Thibaud Eliroff est notre invité

Thibaud Eliroff est notre invité du 18 au 20 avril.

Modérateurs : Travis, Charlotte, marie.m, Eric, jerome

Avatar du membre
Thibaud E.
Messages : 265
Enregistré le : lun. mai 26, 2008 3:04 pm
Localisation : Paris

Message par Thibaud E. » mer. avr. 20, 2011 5:17 pm

Lensman a écrit :
Thibaud E. a écrit : C'est très difficile de lancer un auteur en France, et quand celui-ci a déjà connu deux échec commerciaux, cela relève de l'impossible. Je me pencherai sur le sujet, mais ce n'est pas une priorité.
Tu as une idée de la raison (ou au moins de certaines raisons "fortes") de cette difficulité? Serait-elle typiquement française (je veux dire: est-ce que ce serait un peu moins difficile "ailleurs" qu'en France, de lancer des auteurs?)
Oncle Joe
J'en ai même une idée très précise : les diffuseurs et les grandes enseignes libraires se basent sur un historique de vente. Si je présente la dernière nouveauté de Ken Macleod qui va révolutionner la science-fiction et qui va changer pour toujours votre vision de la littérature, la première question qu'on me posera est : "Et qu'est qu'il a fait d'autre dans sa vie, ce monsieur ? La Division Cassini ? Combien de ventes ? Ah... ouais, bof. On va être prudents, hein ?"
C'est parfois à en pleurer de rage, mais c'est aussi un système qui a potentiellement sauvé de la faillite un paquet de maisons d'éditions (voir ce que je dis plus haut sur les retours).

Fabien Lyraud
Messages : 2235
Enregistré le : mer. oct. 24, 2007 10:35 am
Localisation : St Léonard
Contact :

Message par Fabien Lyraud » mer. avr. 20, 2011 5:24 pm

Vas tu publier des auteurs inexpliquablement non traduits en français comme Eric Brown ou Allen Steel ?
Bienvenu chez Pulp Factory :
http://pulp-factory.ovh


Le blog impertinent des littératures de l'imaginaire :
http://propos-iconoclastes.blogspot.com

Avatar du membre
Thibaud E.
Messages : 265
Enregistré le : lun. mai 26, 2008 3:04 pm
Localisation : Paris

Message par Thibaud E. » mer. avr. 20, 2011 5:32 pm

Et en exclusivité, rien que pour vous, voici, sous vos yeux ébahis, la couverture du troisième titre de la collection : PALIMPSESTE de Charles Stross.

Image

Image

Avatar du membre
Thibaud E.
Messages : 265
Enregistré le : lun. mai 26, 2008 3:04 pm
Localisation : Paris

Message par Thibaud E. » mer. avr. 20, 2011 5:38 pm

Fabien Lyraud a écrit :Vas tu publier des auteurs inexpliquablement non traduits en français comme Eric Brown ou Allen Steel ?
J'avoue ne pas les connaître, mais d'après une première recherche, Allen Steele m'a tout l'air d'être du space opera, ce qui s'accorde mal avec la dimension grand public de la collection. Quant à Eric Brown, why not, je vais creuser l'idée. Merci, en tout cas.

Fabien Lyraud
Messages : 2235
Enregistré le : mer. oct. 24, 2007 10:35 am
Localisation : St Léonard
Contact :

Message par Fabien Lyraud » mer. avr. 20, 2011 5:46 pm

J'avoue ne pas les connaître, mais d'après une première recherche, Allen Steele m'a tout l'air d'être du space opera, ce qui s'accorde mal avec la dimension grand public de la collection.
Pour moi SF grand public = SF littéraire proche par ses thèmes de la SF médiatique (c'est a dire de la Sf telle qu'elle s'exprime par l'audiovisuel ou les jeux vidéos). Si on regarde bien la grande majorité de la Sf dans les jeux vidéos c'est du space opera et les chiffres de vente sont bons. J'ai donc du mal à comprendre ton propos.
Bienvenu chez Pulp Factory :
http://pulp-factory.ovh


