Le forum d'ActuSF.com Index du forum Le forum d'ActuSF.com

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour voir ses messages privésSe connecter pour voir ses messages privés   ConnexionConnexion 

Jean-Philippe Jaworski dans le forum d'Actusf
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Ce forum est verrouillé: vous ne pouvez pas poster un nouveau sujet, répondre ou éditer des messages.   Ce sujet est verrouillé: vous ne pouvez pas éditer vos messages, ni poster des réponses.    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Jean-Philippe Jaworski
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Le_navire



Enregistré le: 12 Fév 2007
Messages: 2341
Localisation: Au milieu.

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 6:31 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Sarmate a écrit:



Rigolo, comme question. Dans mes vieux cartons, j'ai une novella inachevée qui relevait du policier historique : une enquête sur l'empoisonnement de l'amiral de Coligny et de son frère le colonel général de l'infanterie d'Andelot, au cours de la troisième guerre de religion.

Du roman historique, j'en ferai sans nul doute. Du policier, malgré tout, c'est moins sûr.


Hey, mais je veux ça, moi !!! (dit la fille qui a une passion certaine pour cette période de l'Histoire, au point d'y avoir situé une nouvelle et un roman en cours... Razz )
_________________
"Ils ne sont grands que parce que vous êtes à genoux"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 6:56 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Le_navire a écrit:
Sarmate a écrit:



Rigolo, comme question. Dans mes vieux cartons, j'ai une novella inachevée qui relevait du policier historique : une enquête sur l'empoisonnement de l'amiral de Coligny et de son frère le colonel général de l'infanterie d'Andelot, au cours de la troisième guerre de religion.

Du roman historique, j'en ferai sans nul doute. Du policier, malgré tout, c'est moins sûr.


Hey, mais je veux ça, moi !!! (dit la fille qui a une passion certaine pour cette période de l'Histoire, au point d'y avoir situé une nouvelle et un roman en cours... Razz )


Je comprends mieux ton accent italien… Wink

Pour être précis, j'avais pour idée d'exploiter un événement bien réel.

Quelques semaines après la bataille de Jarnac, au début du mois de mai 1569, Coligny et d'Andelot tombent brutalement et simultanément malades à Saintes. Coligny passe pour mort un moment, mais avec sa santé de fer, se remet en quelques jours ; son frère, par contre, le vaillant d'Andelot, rend l'âme. Comme on a déjà arrêté plusieurs empoisonneurs dans l'état-major huguenot, Coligny ordonne l'autopsie de son frère, et les chirurgiens trouvent effectivement des traces de poison.

J'avais dans l'idée de raconter l'enquête du lieutenant-criminel protestant qui fouinerait dans l'armée insurgée, au milieu des grandes misères de la guerre. L'empoisonneur était-il bien un agent de la reine Catherine de Médicis ou des Guise honnis, ou bien le coup était-il plus tortueux et plus "politique" ?… Mais voilà longtemps que j'ai laissé en suspens ce que j'avais commencé…

Et de ton côté, quelle période et quel sujet as-tu choisis ?
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tybalt



Enregistré le: 17 Sep 2009
Messages: 1

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 7:00 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonsoir Jean-Philippe,

D'abord, merci pour les belles heures de lecture que vous (zut, c'est raté pour le tutoiement) m'avez procurées avec Janua Vera et Gagner la guerre. Je vous ai connu d'abord comme auteur de jeux de rôle amateurs avec Tiers Âge et Te Deum pour un massacre - à l'époque où ils n'étaient pas encore publiés en version "pro" - et j'ai découvert Janua Vera peu après sa parution. J'ai beaucoup aimé, et j'ai piaffé pendant pas mal de temps jusqu'à la parution de Gagner la guerre. Le moins qu'on puisse dire est que le résultat n'a pas été décevant !

