Le forum d'ActuSF.com Index du forum Le forum d'ActuSF.com

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour voir ses messages privésSe connecter pour voir ses messages privés   ConnexionConnexion 

Jérôme Noirez
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Ce forum est verrouillé: vous ne pouvez pas poster un nouveau sujet, répondre ou éditer des messages.   Ce sujet est verrouillé: vous ne pouvez pas éditer vos messages, ni poster des réponses.    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Jérôme Noirez
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
eidolon



Enregistré le: 17 Sep 2007
Messages: 72

MessagePosté le: Mer Juin 23, 2010 4:28 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonsoir,

Je viens juste de rentrer, après une exténuante partie de badminton-mandarin (du badminton où, à chaque échange, on apprend un nouveau mot de chinois, c'est assez déstabilisant)... Je vais essayer toutefois de vous répondre, de manière relativement intelligible, durant le bref/court espace-temps qui vient, avec mansuétude, de m'être accordé..
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eidolon



Enregistré le: 17 Sep 2007
Messages: 72

MessagePosté le: Mer Juin 23, 2010 4:39 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Te considères tu comme un écrivain New Weird ? Te sens tu proche littérairement de Jeff Vandermeer ou de China Miéville ?

J'aimerais bien pouvoir me prévaloir d'une école, d'un groupe, si de telles choses existaient en France. New Weird, ça sonne bien. J'ai lu La Cité des Saints et des Fous avec un immense plaisir, et je me suis en effet senti en terrain connu. Je n'ai pas encore eu l'occasion de lire Miéville... Je suppose que Féerie pour les Ténèbres aurait été considéré comme New Weird chez nos amis d'outre-Atlantique. J'aurais pris le thé avec d'autres new-weirdistes, attendant sagement qu'ils m'adoubent d'un sourire... Oui, l'idée me plaît bien.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eidolon



Enregistré le: 17 Sep 2007
Messages: 72

MessagePosté le: Mer Juin 23, 2010 4:45 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Petite question bateau : quel livre aurais-tu aimé avoir écrit ?

J'ai peine à me poser cette question. Les livres pour lesquels j'ai un immense respect, je n'aurais de toute façon pas été en mesure de les écrire... Plus prosaïquement, je dirais : n'importe quel livre ayant dépassé les 500 000 exemplaires vendus.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eidolon



Enregistré le: 17 Sep 2007
Messages: 72

MessagePosté le: Mer Juin 23, 2010 4:51 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Je n'ai encore lu de vous que Leçons du monde fluctuant, plus vos deux albums jeunesses. Ma question porte plutôt sur le premier roman adulte.
Celui-ci invente une une culture africaine imaginaire et sa mythologie. Contient-elle des références précises, même détournées, à des mythes existant (je connais peu ce domaine de l'imaginaire mondial, hélas), et si oui, lesquelles ? (un très petit nombre d'exemples me contentera).


Non, en tout cas, pas de manière consciente. Et je confesse ma totale ignorance des mythologies du continent africain. Par contre, j'ai beaucoup pensé à l'art pariétal, à son bestiaire, et à l'espèce de cosmogonie qu'on peut s'amuser à (hypothétiquement) y deviner. Je crois avoir feuilleté aussi quelques bouquins sur la peinture aborigène.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Charlotte
Administrateur - Site Admin


Enregistré le: 23 Jan 2006
Messages: 1518
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Juin 23, 2010 4:55 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

As-tu déjà des idées pour de nouveaux articles dans Plume et Goudron ?
(oui, je mets tout de suite le pluriel ^^)
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site Web du posteur
eidolon



Enregistré le: 17 Sep 2007
Messages: 72

MessagePosté le: Mer Juin 23, 2010 5:03 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Pour rebondir sur la question du space op : est-ce qu'il y a d'autres choses (genres, sous-genres, thèmes, etc) que tu ne te vois absolument pas écrire, soit par manque d'intérêt, soit parce que tu ne t'en sens pas capable ?

Ben, pas vraiment en fait... Si... un truc autobiographique... Au dessus de mes forces... Après, tant que je suis en mesure de conserver ma... patte, je pense que je pourrais écrire dans n'importe quel genre.


