Du sense of wonder à la SF métaphysique

Modérateurs : Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome

Avatar du membre
Aldaran
Messages : 1893
Enregistré le : dim. sept. 23, 2007 10:25 am

Message par Aldaran » mer. nov. 15, 2017 6:18 pm

Au fait, ce sera enregistré ou si on rate... on rate ?

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » mer. nov. 15, 2017 6:20 pm

Aldaran a écrit :Fermer ce fil serait sacrilège !
Clairement !
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » jeu. nov. 16, 2017 9:30 pm

Toujours renvoyé régulièrement à ce câble (un tel fil m&érite bien le nom), que je consulte régulièrement avant de reparler de philosophie (dont la SF est entièrement l'expression) et de métaphysique que, comme je crois que nous en sommes convenus, la SF récuse ou, plutôt, dont elle tire des éléments pour leur donner une réponse physique. Simon, avant même les actes du colloque auquel je ne pourrai assister, pourras-tu m'envoyer par mail un PDF ou un résumé de vos interventions, à Irène et toi? Merci d'avance? 8)
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » ven. juin 01, 2018 6:46 am

Serge a récidivé..

De la science-fiction comme laboratoire métaphysique
Mais la science-fiction est bien autre chose qu’une étiquette éditoriale. Dans sa formulation générale, elle représente un phénomène culturel de grande envergure dont les manifestations ont dès l’origine débordé la fiction pour s’étendre à des domaines aussi divers que l’urbanisme, la philosophie, la religion, et tout le spectre des sciences. Pour ne prendre qu’une poignée d’exemples récents : les projets futuristes du Grand Paris, les travaux des comités d’éthique sur l’automodification de l’homme par manipulations génétiques — tout ce qu’on appelle le « posthumain » —, l’envoi de la sonde Huygens sur Titan en 1997 ou l’annonce (fantaisiste) par la secte Raël d’un clonage humain réussi en 2002 sont autant de mises en œuvre, correctes ou déviantes, de la procédure d’extrapolation décrite plus haut : admettre comme certitudes des hypothèses scientifiques, et en déduire les conséquences. Cette procédure est le principe actif de la science-fiction. Elle traduit une certaine disposition intellectuelle, un goût pour la pensée spéculative et l’exploration jusqu’au-boutiste des hypothèses dont Renard, en poète, a donné dans son article une autre formulation, moins rigoureuse mais plus frappante : « L’aventure d’une science poussée jusqu’à la merveille ou d’une merveille envisagée scientifiquement. »
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » ven. juin 01, 2018 8:21 am

Bon, en tout cas dans cet extrait (il faudra que j'aille rechercher le texte complet pour voir où il utilise le mot maudit) il n'y a pas de contre-vérité flagrante, il me semble.... Ceci étant, et à moins que Roland ne se manifeste depuis Trafalmadore, il faut donc surveiller et, éventuellement, relancer le débat en son nom, non?
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » ven. juin 01, 2018 8:49 am

Après lecture, je ne vois qu'une correction nécessaire à faire au texte de Serge Lehman: remplacer dans le titre et, éventuellement, à certain(s) endroit(s) du texte, le mot interdit par "philosophique". Que la SF soit, de fait, la forme actuelle du "roman philosophique" est d'ailleurs une idée qui a fait l'objet d'un article que j'ai écrit dans la revue Critica Masonica qui ne parle pas que de franc-maçonnerie, et d'un débat aux Utopiales , en 2015 sauf erreur. J'étais personnellement parti dans mon article du présent débat.... qui n'est visiblement pas encore totalement achevé! 8)
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Répondre

Retourner vers « Vos dernières lectures »