Fabien Clavel - L'Evangile cannibale

Les éditions Actusf, ce sont aussi des livres et des auteurs. Présentations.

Modérateurs : Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Nathalie

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » lun. mai 19, 2014 9:59 am

L'avis d'Unwalkers :
Le style est acéré, sans fioriture. Pas de complaisance pour nos héros grabataires, et aucune illusion : à quoi vous attendiez vous de vieux évoluant dans un décor d’apocalypse et entourés de zombis. Non mais franchement !

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » mar. mai 27, 2014 10:27 am

La chronique dessinée de Sita.

L'avis de Nymeria :
Avec « L’évangile cannibale », Fabien Clavel frappe fort, là où ça fait mal. (...) Finalement Sa Majesté des mouches n’est pas loin. Une bonne découverte !

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » mar. juil. 01, 2014 9:45 am

Sur le blog Océan de pages


L'avis de Marcelline :
Course-poursuite entre des vieux qui ont un pied dans la tombe et des créatures qui semblent en sortir, L’évangile cannibale est un roman glaçant, drôle et terrifiant, tout ça d’un coup! Au programme morts violentes, bâchage entre vieux, (mauvais) traitement des personnes âgées et mysticisme, L’évangile cannibale, s’il n’est pas à mettre entre toutes les mains, sera dévoré en un instant et trottera derrière vous pendant longtemps!

L'avis de Garlon :
En bref, nous avons une histoire totalement originale dans le domaine des invasions zombies, avec des personnes âgées dans le rôle des survivants, nous offrant ainsi de l’action différente de d’habitude, de nombreux retournements de situation, de la réflexion, de la folie et de l’humour, le tout écrit avec un très bon style et des personnages très bien travaillés bien que n’étant pas attachants.

Un livre à ne pas manquer !

Coup de cœur de Manuel Beer dans Bifrost 74 :
Roman bien plus fin qu'il n'y paraît, L’Évangile cannibale juxtapose avec à propos des zombies incarnant la décadence corporelle poussée à l'extrême et de vieux grabataires. L'auteur décrit dans sa première partie l'effrayant quotidien d'une maison de retraite et pointe du doigt la façon dont notre société gère la vieillesse et l'isolement des personnes âges. Plus loin, c'est la société de consommation qui en prend plein les dents. A quoi bon voler des écrans plats au cours d'une invasion zombie ?
Bref, voici un petit OLNI à ne pas rater, un joli coup de cœur pour bien démarrer l'année.

Avatar du membre
kibu
Messages : 2901
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 3:54 pm

Message par kibu » lun. juil. 28, 2014 3:27 pm

A l'envers, à l'endroit

Ô Dingos, ô châteaux

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » jeu. janv. 22, 2015 12:14 pm

Coup de coeur de la librairie Le Neuf :
Un roman plein de pêche, plus intelligent qu'il n'y paraît, qui dénonce au passage le traitement honteux que l'on réserve parfois à nos anciens et notre société de consommation.
De l'humour noir à l'état brut !
Sylvain Bonnet sur Phénix-Web :
Fabien Clavel réussit à ménager un bon suspense (on ne sait vraiment pas comment les choses vont tourner) et livre ici un bon roman, iconoclaste à souhait, qu’on ne peut que recommander.
Noé Gaillard de Murmures :
Ce qui compte c'est le regard sur les humains et la gageure de Fabien Clavel : se mettre à la place d'un vieux. C'est réussi, les humains sont justes, à peine un peu exagérés - mais les effets de l'âge sont incontournables.
L'avis de Elessar sur son blog :
Un très bon roman de zombie, qui tout en ne manquant pas de rendre hommage au genre au travers de scènes ou de certains de ses personnages offre un angle original. La plume de Fabien Clavel se montre tour à tour drôle, acerbe ou horrifique et vraiment plaisante à lire.

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » lun. févr. 08, 2016 10:51 am

L'avis de Julien le Naufragé volontaire :
Un roman au ton très noir et résolument nihiliste avec un humour carrément amer et décalé [.] "L'évangile cannibale" est un roman qui m'a positivement surpris d'autant que je me voyais l'abandonner après quelques pages. Cela démontre la force d'écriture de Fabien Clavel ainsi que sa capacité à mettre de l'originalité dans la thématique zombies tout en ajoutant des thématiques et critiques biens vues (vieillissement, éternelle jeunesse, etc.).
L'avis de Doris Facciolo :
L’Evangile Cannibale fut une lecture vraiment atypique et dérangeante. Ce livre m’a secouée. Je me suis interrogée, aussi. Comme souvent avec les questions de survie.
Une plume intéressante, qui n’hésite pas. En rien.
L'avis de Melusine :
Attention, ovni littéraire complètement déjanté en approche. Parce que ce qu’on vous propose avec ce livre, c’est ni plus ni moins qu’une bande de petits vieux grabataires affrontant une apocalypse zombie. Le pari a de quoi dérouter et pourtant, on se prend complètement au jeu.
L'avis d'Aranae :
L'Évangile cannibale est un récit atypique, tant dans son fond que dans sa forme. (...) Assurément, on ne ressort pas de ce livre de la même manière qu'on y est entré. L'histoire est rapide, nerveuse et brutale. Mais tellement plaisante à lire !

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » mar. janv. 17, 2017 11:25 am

L'avis de Dionysos :
L’Evangile cannibale fait changer l’horreur de camp et propose une nouvelle variante du roman de zombies. C’est à découvrir.

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » jeu. avr. 12, 2018 10:09 am

L'Évangile cannibale est désormais disponible au format poche.

La fiche sur notre site

Image

Répondre

Retourner vers « Les éditions Actusf »