui ne veut pas dire exonérer) un homme du passé le remettre dans le contexte de la société où il a évolué. Il y avait certes dans les États-Unis des années 20 et 30 des gens moins racistes que Howard mais la question est de savoir dans quelle proportion. A titre d’anecdote dans le comté de Callahan, où se situe Cross Plains, une loi interdisait, à l’époque de Howard, à un noir d’y passer la nuit.

Pour ce qui est de la correspondance, les passages à connotation raciste n’en représentent qu’une faible part. Il serait dommage de n’en retenir que cet aspect. Elle apporte un précieux éclairage sur la personnalité de Howard (sans compter les nombreux poèmes et parodies qui émaillent les lettres à son ami Tevis Clyde Smith). Quant à la question de la légitimité de la publication d’une correspondance privée, si le principe de demander l’aval aux intéressés est satisfaisant pour l’esprit il n’est guère praticable dans le cas de REH…
Cahal

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mer. juil. 04, 2007 9:31 am

Salut Fab..., pardon, salut Cahal!
Evidemment, on ne peut pas demander à Howard son autorisation...
Mais ma question était générale, pas uniquement sur le cas Howard: si on n'a pas l'autorisation des intéressés, est-il légitime de publier une correspondance privée? Ma réponse est non, la sphère privée demeurant la sphère privée. Le principe est tout à fait praticable, au contraire: on n'a pas d'autorisation, on ne publie donc pas.
Dans les faits, on se moque en général de ce principe, pourtant extrêmement simple à appliquer. Il y a des correspondances qui sont pratiquement faites pour être publiques, mais ce n'est pas toujours le cas.
Comme je suis le premier à lire ces documents, je ne devrais pas me plaindre... mais je resents pourtant un certain malaise.
Sur "l'homme de son temps", nous sommes bien d'accord, il s'agit de comprendre ce que voulait dire être raciste à l'époque de Howard. Je rappelerai aussi qu'il n'est pas nécessaire de remonter à son époque pour trouver des loi de ségrégation raciale, qui existaient encore sous Kennedy...
Oncle Joe

Patrice Louinet
Messages : 8
Enregistré le : jeu. nov. 16, 2006 4:55 pm

Message par Patrice Louinet » mer. juil. 04, 2007 3:17 pm

Sans vouloir remettre en question les vues d'Howard dans sa jeunesse et jusque vers 1931-1932, voici un extrait d'une lettre adressée à H.P. Lovecraft en décembre 1935.
Je m'excuse par avance de la trad. j'ai fait ça en 5 minutes, mais l'extrait en vaut la peine, est d'une modernité et d'une actualité absolument surprenante, et il s'inscrit en plein dans les discussions abordées dans ce fil, et va sans doute remettre quelques pendules à l'heure.

****

Vous vous étonnez que je dise que les hommes “civilisés” essayent toujours de justifier leurs exactions, pillages et massacres en déclarant qu’ils agissent dans l’intérêt de l’art, du progrès et de la culture. Que ce simple constat vous surprenne m’étonne et me surprend. Ceux qui se targuent d’appartenir à une civilisation supérieure ont toujours déguisé leur rapacité avec de tels arguments.
Vous dites que certaines guerres sont déclarées afin de défendre la civilisation. Pouvez-vous m’en citer une récente ? La guerre du Mexique, où une culture latine a été remplacée par une culture anglo-saxonne en certains endroits ? La guerre de Sécession où une oligarchie agraire a été broyée par une oligarchie industrielle ? La guerre entre l’Espagne et les Etats-Unis dans laquelle nos capitalistes se sont emparés d’une île pour s’approprier ses richesses en sucre ? Ou alors était-ce la Guerre Mondiale dans laquelle les Allemands ont massacré à tout va pour étendre leur Kulture, tandis que les alliées combattaient eux afin « de faire de la planète un endroit plus sûr pour la démocratie » (et au passage protéger les investissements européens de Wall Street.) ? Ou alors, est-ce le conflit actuel en Afrique ou les Ritals sont en train de civiliser ces ignorants d’Ethiopiens à coup de gaz mortels et de balles dum-dum ? J’ai du mal à comprendre votre étonnement parce que les civilisés ont toujours professé les motifs les plus nobles pour justifier leurs atrocités les plus infâmes….
Votre ami Mussolini en est un exemple frappant. Dans la traduction de ce discours que j’ai écouté, il parlait avec emphase de l’expansion de la civilisation. Il a déclaré a plusieurs reprises que « l’épée et la civilisation marchaient de concert ! » ; « Où que soit brandi le drapeau italien, ce sera un symbole de civilisation ! », « l’Afrique doit rentrer dans le giron de la civilisation ! »
Ce n’est pas, bien sûr, en raison d’un quelconque but égoïste qu’il a envahi un pays sans défense, bombardant, brûlant et gazant combattants et non-combattants sans distinction par milliers. Oh que non ! selon ses déclarations, tout cela était dans l’intérêt de l’art, de la culture et du progrès, tout comme les seigneurs de guerre allemands étaient bien déterminés à apporter à un monde ignorant les bienfaits de la Kulture Teutonne, par le feu, le plomb et l’acier.
Jamais au grand jamais les nations civilisées n’ont de motifs égoïstes pour massacrer, violer et piller ; il n’y a que les barbares pour faire cela. Lorsque les Belges ont mutilé plusieurs milliers de nègres du Congo, c’était là aussi pour défendre la civilisation. Lorsque l’Allemagne a pénétré les frontières belges sans défense, c’était là aussi pour protéger la civilisation, dont ils étaient les représentants. Mais les alliés eux aussi défendaient la civilisation. Dans ce carnage, chaque camp proclamait être le seul défenseur de la civilisation.
Vous dites que « les fruits de la civilisation doivent être préservés à tout prix ». Qui donc voudrait s’emparer de ces fruits ? Les Ethiopiens ?

