10 chef d'oeuvre de la SF française

Modérateurs : Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome

Avatar du membre
Sand
Messages : 3529
Enregistré le : mer. avr. 16, 2008 3:17 pm
Localisation : IdF

Message par Sand » ven. févr. 17, 2012 5:19 pm

dracosolis a écrit : pas obligé de remonter à un vieux barbon qui en plus squatte indûment les étagères de l'éducation nationale depuis trente ans au lieu de faire la place à des gens normaux
(laisse tomber je suis une trauma de Barjavel^^)
(je le hais)
J'ai tenté un "petit" titre (le grand secret) en sachant que ce n'était pas le plus réputé. J'en attendais pas grand chose. Pas dépassé 50 pages à cause du couple principal, tout ce que j'abhorre. Rapide coup d'oeil à la fin histoire de voir comment ça finit, quand même : c'est encore pire !

En demandant si je devais tester un autre bouquin, en précisant pourquoi je ne pouvais pas lire celui-là, avis unanime : c'est tout le temps comme ça.

Y'a donc un trou en forme de Barjavel dans ma culture.

(ce qui est bizarre, c'est que des nanas pas intéressantes, ça pullule en SF de l'âge d'or. Mais elles me dérangent pas. Les potiches, ça va. On sent que quelque part, ce sont des potiches essentiellement parce que les auteurs n'ont jamais vraiment adressé la parole à une femme. Il faut qu'ils imaginent et ils sont pas doués. Et puis y'a le fait d'être pré-années 70 qui joue, c'est social*. Ils ne souhaitent pas consciemment les rabaisser. Barjavel, c'est du rabaissement. Des baffes.)

*lu un Heinlein "juvenile" des années 60 réédité récemment, je sais plus le titre, des jumeaux partant explorer l'univers. Il y a du respect et de l'égalité homme/femme, c'est presque progressiste !, mais à un moment, y'en a quand même une officier scientifique qui pleure parce qu'elle ne peut pas aller en mission : elle est enceinte et son mari ne veut pas qu'elle risque sa vie, et il faut bien qu'elle lui obéisse. Et tout le reste de la hiérarchie, qui a besoin de ses compétences, s'incline devant l'ordre du mari. Mouarf !)

Avatar du membre
Roland C. Wagner
Messages : 3588
Enregistré le : jeu. mars 23, 2006 11:47 am

Message par Roland C. Wagner » ven. févr. 17, 2012 5:57 pm

girlfroms.. a écrit :ravages, c'est quand même un chouette moment de lecture, non?
Non.
« Regarde vers Lorient / Là tu trouveras la sagesse. » (Les Cravates à Pois)

الكاتب يكتب

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » sam. févr. 18, 2012 2:17 pm

Sand a écrit :
J'ai tenté un "petit" titre (le grand secret) en sachant que ce n'était pas le plus réputé. J'en attendais pas grand chose. Pas dépassé 50 pages à cause du couple principal, tout ce que j'abhorre. Rapide coup d'oeil à la fin histoire de voir comment ça finit, quand même : c'est encore pire !

En demandant si je devais tester un autre bouquin, en précisant pourquoi je ne pouvais pas lire celui-là, avis unanime : c'est tout le temps comme ça.
Non, tu as vraiment commencé par un des pires, une auto-parodie qui se prendrait au sérieux. Mais c'est vrai qu'à part Le Voyageur imprudent (et Tarendol, mais ce n'est pas de la SF), aucun ne dépasse le niveau moyen.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Papageno
Messages : 2270
Enregistré le : dim. sept. 10, 2006 10:28 am
Localisation : Auxerre (Yonne)

Message par Papageno » sam. févr. 18, 2012 2:43 pm

Dites donc, vous pas fini d'effaroucher les nouveaux venus, hein. C'est le Mal ça ... ;-)
Bienvenue, girlfroms...et ne te laisse surtout pas faire.

Maintenant, Barjavel.... non je n'ai rien dit ..

