Le forum d'ActuSF.com Index du forum Le forum d'ActuSF.com

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour voir ses messages privésSe connecter pour voir ses messages privés   ConnexionConnexion 

Thibaud Eliroff est notre invité
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 
Ce forum est verrouillé: vous ne pouvez pas poster un nouveau sujet, répondre ou éditer des messages.   Ce sujet est verrouillé: vous ne pouvez pas éditer vos messages, ni poster des réponses.    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Thibaud Eliroff
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
jerome
Administrateur - Site Admin


Enregistré le: 15 Déc 2005
Messages: 14274
Localisation: Chambéry

MessagePosté le: Ven Avr 15, 2011 12:36 pm    Poster un sujet: Thibaud Eliroff est notre invité Répondre en citant

Du 18 avril au 20 avril, Thibaud Eliroff est l'invité du forum.

Présidant aux destinées de J'ai lu et de Pygmalion pour la science fiction et la fantasy, il lance ces jours-ci une nouvelle collection chez J'ai lu : Nouveaux Millénaires.

N'hésitez pas à lui poser des questions !

Je vous mets le programme des premiers titres de Nouveaux Millénaires :

Au programme en 2011 :

AVRIL

- Nick Sagan, Idlewild (roman inédit). Un croisement génial entre Les Princes d’Ambre de Roger Zelazny et Matrix !

Résumé:
Haloween a 18 ans, un manoir gothique et une foule de pouvoirs à sa disposition. Tout du moins dans la réalité virtuelle au sein de laquelle il passe son adolescence. Car, dans un siècle, l’école n’aura plus grand-chose à voir avec ce que nous en connaissons. Un cours sur la Seconde Guerre mondiale ? Pourquoi ne pas aller assister à l’attaque de Pearl Harbour depuis un porte-avion américain ? Après tout, on ne risque rien… C’est ce que croyait Halloween, jusqu’au jour où un prétendu bug dans la machine manque de le tuer. Qui ? Pourquoi ? Le compte à rebours a déjà commencé…


- Daniel Keyes, Algernon, Charlie et moi (essai autobiographique, suivi de la nouvelle « Des fleurs pour Algernon » ayant servi de base au roman du même nom)

Résumé:
« Pourquoi, 60 ans après la rédaction de Des fleurs pour Algernon, le personnage de Charlie Gordon me hante-t-il toujours ? » C’est par cette interrogation que Daniel Keyes ouvre cet essai autobiographique, dans lequel il revient sur la genèse d’un des textes majeurs de la littérature contemporaine. Il nous explique comment Des fleurs pour Algernon est un condensé de son expérience et de ses questionnements sur l’intelligence humaine, mais il nous raconte aussi l’histoire éditoriale d’une nouvelle qui a bien failli ne jamais voir le jour. S’y dessine un formidable témoignage sur la seconde moitié du XXe siècle littéraire américain.

L’essai est suivi de la nouvelle « Des fleurs pour Algernon » qui a servi de base au roman éponyme, introuvable en France depuis plus de 25 ans et présentée ici dans une traduction inédite.



A venir…
Nick Sagan, Edenborn (Suite de Idlewild, Inédit)
Johan Heliot, Création (roman inédit)
Lois McMaster Bujold, Cryoburn (roman inédit dans la Saga Vorkosigan)
Lois McMaster Bujold, La Saga Vorkosigan, l’intégrale 1 (volume compilant les trois premiers romans de la Saga Vorkosigan, traductions révisées)

D’autres surprises pourront s’ajouter à ce programme, et 2012 verra s’y ajouter des noms comme Philip K. Dick ou Joe Haldeman…
_________________
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer le courriel Visiter le site Web du posteur
jerome
Administrateur - Site Admin


Enregistré le: 15 Déc 2005
Messages: 14274
Localisation: Chambéry

MessagePosté le: Dim Avr 17, 2011 9:18 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

J'ouvre le fil quelques heures en avance avec une première question Smile Pourquoi une nouvelle collection de SF grand format chez J'ai lu ?
_________________
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer le courriel Visiter le site Web du posteur
LHomme au Chapeau



Enregistré le: 13 Nov 2010
Messages: 11
Localisation: Angers

MessagePosté le: Dim Avr 17, 2011 10:40 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

jerome a écrit:
J'ouvre le fil quelques heures en avance avec une première question Smile Pourquoi une nouvelle collection de SF grand format chez J'ai lu ?


