Le forum d'ActuSF.com Index du forum Le forum d'ActuSF.com

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour voir ses messages privésSe connecter pour voir ses messages privés   ConnexionConnexion 

Jean-Philippe Jaworski dans le forum d'Actusf
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Ce forum est verrouillé: vous ne pouvez pas poster un nouveau sujet, répondre ou éditer des messages.   Ce sujet est verrouillé: vous ne pouvez pas éditer vos messages, ni poster des réponses.    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Jean-Philippe Jaworski
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2010 6:18 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Don Lorenjy a écrit:
Sarmate a écrit:

Eh oui ! Je le dis et je le répète : avec Benvenuto, j'ai fait le tapin. Gagner la Guerre, finalement, c'est pas beaucoup mieux que de la télé réalité. Embarassed


Ouais, mais c'est mieux écrit.


Si c'est mieux, c'est que c'est pire.

Don Lorenjy a écrit:
Ceci dit, je ne m'accorde pas totalement avec feydakeen : à force de romantiser le mauvais garçon, on va finir par le réveiller en chacun de nous.


Pas faux. A force de fréquenter Benvenuto, mon glossaire a été un brin chamboulé, et pendant quelque temps, j'ai eu le sentiment de lutter contre un syndrome de Tourette.

Don Lorenjy a écrit:
Si un projet d'antho Bisounours (merci Nathalie Legendre pour le titre) voyait le jour, tu en serais ?


Heu… J'aurais le droit d'y faire un pastiche des contes de Jérôme Noirez ?… Si oui, ça marche !
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2010 6:43 pm    Poster un sujet: Re: La part d'ombre Répondre en citant

ansset a écrit:

Qu'est-ce qui t'a décidé à choisir le point de vu de Don Benvenuto ?


Sa voix. C'est la moitié du roman, au moins.
Son statut intermédiaire, qui lui permet de frayer aussi bien avec les bas fonds qu'avec la crème.
Sa fonction de spadassin, qui permet de saupoudrer l'intrigue de capes et d'épées.
Sa position de serviteur du Prince, qui permet de deviner l'intimité de celui-ci tout en ménageant son mystère.

ansset a écrit:
L'illustration du machiavélisme n'est pas affectée par ce choix mais pas contre sa condamnation....
Au fond tant que le Prince tient les rênes, tout va bien : il faut simplement être du bon côté de la barrière. Il doit bien être un peu saigné de remords le podestat, non ?



En fait, il s'agit d'un pervers narcissique. Il se place au-dessus du peuple, de l'aristocratie et des lois, parce qu'il se voit comme le père de la patrie. Les crimes qu'il commet ne sont à ses yeux que des sacrifices nécessaires pour le souverain bien - c'est-à-dire lui, puisque l'Etat et lui, c'est la même chose. Il souffre un peu, c'est vrai, parce que c'est un homme sensible et intelligent ; mais la nature viciée de son tempérament induit que cette souffrance rehausse encore l'estime qu'il se porte, l'assure dans la représentation idéalisée qu'il se fait de lui-même, et le confirme donc dans sa dynamique criminelle.

Ses remords sont donc un luxe d'aristocrate et finissent par flatter sa démesure.

ansset a écrit:
Don Benvenuto masque bien son âme et au moment où l'on espère que le voile se déchire (même s'il est un peu troué), il nous ferme la porte violemment : refus catégorique.

C'est ce petit supplément d'âme, si j'avais un petit bémol personnel à placer, qui manque à Gagner la guerre et que j'ai trouvé dans Janua Vera.


Je trouve qu'il y a de l'âme, dans Gagner la Guerre : celle des vainqueurs. Pas seulement celle du Podestat et de sa clique : celle des vainqueurs en général. Ce qu'il faut de dureté, de rouerie, de duplicité et de bonne conscience pour se montrer plus féroce que les autres. Une belle tranche d'humanité ! Wink
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lagardère



Enregistré le: 01 Juin 2010
Messages: 1
Localisation: Quelque part entre le XVIIème et le XVIIIème siècle

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2010 7:13 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonsoir, Jean-Philippe!