Fabien Lyraud
Messages : 2235
Enregistré le : mer. oct. 24, 2007 10:35 am
Localisation : St Léonard
Contact :

Message par Fabien Lyraud » sam. févr. 18, 2012 3:13 pm

Je n'ai personnellement lu que la Nuit des Temps, sans doute un des plus science fictif de ses romans de SF. Il y a vraiment la description d'une civilisation hautement technologique. Mais au niveau de la narration et du style c'est un peu poussif. Mais ça se lit bien quand même.
Bienvenu chez Pulp Factory :
http://pulp-factory.ovh


Le blog impertinent des littératures de l'imaginaire :
http://propos-iconoclastes.blogspot.com

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » sam. févr. 18, 2012 3:35 pm

Fabien Lyraud a écrit :Je n'ai personnellement lu que la Nuit des Temps, sans doute un des plus science fictif de ses romans de SF. Il y a vraiment la description d'une civilisation hautement technologique. Mais au niveau de la narration et du style c'est un peu poussif. Mais ça se lit bien quand même.
Oui, cela donnerait presque envie de lire La Sphère d'or... Attention, chez 10/18 il y a deux tomes, le tome 1 ne suffit pas.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Papageno
Messages : 2270
Enregistré le : dim. sept. 10, 2006 10:28 am
Localisation : Auxerre (Yonne)

Message par Papageno » sam. févr. 18, 2012 3:47 pm

La proximité est sans doute troublante, mais Barjavel avait-il lu "La sphère d'or", connaissait-il ce livre, seulement ?

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » sam. févr. 18, 2012 4:00 pm

Papageno a écrit :La proximité est sans doute troublante, mais Barjavel avait-il lu "La sphère d'or", connaissait-il ce livre, seulement ?
Vu que le livre était partiellement (version très tronquée) paru au Masque en 1929, je crois très improbable que Barjavel ne l'ait pas lu et ne s'en soit pas (éventuellement sans s'en rendre compte) inspiré.
De plus, bien avant la parution du remake, j'avais entendu parler du livre de Cox; si je ne l'avais pas acheté et lu, c'était pour une question de prix au-delà de mes moyens. Il me paraît presque impossible que Barjavel n'en ait pas connu l'existence.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » sam. févr. 18, 2012 4:12 pm

bormandg a écrit :
Papageno a écrit :La proximité est sans doute troublante, mais Barjavel avait-il lu "La sphère d'or", connaissait-il ce livre, seulement ?
Vu que le livre était partiellement (version très tronquée) paru au Masque en 1929, je crois très improbable que Barjavel ne l'ait pas lu et ne s'en soit pas (éventuellement sans s'en rendre compte) inspiré.
De plus, bien avant la parution du remake, j'avais entendu parler du livre de Cox; si je ne l'avais pas acheté et lu, c'était pour une question de prix au-delà de mes moyens. Il me paraît presque impossible que Barjavel n'en ait pas connu l'existence.
Et de toute façon, même s'il n'a pas connu ce bouquin, c'est une thématique assez banale de veille SF, qui ne demande pas beaucoup de génie pour être imaginée...

Oncle Joe

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » sam. févr. 18, 2012 4:26 pm

Lensman a écrit :
bormandg a écrit :
Papageno a écrit :La proximité est sans doute troublante, mais Barjavel avait-il lu "La sphère d'or", connaissait-il ce livre, seulement ?
Vu que le livre était partiellement (version très tronquée) paru au Masque en 1929, je crois très improbable que Barjavel ne l'ait pas lu et ne s'en soit pas (éventuellement sans s'en rendre compte) inspiré.
De plus, bien avant la parution du remake, j'avais entendu parler du livre de Cox; si je ne l'avais pas acheté et lu, c'était pour une question de prix au-delà de mes moyens. Il me paraît presque impossible que Barjavel n'en ait pas connu l'existence.
Et de toute façon, même s'il n'a pas connu ce bouquin, c'est une thématique assez banale de veille SF, qui ne demande pas beaucoup de génie pour être imaginée...

Oncle Joe
D'une part la bouquin n'y était pas pour peu dans le caractère de "thématique banale de veille (dort debout?) SF". D'autre part les ressemblances vont bien au delà de la seule thématique.... :twisted:
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » sam. févr. 18, 2012 4:44 pm

Lensman a écrit :
bormandg a écrit :
Papageno a écrit :La proximité est sans doute troublante, mais Barjavel avait-il lu "La sphère d'or", connaissait-il ce livre, seulement ?
Vu que le livre était partiellement (version très tronquée) paru au Masque en 1929, je crois très improbable que Barjavel ne l'ait pas lu et ne s'en soit pas (éventuellement sans s'en rendre compte) inspiré.
De plus, bien avant la parution du remake, j'avais entendu parler du livre de Cox; si je ne l'avais pas acheté et lu, c'était pour une question de prix au-delà de mes moyens. Il me paraît presque impossible que Barjavel n'en ait pas connu l'existence.
Et de toute façon, même s'il n'a pas connu ce bouquin, c'est une thématique assez banale de veille SF, qui ne demande pas beaucoup de génie pour être imaginée...

