Le forum d'ActuSF.com Index du forum Le forum d'ActuSF.com

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour voir ses messages privésSe connecter pour voir ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le space opéra militariste
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre à ce sujet    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Quels sont vos incontournables ?
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
jul.jules.dada



Enregistré le: 10 Fév 2011
Messages: 5

MessagePosté le: Lun Nov 07, 2011 6:59 pm    Poster un sujet: Le space opéra militariste Répondre en citant

Docteur,
Je viens vous consulter car je souffre d’un mal étrange.
J’abhorre le space opéra militariste.

Ce sous-genre des littératures de l’imaginaire m’incommode, psychiquement et physiquement.

Chaque lecture d’un texte de space opéra militariste me précipite dans un gouffre d’ennui, un abime de consternation, une galaxie de désolation.
Mais il y pire, j’ai remarqué que chaque livre lu laisse des séquelles profondes, aux conséquences inquiétantes.
Je suis prix de nausées à chaque évocation de la saga Honor Harrington de David WEBER, dont la lecture du premier tome m’a laissé dans un dépit si profond que j’ai frôlé l’apoplexie.
Une sensation d’écœurement m’étreint au souvenir de « Crépuscule d’acier » de Charles STROSS.
Des haut-le-cœur me tourmentent quand je repense à « La paille dans l’œil de dieu ». Je n’ai pas réussi à finir cet ouvrage tant mon malaise était grand.
Des vertiges m’ont assailli à la lecture de « Etoiles Garde à vous » de Robert HEILEIN, même si d’aucun prétende que le but de l’auteur était de dénoncer son propos par l’exagération du trait.
Étrangement les mêmes symptômes m’ont saisis lors de la lecture de certaines œuvres de fantaisie, comme « Légendes » de David GEMMELL.

Bien entendu c’est l’aspect détestablement militariste qui m’incommode.
Les personnages au sens de l’honneur exacerbé, mais néanmoins dépourvus d’humanité.
Leur esprit étroitement militaire et leur dévotion envers la hiérarchique.
La négation de l’individu et de son libre arbitre érigé en exemple.
Le nationalisme encensé.
Les militaires glorifiés, eux qui sont présentés comme les seuls garants de la liberté des sous-humains que sont les civils.
Ces textes me rendent malades Docteur.

Comment ne pas être envahi par l’écœurement en lisant l’exaltation de ces valeurs fascisantes éculées qui ont conduit l’humanité au bord du gouffre à de nombreuses reprises.
J’ai du mal à ne pas y voir autre chose que des œuvres de pure propagande.
Ce sous-genre me paraît tout juste approprié à gaver le cerveau atrophié d’adolescents décérébrés et obèses en manque de testostérone.
Il existe même des sites Internet spécialisés pour les amateurs du genre Docteur, j’en suis consterné !

http://www.marines.com/

Cette gabegie littéraire et culturelle est affligeante Docteur.

Docteur, je vous en prie, soignez moi.
Prescrivez moi la lecture d’un ouvrage de LE GUIN, BANKS, SIVERBERG, ou même d’un bon vieil écrit de TOLKIEN, même si ce dernier n’est plus remboursé depuis bien longtemps par la sécurité sociale, mais je vous en pris Docteur ne me laissez tomber.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nébal



Enregistré le: 04 Mai 2007
Messages: 4266
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Nov 07, 2011 7:24 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Oh, un piège !

Sautons à pieds joints dedans.

Le Stross, moi j'ai trouvé que c'était justement une excellente parodie de ce genre abhorré...

La Paille dans l'OEil de Dieu pue par bien des aspects, mais fascine encore plus, trouvé-je. Et si ce n'est pas le plus progressiste des space op', m'est avis que c'est loin d'être le pire (je suis même convaincu que c'est un des meilleurs), et qu'il a l'art de poser des questions délicates.

Quant à Starship Troopers, non, Heinlein n'y a probablement pas forcé le trait (contrairement à l'excellent film) ; mais le message de ce roman n'est pas aussi unilatéral que ça, même si l'éloge de l'armée pue des pieds.

Un bon militaire est un militaire mort. D'accord.

Et le nationalisme est une aberration. D'accord. "Le patriotisme est la vertu des brutes", comme disait l'autre.

Ca s'applique aussi aux Lyonnais fous.

Mais je ne trouve pas nécessairement dans ces textes (ou du moins : pas que) ce qui est ici dénoncé.