Le blog impertinent des littératures de l'imaginaire :
http://propos-iconoclastes.blogspot.com

Avatar du membre
jlavadou
Messages : 2284
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 9:40 am
Localisation : La Garenne Colombes
Contact :

Message par jlavadou » mer. avr. 20, 2011 5:48 pm

Thibaud E. a écrit :Attention, jlavadou, vous confondez maquette et identité visuelle, qui sont deux choses différentes !
Hum... c'est pour voir si tu suivais (on va dire ça).
Proposer (plutôt qu'imposer -- mais pour qui nous prenez-vous, jlavadou ? ;) )
Piège évité, bravo :)

A part ça, puisque tu parlais de Jérôme Noirez en poche : je n'en ai lu qu'un pour le moment (Fleurs de dragon), mais il me semble que ceux repris chez J'ai lu ne flirtent que très légèrement avec les genres de l'imaginaire. C'est selon moi une excellente initiative de sortir des sentiers battus, mais cela n'a-t-il pas été difficile de les imp... proposer à tes patrons et commerciaux ?

Avatar du membre
Thibaud E.
Messages : 265
Enregistré le : lun. mai 26, 2008 3:04 pm
Localisation : Paris

Message par Thibaud E. » mer. avr. 20, 2011 5:48 pm

Il y a en effet incompréhension sur la notion de grand public. Comme je l'ai dit au début de ce fil, j'emploie ce terme dans le sens "susceptible de plaire à un non-lecteur ou à un lecteur occasionnel du genre". Sous-entendu, des gens qui lisent habituellement de la blanche.

rmd
Messages : 2248
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 1:44 pm

Message par rmd » mer. avr. 20, 2011 5:49 pm

Hail Mr T. ,

tu as des interactions quelconques avec les autres éditeurs/collections de flammarion ? Par exemple, pour éditer en j'ai lu SF des bouquins sortis en collection généraliste, ou à l'inverse sortir en poche "blancs" des titres parus chez toi en grand format (les deux premiers nouveaux millénaires s'y prêteraient bien par exemple) ?
Après des années de cérémonie du Thé, il n’y a rien de meilleur que de vomir de la Bière.

Avatar du membre
Thibaud E.
Messages : 265
Enregistré le : lun. mai 26, 2008 3:04 pm
Localisation : Paris

Message par Thibaud E. » mer. avr. 20, 2011 6:02 pm

jlavadou a écrit :A part ça, puisque tu parlais de Jérôme Noirez en poche : je n'en ai lu qu'un pour le moment (Fleurs de dragon), mais il me semble que ceux repris chez J'ai lu ne flirtent que très légèrement avec les genres de l'imaginaire. C'est selon moi une excellente initiative de sortir des sentiers battus, mais cela n'a-t-il pas été difficile de les imp... proposer à tes patrons et commerciaux ?
Cher jlavadou, votre familiarité est des plus déconcertantes (;)). Je vais quand même vous répondre :

Dans l'absolu, les livres de Jérôme Noirez auraient davantage leur place en littérature blanche : il n'y a pas plus de surnaturel dans Fleurs de dragon et sa suite, Le shôgun de l'ombre (à paraître très prochainement en J'ai lu SF) que dans le Clan des Otori de Lian Hearn, pour prendre un livre dont les thématiques sont proches. Sauf que la notoriété naissante de Jérôme Noirez se situe dans le rayon des littératures de l'imaginaire, et qu'il est quasi inconnu des rayons de littérature générale. Il est donc stratégiquement plus payant de capitaliser sur un lectorat existant pour développer l'auteur. De toute façon, comme je le disais, le poche n'a ni la vocation ni les moyens de lancer un auteur. Et je suis absolument certain que même si on l'avait sorti en blanche, les libraires l'auraient mis en rayon SF/Fantasy. Il n'a donc pas été difficile de convaincre mes patrons d'opter pour ce choix.