Dans Janua Vera, j'ai (comme beaucoup apparemment) beaucoup aimé "Le Conte de Suzelle", dont la fin est absolument déchirante. J'ai eu l'impression d'y retrouver, comme dans d'autres nouvelles d'ailleurs, d'anciennes lectures d'ouvrages d'histoire sur le Moyen Âge, comme ceux de Robert Muchembled par exemple, mais parfaitement intégrées dans le récit. J'avais aussi beaucoup aimé "Janua Vera" elle-même, d'ailleurs, c'est dommage qu'elle ait moins plu. Les nouvelles qui m'ont un peu laissé froid sont "Jour de guigne" (je n'ai pas vraiment accroché à l'humour, mais ce n'est pas facile de marcher sur les plate-bandes de Pratchett) et la chute du "Confident" (mais c'est encore moins facile de marcher sur celles de Borges).

En tant que lecteur, tout ça peut donc se résumer à un "Waouh !"... et en tant qu'écrivain en herbe, à "Glps". Vous faites partie des très bons écrivains francophones "dernière génération" en littératures de l'imaginaire, et, entre vous, Noirez, Damasio et les autres, la barre est placée très haut pour ceux de vos lecteurs qui écrivent aussi dans leur coin... et au fond, c'est plutôt une bonne chose, on apprend plein de vocabulaire et de procédés de construction narrative au passage ! Je suis rassuré de vous avoir lu confesser vos vols de vocabulaire dans les romans que vous lisez, parce qu'en la matière, il ne faut pas attendre de la jeune génération plus de scrupules que de Benvenuto Twisted Evil

Les précédents messages ont déjà répondu à plusieurs des questions que je comptais poser (surtout celle de votre emploi du temps et de votre discipline d'écriture - découvrant moi-même cette année le métier d'enseignant, je suis impressionné par la rigueur qui doit être nécessaire pour mener à bien de front la préparation des cours, les corrections, tâches administratives, etc. et les projets de longue haleine que représentent vos ouvrages). Mais je crois que personne ne vous a encore posé celle, très classique aussi, des rapports entre vos casquettes d'auteur de jdr, de MJ et d'écrivain.
Le fait d'avoir élaboré des univers et des scénarios vos a-t-il aidé dans l'écriture du roman (et peut-être des nouvelles, mais je pensais plutôt au travail d'élaboration narrative et de gestion d'un grand nombre d'intrigues en cours et de personnages auquel donne lieu l'écriture d'un roman comme Gagner la guerre) ?
Le fait d'avoir d'abord conçu le Vieux Royaume comme un univers de jeu de rôle vous a-t-il aidé (en fournissant une "base de données" toute prête, par exemple), et en quoi vous a-t-il au contraire gêné, ou obligé à prendre de la distance par rapport à ce que vous aviez conçu au départ ?

Merci pour le temps que vous consacrez à cette interview par forum, et très bonne continuation pour vos projets littéraires et rôlistiques Smile
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le_navire



Enregistré le: 12 Fév 2007
Messages: 2341
Localisation: Au milieu.

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 7:29 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Ah, je t'en prie, reviens-y... L'épisode lui-même se prête à merveille à une plongée dans les complots qui tissaient toute une terrible (et parfois pathétique, voire ridicule) toile de fond à cette période "naturellement" complexe...

J'adorerai, vraiment.

(Pour le reste, je te réponds en mp.)
_________________
"Ils ne sont grands que parce que vous êtes à genoux"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 7:43 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Tybalt a écrit:
Bonsoir Jean-Philippe,


Bonsoir Tybalt,

Tybalt a écrit:

Le fait d'avoir élaboré des univers et des scénarios vos a-t-il aidé dans l'écriture du roman (et peut-être des nouvelles, mais je pensais plutôt au travail d'élaboration narrative et de gestion d'un grand nombre d'intrigues en cours et de personnages auquel donne lieu l'écriture d'un roman comme Gagner la guerre) ?


Oui, je pense que cela m'a aidé.
En particulier parce que la composition d'univers de jeu et de scénarios force à penser en arborescence, pour prévoir toutes les interactions entre PNJ, partis, factions, et les intrigues qui en découlent. Cela permet de complexifier les sociétés du monde fictif, et de nuancer les personnages qui se trouvent souvent saisis dans des réseaux ou des schémas conflictuels.
On peut très bien penser ainsi sans faire de jeu de rôle, mais l'habitude de construire des scénarios donne une certaine tournure dramaturgique et aide à accoucher d'une coterie comme celle du Podestat, par exemple, dont les conflits entrelacés sont à la fois d'ordre politique, artistique, familial, privé et public.

