Le forum d'ActuSF.com Index du forum Le forum d'ActuSF.com

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour voir ses messages privésSe connecter pour voir ses messages privés   ConnexionConnexion 

Alain Damasio et vous...
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
 
Ce forum est verrouillé: vous ne pouvez pas poster un nouveau sujet, répondre ou éditer des messages.   Ce sujet est verrouillé: vous ne pouvez pas éditer vos messages, ni poster des réponses.    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Alain Damasio en ligne
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
mormegil013bis



Enregistré le: 01 Juin 2010
Messages: 4

MessagePosté le: Ven Oct 08, 2010 2:18 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonjour, Alain.....
J ai vraiment apprecie de lire LA HORDE, et de decouvrir un nouvel auteur (pour moi puisque ca fait un moment que tu ecris, tu n as evidemment pas attendu que je te lise pour exister Wink ) C etait en 2009, cette annee j ai classe ton livre dans ma bibliotheque, ou je ne garde que ceux que je pense reellement relire plus tard, ce que je pense etre des chefs d oeuvre, en 2009, en meme temps que Steven Erikson,et Alexandre DUMAS pour le comte de Monte Cristo ( le tour de philippe Jaworski viendra plus tard en 2010 a la deuxieme lecture de Janua vera ) j ai vraiment adoré, aimé, cette oeuvre, j ai parcouru le net pour connaitre l auteur, bien sur je t ai facilement trouve
J ai beaucoup aime APPEL D AIR: http://www.dailymotion.com/video/x3f07h_alain-damasio-disparitions_people
Et je suis aussi tombe sur un drole de truc inadmissible, une personne ou 2 qui devaient parcourir le net pour te salir, sans meme avoir lu un de tes livres, ou en te critiquant sur tes idees philosophiques, vraiment je n avais jamais vu ca auparavant envers un ecrivain.... J ai aussi vu que tu t etais bien defendu a certains endroits, tu y citais deleuze je crois......
J ai meme aime certains messages ou des internautes ecrivaient pour remettre en place ces critiques de pacotille voici un des messages que j ai aimes:

Jlengo a ecrit:
Citation:
Oui, j'ai une tendance à l'intolérance... démentielle. Quant à la liberté d'expression, fais moi pas rire... le son des violons démocratiques, ah que je connais. Tu as le droit d'écrire ce que tu veux, de critiquer un livre que tu n'as pas lu et d'en insulter son auteur sans l'avoir jamais rencontré. C'est très démocratique tout ça. De traiter, je te cite, de "drouille", "sans talent, mais très snob" (c'est à dire sans noblesse) un pur chef-d'oeuvre où justement noblesse d'âme (ou de vif ?...) et talent sont la prérogative consubstantielle de l'ouvrage en question me laisse rêveur. Un peu de retenue toi aussi et cesse de cracher sur les auteurs. Bon, t'es pas le seul... ma vindicte est tombée sur toi, au hasard. Mais je vais en chapitrer d'autres, pour le "fun" (faut bien s'amuser) mais aussi pour rendre justice à des auteurs et des poètes dont le talent et le courage me laissent admiratif.

Je suis entierement d accord avec ce commentaire, et j avais conclu ma reponse a une autre attaque par un " que le furvent t emporte", ben dis donc, il y a vraiment des abrutis sur le net !

A un moment tu ecris le mot resilience tu ne lirais pas que du Deleuze, peut etre une pincee de Boris Cyrulnik, sommes nous tous des resilients ?

En ce qui concerne notre monde qui est de plus en plus surveille, il n y a pas que big brother qui nous surveille, il y a aussi le BIG patron, qui tend a nous asservir, j avais bien aime regarder "La mise a mort du travail" a ce moment la je lisais " la zone du dehors" je ne saurais exprimer ca, mais je trouve que les 2 sujets sont complementaires, a voir absolument.....
http://www.youtube.com/watch?v=hqWzVhoNEgw&feature=related
Il y des moments ou je suis tombe le cul par terre...... Les 3 episodes sont a voir absolument...
Perso : tu lis "le canard enchaine" ? pour moi depuis 11 ans, je m eclate tous les mercredis avec ce journal.

Il y a une autre revolution technologique qui separe les etres humains, c est le telephone portable, qui permet de diviser pour mieux regner, je m explique, a mon boulot lors de la pause avant le portable, tu voyais des gens discuter echanger, partager des repas, mais 15 ans apres maintenant des que la pause sonne tout le monde se met dehors dans son coin et tu as 60p100 des gens et des fois ca monte a 80p100 , qui ont leur telephone a l oreille, alors tu dis que les technologies nous eloignent et nous rapprochent a la fois, mais est ce si important de parler au frere, au conjoint, a l amoureux qui est a 10 km de la, alors que le jour ou il faudra s unir pour faire valoir ses droits, revendiquer son salaire on se retrouvera le bec dans l eau, a se dire, "mais on ne parle jamais ensemble, et il faudrait s unir ????" . Eh bien je pense que le patronat a tout a gagner a donner des telephones portables avec 10 minutes de communications gratuites chaque jour pendant les pauses au travail.... diviser pour mieux regner !
mormegilmarseille, anti facebook, anti twitter, anti tel portable,
Merci Alain d etre aussi special, j adore te lire !
_________________



Dernière édition par mormegil013bis le Ven Oct 08, 2010 2:28 pm; édité 2 fois au total
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alain Damasio



Enregistré le: 26 Mar 2010
Messages: 82

MessagePosté le: Ven Oct 08, 2010 2:23 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Nometon a écrit:
Bonsoir Alain,
A défaut d'une bière à partager sur la même planche de bois, je te pose fantomatiquement cette question : t'est-il arrivé de toucher à la limite du transmissible ? De ressentir, une idée, une résonance, une forme, trop complexe pour être dite, approchée, par des mots ?