Janua Vera est le seul de vos livres que j'ai lus pour le moment -je cherche désespérément Gagner la Guerre. Il est tout simplement excellent, et comme d'autres l'ont dit, la nouvelles la plus marquante reste Le Conte de Suzelle. La fin m'a vraiment bouleversée, je suis restée trente secondes à fixer la page en me répétant en boucle "Mon Dieu, ce n'est pas possible!" Wink Un amour dévorant et l'histoire d'Aedan (j'ai un doute soudain sur le titre, mille excuses!) m'ont également beaucoup plu.

J'ai beaucoup aimé l'intensité -la densité- de votre écriture, c'était vraiment un plaisir de se plonger dans ce style fouillé en oubliant les écritures "light" qu'on trouve malheureusement trop souvent aujourd'hui. Et Janua Vera (le recueil, pas la nouvelle, qui, je dois bien l'avouer, ne compte pas parmi mes préférées) a vraiment été une révélation à ce niveau-là. Au point qu'ayant lu les six dernières nouvelles en une journée, je n'ai rien pu lire pendant les trois jours qui ont suivi tellement j'étais sous le choc.

Il ne me reste plus guère de questions à poser, la plupart l'a déjà été. J'ai donc été bien contente d'apprendre qu'on apprendrait plus sur les elfes, dans d'autres récits (Annoeth ne se laisse pas facilement oublier!).

Je ne sais plus si la question a déjà été posée, mea culpa si vous y avez déjà répondu.
Comment est né le Vieux Royaume dans votre imagination? A partir des JDR? Sont-ce les lieux ou les personnages qui sont apparus en premier lieu?

Aussi, si vous n'aviez pas été publié, auriez-vous continuer à écrire? Auriez-vous chercher un moyen de vous publier de manière moins conventionnelle, comme sur un site d'auteur, par exemple?
D'où vient votre pseudo?

Et une petite dernière que vous avez déjà rencontré, je pense, quels conseils donneriez-vous à quelqu'un qui souhaite écrire?

[PS: envisagez-vous d'être présent au Salon du Livre de Paris, l'an prochain? Il me semble avoir vu votre nom sur la liste des dédicaces de cette année, mais je n'avais pas eu le plaisir de lire Janua Vera...]
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lyop



Enregistré le: 01 Juin 2010
Messages: 3

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2010 7:43 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonsoir,

Je vais commencer par un éloge. Je suis en pleine relecture de Gagner la Guerre et, c'est encore meilleur que la première fois. J'ai adoré Janua Vera, avec une préférence pour Jour de Guigne et le Conte de Suzelle. Avouons le, avant la fantasy, ce n'était pas franchement ma tasse de thé mais après... Et je crois que je ne peux que vous remercier de m'avoir ouvert à cette forme de littérature.

Première petite question, je sais qu'il fallait bien que cela arrive, sinon il n'y aurait pas eu d'histoire. Mais, n'avez vous pas eu de scrupule à tuer au bout de 27 pages, Mastiggia, l'un des seuls personnages "morales" de ce récit ?

"A force de gratter, j'ai les doigts qui tirent, de la corne sur le pouce, le poignet qui crie grâce et même une crampe qui me remonte dans le coude." C'est d'un réalisme ! Autobiographique ou pas ?

Dernière question, est-ce que l'on retrouvera un jour Clarissima, avec un rôle plus important ?
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tigger Lilly



Enregistré le: 31 Mai 2010
Messages: 37
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2010 8:22 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonsoir Jean-Philippe,

Tu parles de tes devoirs de professeur. Je me demandais si tes élèves avaient lu tes livres et si il vous arrivait d'en parler avec eux. Ils sont bien chanceux, j'aurais adoré avoir un prof écrivain Very Happy

Autre question, à propos de la nouvelle Un amour dévorant : t'es-tu inspiré d'un légende existante pour l'écrire ou sort-elle tout droit de ton imagination ? Elle m'a vraiment donné une impression de légende médiévale qu'on se raconte tard le soir devant la cheminée pour faire peur aux enfants.