En outre, être maître de jeu aide beaucoup à gérer le point de vue narratif, car je fais très attention à me mettre à la place des personnages joueurs pour leur décrire uniquement ce qu'ils sont en mesure de percevoir. Du coup, cela me permet de conserver une dimension ludique dans l'écriture romanesque, puisque j'expose parfois sans appuyer, comme dans une partie, ce qui fait que le lecteur peut avoir sous les yeux un élément dont il ne soupçonne pas l'importance. (Comme certain dentier, par exemple…)

Enfin, dans Janua Vera, parmi les archétypes détournés, il y en a qui sont également ludiques (le barbare, le prêtre, l'assassin, le paladin, sans oublier le changeur de forme…)

Tybalt a écrit:

Le fait d'avoir d'abord conçu le Vieux Royaume comme un univers de jeu de rôle vous a-t-il aidé (en fournissant une "base de données" toute prête, par exemple), et en quoi vous a-t-il au contraire gêné, ou obligé à prendre de la distance par rapport à ce que vous aviez conçu au départ ?


L'univers de jeu du Vieux Royaume est bien sûr fondateur de l'univers romanesque, bien qu'il y ait des différences entre les deux cadres. La géographie, l'histoire (à quelques adaptations près), les régimes politiques, le système religieux, quantité de personnages sont identiques.

En revanche (et contrairement à ce que j'ai parfois pu lire sur le net), j'ai pris une grande distance avec le système de jeu. La magie de l'univers romanesque, en particulier, n'a rien à voir avec la pyrotechnie donjonnesque de l'univers de jeu. Certaines plaisanteries de MJ pas très fin (comme les calembours des noms ciudaliens) se sont transformés en une sorte de contrainte poétique (d'un esprit toujours très douteux, d'ailleurs) dans l'univers romanesque.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
julien.vdhg



Enregistré le: 27 Sep 2009
Messages: 103
Localisation: Liège (Belgique)

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 8:06 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Au passage merci pour les réponses que tu m'as offerte. Et surtout merci pour cette disponibilité générale envers tes lecteurs-trices. Je pense ne pas être le seul à apprécier cet échange au travers du forum. Merci à toi Jean-Philipe, ou Mr Jaworski. Et merci à ActuSF pour cette plate-forme d'échange. Et merci à tout ceux qui ont poser des questions plus malines que les miennes! :D
_________________
Blog "Naufragés Volontaires" ::: http://naufragesvolontaires.blogspot.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site Web du posteur
Nébal



Enregistré le: 04 Mai 2007
Messages: 4266
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 8:30 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Ouep, merci pour les réponses, et merci pour tout, en fait !
_________________
Hop : Cédric FERRAND, Wastburg
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site Web du posteur
Lyop



Enregistré le: 01 Juin 2010
Messages: 3

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 8:44 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Merci pour les réponses, merci d'écrire, merci d'exister en fait. Wink
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bull



Enregistré le: 18 Juil 2006
Messages: 1604

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 9:53 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonjour,

Juste en passant, dans quel état d'esprit es-tu quand tu écris un personnage aussi cynique, que tu le fais agir, le fais penser, vivre etc......
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 10:21 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bull a écrit:
Bonjour,


Bonsoir,

Bull a écrit:
Juste en passant, dans quel état d'esprit es-tu quand tu écris un personnage aussi cynique, que tu le fais agir, le fais penser, vivre etc......


C'est très compliqué, en fait. Je suis dans un état mêlé, où entrent en ligne de compte des états esthétiques, moraux, langagiers.

D'abord, il me faut faire un effort pour investir le personnage et sa voix. Cela demande d'adopter son point de vue, son vocabulaire, son phrasé. L'effort varie en fonction des moments ; mais une fois que c'est fait, l'écriture vient assez facilement. Je pense que c'est l'effet magique de la contrainte : quand on a pris le pli, c'est créatif, parce que cela force à sortir de ses routines, à renouveler ses stratégies énonciatives.