Et je rajouterai : au-delà du format, quel est l'objectif, le lien entre ces publications
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer le courriel Visiter le site Web du posteur
Gromovar



Enregistré le: 28 Mar 2011
Messages: 12

MessagePosté le: Lun Avr 18, 2011 8:00 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Et je rajouterai : Pourquoi une nouvelle collection pour republier Dick ou Haldeman ?
_________________
Gromovar'll gonna get you,
No matter how far.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lensman



Enregistré le: 24 Jan 2007
Messages: 20391

MessagePosté le: Lun Avr 18, 2011 8:37 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonjour !

Comment se portent les vieux "classiques" chez J'ai Lu, au niveau vente, politique de réédition, etc. ? Par "vieux classiques", je pense aux auteurs du "fond" J'ai Lu des années 70-80, genre Sturgeon, Van Vogt, Simak, Farmer, Dick, Asimov, Vance etc, etc. Il y a toujours un public justifiant des rééditions? ou ça se calme sévère?

Amicalement

Oncle Joe
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nébal



Enregistré le: 04 Mai 2007
Messages: 4266
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Avr 18, 2011 9:16 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonjour !

Sturgeon, Simak, Farmer, Dick, Asimov, Vance, etc., d'accord, mais...

...

... pourquoi Van Vogt ?

PS : J'ai un petit chat en joue. Attention.
_________________
Hop : Cédric FERRAND, Wastburg
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site Web du posteur
Lensman



Enregistré le: 24 Jan 2007
Messages: 20391

MessagePosté le: Lun Avr 18, 2011 9:34 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Nébal a écrit:
Bonjour !

Sturgeon, Simak, Farmer, Dick, Asimov, Vance, etc., d'accord, mais...

...

... pourquoi Van Vogt ?

PS : J'ai un petit chat en joue. Attention.


Justement ! C'est la question: pourquoi ?

Oncle Joe
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Thibaud E.



Enregistré le: 26 Mai 2008
Messages: 265
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Avr 18, 2011 9:48 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Salut,

Avant tout je tiens à remercier ActuSF de m'accueillir, et surtout de me donner l'occasion de parler de Nouveaux Millénaires. Ceux qui me connaissent savent que c'est un projet qui me tient particulièrement à cœur, et les occasions pour un éditeur de s'exprimer sur son travail sont plutôt rares.

Je vais essayer de prendre les questions dans l'ordre.

jerome a écrit:
Pourquoi une nouvelle collection de SF grand format chez J'ai lu ?


La simple existence de cette collection est un miracle en soi, et la preuve s'il en fallait que l'argent ne préside pas toujours aux destinées de l'édition. En effet, une observation simple du marché montre que les ventes moyennes d'une nouveauté de SF (j'exclue la fantasy, le fantastique, la bit-litt) sont de 1500 exemplaires. Et je parle bien de ventes moyennes, c'est à dire en incluant les échecs et les succès (seul Werber ne figure pas dans le panel). C'est peu, trop peu pour rentabiliser une traduction, à peine assez pour vivoter avec des français. En tout cas beaucoup trop peu pour une maison comme J'ai lu, maison poche du groupe Flammarion, avec tout ce que cela implique. Paradoxalement, c'est l'un des genres les plus concurrentiels qui soient. Je reviens de Londres où se tient annuellement l'une des plus importantes foires internationales, et je discutais avec une éditrice britannique qui me disait être frappée par le nombre d'éditeurs de SF/ Fantasy en France. C'est à croire que notre rapport aux littératures de genre, et plus particulièrement à la SF, n'a absolument rien de rationnel.