Et une dernière : en tant que cavalière, j'ai été très agréablement surprise de la manière dont tu décris les chevaux (je pense à la nouvelle Le service des dames) que ce soit au niveau morphologique ou caractère. Es-tu toi-même cavalier ? As-tu fait des recherches, ou t'es tu fais conseiller à ce sujet ?

Merci pour l'excellent moment de lecture avec Janua Vera que j'espère prochainement poursuivre avec Gagner la guerre Smile
_________________
La savoureuse crème Ubik à tartiner, uniquement à base de fruits frais et de matières grasses végétales, fera de votre petit déjeuner un régal.
Ubik : de la vitalité pour toute la journée !
Sans danger si l'on respecte les indications.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site Web du posteur
Simon



Enregistré le: 20 Fév 2007
Messages: 372

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2010 8:53 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonsoir monsieur,

en fait pas vraiment de questions à poser, juste pour dire que ton roman est le meilleur truc que j'ai lu ces dernières années et probablement le meilleur que j'ai lu d'un auteur français.

Ah si, une question con : comment tu prononces Benvenuto ?
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mormegil013bis



Enregistré le: 01 Juin 2010
Messages: 4

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2010 9:09 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Jean-Philippe, j ai beaucoup aime ta lecture d un passage de gagner la guerre sur libelabo:
http://www.liberation.fr/culture/0601931-gagner-la-guerre-lu-par-jean-philippe-jaworski

Vraiment excellent, et je ne me prive pas de le faire ecouter pour faire connaitre ( non pas ta voix , quoi que.... ) ton language, le vocabulaire que tu utilises, et c est assez convaincant meme si entendre parler d ovaires frippees fait parfois grincer des dents ....
As tu en projet de remettre d ici quelques mois une autre lecture de ton oeuvre car franchement ca me ferait vraiment plaisir.

Vraiment en ce moment, entre le sieur Jaworski, justine Niogret et Alain Damasio, j ai trouve des ecrivains qui ont du style, un type d ecriture qui se demarque vraiment, et qui tranche par rapport a beaucoup d autres livres lus, ca faisait vraiment tres longtemps que je n avais pas decouvert des auteurs avec un style particulier.
Moi aussi je veux un dictionnaire de vieux francais pour l achat d un de tes livres....

Un amour devorant, comment Blandin fut perdu.... j ai adore, les lecteurs ont peut etre plus fait attention au conte de suzelle, ou a Mauvaise donne qui sont aussi excellents, mais s il ne fallait ne garder qu un texte ce serait "un amour devorant"

Petite anecdote: j ai vraiment bien aime l employee de la librairie Sauramps qui fin Avril t a demande une dedicace pour offrir "gagner la guerre" en cadeau de mariage a des amis, peut etre deviendras tu connu, plus tard, pour tes oeuvres liees a l amour courtois, une lecture a garder sous la main en cas de lune de miel ne tenant pas toutes ses promesses.....

Toi et ton epouse m avez conseille de regarder le dernier film de Beowulf pour connaitre d une facon rapide et assez precise le contenu de cette histoire classique, et franchement quand je vois comment il m est difficile de lire "Sigurd et gudrun" traduit du vieux norrois en vers alliteratif........... eh bien vous m avez sacrement evite de passer des nuits difficiles a imaginer , retranscrire dans mon esprit la structure du texte, mes ( quelques ) neurones vous en remercient.
PS: pendant la dedicace, j ai parle un instant avec Ayerdhal, et me suis dit que comme j avais lu sa premiere oeuvre, je pourrai decouvrir ce qu il avait fait depuis, j ai lu transparence, et puis j ai eu un enorme coup de coeur, pour Demain une oasis, finalement quel bonheur d etre passe te voir a Montpellier.... Premiere fois ou j allais voir un auteur , ce fut super !
_________________



Dernière édition par mormegil013bis le Mar Juin 01, 2010 10:24 pm; édité 1 fois au total
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2010 10:00 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Lagardère a écrit:
Bonsoir, Jean-Philippe!