Ensuite, je suis souvent animé par un sentiment assez classique d'attraction/répulsion, dont j'ai trouvé des échos chez une partie de mon public. Certaines pages que j'ai pu écrire sont en fait très éloignées de ma sensibilité.

Parallèlement, j'éprouve une certaine jubilation esthétique, due non à la transgression diégétique (ces personnages ne sont que des êtres de papier), mais à la transgression narrative. Tuer le héros, raconter un viol ignoble par le point de vue du violeur, prêter à des criminels les péripéties et les aventures qu'on attribuerait à des personnages positifs, évoquer la façon dont un criminel refuse la rédemption, cela casse les codes d'une littérature qui ronronne. En d'autres termes, on est loin des brigands au grand cœur, des assassins romantiques, des bandits qui ont une conscience. Rejeter ces clichés est important, à mon sens, parce que c'est revenir aux sources des littératures de l'Imaginaire : les héros cruels et humains de l'épopée, un Gauvain qui massacre les bourgeois à Escavalon, un Agamemnon qui immole sa fille, un Achille qui massacre les Troyens vaincus. Expurger la fantasy de ses bons sentiments, c'est la sortir du ghetto de la littérature "jeunesse" où on a voulu l'enfermer, c'est lui permettre de renouer avec une peinture du monde sans concession qui en fait, elle aussi, un art.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bull



Enregistré le: 18 Juil 2006
Messages: 1604

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 10:37 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Tu as donc les nerfs plus solides que moi...
Je suis un lecteur tres empathique (clavier qwerty, desole pour les accents et cie), et n'arrivant pas a me mettre dans la "peau" du personnage principal, cela fait deux fois que je doit arreter ma lecture de ton roman...
Une solution serait de la lecture rapide (que je maitrise plutot bien), mais dans ton cas j'ai vraiment l'impression que ce serait du gachi.
Ceci dit, avec la situation internationale, possible que je retente ma chance une troisieme fois des ce W.E. Probable en effet que je sois dans le bon etat d'esprit d'ici tres peu de temps...

En tout cas merci pour tes reponses !

A bientot,

Bull
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 10:49 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bull a écrit:
Tu as donc les nerfs plus solides que moi...
Je suis un lecteur tres empathique (clavier qwerty, desole pour les accents et cie), et n'arrivant pas a me mettre dans la "peau" du personnage principal, cela fait deux fois que je doit arreter ma lecture de ton roman...
Une solution serait de la lecture rapide (que je maitrise plutot bien), mais dans ton cas j'ai vraiment l'impression que ce serait du gachi.
Ceci dit, avec la situation internationale, possible que je retente ma chance une troisieme fois des ce W.E. Probable en effet que je sois dans le bon etat d'esprit d'ici tres peu de temps...


Ne te force surtout pas !

Personnellement, je suis adepte d'une lecture-plaisir, et je conçois parfaitement qu'un livre, a fortiori le mien, puisse déplaire. Quand l'identification au personnage principal est contrariée, une grande partie du divertissement s'évapore, et lire devient alors un travail.
Lorsqu'il s'agit d'occuper ses loisirs, autant lire autre chose ! Wink
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mormegil013bis



Enregistré le: 01 Juin 2010
Messages: 4

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 10:54 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonsoir jean-philippe, juste avant que minuit n arrive ( trop vite, helas.... ) je voudrais savoir en ce qui concerne les couvertures...
Comment as tu ete associe au choix de ces images ?
Meme si concernant les 2 couvertures sur les livres des editions du mouton electrique:
Je pense que celle de GG ( Arnaud Cremet ) est vraiment la plus belle, meme si dans ton livre il n y a nulle mention d une statue de cheval, mais je ne m arrete pas sur ca.
Alors que celle de JV faite par howard Pyle il y a tres tres longtemps ( vu qu il est decede en 1911, et moi qui croyais qu il n avait fait que des illustrations de pirates... ) pourrait etre celle qui colle a l ambiance du livre.
Pour l edition en poche de JV; je ne trouve pas le nom de l illustrateur puisque j ai refourgue mon edition poche a un proche, mais j ai aussi bien aime, meme si c est celle des 3 qui m emeut le moins et pourtant l illustration est belle.
Pour l edition limitee en 50 exemplaires, par contre ,la couverture que je viens de voir la semaine derniere sur le site des moutons electriques est elle definitive ?