Vu sous cet angle, Nouveaux Millénaires n'a rien à faire chez J'ai lu. Sauf que s'arrêter à ce triste constat serait tirer un trait sur une tradition de plusieurs décennies de SF chez J'ai lu. Je ne vais pas vous refaire toute l'histoire (que vous connaissez très bien, j'en suis sûr), mais Jacques Sadoul, qui a dirigé J'ai lu pendant de nombreuses années (et que je salue au passage), fut l'un des grands découvreurs du genre en France ; c'est grâce à lui que nous avons pu lire un nombre incroyable de classiques du genre. Et c'est, dans le cas qui nous occupe, grâce à lui que J'ai lu a pu se constituer l'un des plus beaux fonds de la SF -- j'y reviendrai plus précisément en répondant à la question de Gromovar. Quand je suis arrivé chez J'ai lu en 2006, je n'irais pas jusqu'à dire que ce fonds était en berne, mais très clairement, on mettait l'accent sur la nouveauté, et de préférence la nouveauté de fantasy, quitte à oublier au passage la richesse de J'ai lu SF. Mon travail depuis lors consiste entre autres chose à remettre cette richesse en valeur, et Nouveaux Millénaires en est l'aboutissement.

Autre composante de l'équation : J'ai lu SF (la collection poche) souffre aujourd'hui d'un déficit de fournisseurs. Si nous avons réglé en partie le problème de l'approvisionnement en fantasy en créant et en pérennisant Pygmalion Fantasy (Pygmalion étant un département du groupe Flammarion), le problème reste entier pour la SF. Depuis la disparition de Millénaires (J'ai lu) et de Imagine (Flammarion), nous n'avons plus de partenaires internes grand format pour ce genre. Et les maisons indépendantes qui publient de la SF sont trop rares, et de toute façon l'économie de la reprise poche traditionnelle est de moins en moins viable pour les livres à faible tirage. Que l'on se place dans une logique économique ou éditoriale, acheter les droits de publication pour une double exploitation grand format et poche est de toute façon plus intéressante, pour peu que l'on arrive à faire valoir nos arguments en grand format.

Et dernier argument : une grosse envie. Je ne cache pas que j'ai commencé ce métier avec l'objectif de diriger un jour une collection de SF grand format -- chacun ses rêves de gosse, non ? Quoi qu'il en soit, je milite pour la création de Nouveaux Millénaires depuis mon arrivée chez J'ai lu, mais mon harcèlement n'a trouvé d'écho favorable qu'en 2008, avec l'arrivée de la nouvelle équipe dirigeante chez J'ai lu, qui a su entendre mes arguments, à la fois passionnels et rationnels (car il y en a aussi : le triste tableau que je décris plus haut n'est que la partie émergée d'un iceberg beaucoup plus complexe que cela... je n'avais pas spécialement envie de rentrer dans des considérations purement marché, mais je peux le faire si vous le souhaitez).

Donc pourquoi une nouvelle collection de SF chez J'ai lu ? Pour faire vivre un fonds et une longue tradition de ce genre chez J'ai lu, pour nourrir une collection qui s'appelle toujours J'ai lu SF (et pas J'ai lu Fantasy), et pour partager des envies, faire découvrir ou redécouvrir des auteurs formidables...
_________________
www.facebook.com/nouveauxmillenaires
www.jailu.com


Dernière édition par Thibaud E. le Lun Avr 18, 2011 12:58 pm; édité 1 fois au total
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
justi



Enregistré le: 28 Jan 2007
Messages: 852

MessagePosté le: Lun Avr 18, 2011 10:41 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Est-ce qu'on peut espérer que cette collection grand format se tourne aussi vers les anthologies de nouvelles, notamment celles d'auteurs américains récents et impossibles à lire en français ?
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jerome
Administrateur - Site Admin


Enregistré le: 15 Déc 2005
Messages: 14274
Localisation: Chambéry

MessagePosté le: Lun Avr 18, 2011 10:42 am    Poster un sujet: Répondre en citant

gilbord a écrit:
Bonjour, au sujet de la nouvelle collection Nouveaux Millénaires, j'aimerais savoir les raison pour laquelle le roman de Pierre Bordage, Résonances, n'est pus d'actualité????
Merci d'avance pour votre répons, cordialement, Gilles...!!! Question

_________________
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer le courriel Visiter le site Web du posteur
Thibaud E.