Pis honnêtement, il y a bien d'autres choses à lire ; si on n'aime pas ce genre (dont je ne raffole pas non plus ; j'en aime beaucoup les parodies, par contre), inutile de perdre son temps avec.

Accessoirement, c'est pas d'une originalité stupéfiante ou d'une audace extraordinaire que de ne pas aimer le space op' militariste...
_________________
Hop : Cédric FERRAND, Wastburg


Dernière édition par Nébal le Lun Nov 07, 2011 7:35 pm; édité 2 fois au total
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site Web du posteur
justi



Enregistré le: 28 Jan 2007
Messages: 852

MessagePosté le: Lun Nov 07, 2011 7:29 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Ben moi, David Weber, ça m'a fait penser à un bouquin de sport : on forme une équipe, les egos s'affrontent, tout le monde finit par se ranger derrière l'entraîneur avant de gagner la coupe du monde grâce à son abnégation et son courage...

Un anti-Krysna en somme...

Par ailleurs, cracher sur le space op militariste et encenser Tolkien, ça me fait doucement rigoler.
_________________



Dernière édition par justi le Lun Nov 07, 2011 10:50 pm; édité 1 fois au total
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kibu



Enregistré le: 08 Mar 2006
Messages: 2901

MessagePosté le: Lun Nov 07, 2011 7:57 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Moi, je déteste les chiens, surtout les bergers allemands. Mais, c'est un autre problème.
_________________
A l'envers, à l'endroit

Ô Dingos, ô châteaux
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pontiac



Enregistré le: 02 Avr 2009
Messages: 1674
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Lun Nov 07, 2011 8:56 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Nébal a écrit:
La Paille dans l'OEil de Dieu pue par bien des aspects, mais fascine encore plus, trouvé-je. Et si ce n'est pas le plus progressiste des space op', m'est avis que c'est loin d'être le pire (je suis même convaincu que c'est un des meilleurs), et qu'il a l'art de poser des questions délicates.


C'est le seul space opera militaire que j'ai vraiment aimé. Car il y a du suspense, et on ressent le coté grandiose et planant de l'environnement spatial.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Florent



Enregistré le: 17 Jan 2008
Messages: 1855

MessagePosté le: Lun Nov 07, 2011 9:07 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Ben sinon, il y a une solution simple, c'est de ne pas en lire, plutôt que de s'acharner.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
caliban



Enregistré le: 10 Mai 2006
Messages: 226

MessagePosté le: Lun Nov 07, 2011 9:52 pm    Poster un sujet: Re: Le space opéra militariste Répondre en citant

jul.jules.dada a écrit:
Bien entendu c’est l’aspect détestablement militariste qui m’incommode.
Les personnages au sens de l’honneur exacerbé, mais néanmoins dépourvus d’humanité.

Marrant. Moi, c'est l'idée qu'on puisse contester l'humanité d'autrui qui m'incommode
puissamment. Tout particulièrement chez les donneurs de leçons humanistes.

jul.jules.dada a écrit:
La négation de l’individu et de son libre arbitre érigé en exemple.

Quelque chose comme ça, donc...
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Papageno



Enregistré le: 10 Sep 2006
Messages: 2270
Localisation: Auxerre (Yonne)

MessagePosté le: Lun Nov 07, 2011 10:24 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

+ 42 pour Caliban
A noter qu'aimer un Space op. militariste et être militariste soi-même sont deux choses qui n'ont souvent rien a voir.
(c'est seulement un amalgame facile)
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marc



Enregistré le: 12 Mar 2006
Messages: 2396
Localisation: Bruxelles (Belgique)

MessagePosté le: Mar Nov 08, 2011 1:11 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Florent a écrit:
Ben sinon, il y a une solution simple, c'est de ne pas en lire, plutôt que de s'acharner.

+1
Si on ne veux pas avoir les mêmes symptômes (incommodation, apoplexie, écœurement, vertiges, etc), il faudra qu'on change nos lectures. : Laughing


_________________
Marc Le Blog science-fiction de Marc et Phenix Mag
Auteurs préférés : Banks, Hamilton, Simmons, Heinlein, Reynolds, Vance, Weber, Bordage, P. Anderson, Eddings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site Web du posteur
Lensman



Enregistré le: 24 Jan 2007
Messages: 20391

MessagePosté le: Mar Nov 08, 2011 8:42 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Enfin un polémique pour ceux et celles qui en ont (Des idées)!

