Le forum d'ActuSF.com Index du forum Le forum d'ActuSF.com

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour voir ses messages privésSe connecter pour voir ses messages privés   ConnexionConnexion 

Jean-Philippe Jaworski dans le forum d'Actusf
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Ce forum est verrouillé: vous ne pouvez pas poster un nouveau sujet, répondre ou éditer des messages.   Ce sujet est verrouillé: vous ne pouvez pas éditer vos messages, ni poster des réponses.    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Jean-Philippe Jaworski
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Soleil vert



Enregistré le: 26 Déc 2006
Messages: 436

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2010 6:44 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonjour Don Benvenuto,
Trois questions :
- Avant de passer à la rédaction de tes ouvrages, quel temps consacres tu à l'élaboration du langage (le vocabulaire) qui en constitue la matière ? Quelles sont tes sources ?
- Quels sont tes ouvrages de fantasy préférés ?
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2010 7:11 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Pef a écrit:

Je voudrais simplement vous dire que j'ai, comme beaucoup, adoré votre recueil Janua Vera, et en particulier la nouvelle du même nom. Après avoir lu quelques articles sur le net et en avoir parlé avec quelques personnes je me suis aperçu que ce n'était pas la nouvelle préférée et que certains la considéraient comme une piètre entrée en matière. Je ne suis pas du tout d'accord !


Mille grâces, gentil seigneur ! Il faut être preux pour soutenir cette nouvelle, si largement honnie.

Evidemment, elle ne fonctionne pas comme les autres ; que ce soit sur le plan narratif ou stylistique. Et c'est pour cela qu'elle ne peut qu'ouvrir le recueil.

Pef a écrit:

Je vous invite si vous le souhaitez à lire les nombreux commentaires commentaires laissés sur votre oeuvre sur ce site : www.livresfantastiques.fr , tous assez élogieux je dois dire (il n'y a pas de mal à se faire du bien! Smile )


Je vous suis très obligé de cultiver mon ego avec tant de délicatesse. Je ne vous ferai point défaut : j'irai de ma visite. Wink
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2010 7:16 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

kemar a écrit:


Je tiens déjà à vous remercier pour "Juana Vera " et "Gagner la guerre", que j'ai pris un énorme un plaisir à lire, et que je relis régulièrement.


Je suis très flatté d'être relu. Et passablement effrayé : les coquilles sont encore plus voyantes quand on repasse les plats ! Embarassed

kemar a écrit:
Si le film n'est pas d'actualité, envisagez vous une incursion dans la BD?


Mon banquier est nettement moins enthousiaste que pour le cinéma, mais moi, ça me plairait beaucoup, oui. J'ai l'imaginaire très visuel, donc la mise en cases me séduirait pas mal. Et puis cela implique d'autres stratégies narratives.

Mais pour l'heure, ce n'est pas au programme.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mélanie



Enregistré le: 03 Avr 2006
Messages: 1224
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2010 7:27 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonsoir Jean-Philippe,

Une question sans doute une peu bête, mais je n'ai pas encore lu Janua Vera qui dort dans ma pile de lectures en attente. Avant sa sortie, je n'avais croisé ton nom qu'une fois, au sommaire de l'anthologie Mythophages chez l'Oxymore, en 2004. A ma connaissance, tu n'as rien publié entre cette nouvelle et Janua Vera. Pourquoi ce hiatus : pas trouvé de supports pour d'autres textes, pas assez écrit, pas eu l'occasion, ou est-ce que tous les textes écrits ensuite l'ont été dans l'optique de ce recueil ? Ça m'a simplement frappée car il est assez rare de voir un auteur ayant publié une seule nouvelle avant ses propres livres, et avec quelques années d'écart.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site Web du posteur
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2010 7:46 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Soleil vert a écrit:
Bonjour Don Benvenuto,


Bonjour, Mr Soylent,

Soleil vert a écrit:
Trois questions :
- Avant de passer à la rédaction de tes ouvrages, quel temps consacres tu à l'élaboration du langage (le vocabulaire) qui en constitue la matière ?