Bonsoir, fine lame,

Lagardère a écrit:

Je ne sais plus si la question a déjà été posée, mea culpa si vous y avez déjà répondu.
Comment est né le Vieux Royaume dans votre imagination? A partir des JDR? Sont-ce les lieux ou les personnages qui sont apparus en premier lieu?


A l'origine était le troll. Le plus horrible : celui qui met la barabille sur les forums.

Tout a commencé, il y a bien longtemps, par une discussion partie en quenouille sur l'antique forum du défunt Casus Belli. Des nerds boutonneux, dont votre serviteur, s'y colletaient à propos d'une question métaphysique : pour ou contre Donjons & Dragons ? D'aucuns, des puristes Whitewolfiens du "Théâtre de l'esprit" ou des intégristes du "diceless", soutenaient que Donjons, c'était uniquement bon à faire du PMT Gros-Bill (traduction : du pillage sous stéroïdes anabolisants). D'autres, dont j'étais, arguaient que Donjons n'était qu'une caisse à outils dont on pouvait faire ce qu'on voulait. Comme la joute tournait à la guerre des tranchées, j'ai décidé d'arrêter ce débat stérile et de faire la démonstration que l'on pouvait adapter un univers riche à Donjons. Ce fut le point de départ du Vieux Royaume : univers destiné à mes joueurs, et dont les scénarios diffusés sur internet devaient illustrer ma position.

Comme il s'agissait d'un univers de jeu, j'ai conçu délibérément un monde comportant des archétypes et des repères familiers, afin que des joueurs s'y sentent tout de suite en territoire connu. Comme je voulais que cet univers ne soit pas un pâle décor de PMT, je l'ai aussi doté d'une certaine complexité. Je pense que c'est toujours ce qui fait la séduction du Vieux Royaume, le mélange des clichés et d'un vernis de profondeur historique.

En tout cas, l'univers est venu avant les personnages.

Quelques années plus tard, un ami expatrié à Singapour désirait initier un groupe de nouveau joueurs sur place, et il m'a demandé si j'avais du matériel prêt à jouer. Je lui ai adressé mes scénarios du Vieux Royaume. Sa partie s'est fort bien passée, et par la suite, il m'a dit que l'univers était si fouillé qu'il y avait sans doute là matière à plus que du jeu de rôle.

Ce fut le déclic du basculement romanesque.

Lagardère a écrit:
Aussi, si vous n'aviez pas été publié, auriez-vous continuer à écrire? Auriez-vous chercher un moyen de vous publier de manière moins conventionnelle, comme sur un site d'auteur, par exemple?


En fait, j'ai diffusé ainsi beaucoup de matériel ludique, dont les scénarios sur le Vieux Royaume. C'est aussi ainsi que j'ai diffusé Tiers Age, et la première version de Te Deum pour un massacre, mes deux jeux de rôle.

Lagardère a écrit:

D'où vient votre pseudo?


Le caractère polonais de mon patronyme ne vous aura pas échappé. Du XVIe au XVIIIe siècle, la noblesse polonaise affirma descendre des Sarmates (assertion par ailleurs aussi sérieuse que la légende mérovingienne qui faisait de Mérovée un descendant de Jésus et de Marie-Madeleine…)

En fait, les Sarmates historiques faisaient partie des peuples cavaliers indo-iraniens qui supplantèrent les Scythes en Russie méridionale, puis qui se retrouvèrent eux-mêmes pour partie repoussés, pour partie assimilés par les Huns. Comme bon nombre d'autres barbares, certains furent fédérés dans les troupes romaines, auxquelles ils apportèrent leur cavalerie lourde de cataphractaires. Une hypothèse (discutée) ferait d'Arthur le descendant d'officiers sarmates romanisés, et expliquerait la puissante cavalerie sur laquelle il s'appuya pour contenir l'invasion saxonne.

