John Brunner

Modérateurs : Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

John Brunner

Message par jerome » mar. mars 14, 2006 3:31 pm

très très clairement, dans les incontournables pour moi, il y a John Brunner et tout particulièrement Tous à Zanzibar .

Voilà un roman qui n'a pas pris une ride et que je trouve encore très d'actualité avec la surpopulation, les types qui deviennent tarés et massacre les gens autour d'eux...

Et puis il me reste un phrase de Tous à Zanzibar : Depuis combien de temps n'avez vous pas marché sous la pluie ?
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
Eric
Administrateur - Site Admin
Messages : 5185
Enregistré le : ven. déc. 16, 2005 1:03 pm
Localisation : Paris

Message par Eric » mar. mars 14, 2006 3:39 pm

Attention chef d'oeuvre !

Pas nécessairement facile au premier abord, j'ai même dû m'y reprendre à deux fois, mais quelle claque.

La lucidité de ce gars est sidérante.
"Ueeuuggthhhg", laissa échapper Caity. Ce qui aurait pu vouloir dire n’importe quoi.

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » mar. mars 14, 2006 7:14 pm

Par contre je ne sais pas ce que donne les autres romans de la tétralogie noire. Quelqu'un les a lu ?
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

rmd
Messages : 2248
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 1:44 pm

Message par rmd » mar. mars 14, 2006 7:33 pm

jerome a écrit :Par contre je ne sais pas ce que donne les autres romans de la tétralogie noire. Quelqu'un les a lu ?
"sur l'onde de choc" est un excellent bouquin, cyberpunk avant la lettre, ou on trouve la description de vers informatiques plutot réussis.

Avatar du membre
Eric
Administrateur - Site Admin
Messages : 5185
Enregistré le : ven. déc. 16, 2005 1:03 pm
Localisation : Paris

Message par Eric » mar. mars 14, 2006 11:36 pm

Les trois autres sont tout à fait réussis aussi. Le Troupeau aveugle particulièrement, qui parle de la pollution, et fait froid dans le dos.

Le moins réussi est, pour moi, L'Orbite déchiquetée, qui traite du complexe miltaro-industriel, mais c'est très relatif.
"Ueeuuggthhhg", laissa échapper Caity. Ce qui aurait pu vouloir dire n’importe quoi.

Avatar du membre
jlavadou
Messages : 2284
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 9:40 am
Localisation : La Garenne Colombes
Contact :

Message par jlavadou » mer. mars 15, 2006 12:24 am

Le troupeau aveugle est mon préféré de la tétralogie noire - même si mes souvenirs sont assez flous car ça fait longtemps que je les ai lus. Notamment parce que Brunner y fait appel à une prise de conscience de chacun contre le problème de la pollution. J'aime cette idée qu'il ne faille pas toujours chercher une réponse scientifique, sociologique ou politique à certains problèmes, mais plutôt appeler chacun à prendre ses responsabilités dans la mesure de ses moyens. Chose qui pourrait s'appliquer aujourd'hui pour pas mal de problèmes...

Salomé
Messages : 178
Enregistré le : mer. juin 21, 2006 1:46 pm

Message par Salomé » mer. juil. 05, 2006 12:03 pm

John Brunner est sans doute mon auteur préféré de SF.

Outre la Tétralogie noire, j'ai un faible tout particulier pour Le Creuset du temps.
Le soleil d'une planète se dirige vers une zone de turbulence, et la seule solution pour ses habitants : fuir dans l'espace. Le roman sera le récit, extrêmement étalé dans le temps, des progrès scientifiques nécessaires à l'espèce pour identifier le danger, et imaginer puis préparer la fuite.
Avec ceci de très original que les habitants en question sont des plantes intelligentes, et que l'humanité est absolument absente.
Roman étonnament optimiste pour un Brunner, et pour moi un petit bijou (enfin petit, c'est relatif) de poésie et d'intelligence.

Avatar du membre
DuncanI
Messages : 522
Enregistré le : mer. mars 15, 2006 10:30 pm
Localisation : Bordeaux

Message par DuncanI » mer. juil. 05, 2006 1:10 pm

Salomé a écrit :John Brunner est sans doute mon auteur préféré de SF.