Autant je m'interroge, de façon plus ou moins approfondie, sur le point de vue narratif et les registres à adopter avant de me mettre à mon établi, autant je n'aborde la question du vocabulaire (et du niveau de langue, d'ailleurs) que quand je me mets à écrire. Ce qui peut induire des repentirs et des ralentissements conséquents (comme le choix de l'argot, qui a stoppé l'écriture de Gagner la Guerre un bon mois, le temps que je me construise un bagage lexical).

Soleil vert a écrit:

Quelles sont tes sources ?


Je travaille avec pas mal de dictionnaires : le TLF dont j'ai donné le lien plus haut, un dictionnaire d'argot, un dictionnaire d'ancien français, un Gaffiot, des dictionnaires d'italien et d'espagnol quand je suis plongé à Ciudalia… (Voire, en ce moment, des dictionnaires et des catalogues franchement exotiques, de langues mortes en cours de reconstruction…)

Et puis je m'empare des mots qui brillent dans les textes de la concurrence, et je m'empresse de refourguer ces bijoux volés là où ils mettront le mieux en valeur ma plume laborieuse.

Soleil vert a écrit:

- Quels sont tes ouvrages de fantasy préférés ?


Le Seigneur des Anneaux est tout en haut de mon panthéon, c'est certain.

Ensuite, c'est plus compliqué d'établir une hiérarchie. Alors disons, dans le désordre :
La forêt des Mythagos a exercé sur moi une vraie fascination.
Chez Guy G. Kay, j'ai pris un immense plaisir à lire La Chanson d'Arbonne, Tigane ou La mosaïque de Sarance.
J'évoquais plus haut Jonathan Strange & Mr Norrell, qui est une délicieuse sucrerie (pour gros gourmand, quand même, vu le volume).
J'ai de très bons souvenirs d'Howard, et il faudrait que je lise les nouvelles du cycle de Conan expurgées de toutes leurs spragueries.
Le Chien de guerre, de Moorcock est aussi un excellent souvenir.
Certains romans français, comme le Merlin de Michel Rio, L'Enchanteur de Barjavel ou Les Soldats de la mer d'Yves et Ada Rémy m'ont aussi procuré d'excellents moments.

Et j'en oublie sans doute…
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le_navire



Enregistré le: 12 Fév 2007
Messages: 2341
Localisation: Au milieu.

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2010 8:59 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Pérégrine a écrit:
Julien d'Hem a écrit:
Si j'étions une femme, ce mec, je l'épouserais tellement qu'il écrit bien.

Désolée, je ne cède pas ma place. Wink

D'autant qu'elle te va comme un gant ! Une bise !
_________________
"Ils ne sont grands que parce que vous êtes à genoux"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
ElGato



Enregistré le: 26 Déc 2009
Messages: 3

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2010 9:02 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonsoir !


Avant tout merci beaucoup pour tes œuvres, elles m'ont confisqué beaucoup d'heures de sommeil. Je ne vous félicite pas, tortionnaire.

Janua Vera fait partie des quelques rares bouquins que je conseille aux personnes peu familières avec la fantasy. J'ai converti un certain nombre de personnes à ta prose, mais parmi ces gens qui lisent assez peu le même commentaire revient souvent ; la première nouvelle du recueil leur semble "difficile d'accès".
J'aimerais savoir si de ton côté tu as eu un peu les mêmes échos (il semble que oui, d'après le message plus haut...) et ce que ça t'inspire ? Est-ce que tu penses t'essayer à nouveau à ce type de récit "épique" ?


J'aimerais savoir aussi si tu as jeté un œil à la grandiose série de Kalon et surtout de Morgoth, qui sous des airs de récit parodique cache un vrai texte de rigolo - et bien plus encore, surtout pour un rôliste averti ?


Ah oui, un détail, aussi : est-ce qu'il te faut certaines conditions, voire respecter une certaine discipline pour écrire ?