Enregistré le: 26 Mai 2008
Messages: 265
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Avr 18, 2011 10:52 am    Poster un sujet: Répondre en citant

LHomme au Chapeau a écrit:
Et je rajouterai : au-delà du format, quel est l'objectif, le lien entre ces publications


N'allez pas chercher une thématique commune. Le programme de la première année est à ce sujet assez éloquent : on trouve aussi bien ce que les Anglo-saxons appellent un "near future thriller" (Idlewild), qu'un essai autobiographique par l'un des écrivains de SF les plus atypiques (Daniel Keyes), tant une incursion dans le space opera avec les Vorkosigan que de la SF plus conceptuelle (Palimpseste, de Charles Stross, à paraître en juin). Les auteurs sont eux-mêmes très divers, puisqu'on trouve des Anglo-saxons, un Français (Johan Heliot), des jeunes, des moins jeunes... Il y a également des nouveautés, des rééditions. Vu comme ça, ça peut ressembler à une espèce de grand fourre-tout. Et d'ailleurs vous n'aurez pas manqué de noter qu'il n'y a pas de maquette de couverture commune à l'ensemble des livres.

Et pourtant il y a une chose à laquelle je tiens tout particulièrement : l'accessibilité des textes. J'ai beau moi-même adorer ce genre, la SF trop scientifique ou trop technique m'a souvent laissé froid. Ce que j'aime dans la SF, ce sont les grandes questions de société, la façon dont certains parviennent à se projeter et à nous emmener dans un ailleurs, qu'il soit spatial ou temporel, pour au final nous parler de nous. Par exemple, je ne m'intéresse à la conquête de Mars que parce que coloniser une nouvelle planète modifierait profondément tous les aspects de notre vie, individuelle et collective. En revanche, savoir qu'il faut tel type de module pour terraformer tel canyon, car lui seul peut résister à un rayonnement solaire de x gamma puissance 22, je m'en cogne un peu. Même Palimpseste de Charles Stross, qui risque d'être le texte le plus conceptuel de ce début de collection, possède des aspects humains qui, au final, sont les vraies questions posées par l'auteur (même si, je le reconnais, cela restera un texte un peu moins accessible que les autres, tout brillant soit-il).

Les premiers retours que nous avons sur les couvertures traduisent assez bien cela. Beaucoup de personnes se sont trouvées attirées par elles, quel que soit leur profil de lecteur. Si nous arrivons à séduire un public mainstream, qui trouvera dans les Nouveaux Millénaires une récréation entre deux textes de littérature blanche, nous aurons rempli le contrat. La cible est donc tout lecteur, pourvu qu'il ait une ouverture d'esprit suffisante.
Pour autant, je ne crois pas que le public "pure SF" se trouve lésé par les choix éditoriaux. Les accros à la Hard SF risquent d'être un peu déçus, certes, mais un Nouveaux Millénaires reste une bonne récréation entre deux textes plus ardus Wink

Bref, de la SF plutôt spéculative et divertissante pour séduire un public non-SF, sans pour autant se couper du cœur de cible... je crois que ça résume assez bien la chose.
_________________
www.facebook.com/nouveauxmillenaires
www.jailu.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Herbefol



Enregistré le: 08 Fév 2006
Messages: 1640

MessagePosté le: Lun Avr 18, 2011 10:59 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Thibaud E. a écrit:
(Palimpseste, de Charles Stross, à paraître en juin)

Il s'agit de quel roman ? (en vo) Smile
_________________
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Moriarty de Newman, L'épée de la providence de Sapkowski, La Terre bleue de nos souvenirs de Reynolds, Toll the Hounds d'Erikson & Les cendres de la victoire de Weber.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Thibaud E.