Avatar du membre
Thibaud E.
Messages : 265
Enregistré le : lun. mai 26, 2008 3:04 pm
Localisation : Paris

Message par Thibaud E. » mer. avr. 20, 2011 6:13 pm

rmd a écrit :tu as des interactions quelconques avec les autres éditeurs/collections de flammarion ? Par exemple, pour éditer en j'ai lu SF des bouquins sortis en collection généraliste, ou à l'inverse sortir en poche "blancs" des titres parus chez toi en grand format (les deux premiers nouveaux millénaires s'y prêteraient bien par exemple) ?
Premier cas, sortir en SF des bouquins parus en blanche : c'est relativement simple. Deuxième cas, on retombe dans le problème que je viens de soulever : la lourdeur du système de commercialisation des livres. Si le grand format est référencé en SF, le poche finira automatiquement en SF, quelle que soit la "couleur" de la couverture.

justi
Messages : 852
Enregistré le : dim. janv. 28, 2007 9:57 pm

Message par justi » mer. avr. 20, 2011 6:56 pm

Thibaud E. a écrit :Et en exclusivité, rien que pour vous, voici, sous vos yeux ébahis, la couverture du troisième titre de la collection : PALIMPSESTE de Charles Stross.
Miam, j'en prends un. Plus que 4999 à vendre !

Avatar du membre
Thibaud E.
Messages : 265
Enregistré le : lun. mai 26, 2008 3:04 pm
Localisation : Paris

Message par Thibaud E. » mer. avr. 20, 2011 7:10 pm

justi a écrit :Miam, j'en prends un. Plus que 4999 à vendre !
C'est marrant que vous disiez ça : la mise en place de ce titre est justement de 4900 exemplaires ! Vous n'êtes pas tombé loin…

Avatar du membre
Byrautor
Messages : 77
Enregistré le : sam. janv. 13, 2007 10:44 am
Localisation : IdF
Contact :

Message par Byrautor » mer. avr. 20, 2011 7:12 pm

Une remarque :
Les échanges nombreux et circonstanciés que j'ai essayés de lire parle de science-fiction. C'est bien là le problème, le terme science-fiction est trop vaste pour être ainsi discuté sinon qu'il est plutôt considéré il me semble comme un genre mineur écrit par des "imaginateurs" (parfois jusqu'à la folie) qui n'ont pas souvent de rapports avec le réel et pire avec le vraisemblable.
Il y a quarante années (déjà) j'achetais de tels livres pour me délasser. J'avais quelques déconvenues, mais aujourd'hui c'est pratiquement Trafalgar. Si je veux pleurer et finir avec une bonne dose de cafard je gagne à tous les coups. Croyez-vous que c'est ce que les lecteurs potentiels recherchent.
Lorsque j'essaye d'acheter un livre de science-fiction je suis obligé de me référer à l'auteur. Je dois dire qu'à part Bujold et quelques anciens de Space Opera ou Anticipation, j'ai du mal à trouver ce qui me plaît. Donc je relis en livre de poche.
C'est donc là que peut-être pourrait intervenir une espèce de classification qui annoncerait au lecteur potentiel ce qu'il va trouver dans le livre proposé. Je sais bien qu'il y a la quatrième de couverture, mais vous avouerez qu'elle est tellement bien écrite qu'on ne peut qu'applaudir des deux mains la qualité de l'engin proposé.
Il s'agirait d'une "classification" qui ne demande pas une licence de SF pour la comprendre.
Pour le moment, ce n'est pas parce que je vois "j'ai lu" dans l'éditeur que j'achète les livres pas plus là que chez Bragelonne. Je consulte mon fils qui fréquente une bibliothèque aux USA.
Pour moi SF grand public = SF littéraire proche par ses thèmes de la SF médiatique (c'est a dire de la Sf telle qu'elle s'exprime par l'audiovisuel ou les jeux vidéos). Si on regarde bien la grande majorité de la Sf dans les jeux vidéos c'est du space opera et les chiffres de vente sont bons. J'ai donc du mal à comprendre ton propos.
Je suis d'accord avec Fabien Lyraud