Enfin, je me demandais si tu avais lu les deux livres de Scott Lynch qui débutent la série The Gentleman Bastards, qui sans avoir de véritables points communs partagent beaucoup de petites choses avec Gagner la guerre, en particulier l'excellence de la langue.


J'avais sans doute beaucoup d'autres questions, mais je les ai perdues en chemin.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2010 10:07 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Mélanie a écrit:
Bonsoir Jean-Philippe,


Bonsoir Mélanie,

Mélanie a écrit:
Une question sans doute une peu bête, mais je n'ai pas encore lu Janua Vera qui dort dans ma pile de lectures en attente. Avant sa sortie, je n'avais croisé ton nom qu'une fois, au sommaire de l'anthologie Mythophages chez l'Oxymore, en 2004. A ma connaissance, tu n'as rien publié entre cette nouvelle et Janua Vera. Pourquoi ce hiatus : pas trouvé de supports pour d'autres textes, pas assez écrit, pas eu l'occasion, ou est-ce que tous les textes écrits ensuite l'ont été dans l'optique de ce recueil ?


Sur un plan personnel, 2004 a été une année assez rude pour moi, et j'en suis sorti un peu sonné.

En 2005, j'ai publié mon (gros) jeu de rôle sur les guerres de religion, Te Deum pour un massacre ; le texte du jeu, toutefois, était déjà bouclé depuis deux ans. En revanche, dans la foulée, j'ai aussi écrit et publié un recueil de scénarios, Trois meschantes affaires, plus un court scénario dans le défunt Casus Belli en 2006, toujours pour Te Deum…
J'ai aussi essayé de placer individuellement certaines nouvelles de Janua Vera, mais elles ont été toutes refusées. (La plus impopulaire, Janua vera, comme la plus populaire, Le conte de Suzelle.)

Par ailleurs, j'écris assez lentement. Donc, les hiatus peuvent apparaître, en effet.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2010 10:29 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

ElGato a écrit:
Bonsoir !


Bonsoir,

ElGato a écrit:
Avant tout merci beaucoup pour tes œuvres, elles m'ont confisqué beaucoup d'heures de sommeil. Je ne vous félicite pas, tortionnaire.


C'est pas moi, c'est Benvenuto.

ElGato a écrit:
Janua Vera fait partie des quelques rares bouquins que je conseille aux personnes peu familières avec la fantasy. J'ai converti un certain nombre de personnes à ta prose, mais parmi ces gens qui lisent assez peu le même commentaire revient souvent ; la première nouvelle du recueil leur semble "difficile d'accès".
J'aimerais savoir si de ton côté tu as eu un peu les mêmes échos (il semble que oui, d'après le message plus haut...) et ce que ça t'inspire ? Est-ce que tu penses t'essayer à nouveau à ce type de récit "épique" ?


Eh bien, à vrai dire, je suis perplexe. Sur le plan de la langue, Janua Vera n'est pas plus chargée que les nouvelles qui la suivent. Evidemment, c'est un récit fermé, et circulaire, parce qu'il traite du temps zéro : je pense que c'est la démesure du personnage, le mélange de toute-puissance et d'impuissance, la dynamique entravée du rêve et bien sûr, la fin nécessaire, qui ont pu rebuter pas mal de lecteurs.

Or comme j'aime écrire dangereusement, oui, je compte à nouveau m'essayer à ce type de récit, plus mythique qu'épique d'ailleurs.

ElGato a écrit:
J'aimerais savoir aussi si tu as jeté un œil à la grandiose série de Kalon et surtout de Morgoth, qui sous des airs de récit parodique cache un vrai texte de rigolo - et bien plus encore, surtout pour un rôliste averti ?


Je ne connais pas, mais j'irai voir.

ElGato a écrit:
Ah oui, un détail, aussi : est-ce qu'il te faut certaines conditions, voire respecter une certaine discipline pour écrire ?


