Serge Lehman répond à vos questions

Serge Lehman répond à vos questions sur le forum de mardi 23 au jeudi soir 25 octobre 2007.

Modérateurs : Charlotte, Eric, jerome

Verrouillé
Lem

Message par Lem » jeu. oct. 25, 2007 5:04 pm

Roland C. Wagner a écrit :Je ne suggérais pas d'en parler, ou en tout cas pas sous ce nom, mais de s'appuyer dessus. De le faire ressentir.
Dans ce cas-là, bien sûr. (C'est plus ou moins ce que j'essaie de théoriser quand je place le "vertige logique" au cœur de la SF, qu'elle soit labellisée ou non).

Soleil vert
Messages : 458
Enregistré le : mar. déc. 26, 2006 2:17 am

Message par Soleil vert » jeu. oct. 25, 2007 5:16 pm

Excusez moi de revenir à la charge mais l"idée de zoomver est excellente.

Lem

Message par Lem » jeu. oct. 25, 2007 7:19 pm

Chez Champion, en fin de journée, il n'est pas rare que les boîtiers censés contenir les sacs recyclables à dérouler soi-même soient vides ; les rouleaux de sacs sont éparpillés un peu partout dans les cagettes de fruits et légumes. C'est le cas aujourd'hui. Agacé, je cherche et finis par trouver un rouleau entre deux potirons énormes. Ces fruits – ou ces légumes ? je ne sais jamais – sont vraiment d'une taille extraordinaire ; on m'apprendrait qu'ils sont cultivés en Ukraine que je ne serais pas autrement surpris. Fortune de mer ! me dis-je néanmoins en apercevant le rouleau ; l'épave appartient à celui qui l'a vue le premier. Mais je n'ai pas le temps d'en jouir car à l'instant où je mets la main dessus, j'entrevois du coin de l'œil une femme d'une soixantaine d'années qui se plante à côté de moi avec une raideur caractéristique : elle aussi a vu le sac, elle aussi a cru qu'elle allait pouvoir se l'approprier. Déçue et essoufflée (car elle a presque couru pour me dépasser), elle se résigne à attendre son tour. Ma mauvaise conscience se manifeste ausitôt : je détache un sac du rouleau et le tend à cette femme qui me regarde, incrédule, puis tend la main et, sans oser me regarder dans les yeux, murmure "merci" d'une voix presque inaudible. Mais quand elle se détourne, je vois un sourire de gamine sur sa bouche. Il faut vraiment qu'on ait créé une société glaciale pour qu'un événement aussi minuscule qu'un échange de sac recyclable provoque un tel sourire.

Simon
Messages : 372
Enregistré le : mar. févr. 20, 2007 3:38 pm

Message par Simon » jeu. oct. 25, 2007 8:20 pm

Yop,

aucune question mais juste un mot pour dire qu'Escales pour l'horizon est la seule anthologie que j'ai lue, n'étant pas fan de nouvelles.

Epistolier
Messages : 209
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 6:32 pm

Message par Epistolier » jeu. oct. 25, 2007 8:29 pm

Lem a écrit :Tu as jeté un coup d'œil au Goncourt de 2006, Les bienveillantes ? Tu te souviens des pages en latin dans Le nom de la rose ?
Je ne peux pas me souvenir, je n'ai pas lu, il est dans ma pile à acheter depuis quelques lustres...
Lem a écrit : La sophistication formelle ou la haute culture n'empêchent pas le succès. Il y a par ailleurs un regret implicite dans ta remarque qu'il faut élucider : celui de ne pas disposer d'une charte commune, d'une instance de régulation du genre à laquelle on pourrait se référer pour accéder au public. C'est le tropisme 'ministère de la SF' que je mentionnais hier, une illusion dont il est prudent de se déprendre.
Mais n'est-ce pas ce dont on discute depuis quelques pages ? Définition de la SF ? Genre commun à ce qui se fait en Angleterre, aux US, ou en Allemagne ? Pléiade SF ?

Ce tropisme est un peu entretenu par les éditeurs, qui à les croire, la SF va mal. On en déduit vite qu'elle va plus mal qu'avant ! Mais est-ce vrai ? Y-a-t-il un réel déclin de la SF ? Ou, une fois partie la littérature de gare, populaire mais dont le public a vite déserté devant la télé, il reste toujours les mêmes ? Les mêmes qui croient qu'ils étaient les romains mais qui en fait ne sont que les irréductibles gaulois ?

Serge, toi qui a vécu plus longtemps que moi, as-tu un avis ?
Modifié en dernier par Epistolier le jeu. oct. 25, 2007 9:09 pm, modifié 1 fois.

Lem

Message par Lem » jeu. oct. 25, 2007 8:33 pm

Simon a écrit :aucune question mais juste un mot pour dire qu'Escales pour l'horizon est la seule anthologie que j'ai lue, n'étant pas fan de nouvelles.
Aucune réponse, donc. Juste merci.

Lem

Message par Lem » jeu. oct. 25, 2007 8:36 pm

Epistolier a écrit :Les mêmes qui croient qu'ils étaient les romans mais qui en fait ne sont que les irréductibles gaulois ?
Les fautes de frappe restent une source de fulgurances poétiques.
Oui, nous sommes bien des Gaulois qui rêvent qu'ils sont des romans.

Lem

Message par Lem » jeu. oct. 25, 2007 10:57 pm

… et moi-même, c'est ce que je vais aller faire, là, maintenant : rêver que je suis un roman (une novella si la nuit est courte). On pourrait appeler ça la coda d'Epistolier. Il est 2358 à ma montre.
A bientôt, j'imagine.

Amitiés,
SL

Avatar du membre
Eric
Administrateur - Site Admin
Messages : 5185
Enregistré le : ven. déc. 16, 2005 1:03 pm
Localisation : Paris

Message par Eric » jeu. oct. 25, 2007 11:09 pm

0h03 mardi / 0h03 vendredi. 72 heures pile poil top chrono, décidément l'exactitude est un art de gentleman.

Merci à toi Serge de t'être prêté de bonne grâce à ce petit exercice, merci de nous avoir fait partager un peu de ta verve enthousiaste et de ton quotidien. Merci aussi à tous les internautes qui ont participé.

Salue Corrine et ta fille de notre part, en nous excusant de t'avoir dérobé à leur attention pendant 3 jours, et à très bientôt, sans doute au rayon fruits et légumes d'un Champion (ou peut-être aux Utopiales).

L'équipe.
"Ueeuuggthhhg", laissa échapper Caity. Ce qui aurait pu vouloir dire n’importe quoi.

Verrouillé

Retourner vers « Serge Lehman répond à vos questions »