Merci pour cette journée d'information.
:D [/quote]
http://www.vegafed.com
L'Espoir est le soleil de l'Esprit

Avatar du membre
Thibaud E.
Messages : 265
Enregistré le : lun. mai 26, 2008 3:04 pm
Localisation : Paris

Message par Thibaud E. » mer. avr. 20, 2011 7:34 pm

Bonjour, il y a pas mal de choses très intéressantes dans ce que vous dites, dont certaines que je voudrais commenter :
Byrautor a écrit :Il y a quarante années (déjà) j'achetais de tels livres pour me délasser. J'avais quelques déconvenues, mais aujourd'hui c'est pratiquement Trafalgar. Si je veux pleurer et finir avec une bonne dose de cafard je gagne à tous les coups. Croyez-vous que c'est ce que les lecteurs potentiels recherchent.
Tout à fait d'accord avec vous. J'enfonce des portes béantes en disant que notre quotidien est déjà bien assez sinistre comme ça pour ne pas avoir besoin d'en rajouter une couche en lisant des bouquins à se pendre. A quelques exceptions près, j'ai tendance à préférer les livres optimistes ou porteurs d'espoir, et je pense effectivement que c'est plus ce dont nous avons besoin aujourd'hui que l'inverse.
Byrautor a écrit :Lorsque j'essaye d'acheter un livre de science-fiction je suis obligé de me référer à l'auteur. Je dois dire qu'à part Bujold et quelques anciens de Space Opera ou Anticipation, j'ai du mal à trouver ce qui me plaît. […]
C'est donc là que peut-être pourrait intervenir une espèce de classification qui annoncerait au lecteur potentiel ce qu'il va trouver dans le livre proposé. […] Il s'agirait d'une "classification" qui ne demande pas une licence de SF pour la comprendre.
Entre l'illustration de couverture et le texte de 4e (au-delà des superlatifs qu'on y trouve traditionnellement), il y a quand même des indices sur le contenu… et c'est encore plus vrai dans les littératures de genre, ou les codes abondent.

Mais c'est justement ce contre quoi je lutte. Nos couvertures prennent soin d'éviter les codes, se rapprochant en cela de la littérature générale. De fait, elles sont destinées aux lecteurs curieux, et pas à ceux qui ont une idée préconçue de ce qu'ils souhaitent lire. Nous publions de la science-fiction, mais pas des livres de genre. Autrement dit nous affirmons que la science-fiction n'est pas un genre, mais une thématique ou un support littéraire (comme le polar, qui s'est affranchi de ses codes depuis longtemps). C'est une nuance subtile, mais je vous remercie de m'avoir permis de mettre le doigt dessus.
Byrautor a écrit :Pour le moment, ce n'est pas parce que je vois "j'ai lu" dans l'éditeur que j'achète les livres
C'est un tort ! Mais vous y viendrez, vous verrez ;-)

Avatar du membre
Urgesat
Messages : 23
Enregistré le : sam. sept. 11, 2010 6:51 pm
Localisation : Nogent-sur-Oise
Contact :

Message par Urgesat » mer. avr. 20, 2011 7:48 pm

Merci beaucoup pour vos réponses.
Bravo pour la couverture de "Palimpseste", je l'achèterai sans aucun doute.
Sinon, j'ai deux dernières suggestions : "The Probability Broach" et "Forge of the Elders" de L. Neil Smith ;
"The Peace War" et "The Ungoverned" de Vernor Vinge.

Verrouillé

Retourner vers « Thibaud Eliroff  »