Oncle Joe
j'aime beaucoup ce qu'en avait fait stargate atlantis::
phase 1 : ils découvrent deux êtres humains en stase (mais la stase a duré trop longtemps)
phase 2 ils réveillent la fille (moins dangereuse a priori I guess)
phase 3 la fille mourante télécharge son esprit dans celui de la commandante Weir
phase 4 : elle essaie de convaincre les autres de réveiller le mâle avant sa mort en stase pour que les époux qu'ils étaient puissent se dire adieu
phase 5 : on réveille le mâle et là les deux endormis commencent à se tirer dessus tout azimuts
fun :D
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » sam. févr. 18, 2012 5:28 pm

bormandg a écrit : D'autre part les ressemblances vont bien au delà de la seule thématique.... :twisted:
Ah bon? Je serais curieux de savoir en quoi ...
C'est le genre de truc que l'on voit écrit, sans que je n'ai jamais lu la moindre démonstration...
J'ai lu les deux, et les bouquins ne font pas du tout, mais alors pas du tout le même effet...

Oncle Joe

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » sam. févr. 18, 2012 7:57 pm

Là, pour ce qui est de l'effet, je suis entièrement d'accord. Surtout que le Barjavel est vraiment daté....
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Gérard Klein
Messages : 1595
Enregistré le : ven. oct. 06, 2006 6:06 pm
Localisation : En face de la Fac Jussieu

Message par Gérard Klein » dim. févr. 19, 2012 12:51 am

Sand a écrit : On sent que quelque part, ce sont des potiches essentiellement parce que les auteurs n'ont jamais vraiment adressé la parole à une femme.
Normal. Ils ne voulaient pas être accusés de viol et passer trente ans au bagne.

Adresser la parole à une femme sans lui avoir fait signer un contrat de trois cent dix huit pages qui précise qu'elle ne considèrera aucun terme employé comme un harcèlement, tous ceux qui auraient une connotation sexuelle étant exclus d'office d'emploi par le contrat lui-même et représentant une admission de culpabilité illimitée dans le cas de leur usage, même accidentel, erroné ou involontaire, par le mâle, c'est le minimum et c'est déjà dangereux.

Moi, j'attends toujours qu'une femme m'adresse la parole et j'appelle mon avocat.
Modifié en dernier par Gérard Klein le dim. févr. 19, 2012 1:14 am, modifié 1 fois.
Mon immortalité est provisoire.

Gérard Klein
Messages : 1595
Enregistré le : ven. oct. 06, 2006 6:06 pm
Localisation : En face de la Fac Jussieu

Message par Gérard Klein » dim. févr. 19, 2012 1:14 am

Lensman a écrit :
bormandg a écrit : D'autre part les ressemblances vont bien au delà de la seule thématique.... :twisted:
Ah bon? Je serais curieux de savoir en quoi ...
C'est le genre de truc que l'on voit écrit, sans que je n'ai jamais lu la moindre démonstration...
J'ai lu les deux, et les bouquins ne font pas du tout, mais alors pas du tout le même effet...

Oncle Joe
La démonstration scientifique est difficile, d'autant que Barjavel est difficilement interrogeable de nos jours. Mais les parallélismes sont évidents et il semble tout à fait improbable que Barjavel, qui travaillait dans l'édition, n'ait pas lu l'édition du Masque. Il y a du reste une espèce de continuité entre le She, L'Atlantide de Benoît qui avait certainement lu le Rider Hagard et ensuite les deux clones La Sphère d'or et La Nuit des temps.
Oncle, l'Australie et l'Antarctique sont toutes les deux dans l'hémisphère sud. Rien que ça…
Pour la défense de Barjavel, on peut cependant relever que le procédé était courant à l'époque (et le demeure) même si en science-fiction, c''est assez déshonorant.

Cela dit, c'est l'édition 10/18 en deux volumes de La Sphère d'or de Cox qu'il faut absolument lire. L'autre est à vendre, cher.

La problématique de la qualité de l'œuvre de Barjavel est aussi insondable que la conjecture de Goldbach. Cela dit, Le Voyageur imprudent et Ravages sont des classiques toujours lisibles même si l'on peut ne pas partager certaines opinions de leur auteur (c'est mon cas). La Nuit des temps, c'est quand même assez tarte. Et le reste, pour autant que je me souvienne, sous-tarte. Et je suis à peu près sûr d'avoir tout lu.

Quant aux choix de l'Éducation Nationale, eh bien, elle a conservé de solides traditions vichystes sans que B.R. Bruss y soit pour rien. Cela dit, il y a bien pire.
Et le Pire est un homme.
Mon immortalité est provisoire.

Répondre

Retourner vers « Quels sont vos incontournables ? »