D'ailleurs, est-ce que tu es plutôt du genre à te fixer volontairement des défis en abordant des territoires nouveaux pour toi, ou est-ce que tu ne réfléchis pas trop à tout ça ?

Ah, oui, je suis très "défi". Autant, je suis un modèle de pleutrerie dans ma vie quotidienne, autant, en littérature, je suis partant pour l'aventure, les terres inconnues, même celles dont les côtes ne m'attirent pas le moins du monde, et les voyages au long cours. Dernièrement, j'ai choisi (on ne me l'a pas proposé) d'écrire une série de romans pour les filles... Oui, ceux avec des poneys et des putains de princesses. Mais je vais le faire à ma manière, évidemment.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fabien Lyraud



Enregistré le: 24 Oct 2007
Messages: 2206
Localisation: St Léonard

MessagePosté le: Mer Juin 23, 2010 5:08 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Beaucoup d'auteurs dirigent aussi des anthologies. L'aventure te plairait elle ? Quels sont les thèmes sur lesquels tu aimerais faire plancher des auteurs dans ce cadre ?
_________________
Bienvenu chez Pulp Factory :
http://pulp-factory.ovh


Le blog impertinent des littératures de l'imaginaire :
http://propos-iconoclastes.blogspot.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site Web du posteur
eidolon



Enregistré le: 17 Sep 2007
Messages: 72

MessagePosté le: Mer Juin 23, 2010 5:20 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Quelques petites questions au sujet de La Dernière flèche :

- Pourquoi avoir choisi Robin des bois ? Est-ce qu'il y a d'autres personnages populaires connus que vous aimeriez utiliser ?


Robin des bois, ça a été une suggestion de Xavier Mauméjean. Nos idées sur la question convergeaient. Ca a été formidable, je dois dire, de bosser ainsi sur ce livre, avec une telle connivence... Un personnage populaire. Il m'en vient trois : Renart, dont on a parlé lundi, Don Quichotte et... oui, on peut le considérer, je suppose, comme un personnage populaire, Robinson Crusoé. J'aimerais beaucoup écrire une histoire d'île déserte, de naufragé..

- La ville de Londres est je trouve un personnage de l'histoire à part entière... j'ai d'ailleurs trouvé dans les livres que j'ai lu de vous un réel (ou imaginé par votre serviteur) attachement aux lieux... est-ce que pour vous les lieux précèdent le récit ou viennent-ils s'y greffer ensuite ? C'est une sensation assez étrange, mais j'ai l'impression en lisant vos histoires que les paysages, villes et différents lieux ont une existence propre...

J'accorde une importance considérable au "décor". Il y a un choix primordial que je fais quand je commence un roman, c'est la saison. Je choisis toujours avec soin la saison durant laquelle la narration se déroulera. Robin est un roman de printemps... L'attachement au lieu est indéniable chez moi. Mais pas seulement. Aux objets aussi. J'aime que tout s'anime en fait. Je crois que ça participe de l'idée de corporalité, de faire de toute chose un corps.


- On voyage beaucoup dans vos romans : Londres, le Japon, les Etats-Unis... quelle est la prochaine étape ? verra-t-on un de vos romans se dérouler en France ?


Le prochain, que j'ai mentionné au début de nos entretiens, se passera "vaguement" en France. Enfin, disons en province, une sorte de province faite pays, qui pourrait être n'importe quelle province de n'importe quel pays. Mais les personnages auront des noms français.
Ensuite, on the road again, retour aux Etats-Unis (la Californie, du côté de San José).
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eidolon



Enregistré le: 17 Sep 2007
Messages: 72

MessagePosté le: Mer Juin 23, 2010 5:37 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

e ne t’ai pas encore assez lu pour poser une question intéressante sur ton œuvre. Mais un jour, je suis tombé sur cette phrase de toi, sur le site du Cafard, à propos d’un livre de Gombrowicz, et ça m’a donné des frissons (d’émerveillement, pas d’horreur) :

« Après, que restait-il, à mon regard, de la science-fiction ? Pas grand-chose. À quoi bon les mondes lointains, les futurs, les espèces extraterrestres, quand on peut, en glissant la tête sous un meuble, dans la contemplation des moutons de poussière à la dérive, en levant les yeux vers le plafond, à la découverte de fissures douteuses, de ratures qui pourraient être des flèches, qui pourraient indiquer une direction, vers un signe, un autre signe, un autre, connaître le frisson de l’infinité des possibles ? »


Cela m’inspire deux questions :

- Est-ce ce que tu cherches à faire dans tes livres : disséminer des flèches, des indices, sans carcan défini, pour pousser le lecteur à découvrir de lui-même des choses qui le toucheront ?