C'est assez bizarre, en fait. Soit j'écris au calme, dans mon bureau ; soit je peux écrire dans des lieux très passants et très animés. Par contre, dans des conditions de calme relatif (par exemple, une chambre d'hôtel, ou invité chez la famille), je suis incapable de produire quoi que ce soit de valable.

ElGato a écrit:
Enfin, je me demandais si tu avais lu les deux livres de Scott Lynch qui débutent la série The Gentleman Bastards, qui sans avoir de véritables points communs partagent beaucoup de petites choses avec Gagner la guerre, en particulier l'excellence de la langue.


On m'en a pas mal parlé, mais je ne les ai pas lus, non.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Razheem L'insensé



Enregistré le: 22 Aoû 2006
Messages: 191

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2010 10:29 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonsoir Jean-Philippe.

A l'heure qu'il est, j'ai lu tout ce que vous avez écrit exception faîtes de la nouvelle de l'anthologie Sorciers et magiciennes qui ne m'est pas encore parvenu.
Tout d'abord, ce petit échange est pour moi l'occasion de vous féliciter pour vos romans et nouvelles. J'ai déjà longuement critiqué Janua Vera et Gagner la Guerre sur Scifi-Universe, je ne vous ferai donc pas à nouveau toute une liste d'éloges.

Récemment, à la lecture du recueil Utopiales 09, j'ai beaucoup apprécié l'approche d'un cadre historique en y introduisant de la fantasy. Dès lors, je m'étonne de ne pas voir plus de ce genre de textes à votre actif, des projets du même genre ?

Autrement, on sent dans Gagner la Guerre une profonde volonté de briser l'image des héros proprets et trop corrects. Cette ambiance "tous pourris", même si j'y adhère totalement", serait-elle le reflet de votre perception de notre époque ? Je ne peux m'empêcher d'établir également le parallèle entre ce livre et le trône de fer, pas tant que niveau de la construction mais plutôt de ce refus du manichéisme. Est-ce une de vos influences ?

Vos univers sont particulièrement masculins, est-ce à dire que votre fantasy se refuse à accueillir des figures féminines aussi charismatiques qu'un Benvenuto. ou en trouvera-t-on à l'avenir ?

Vous qui venez de l'univers du Jeux de Rôles, vous n'êtes surement pas sans connaitre la fameuse franchise Warhammer qui arrive à des sommets de noirceurs et ne lésine pas sur les méchants. Encore une fois, serait-ce une influence ?

Ce sont les Moutons électriques qui vous ont tout d'abord publié avec Janua Vera, comment en êtes-vous arrivé à travailler avec eux et André-François Ruaud ?

Enfin une question me taraude, un récit SF par Jean-Philippe Jaworski serait-il envisageable ?

En tous cas, rare sont les auteurs qui, stylistiquement que narrativement, m'ont autant impressionné et continuent de m'impressionner que vous. Je ne peux que vous souhaiter le plus grand bien dans vos futures publications !
_________________
"J'ai creusé ma Tombe en ce Lieu , et c'est ici que je triompherai ou mourrai " Chapelain Grimaldus des Black Templars Lors de la bataille D'Helreasch.

http://fuckmeimfamousss.blogspot.fr/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site Web du posteur
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2010 11:01 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Razheem L'insensé a écrit:
Bonsoir Jean-Philippe.


Bonsoir, Nicolas,

Razheem L'insensé a écrit:
A l'heure qu'il est, j'ai lu tout ce que vous avez écrit exception faîtes de la nouvelle de l'anthologie Sorciers et magiciennes qui ne m'est pas encore parvenu.
Tout d'abord, ce petit échange est pour moi l'occasion de vous féliciter pour vos romans et nouvelles. J'ai déjà longuement critiqué Janua Vera et Gagner la Guerre sur Scifi-Universe, je ne vous ferai donc pas à nouveau toute une liste d'éloges.


Je m'incline très bas devant un prescripteur si efficace !