Et accessoirement, puisqu'on est sur le forum d'ActuSf, j'ai publié une nouvelle sur les Sarmates de Cimmérie (c'est-à-dire de l'Ukraine antique) dans l'anthologie Utopiales 09.

Lagardère a écrit:
Et une petite dernière que vous avez déjà rencontré, je pense, quels conseils donneriez-vous à quelqu'un qui souhaite écrire?


Beaucoup lire.
Beaucoup écrire.
Beaucoup vivre.
Cultiver la ténacité.

Lagardère a écrit:
[PS: envisagez-vous d'être présent au Salon du Livre de Paris, l'an prochain? Il me semble avoir vu votre nom sur la liste des dédicaces de cette année, mais je n'avais pas eu le plaisir de lire Janua Vera...]


Pour l'instant, je n'ai rien de prévu de ce côté.
_________________



Dernière édition par Sarmate le Mer Juin 02, 2010 7:37 am; édité 2 fois au total
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2010 10:22 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Lyop a écrit:
Bonsoir,


Bonsoir,

Lyop a écrit:
Je vais commencer par un éloge. Je suis en pleine relecture de Gagner la Guerre et, c'est encore meilleur que la première fois.


Shocked

Quel masochisme !

Lyop a écrit:

Première petite question, je sais qu'il fallait bien que cela arrive, sinon il n'y aurait pas eu d'histoire. Mais, n'avez vous pas eu de scrupule à tuer au bout de 27 pages, Mastiggia, l'un des seuls personnages "morales" de ce récit ?


Hem… Les enfants sont priés de sortir.

Qu'est-ce que c'était bon ! Le héros dézingué d'entrée, 650 pages de grenouillages criminels à coucher sur le papier. Un immense bonheur !

Lyop a écrit:
"A force de gratter, j'ai les doigts qui tirent, de la corne sur le pouce, le poignet qui crie grâce et même une crampe qui me remonte dans le coude." C'est d'un réalisme ! Autobiographique ou pas ?


C'est la description de la crampe de l'écrivain, une affection musculo-squelettique bien réelle, qui devient dangereuse quand la douleur remonte jusqu'à l'épaule. Mais elle ne se déclare que si l'on emploie stylet, plume, calame, stylo… Bref, un instrument qui se cale entre les doigts. Moi, j'écris sur clavier. Donc, ce n'est pas autobiographique…

(Ceci dit, j'écris sur clavier même avec une main cassée.)

Lyop a écrit:
Dernière question, est-ce que l'on retrouvera un jour Clarissima, avec un rôle plus important ?


C'est plus que probable. La donzelle a été un peu secouée, mais c'est un pion politique trop important pour qu'on la laisse tranquille. Quand on la reverra, elle aura un peu mûri. Et c'est la fille de son père.

Tremblez, braves gens…
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2010 10:52 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Tigger Lilly a écrit:
Bonsoir Jean-Philippe,


Bonsoir l'écuyère,

Tigger Lilly a écrit:
Tu parles de tes devoirs de professeur. Je me demandais si tes élèves avaient lu tes livres et si il vous arrivait d'en parler avec eux. Ils sont bien chanceux, j'aurais adoré avoir un prof écrivain Very Happy


C'est plus ordinaire qu'on ne croit, et ce n'est pas forcément un bon plan pour les élèves. L'écrivain est peut-être moins conciliant sur les épreuves d'écriture d'invention, par exemple… Wink

Un certain nombre de mes élèves m'ont lu ; toutefois, si je suis disposé à répondre à leurs questions en dehors des cours, je fais bien la distinction entre mes deux casquettes. Les rapports qu'un prof entretient avec ses élèves sont très distincts de ceux qu'un écrivain peut avoir avec son public.

Tigger Lilly a écrit:
Autre question, à propos de la nouvelle Un amour dévorant : t'es-tu inspiré d'un légende existante pour l'écrire ou sort-elle tout droit de ton imagination ? Elle m'a vraiment donné une impression de légende médiévale qu'on se raconte tard le soir devant la cheminée pour faire peur aux enfants.