Outre la Tétralogie noire, j'ai un faible tout particulier pour Le Creuset du temps.
Roman étonnament optimiste pour un Brunner, et pour moi un petit bijou (enfin petit, c'est relatif) de poésie et d'intelligence.
Oui, mille fois oui ! Il est dans mon top 10, un des rares livres que je prends le temps de relire.

Avatar du membre
Eric
Administrateur - Site Admin
Messages : 5185
Enregistré le : ven. déc. 16, 2005 1:03 pm
Localisation : Paris

Message par Eric » mer. juil. 05, 2006 1:47 pm

Salomé a écrit : Outre la Tétralogie noire, j'ai un faible tout particulier pour Le Creuset du temps.
Je trouve toutefois qu'il passe à côté de quelque chose en anthropomorphisant trop ses plantes. Du coup, dans le feu de la lecture on ne vient à oublier totalement qu'l ne s'agit pas d'humains.

A la différence de Vinge qui lui sait toujours nous le rappeler, que ce soit dans Aux Tréfonds du ciel et Un Feu sur l'abîme.
"Ueeuuggthhhg", laissa échapper Caity. Ce qui aurait pu vouloir dire n’importe quoi.

Avatar du membre
orcusnf
Messages : 2406
Enregistré le : mer. mai 24, 2006 8:55 pm
Localisation : Stuttgart
Contact :

Message par orcusnf » ven. juil. 07, 2006 4:59 pm

Je crois que nous pouvons parler de mythe de la sf pour cet auteur.

Il a peu publié, mais c'était toujours bon, voire exceptionnel.

Sa tétralogie est, comment dire, je ne peux pas dire en fait, je ne trouve pas de qualificatifs. Je n'ai pas encore trouvé l'orbite déchiquetée, mais au vu du reste, ça promet. Le pire, c'est qu'il ne se trompe pas toujours!!! Et qu'il reconnait ses erreurs!! Comparez zanzibar et l'onde de choc, le rôle des ordinateurs évolue!

J'ai 2 autres de lui chez moi, et ils sont prioritaires bien entendu.

Avatar du membre
Seb
Messages : 422
Enregistré le : jeu. juil. 06, 2006 12:53 pm
Contact :

Message par Seb » ven. juil. 07, 2006 6:00 pm

Quid de A l'Ouest du Temps ? Il me lance des oeillades depuis le fin fond de ma bibliothèque et j'hésite à me lancer. Zanzibar m'avait laissé sur le fondement et le cortex à vif et je me demande ce que vaut le reste de l'oeuvre de Brunner.

Qui pourrait m'en toucher un mot ?

PierrePaul
Messages : 256
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 3:19 am
Localisation : Sol-3

Message par PierrePaul » ven. juil. 07, 2006 6:03 pm

orcusnf a écrit :Il a peu publié, mais c'était toujours bon, voire exceptionnel.
John Brunner? Heu, de mémoire, quelque chose comme soixante romans et quinze ou vingt recueils, quand même. Il y a beaucoup d'écrivains qui aimeraient avoir publié aussi "peu". ;)

Avatar du membre
kibu
Messages : 2901
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 3:54 pm

Message par kibu » ven. juil. 07, 2006 6:23 pm

Quid de A l'Ouest du Temps ?
Un court roman bien sympathique sur l'incompréhension mutuelle. J'en recommande la lecture.
A l'envers, à l'endroit

Ô Dingos, ô châteaux

Avatar du membre
orcusnf
Messages : 2406
Enregistré le : mer. mai 24, 2006 8:55 pm
Localisation : Stuttgart
Contact :

Message par orcusnf » ven. juil. 07, 2006 9:20 pm

je me serai donc trompé pierrepaul? mais qui a osé me tromper de la sorte?

PierrePaul
Messages : 256
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 3:19 am
Localisation : Sol-3

Message par PierrePaul » sam. juil. 08, 2006 2:48 am

orcusnf a écrit :mais qui a osé me tromper de la sorte?
D'un autre côté, se baser sur ce qui est réellement disponible chez les éditeurs français ces temps-ci pourrait accréditer l'impression que Brunner a peu écrit, en effet.

C'est chiant, les modes. Fut un temps où il se traduisait cinq ou six Brunner l'an (pas tous des chefs d'oeuvre, mais aucun navet). Par exemple, j'ai relu récemment Les anges de l'ombre, une petite chose sympathique sortie aux Presses de la Cité, dans la collection "Futurama".

Répondre

Retourner vers « Quels sont vos incontournables ? »