Razheem L'insensé a écrit:
Récemment, à la lecture du recueil Utopiales 09, j'ai beaucoup apprécié l'approche d'un cadre historique en y introduisant de la fantasy. Dès lors, je m'étonne de ne pas voir plus de ce genre de textes à votre actif, des projets du même genre ?


En fait, le roman sur lequel je travaille en ce moment correspond à un projet de ce type. D'où les recherches très conséquentes que j'évoquais un peu plus haut…

Razheem L'insensé a écrit:
Autrement, on sent dans Gagner la Guerre une profonde volonté de briser l'image des héros proprets et trop corrects. Cette ambiance "tous pourris", même si j'y adhère totalement", serait-elle le reflet de votre perception de notre époque ? Je ne peux m'empêcher d'établir également le parallèle entre ce livre et le trône de fer, pas tant que niveau de la construction mais plutôt de ce refus du manichéisme. Est-ce une de vos influences ?


Non, je n'ai pas lu le Trône de Fer.

Quant à l'ambiance "tous pourris", elle ne correspond pas à la conception que je me fais de l'homme, mais elle reflète en partie les périls que je crains pour nos démocraties. Le déficit démocratique des institutions européennes, le poids des lobbies, l'impuissance des Etats face à la Finance, l'apologie de la "délégislation" par les godillots libéraux, et en corollaire le mépris des citoyens et du bien commun : la République de Ciudalia en est sans doute une modeste métaphore.

J'étais en plein dans la composition de Gagner la Guerre pendant l'élection présidentielle de 2007. Quand Nicolas Sarkozy est parti fêter sa victoire au Fouquet's avec son clan de lieutenants, de clients et de patriciens, j'ai dit à André-François Ruaud que la réalité rattrapait ce que j'écrivais.

Razheem L'insensé a écrit:
Vos univers sont particulièrement masculins, est-ce à dire que votre fantasy se refuse à accueillir des figures féminines aussi charismatiques qu'un Benvenuto. ou en trouvera-t-on à l'avenir ?


Dans La Troisième Hypostase, la nouvelle qui vient de paraître dans Magiciennes & Sorciers, il y en a justement une. Par ailleurs, j'ai plusieurs autres personnages féminins charismatiques en réserve dans le Vieux Royaume - la duchesse Audéarde, l'enchanteresse Creiddylad qui vient de montrer le bout de son minois dans Comment Blandin fut perdu, sans parler de Clarissima Ducatore, qui n'a sans doute pas dit son dernier mot…

Quant à céder la parole à un personnage féminin aussi longuement qu'à Benvenuto, eh bien… Pourquoi pas ? Disons que c'est à l'étude.

Razheem L'insensé a écrit:
Vous qui venez de l'univers du Jeux de Rôles, vous n'êtes surement pas sans connaitre la fameuse franchise Warhammer qui arrive à des sommets de noirceurs et ne lésine pas sur les méchants. Encore une fois, serait-ce une influence ?


J'ai beaucoup joué à Warhammer première version, et avec beaucoup de plaisir !
En revanche, je n'ai jamais ouvert un roman de la franchise…

Razheem L'insensé a écrit:
Ce sont les Moutons électriques qui vous ont tout d'abord publié avec Janua Vera, comment en êtes-vous arrivé à travailler avec eux et André-François Ruaud ?


J'ai envoyé un manuscrit. Et André-François Ruaud m'a contacté très vite après réception. Vues de mon côté, les choses se sont faites tout naturellement ; mais du côté des Moutons, un gros risque a été pris en publiant un recueil de nouvelles d'un parfait inconnu…

Razheem L'insensé a écrit:
Enfin une question me taraude, un récit SF par Jean-Philippe Jaworski serait-il envisageable ?