Enregistré le: 26 Mai 2008
Messages: 265
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Avr 18, 2011 11:35 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Gromovar a écrit:
Et je rajouterai : Pourquoi une nouvelle collection pour republier Dick ou Haldeman ?


Nous rentrons là dans les aspects de mise en valeur du fonds que j'évoquais plus haut. Comme je le disais, mon travail chez J'ai lu consiste entre autres choses à faire vivre un catalogue de plusieurs centaines de titres, parmi lesquels certains des plus grands classiques du genre. Or il est important qu'ils soient toujours disponibles, car le genre lui-même s'est construit sur ces romans fondateurs, et qu'on ne peut pas apprécier à sa juste valeur la SF d'aujourd'hui sans en connaître les bases (enfin si, on peut, mais on perd quand même pas mal de choses).
Pourquoi ne pas se contenter de les rééditer en poche, tout simplement ? La raison en est très pragmatique.

Le rayon SF d'une librairie est souvent petit, et non extensible. Or, nous sommes dans un genre ultra concurrentiel : les places sur les tables sont chères. Mettez-vous un instant à la place du libraire : parmi les nouveautés, je vois débarquer une énième réédition des Robots d'Isaac Asimov. Certes il y a une nouvelle couverture, mais hors de question qu'un poche à 6 euros prenne la place d'un grand format à 25 euros sur ma table de nouveautés. Ou alors, hors de question qu'une vieillerie prenne la place d'un nouvel auteur que j'ai envie de défendre. Toutes ces raisons sont bonnes. Donc je mets directement cette réédition dans les linéaires (les rayonnages), fin de l'histoire.
Bilan pour l'éditeur : bof. En effet, sachez que très souvent il nous faut repayer une avance sur droits pour rééditer un livre, laquelle peut peser très lourd dans le compte d'exploitation. Et si nous n'écoulons pas plus de livres, au moins sur une courte période, l'opération est déficitaire. Et tout glorieux soit notre fonds SF, les tenants des cordons de la bourse ne sont pas des mécènes. Il faut donc trouver une solution pour rentabiliser une réexploitation de fonds, ou au pire faire une opération blanche.

Repasser le livre en grand format permet deux choses. Je ne vais pas vous raconter de salades, c'est l'occasion de faire une marge plus importante que sur le poche. Ceci, non pas pour nous "en mettre plein les fouilles" (pour gagner de l'argent, il y a beaucoup mieux à faire que de la SF, croyez-moi), mais pour équilibrer un compte d'exploitation qui va permettre, par exemple, de retravailler la traduction -- voire d'en faire une toute nouvelle, comme ce sera le cas pour certains Dick l'an prochain --, d'ajouter une préface, etc.
Deuxièmement, une nouvelle exploitation grand format nous ouvre les portes des tables de libraires, donc une visibilité accrue, une plus grosse mise en place, et au final de meilleurs écoulements. Un deal gagnant-gagnant, pour reprendre des termes publicitaires.
Sauf pour le lecteur, me direz-vous, qui du coup se retrouve à dépenser deux fois plus d'argent pour le même livre. D'abord je veux répondre à cela en disant que ces rééditions feront à terme l'objet d'une nouvelle édition poche, y compris le nouveau contenu ajouté pour l'occasion (comptez en moyenne 18 mois pour qu'un livre passe en poche en J'ai lu SF). Et puis, il faut aussi considérer l'objet lui-même : le grand format présente un confort de lecture accru, permet une fabrication de meilleure qualité, une belle couverture... je ne sais pas vous, mais moi j'ai plutôt tendance à offrir des grands formats que des poches.