Et voilà, j'avais raté la question de Norbert, logée entre deux pavés de texte !

J'essaie de fuir l'intransmissible. Ça m'impuissante. Mais il est partout. J'ai jusqu'ici évité toute approche biographique dans mon écriture (sauf sur ma fille, dans Annah à travers la Harpe) parce qu'il y a un nombre énorme de sensations que je ne saurais pas écrire, faire passer. Je parle même pas des idées ou des intuitions.

Par exemple, décrire un visage, ce qu'un visage de femme m'offre, me donne, fait vibrer en moi, j'en suis incapable. Je peux parler de la façon de courir de ma fille, de ses explosions de joie pure, mais je ne peux rien transmettre de l'émotion profonde que j'ai quand elle surgit, ou arrive après l'école et dis" papa" avec une boule de soleil joyeux qui éclate dans la pièce. Je crois que tout ce que j'écris n'est qu'une reconstitution analogique des sensations et ne transmet rien de la vérité sentie. L'imaginaire permet ça, permet d'être à l'aise avec ça. Mais dès qu'on aborde l'intime, le biographique, trahir la sensation vraie, c'est horrible.

Pour le dire autrement : écrire est une approximation. Et je me bats des heures parfois sur trois phrases qui voudraient transmettre la colère ou quelque chose de beaucoup moins net et empoignable, comme le désarroi (quand les parents de Callirhoé la cherche dans la horde alors qu'elle est morte déjà) et je sais que je n'y suis, que je réinvente, que j'en fait des mots, du brio, du rythme — mais que j'ai perdu ce que je voulais transmettre. Je fais de la pierre avec de la poudre de pierre. Je fais du chêne avec des copeaux de bois et je plaque sur la porte.

Mais c'est aussi parce que c'est intransmissible et qu'on reste au bord qu'on écrit. C'est notre traceuse à nous, qui roule à cent mètres devant et on court sur nos petits pieds de lettres avec un coeur gros du battement d'une syntaxe pour tenter de la rejoindre et de la jeter au sol, pour l'offrir. Toute vraie littérature est une lettre d'amour, a dit Deleuze. Mais une lettre cachetée, dont on ne saura jamais si elle transmet l'amour ou seuleent les mots posés sur l'amour.

Je finirais ce beau forum là-dessus.

[b]Je voulais vous remercier, tous, pour la qualité et l'exigence de vos questions, qui ont été parfois terribles mais qui m'ont obligé à sortir de ma, de mes routines, et à tenter de vous apporter quelque chose de consistant à lire. Pas facile, sous ce feu roulant !
À très bientôt devant une bière pour tous ceux qui viendront aux Utopiales ! Et à bientôt tout court pour les autres. Que le vif vous porte ! Merci infiniment pour votre présence et vos encouragements !

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mormegil013bis



Enregistré le: 01 Juin 2010
Messages: 4

MessagePosté le: Ven Oct 08, 2010 2:39 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Alain.....
J avais un choix cornelien a faire cet apres-midi:
- soit aller me procurer le livre "souriez vous etes geres" ou tu as ecrit un texte, et je devais rappliquer dare-dare chez moi lire ca, et esperer t envoyer un avis.
-soit rentrer directement chez moi, t ecrire, sachant que je mets toujours enormement de temps a sortir une idee, tu vois j estime avoir fait le bon choix, car on arrive vers la fin de cet entretien, qui s acheve bientot, demain j aurai tout mon temps pour lire ta derniere nouvelle chez "La Volte".
Par contre pour "so phare away" et d autres nouvelles , je crois qu il ne faudra pas etre presse pour les trouver, ca n a pas l air tres facile a trouver.
PS: La B.O de la horde, j ai beaucoup aime, je m etais meme procure une edition grand format rien que pour ecouter ce que tu avais inspire !

Hein ?????? gnnnnnn ??????
Citation:
Je voulais vous remercier, tous, pour la qualité et l'exigence de vos questions, qui ont été parfois terribles mais qui m'ont obligé à sortir de ma, de mes routines, et à tenter de vous apporter quelque chose de consistant à lire. Pas facile, sous ce feu roulant !
À très bientôt devant une bière pour tous ceux qui viendront aux Utopiales ! Et à bientôt tout court pour les autres. Que le vif vous porte ! Merci infiniment pour votre présence et vos encouragements !

Mon message serait arrive trop tard ????? Noooooon ! pas ca ! Rhaaaaaa ! les boules !
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jerome
Administrateur - Site Admin


Enregistré le: 15 Déc 2005
Messages: 14274
Localisation: Chambéry

MessagePosté le: Ven Oct 08, 2010 3:15 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Un grand grand merci Alain !

Et merci à tous. C'était passionnant !
_________________
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer le courriel Visiter le site Web du posteur
Afficher les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé: vous ne pouvez pas poster un nouveau sujet, répondre ou éditer des messages.   Ce sujet est verrouillé: vous ne pouvez pas éditer vos messages, ni poster des réponses.    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Alain Damasio en ligne Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
Page 10 de 10

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster des nouveaux sujets sur ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos posts dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos posts sur ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

?
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par Support-phpBB2.com