Pourquoi pas ? Mais pour l'instant, je n'ai pas de projet dans mes cartons.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
erik le rouge



Enregistré le: 25 Avr 2006
Messages: 46
Localisation: voiron (iseres)

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2010 11:56 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonsoir jean-philippe,
tout d'abord merci pour la dédicace du "démuni de livre" je t'en promets une montagne la prochaine fois que tu viendras dans notre cuvette grenobloise, ensuite une question de relecteur inconditionnel de tes textes ayant comme fondement la nécromantie la plus sombres (Un amour dévorant & Le Confident). Y a -t-il une chance pour que nous puissions un jour lire les mémoires de Sassanos ?
Deuxième question, plus légere mais non moins importante :
"bon sang mais comment as-tu fait pour écrire tout ça sans une bonne carte ?"
ou bien est-ce par perversité envers ton lecteur que tu n'en as pas publié ?
_________________
- A Grenoble ? Mais c'est loin !
- Bof, vous savez, les notions de temps et de distance sont toujours bizarres dans la SF.
La preuve : http://www.omerveilles.com/lieuxatterrissage.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer le courriel Visiter le site Web du posteur
Le_navire



Enregistré le: 12 Fév 2007
Messages: 2341
Localisation: Au milieu.

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2010 12:34 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Sarmate a écrit:


Quant à l'ambiance "tous pourris", elle ne correspond pas à la conception que je me fais de l'homme, mais elle reflète en partie les périls que je crains pour nos démocraties. Le déficit démocratique des institutions européennes, le poids des lobbies, l'impuissance des Etats face à la Finance, l'apologie de la "délégislation" par les godillots libéraux, et en corollaire le mépris des citoyens et du bien commun : la République de Ciudalia en est sans doute une modeste métaphore.

J'étais en plein dans la composition de Gagner la Guerre pendant l'élection présidentielle de 2007. Quand Nicolas Sarkozy est parti fêter sa victoire au Fouquet's avec son clan de lieutenants, de clients et de patriciens, j'ai dit à André-François Ruaud que la réalité rattrapait ce que j'écrivais.



D'abord on sent, après on sait. Que j'aime ce garçon...
(En tout bien tout honneur, je n'irai pas me fâcher avec sa charmante épouse...)

Et le cinéma, Jean-Philippe ? Lui accordes-tu une place dans ta vie et dans tes influences ? Si oui, quel cinéma, et pourquoi ?
_________________
"Ils ne sont grands que parce que vous êtes à genoux"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2010 7:36 am    Poster un sujet: Répondre en citant

erik le rouge a écrit:
Bonsoir jean-philippe,


Bonjour, hôte munificent !

erik le rouge a écrit:

tout d'abord merci pour la dédicace du "démuni de livre" je t'en promets une montagne la prochaine fois que tu viendras dans notre cuvette grenobloise, ensuite une question de relecteur inconditionnel de tes textes ayant comme fondement la nécromantie la plus sombres (Un amour dévorant & Le Confident). Y a -t-il une chance pour que nous puissions un jour lire les mémoires de Sassanos ?


C'est amusant, je me posais la même question ces derniers jours.

Sassanos possède une vie très riche (si l'on peut ainsi parler d'un monstre) ; son enfance, qu'il n'évoque jamais, a été marquée par une épiphanie très particulière ; ce qu'il trame pendant que Benvenuto essaie de sauver sa peau relève de l'abomination la plus décomplexée ; ce qui l'attend par la suite oscille entre la transcendance et la démence. Donc, oui, Sassanos est un très bon sujet. En plus, ce serait très drôle de peindre Benvenuto et le Podestat par son point de vue.

Mais je crois que ce qui fait le charme du personnage, c'est sa part d'ombre non seulement nécromantique, mais aussi narrative. C'est pourquoi, finalement, je ne pense pas que j'écrirai ses mémoires. En revanche, il est certain qu'il va continuer à hanter les récits à venir du Vieux Royaume, du moins tant qu'il n'aura pas été rattrapé par les conséquences de ses actes.