Jérôme, je te remercie de citer mon article sur Gombrowicz, car il constitue pour moi un texte important. J'y dis en tout cas des choses moins superficielles que d'habitude. Je ne cherche pas à produire sur le lecteur un effet autre que celui des émotions fugaces. Je n'ai aucun projet politique ou philosophique. Mais je pourrais faire mien ce que tu dis. En tout cas, si je peux inspirer r une telle impression, ça me convient très bien.



- Que penses-tu de la notion de genre en littérature ? Est-ce que tu choisis consciemment le genre dans lequel tu écris, ou bien est-ce quelque chose d’anecdotique, de secondaire ?

J'ai la conscience des genres, oui. Je sais, plus ou moins, ce qui les borne. Ils sont néanmoins anecdotiques dans ma pratique, parce qu'ils ne déterminent pas mes choix narratifs. La novella dans Retour sur l'Horizon, oui, c'est de la sf, il y a des extraterrestres, etc. Mais j'aurais pu écrire un même maillage d'émotions dans un tout autre contexte. Ca aurait pu devenir un thriller, une histoire sentimentale, une épopée en vers...

Et plus spécifiquement, te sens-tu concerné par les remous qui agitent régulièrement le milieu de la science-fiction à propos de ce qu’elle doit être, ou ce qu’elle ne doit pas être ?

Pas concerné du tout, non. Du "Grand Fil", j'ai dû lire trois pages. Ce n'est pas du tout par mépris, c'est par incompétence. J'ai lu la préface de Serge, je me suis dit, ah, oui, tiens, merde, il connaît son sujet. J'ai lu le contrefeu de Roland dans Bifrost, et je me suis dit exactement la même chose. Ils maîtrisent un sujet, un domaine, pas moi. Je n'ai pas le bagage qui me permettrait de me sentir concerné.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eidolon



Enregistré le: 17 Sep 2007
Messages: 72

MessagePosté le: Mer Juin 23, 2010 5:40 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

As-tu déjà des idées pour de nouveaux articles dans Plume et Goudron ?
(oui, je mets tout de suite le pluriel ^^)


Euh... Là, tout de suite ? Non...
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eidolon



Enregistré le: 17 Sep 2007
Messages: 72

MessagePosté le: Mer Juin 23, 2010 5:44 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Beaucoup d'auteurs dirigent aussi des anthologies. L'aventure te plairait elle ? Quels sont les thèmes sur lesquels tu aimerais faire plancher des auteurs dans ce cadre ?

Une antho ouverte, comme l'a fait Serge par exemple, non, ça me casserait trop les couilles. Faut du courage, vraiment. Et je crois que quitte à diriger quelque chose, je préférerais que ce soit une collection. En tant que lecteur, je ne suis un grand amateur d'anthologies. Donc, je risquerais de ne pas être très légitime dans ce travail.

Vous m'excusez, on me réclame d'une voix plaintive. Je repasserai un peu plus tard.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aldaran



Enregistré le: 23 Sep 2007
Messages: 1854

MessagePosté le: Mer Juin 23, 2010 5:52 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

eidolon a écrit:
J'écoute toujours un album dans sa totalité.
Tiens, c'est super rare, ça. Et tu les écoutes dans l'ordre ? (Moi, oui, en tout cas lors de la première écoute et pour les mêmes raisons qui me font lire un roman en suivant l'ordre des chapitres.)
Tellement de gens se tournent vers les compilations, c'est d'une tristesse !
eidolon a écrit:
Pourquoi les gens sont-ils si peu curieux et aventureux quand il s'agit de musique ?
Si quelqu'un ici trouve un élément de réponse, je suis curieux aussi...
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MeTaL_PoU



Enregistré le: 23 Fév 2007
Messages: 35
Localisation: Nantes

MessagePosté le: Mer Juin 23, 2010 6:45 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonjour Jérôme,

J'aime beaucoup quand tu dis qu'il est nécessaire de ne pas mentir quand tu écris pour la jeunesse. En particulier en roman historique, bon nombre d'auteurs ont tendance à édulcorer le contexte, merci à toi de faire un décor fouillé et crédible.