Les appeleurs sont des fantômes issus du folklore médiéval, dont les traces sont encore attestées au XVIIIe siècle. Ce sont des morts malfaisants qui reviennent en chair et en os, et qui appellent des vivants ; ceux qui sont ainsi appelés meurent généralement au bout de huit jours. J'ai juste un peu tordu le motif, puisque mes appeleurs sont des âmes en peine qui appellent un autre mort.

Tigger Lilly a écrit:
Et une dernière : en tant que cavalière, j'ai été très agréablement surprise de la manière dont tu décris les chevaux (je pense à la nouvelle Le service des dames) que ce soit au niveau morphologique ou caractère. Es-tu toi-même cavalier ? As-tu fait des recherches, ou t'es tu fais conseiller à ce sujet ?


Je ne suis pas cavalier, mais je suis un vrai rat de bibliothèque. Pour mettre en scène un chevalier et ses gens, il me semblait indispensable de peindre ce qui symbolisait la supériorité de leur statut. Je me suis donc un peu documenté sur les chevaux en écrivant cette nouvelle.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2010 10:57 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Simon a écrit:
Bonsoir monsieur,

en fait pas vraiment de questions à poser, juste pour dire que ton roman est le meilleur truc que j'ai lu ces dernières années et probablement le meilleur que j'ai lu d'un auteur français.


Je suis, Monseigneur, votre très-loyal, très-humble & très-dévoué serviteur.

Simon a écrit:
Ah si, une question con : comment tu prononces Benvenuto ?


A l'italienne : en gros, de façon phonétique, ça donne "Bènnvénouto".
C'est facile à retenir : ça commence comme une benne à ordures.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2010 11:20 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

mormegil013bis a écrit:
Jean-Philippe, j ai beaucoup aime ta lecture d un passage de gagner la guerre sur libelabo:
http://www.liberation.fr/culture/0601931-gagner-la-guerre-lu-par-jean-philippe-jaworski

Vraiment excellent, et je ne me prive pas de le faire ecouter pour faire connaitre ( non pas ta voix , quoi que.... ) ton language, le vocabulaire que tu utilises, et c est assez convaincant meme si entendre parler d ovaires frippees fait parfois grincer des dents ....


Ca, c'est un hommage à une vieille crapule : Louis-Ferdinand Céline.

mormegil013bis a écrit:

As tu en projet de remettre d ici quelques mois une autre lecture de ton oeuvre car franchement ca me ferait vraiment plaisir.


Je suis suffisamment cabotin pour lire d'autres horreurs. Encore faut-il avoir le support !

mormegil013bis a écrit:

Un amour devorant, comment Blandin fut perdu.... j ai adore, les lecteurs ont peut etre plus fait attention au conte de suzelle, ou a Mauvaise donne qui sont aussi excellents, mais s il ne fallait ne garder qu un texte ce serait "un amour devorant"


J'ai moi aussi un faible pour le charbon du cochon, et pour le coup de poêle à frire dans la fiole d'un des spectres.

mormegil013bis a écrit:
Petite anecdote: j ai vraiment bien aime l employee de la librairie Sauramps qui fin Avril t a demande une dedicace pour offrir "gagner la guerre" en cadeau de mariage a des amis, peut etre deviendras tu connu, plus tard, pour tes oeuvres liees a l amour courtois, une lecture a garder sous la main en cas de lune de miel ne tenant pas toutes ses promesses.....


Grave erreur ! Grave erreur !

L'amour courtois est un amour adultère par nature. Non mais vraiment, aimer sa femme, quelle idée ! Dans la vieille noblesse, le mariage n'est qu'un contrat d'alliance entre deux familles et l'outil de perpétuation de la lignée ; pourquoi diable s'encombrer de sentiments ? C'est avec la dame (la maîtresse) qu'on peut jouer au joli cœur.