Moi, je recommande la belle série des Dorsai, de Gordon Dickson, parue jadis en Galaxies-bis : Dorsai, Pour quelle guerre, La tratégie de l'erreur... Ah ! la superbe couverture de Moebius pour Pour quelle guerre !
On savait faire du vrai spaceop musclé, à cette époque, c'était autre chose que les bluettes pour lavettes prétendument militaristes qu'on nous sort aujourd'hui !

Oncle Joe
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MF



Enregistré le: 28 Déc 2006
Messages: 4462
Localisation: cactus-blockhaus

MessagePosté le: Mar Nov 08, 2011 10:28 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Je recommande 10 séances de Mission Terre.

A l'issue du traitement, le patient est systématiquement guéri...

... le disparition de tout signe clinique étant, quoiqu'on puisse en dire, une forme de guérison...
_________________
Le message ci-dessus peut contenir des traces de second degré, d'ironie, voire de mauvais esprit.
Son rédacteur ne pourra être tenu pour responsable des effets indésirables de votre lecture.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hoêl



Enregistré le: 04 Mar 2009
Messages: 4269
Localisation: GREAT NORTH

MessagePosté le: Mar Nov 08, 2011 11:57 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Citation:
Un bon militaire est un militaire mort. D'accord.


Heu... non... pis ceux qui souhaitent la mort des autres... comment dire...
_________________
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nébal



Enregistré le: 04 Mai 2007
Messages: 4266
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Nov 08, 2011 12:02 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Je souhaite pas, je constate.

Par ailleurs :

- Un militaire qui meurt dans son lit, ça fait quoi ?

Citation:
- Un de moins.

_________________
Hop : Cédric FERRAND, Wastburg
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site Web du posteur
Sylvaner



Enregistré le: 28 Jan 2009
Messages: 642
Localisation: Plein Centre

MessagePosté le: Mar Nov 08, 2011 12:11 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Boris Vian a écrit:

Pour en venir au fait, le revers du veston de ce vieil énantiomorphe de moi-même portait quelques fragments de rubans colorés, noués à la boutonnière ; curieux de nature, je me permis d'en demander l'usage.
— Celui-ci, me dit-on, est la Médaille militaire. L'autre, la Croix de Guerre. Et voici la Légion d'honneur de Lyon. La rosette.
— Je ne vois ni médaille ni croix, observai-je, mais de jolis galons de couleur. Serait-ce qu'il y eut une guerre et que vous...
— Quatorze-Dix-huit, fit-il, me coupant la parole, mais sans insolence.
— Je m'exprime mal, repris-je, seriez-vous revenu de la guerre ?
— Sans une égratignure, jeune homme.
La canaille semblait s'en vanter.
— Voulez-vous me dire, poursuivis-je (d'un ton que j'avais quelque peine à modérer), que cette guerre de Quatorze a été mal faite ?

Magnificence, je passe sur la suite de ce colloque. Il devait m'apporter cette triste certitude : oui, on nous trompe ; oui, les guerres sont mal faites ; oui, il y a des survivants parmi les combattants. Oh ! j'imagine que Votre Magnificence va hausser les épaules. Il s'emporte, pensera-t-Elle, avec un léger sourire et ce mouvement du chef que je connais bien. Il se fait des idées... On lui aura monté le bourrichon...
Eh bien non. J'ai fait mon enquête ; elle est concluante. La vérité est affreuse : toute noire avec du rosé en plaques ; la voici : à chaque guerre, des milliers de combattants reviennent sains et saufs.


http://totosurlelavabo.free.fr/Borisvian5.htm
_________________
---
"Il aura fallu des millions d'années à l'espèce humaine pour descendre des arbres et seulement dix de plus pour se mettre en vitrine." R. Powers
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Florent



Enregistré le: 17 Jan 2008
Messages: 1855

MessagePosté le: Mar Nov 08, 2011 3:27 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Ceci dit, un roman peut être militariste ET humaniste : http://www.noosfere.org/icarus/livres/niourf.asp?numlivre=2146566075
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Afficher les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre à ce sujet    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Quels sont vos incontournables ? Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 1 de 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster des nouveaux sujets sur ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos posts dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos posts sur ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

?
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par Support-phpBB2.com