Patrice

rmd
Messages : 2248
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 1:44 pm

Message par rmd » mer. juil. 04, 2007 3:35 pm

Merci pour cet extrait qui est vraiment intéressant. Et c'est effectivement totalement d'actualité.
Après des années de cérémonie du Thé, il n’y a rien de meilleur que de vomir de la Bière.

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mer. juil. 04, 2007 3:57 pm

J'espère tout de même que Howard n'a pas basculé dans le socialisme, ni dans l'apologie des droits de l'homme, ou alors, c'est à désespérer!
Oncle Joe

Papageno
Messages : 2270
Enregistré le : dim. sept. 10, 2006 10:28 am
Localisation : Auxerre (Yonne)

Message par Papageno » mer. juil. 04, 2007 6:35 pm

Merci aussi , effectivement, ce document assez extraordinaire, bouscule beaucoup d'idées reçues.

Cahal
Messages : 10
Enregistré le : sam. juin 30, 2007 10:24 am

Message par Cahal » mer. juil. 04, 2007 8:34 pm

Lensman a écrit :J'espère tout de même que Howard n'a pas basculé dans le socialisme, ni dans l'apologie des droits de l'homme, ou alors, c'est à désespérer!
Oncle Joe
Howard votait Démocrate et était partisan de Roosevelt. On peut le qualifier de populiste. Dans son article intitulé "Robert E. Howard: New Deal Heroic Fantasist" (The Dark Man. The Journal of Robert E. Howard Studies, Vol. 2, isue n° 1/2, Spring 2006) le spécialiste américain Rusty Burke montre comment transparaissent les idées politiques de Howard dans les histoires du Roi Kull et de Conan.
Cahal

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mer. juil. 04, 2007 10:17 pm

Et voilà! Howard était un rouge!!! Comme quoi...
Oncle Joe

Sanahu
Messages : 197
Enregistré le : sam. mars 11, 2006 12:55 pm
Localisation : Reims !
Contact :

Message par Sanahu » jeu. juil. 05, 2007 12:36 am

Ca surprend toujours au début mais, quand on lit les histoires où Conan est roi, ces idées transparaissent clairement. D'ailleurs, c'est quelque chose que De Camp n'a jamais compris (quand on sait qu'il a renommé Hour of the Dragon en Conan the Conqueror, c'est vraiment qu'il n'avait rien pigé)

Cette lettre à Lovecraft est fascinante ( le premier N n'est pas une coquille remplaçant un S ;)). Vivement que l'on dispose de tout cela.

Cahal
Messages : 10
Enregistré le : sam. juin 30, 2007 10:24 am

Message par Cahal » jeu. juil. 05, 2007 7:40 pm

Lensman a écrit :Et voilà! Howard était un rouge!!! Comme quoi...
Oncle Joe
C’est aller un peu vite en besogne! :) Dans un poème (« The Rulers ») où il fustige les dirigeants, éternels marchands d’illusion, de tous poils et de toutes époques il met dans le même sac le fascisme, le communisme et la Liberty League (une organisation conservatrice opposée à Roosevelt): « And once we called it conquest, / Looting and court-intrigues, / But we say fascism, Communist / Or Liberty League ». Individualiste, Howard exécrait tout forme d’autorité.

Cahal

Avatar du membre
Aède
Messages : 168
Enregistré le : dim. mai 07, 2006 6:18 pm
Localisation : dans les bras de l'amour
Contact :

Message par Aède » jeu. juil. 19, 2007 10:53 am

Une lettre très intéressante en effet.
Image

Répondre

Retourner vers « Quels sont vos incontournables ? »