je comptais bien relire le troisieme hypostase ce soir pour te donner un avis plus approfondi de ce que j en pense, mais en recherchant le nom des illustrateurs de tes romans, je me suis fourvoye et perdu sur un blog de peinture classique:
http://my-museum-of-art.blogspot.com/2009_11_22_archive.html
Je viens de passer 2 heures a regarder et copier-coller des images de tableaux, surtout tout ce qui a trait a des mythologies et de l historique (JW Waterhouse, Howard Pyle, William Clarke Wontner, Draper_Herbert_James ) comme quoi la lecture mene a tout.
Donc j en resterai a mon avis principal, j ai beaucoup aime car tu fais la jonction avec la guerre menee contre le roi idiot, y insuffle beaucoup de magie, et ton oeuvre est faite de morceaux qui s imbriquent , et ce cote j adore.
C est comme a chaque fois que je relis le Silmarillion, plus tu lis ca, plus tu approfondis ta connaissance de l histoire....et tu fais des liaisons avec les autres ecrits.

Voila il est presque minuit, les echanges vont bientot s arreter la, meme si tu as du passer enormement de temps a repondre a tout le monde, sache que j ai vraiment beaucoup apprecie ces 3 jours de correspondance !
_________________



Dernière édition par mormegil013bis le Mer Juin 02, 2010 11:09 pm; édité 1 fois au total
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 11:05 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

mormegil013bis a écrit:
Bonsoir jean-philippe, juste avant que minuit n arrive ( trop vite, helas.... ) je voudrais savoir en ce qui concerne les couvertures...
Comment as tu ete associe au choix de ces images ?
Meme si concernant les 2 couvertures sur les livres des editions du mouton electrique:
Je pense que celle de GG ( Arnaud Cremet ) est vraiment la plus belle, meme si dans ton livre il n y a nulle mention d une statue de cheval, mais je ne m arrete pas sur ca.
Alors que celle de JV faite par howard Pyle il y a tres tres longtemps ( vu qu il est decede en 1911, et moi qui croyais qu il n avait fait que des illustrations de pirates... ) pourrait etre celle qui colle a l ambiance du livre.
Pour l edition en poche de JV; je ne trouve pas le nom de l illustrateur puisque j ai refourgue mon edition poche a un proche, mais j ai aussi bien aime, meme si c est celle des 3 qui m emeut le moins et pourtant l illustration est belle.
Pour l edition limitee en 50 exemplaires, par contre , si la couverture que je viens de voir sur le site est la definitive, c est pas folichon.... je rejetterai un coup d oeil pour voir si ca changera...


Pour répondre rapidement, les Moutons Electriques me soumettent les projets de couverture, que j'ai validés. La couverture des hardcovers est plus graphique qu'illustrative ; cela fait partie de la ligne éditoriale des Moutons pour les tirages limités.
C'est moi qui ai proposé à Pascal Godbillon de prendre un fragment du tableau de Charles Hoffbauer pour couverture de l'édition Folio SF ; j'aime le dynamisme épique de cette toile, et la paysannerie du premier plan qui évoque un Moyen Age crotté.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 11:10 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Nous voici arrivés au 3 juin : je vais donc m'éclipser.

Merci pour vos questions, vos remarques, et merci à Actu SF de m'avoir donné l'occasion de cet échange à bâtons rompus !
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Afficher les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé: vous ne pouvez pas poster un nouveau sujet, répondre ou éditer des messages.   Ce sujet est verrouillé: vous ne pouvez pas éditer vos messages, ni poster des réponses.    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Jean-Philippe Jaworski Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 8 de 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster des nouveaux sujets sur ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos posts dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos posts sur ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

?
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par Support-phpBB2.com