J'aimerais bien savoir comment se sont faites les rencontres avec tes éditeurs, en particulier Lune d'Encre et courant noir, car les livres que tu as édité dans ces collections correspondent à chaque fois à la ligne éditoriale...

Féérie pour les ténèbres, leçons du monde fluctuant et tes bouquins chez gulf stream ont à chaque ois une couverture classe et qui, à mon avis correspondent à ton univers... Qu'en penses-tu ?
_________________
http://chickenloveuse.wordpress.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eidolon



Enregistré le: 17 Sep 2007
Messages: 72

MessagePosté le: Mer Juin 23, 2010 8:26 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

J'aime beaucoup quand tu dis qu'il est nécessaire de ne pas mentir quand tu écris pour la jeunesse. En particulier en roman historique, bon nombre d'auteurs ont tendance à édulcorer le contexte, merci à toi de faire un décor fouillé et crédible.

Par mentir, j'entends surtout ne pas trop les bananer sur ce qui constitue l'essentiel de nos existences... Pas non plus les plomber dès la ligne de départ, mais ne pas les bercer d'illusions débiles.

J'aimerais bien savoir comment se sont faites les rencontres avec tes éditeurs, en particulier Lune d'Encre et courant noir, car les livres que tu as édité dans ces collections correspondent à chaque fois à la ligne éditoriale...

Lune d'encre : On se croise avec Gilles sur un salon particulièrement chiant. Pour combattre son ennui, il commence à feuilleter l'un de mes livres (bravo, très bon choix), ça a l'air de lui plaire, il me demande si je n'ai pas un manuscrit, justement j'en avais un sous le coude (enfin, chez moi, je me trimballe pas avec des manuscrits), je lui envoie, et peu de temps après, on signe.

Courants Noirs : On se croise avec Thierry Lefèvre sur un salon particulièrement chiant. Il ne me connait pas, je ne le connais pas, mais on ronchonne à l'unisson (on ronchonne très bien à l'unisson), du coup, il me parle de sa (future) collection et me demande si je ne serais pas intéressé. Opportuniste, je lui dis que j'ai une super idée, sans savoir de quoi il pourrait s'agir. Trois jours après, je ponds un synopsis, lui envoie, on signe.


Féérie pour les ténèbres, leçons du monde fluctuant et tes bouquins chez gulf stream ont à chaque ois une couverture classe et qui, à mon avis correspondent à ton univers... Qu'en penses-tu ?


Féerie, euh, tu te souviens de celle du premier tome ? Elle est à chier. Pour le reste, oui, je suis plutôt bien loti. J'aime bien celle de la Dernière flèche. Elle est sobre, c'est parfait... Les couvertures chez Interstices me ravissent. Rien que pour elles, l'idée de publier dans cette collection me plaît.

Je dois vous laisser tomber encore une fois. Je reviendrai dire au revoir un peu plus tard.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MeTaL_PoU



Enregistré le: 23 Fév 2007
Messages: 35
Localisation: Nantes

MessagePosté le: Mer Juin 23, 2010 9:20 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

eidolon a écrit:


Féerie, euh, tu te souviens de celle du premier tome ? Elle est à chier.


Non, justement... C'est sans doute pour ça que je parle de couv' réussies.
_________________
http://chickenloveuse.wordpress.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Afficher les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé: vous ne pouvez pas poster un nouveau sujet, répondre ou éditer des messages.   Ce sujet est verrouillé: vous ne pouvez pas éditer vos messages, ni poster des réponses.    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Jérôme Noirez Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 6 de 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster des nouveaux sujets sur ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos posts dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos posts sur ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

?
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par Support-phpBB2.com