A son sujet, je peux juste faire une révélation :

[SPOILER]

Il a maquillé la vérité quand il a raconté à Benvenuto, au retour de son terrible voyage, que les deux Ouromands y ont laissé la vie. L'un des deux a survécu. Et le survivant, qui en a trop vu, est vraiment, vraiment très en colère…

[/SPOILER]

erik le rouge a écrit:

Deuxième question, plus légere mais non moins importante :
"bon sang mais comment as-tu fait pour écrire tout ça sans une bonne carte ?"
ou bien est-ce par perversité envers ton lecteur que tu n'en as pas publié ?


Je suis un pervers.

J'ai une carte grossière de la Transestrie (le continent où se trouve le Vieux Royaume) et de l'archipel de Ressine, une autre de Ciudalia, une carte très précise de Bourg-Preux… Alors, pourquoi ne pas en avoir inclus dans les volumes ? Parce que j'ai voulu placer mon lecteur dans la situation d'un voyageur médiéval. Au Moyen Age, on se déplace sans carte, en se fondant uniquement sur le savoir des guides, sur les renseignements collectés en route, sur ses souvenirs de précédents périples. Les seules cartes médiévales exploitables sont les portulans, qui dessinent les côtes des voies maritimes et sont des trésors si jalousement gardés par les grands armateurs que le commun des mortels en ignore l'existence. En France, il faut attendre le règne de François Ier pour avoir les premières cartes à peu près fidèles du royaume…

Donc, j'abandonne mon lecteur dans le Vieux Royaume comme un pérégrin médiéval.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2010 8:04 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Le_navire a écrit:


Et le cinéma, Jean-Philippe ? Lui accordes-tu une place dans ta vie et dans tes influences ? Si oui, quel cinéma, et pourquoi ?



Je ne peux pas dire que je suis cinéphile ; mais le cinéma a bel et bien une place dans ma vie, et certains films m'ont marqué.

Ado, j'ai été très impressionné par Excalibur de Boorman, par 2001, Odyssée de l'espace de Kubrick et par Blade Runner de Ridley Scott. J'ai aussi été marqué par Apocalypse Now de coppola ; non par le côté film de guerre, mais par le parcours initiatique, et par l'accession au sacré à la fin du film. On parlait de nécromancie un peu plus haut : je crois que consciemment ou non, quand je veux m'approcher au plus près de cette noirceur, j'entends toujours Marlon Brando chuchoter "Horror… Horror…" dans les ténèbres d'un temple khmer…

Plus tard, dans les films qui ont représenté un grand choc pour moi, se démarque nettement La Reine Margot de Patrice Chéreau. Le mélange de réalisme cru et de maniérisme renaissance donne une puissance extraordinaire à certaines séquences (le massacre de la Saint-Barthélemy y est d'une vérité, d'une esthétique insupportables), et place tout le film dans un état de tension tragique. Ciudalia y puise une partie de sa violence, sans les mousquets.

Sinon, je suis un client exigeant de films historiques. J'ai vu je ne combien de fois Duellistes, ce petit chef d'œuvre du jeune Ridley Scott, qui reste à mes yeux infiniment supérieur à des grosses machines comme Gladiator. J'ai encore dans l'œil la chorégraphie guerrière des films de Kurosawa, Ran ou Kagemusha.

Dans le cinéma asiatique, tiens, il y a d'autres films qui m'ont bien marqué : le cinéma sud-coréen par exemple, avec le superbe (et très humain) Joint Security Area ou le très baroque Old Boy de Park Chan-Woo.

Et je pourrais en aligner bien d'autres ; malheureusement, je manque de temps. Il me faut aller un peu tourmenter mes pauvres élèves, ce qui fait que je vais m'éclipser un moment.

Je repasserai fugitivement en début d'après-midi ; mais je ne pourrai vraiment reprendre ma logorrhée qu'en début de soirée.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Afficher les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé: vous ne pouvez pas poster un nouveau sujet, répondre ou éditer des messages.   Ce sujet est verrouillé: vous ne pouvez pas éditer vos messages, ni poster des réponses.    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Jean-Philippe Jaworski Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 4 de 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster des nouveaux sujets sur ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos posts dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos posts sur ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

?
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par Support-phpBB2.com