Bref, offrir un roman courtois comme cadeau de mariage, c'est un premier pas vers le divorce.

mormegil013bis a écrit:

PS: pendant la dedicace, j ai parle un instant avec Ayerdhal, et me suis dit que comme j avais lu sa premiere oeuvre, je pourrai decouvrir ce qu il avait fait depuis, j ai lu transparence, et puis j ai eu un enorme coup de coeur, pour Demain une oasis, finalement quel bonheur d etre passe te voir a Montpellier.... Premiere fois ou j allais voir un auteur , ce fut super !


Mille grâces, seigneur Turambar !
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shaya



Enregistré le: 29 Mai 2010
Messages: 41

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2010 11:33 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonsoir ^^

Je n'ai pas vraiment de questions, mais voulais profiter de votre passage par ici pour vous dire que j'ai adoré votre nouvelle "La troisième Hypostase", parue dans l'anthologie Magiciennes et Sorciers. Elle m'a donné un petit aperçu du monde de "Gagner la guerre", si j'ai bien compris, et ça m'a surtout donné une grande envie de lire ce bouquin !

Ah si finalement, y a t'il d'autres petites préquelles comme celle-ci dans vos autres livres ?
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sarmate



Enregistré le: 19 Juin 2009
Messages: 118

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2010 11:51 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

shaya a écrit:
Bonsoir ^^


Bonsoir,

shaya a écrit:
Je n'ai pas vraiment de questions, mais voulais profiter de votre passage par ici pour vous dire que j'ai adoré votre nouvelle "La troisième Hypostase", parue dans l'anthologie Magiciennes et Sorciers. Elle m'a donné un petit aperçu du monde de "Gagner la guerre", si j'ai bien compris, et ça m'a surtout donné une grande envie de lire ce bouquin !


Je suis ravi que La Troisième Hypostase vous ait plu. Comme ce texte vient d'être jeté en pâture au public, je m'inquiète plus pour lui que pour les autres.

shaya a écrit:
Ah si finalement, y a t'il d'autres petites préquelles comme celle-ci dans vos autres livres ?


Dans l'anthologie Utopiales 09, j'ai publié une nouvelle qui s'intitule Préquelle. Mais ça n'a rien à voir avec le Vieux Royaume, et bien que ce texte soit bien une préquelle, ce n'est pas forcément la préquelle à laquelle on pense.

Sinon, je pense que ce que j'écris comporte plus de séquelles que de préquelles. Si vous avez le mauvais goût de lire Gagner la Guerre, vous comprendrez ce que j'entends par là.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Enregistré le: 02 Juin 2010
Messages: 2

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 9:15 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Sarmate a écrit:

aL'amour courtois est un amour adultère par nature. Non mais vraiment, aimer sa femme, quelle idée ! Dans la vieille noblesse, le mariage n'est qu'un contrat d'alliance entre deux familles et l'outil de perpétuation de la lignée ; pourquoi diable s'encombrer de sentiments ? C'est avec la dame (la maîtresse) qu'on peut jouer au joli cœur.

Bref, offrir un roman courtois comme cadeau de mariage, c'est un premier pas vers le divorce.

Ah mais voilà, tout s'explique Laughing !

A part cette illumination que je te dois, bonjour !

Pas vraiment de questions, je pense, ou du moins rien de plus que celles qui ont déjà été posées, mais j'avais envie de dire que j'ai beaucoup aimé Janua Vera. Un peu moins Gagner la guerre, je l'avoue Embarassed . Uniquement parce que j'ai franchement DETESTE le perso principal Evil or Very Mad . Partant de là, c'est dur Sad ...

Mais je reviendrai volontiers au Vieux Royaume Very Happy ! Surtout pour lire d'autres aventures de Clarissima, eh eh Twisted Evil ...
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Afficher les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé: vous ne pouvez pas poster un nouveau sujet, répondre ou éditer des messages.   Ce sujet est verrouillé: vous ne pouvez pas éditer vos messages, ni poster des réponses.    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Jean-Philippe Jaworski Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 6 de 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster des nouveaux sujets sur ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos posts dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos posts sur ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

?
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par Support-phpBB2.com