Dernière chose, la macro-économie de la collection. On ne peut pas gagner de l'argent sur tous les titres. Sur certains on en perd, sur d'autres on en gagne... l'important est que le bilan soit positif à la fin de l'année. Autrement dit, les livres les plus commerciaux "financent" les textes les plus difficiles à vendre. Or certains classiques font l'objet d'un intérêt très marqué par le cinéma. Vous n'êtes pas sans savoir que Ridley Scott a dans ses cartons le projet d'adapter la Guerre éternelle, de Joe Haldeman (projet bien avancé, à première vue). Rééditer le livre en grand format, avec l'affiche en couverture, nous assure un nombre confortable de ventes, qui pérennise l'économie de la collection. C'est de l'opportunisme, et alors ? Qui oserait nier que La Guerre éternelle est un grand texte de SF et que tous les moyens pour le diffuser sont bons ? Je n'ai aucun problème avec ça.
_________________
www.facebook.com/nouveauxmillenaires
www.jailu.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Thibaud E.



Enregistré le: 26 Mai 2008
Messages: 265
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Avr 18, 2011 11:46 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Lensman a écrit:
Comment se portent les vieux "classiques" chez J'ai Lu, au niveau vente, politique de réédition, etc. ? Par "vieux classiques", je pense aux auteurs du "fond" J'ai Lu des années 70-80, genre Sturgeon, Van Vogt, Simak, Farmer, Dick, Asimov, Vance etc, etc. Il y a toujours un public justifiant des rééditions? ou ça se calme sévère?


Ça dépend. Il y a des titres dont le succès ne se dément pas -- souvent ceux qui sont prescrits par le système éducatif : Demain les chiens, Des fleurs pour Algernon, Le cycle du A, Les Robots et quelques autres tournent très confortablement. Il n'est pas rare de voir remonter l'un d'entre eux dans les listes de best-seller : par exemple le mois dernier il s'est écoulé plus de 500 exemplaires de Des fleurs pour Algernon en une seule semaine.

Malheureusement, le succès de ces quelques romans ne se reporte pas sur l'intégralité de la production de leur auteur. En dehors de Demain les chiens et, dans une bien moindre mesure, Au carrefour des étoiles, Simak ne vend plus grand chose. Quant à certains auteurs qui sont pour nous, lecteurs de SF, cultes -- tu parles de Farmer, par exemple --, ils sont totalement oubliés du grand public.

C'est donc très difficile de mettre en place une politique globale de réédition ; tout se traite au cas par cas, au gré des circonstances (par exemple, la remise au goût du jour de tel ou tel sous-genre permet de décider la réédition de tel classique qui en est le pilier), de l'actualité de l'auteur (la réédition des Vorkosigan en même temps que la nouveauté dans le cycle).
Mais parfois on se plante... le succès de ce genre de livres est assez aléatoire.
_________________
www.facebook.com/nouveauxmillenaires
www.jailu.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Thibaud E.



Enregistré le: 26 Mai 2008
Messages: 265
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Avr 18, 2011 11:57 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Nébal a écrit:
Bonjour !

Sturgeon, Simak, Farmer, Dick, Asimov, Vance, etc., d'accord, mais...

...

... pourquoi Van Vogt ?


Attention, je réponds même aux trolls ! Je sais bien que cet auteur est sujet à controverses, qu'il possède ses ardents défenseurs, comme ses plus virulents détracteurs.Je crois qu'un classique n'est pas défini par son universalité, et encore moins par un quelconque consensus qui pourrait se créer autour de lui. Heureusement, car sans ça le spectre de la pensée unique ne serait pas bien loin. Quoi qu'il en soit, les ventes annuelles de ces titres suffisent à prouver qu'ils intéressent toujours le public -- et les ventes non négligeables de l'omnibus poche du Cycle du A nous ont donné raison.
_________________
www.facebook.com/nouveauxmillenaires
www.jailu.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Afficher les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé: vous ne pouvez pas poster un nouveau sujet, répondre ou éditer des messages.   Ce sujet est verrouillé: vous ne pouvez pas éditer vos messages, ni poster des réponses.    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Thibaud Eliroff Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 1 de 8

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster des nouveaux sujets sur ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos posts dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos posts sur ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

?
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par Support-phpBB2.com