I Am a Hero - Kengo Hanazawa

Modérateurs : Estelle Hamelin, Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome

Répondre
Avatar du membre
Barbatruc
Messages : 35
Enregistré le : ven. janv. 04, 2013 11:57 am
Localisation : Mantes-la-Jolie

I Am a Hero - Kengo Hanazawa

Message par Barbatruc » sam. janv. 26, 2013 11:52 am

ImageImageImage

L'Histoire

Hideo Suzuki, la trentaine bien entamée, est mangaka qui aimerait connaître la gloire mais qui, pour pouvoir payer son loyer, se limite à un rôle d'assistant dans des mangas de seconde zone. Hideo est particulièrement mal dans sa peau, envahi d'angoisses et rongé par la paranoïa. Il a une petite amie ( qui fait le même boulot) avec qui il semble avoir des projets. Submergé par le quotidien et le stress que lui procure celui-ci, Hidéo semble enfermé dans une bulle qui l'empêche d'assister à un phénomène pourtant peu commun: l’apparition d'un virus qui rend ceux qui en sont porteurs particulièrement laids,dingues et violents...mais alors très violents.

Mon avis

Ouah....

Lire le premier tome revient à se gratter la t^te en se disant: mais qu'est ce que c'est que ce truc???" Hideo est complètement barré et le lecteur rentre, grâce à l’indéniable talent narratif de Hanazawa, complètement dans le quotidien morne du personnage. La réalité de l'assistant mangaka se mélange avec le monde que ce dernier s'invente pour se rassurer. Hideo voit des gens, pense à tout, respecte les lois, les connaît d'ailleurs toutes. Un vrai angoissé, complètement parano...bref le mec bien dans ses baskets. Et vu qu'on est totalement immergé dans son univers conscient et inconscient et bien (alors qu'on sait que ça va arriver) on découvre par son regard le fléau qui apparaît peu à peu. Pas de recul, pas de narrateur omniscient, pas de vue globale sur le phénomène... Hideo et celui qui lit I Am a Hero sont d'abord spectateurs du glissement vers l'horreur de la société japonaise.
Et si l'enfer a mis un longtemps à pointer le bout de son nez, une fois qu'elle a mis son pied au travers de la porte, rien ne sert de le repousser, il est entré, il ne partira pas... Les infectés perdent l'esprit et sont physiquement déformés, mais alors pas à moitié hein... et ils veulent faire du mal à tout ce qui est proche d'eux ( infecté ou non). Une véritable folie meurtrière qui va peu à peu se mélanger avec les propres névroses de Hideo. Ce dernier passe entre les gouttes, semble ne pas avoir vraiment conscience de ce qui lui arrive... Il survit
Je n'ai lu que les trois premiers tomes mais je ne crois pas prendre beaucoup de risques en affirmant qu', avec Walking Dead, I Am a Hero est la meilleur série graphique sur les zombies ( ou infectés qui est actuellement plus à la mode). C'est bien plus qu'un survival, Hanazawa pouvant amener la peur avec des ficelle pourtant grosses telles que l'isolement ou l'obscurité. A ce sujet, le tome 3, qui se passe dans la forêt, pendant la nuit reste une des scènes les plus marquantes que j'ai eu à lire. Car en plus de faire peur ( qui a dit Big Sissy??? :mrgreen: ) cette longue scène où Hideo est recroquevillé sur le sol, au milieu de la forêt, est diablement intelligente et m'a personnellement laissé pantois.
Si l'on retrouve des éléments propres au genre survival, Hanazawa renouvelle habillement celui-ci sans dénigrer ses origines, voire en lui rendant hommage ( le choix du titre n’étant évidemment pas un hasard).
Iam a Hero est pour moi une véritable pépite, je ne tarderai pas à lire la suite ( et à vous faire part de ce que j'en pense).
Image

Image

Avatar du membre
Erion
Messages : 5025
Enregistré le : sam. oct. 21, 2006 10:46 am

Message par Erion » sam. janv. 26, 2013 12:07 pm

En fait, comme le signale le chroniqueur de du9 ( http://www.du9.org/chronique/i-am-a-hero/ ), I am a hero est l'anti-Walking Dead.

Ce qui est frappant dans ce manga, à mes yeux, c'est qu'il suggère, à travers un premier tome assez lent, que la différence entre humains et zombies n'est pas évidente. Le zombie serait juste un peu plus vivant.
Comme si la société japonaise était incapable de réagir aux signaux apocalyptiques, cadenassée dans sa normalité abrutissante.

Le titre du manga est assez ironique, en réalité. "I am a hero", c'est un slogan (un mantra du personnage principal), mais en réalité, Hideo a beaucoup de mal à prendre sa vie en main, à en devenir l'acteur. (Dans le deuxième tome, le collègue d'Hideo est un vrai héros, mais son destin est réglé de la manière la plus grotesque et non-héroïque qui soit).

C'est vraiment un manga très fort, avec une grande qualité de dessin et une maîtrise narrative qui force le respect (la manière qu'a l'auteur de confronter la banalité du quotidien avec l'invasion zombie en une ou deux cases, c'est fascinant de simplicité). Il y a des hauts et des bas dans les tomes qui suivent les deux premiers, mais ça mérite qu'on s'accroche.
"There's an old Earth saying, Captain. A phrase of great power and wisdom. A consolation to the soul, in times of need : Allons-y !" (The Doctor)
http://melkine.wordpress.com/

Soleil vert
Messages : 462
Enregistré le : mar. déc. 26, 2006 2:17 am

Message par Soleil vert » mer. janv. 30, 2013 8:20 pm

Dans la pile comme on dit ...

Avatar du membre
Hoêl
Messages : 4288
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 5:20 pm
Localisation : GREAT NORTH

Message par Hoêl » mer. janv. 30, 2013 11:03 pm

Pareil , même si les zombies ne sont , a priori , guère ma came .
"Tout est relatif donc rien n'est relatif !"

Répondre

Retourner vers « Vos lectures BD  »