Parutions numériques avril : 2nd tour

Retrouvez toutes les sorties numériques d'Actusf

Modérateurs : Jean, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome

Répondre
Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Parutions numériques avril : 2nd tour

Message par marie.m » lun. avr. 22, 2013 10:38 am

Sortie le 24 avril :

Noir Duo de Sylvie Miller et Philippe Ward (3.99 €)
Image
Philippe Ward et Sylvie Miller est un duo d'écrivain qui multiplie les romans et les nouvelles de fantastique, de science fiction et de fantasy. Leur série des aventures de Lasser, un détective privé dans une Egypte moderne où les dieux marchent parmi les hommes, connait un joli succès.

Noir Duo est un recueil de leurs meilleures nouvelles comme "Un futur inimitable" dans lequel un jeune homme parvient à déjouer une invasion extraterrestre avec du fromage, "Martha", l’interrogatoire d’une drôle de professeur un peu âgée à propos de la mort d’une de ses jeunes étudiantes, "L’ombre", le récit de colons envoyés sur Mars et décimés par une étrange maladie, "Ventres d’airain" dans laquelle il y a celles qui peuvent garder leur bébé à la naissance et les autres, considérés comme de simples ventres ou bien encore "Prorata Temporis" avec un vendeur de temps pour ceux qui veulent en faire toujours plus et tenir leurs délais....
Souvent drôle, parfois grinçant, ce recueil est fortement recommandable pour tous ceux qui aiment l'imaginaire et les nouvelles.

A noter que Philippe Ward est également à la tête de la collection Rivière Blanche, et que Sylvie Miller est également traductrice et anthologiste.


Ce qu'il y avait derrière l'horizon de Jean-Pierre Andrevon (3.99 €)
Image
Rien ne peut gâcher ce paisible après-midi. Une sieste au bord d'un cours d'eau, sous un marronnier. Et pas même un poisson pour venir troubler votre repos.
Rien. Sauf votre fils qui tente de vous électrocuter et votre femme de vous éventrer.
Bienvenue dans un cauchemar qui devient réalité...

Jean-Pierre Andrevon est un géant de la science fiction et du fantastique en France. Tout au long de sa carrière, il a multiplié les romans et les nouvelles, offrant quelques chefs-d'œuvres comme Le Monde Enfin, Le Travail du furet, Gandahar, Le village qui dort... C'est avec un immense plaisir que nous publions plusieurs de ses romans en numérique.

Scribuscules de Jacques Fuentealba (2.99 €)
Image
Scribuscules est un recueil de petites nouvelles délicieuses. Souvent très courtes, une ou deux lignes, un paragraphe au plus, Jacques Fuentealba y croque en un tour de main les grands thèmes du fantastique. Ses micronouvelles sont drôles, fines et percutantes, dans la lignée de ce qu’a pu faire Jean-Pierre Andrevon. Une réussite pour ce jeune talent qui a semé des nouvelles dans Galaxies, Black Mamba, Lunatique, Borderline, Parchemins et Traverses etc., qui est également traducteur, anthologiste et qui tient le site clef de la micronouvelles en France : La Fabrique de Littérature Microscopique.

"Banquiers, assureurs, agents immobiliers, garagistes, politiciens de tous bords… Consciencieusement, le chasseur de vampires dresse la longue liste de ses suspects idéaux."

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » jeu. août 08, 2013 10:14 am

L'avis de Falline de Psychovision.net :
(...) il s'agit avant tout de jouer avec les mots, de faire des calembours, bref de s'amuser avec la langue mais aussi avec des concepts que l'on retrouve très souvent dans la littérature fantastique. Beaucoup d'humour donc et un vrai désir de désacraliser les grands thèmes du fantastique.

Avatar du membre
marie.m
Messages : 6856
Enregistré le : lun. avr. 11, 2011 9:37 am

Message par marie.m » mer. sept. 18, 2013 9:24 am

Un autre avis sur Scribuscules de Jacques Fuentealba, signé Siana :
Je me suis plusieurs fois surprise à sourire au fil de cette lecture décousue. Cet ouvrage très difficile à décrire s’est également révélé étrangement poétique. Oui, « étrangement » est bien le mot qui convient…

Je sais que ça ne plaira pas à tout le monde, mais personnellement j’ai beaucoup apprécié cette lecture décalée. Et je vous quitte avec mon extrait préféré :

« Tous les artistes géniaux oublient dans leurs remerciements les armées d’anonymes voyageurs du temps, qui ont tout fait pour les maintenir en vie afin qu’ils finissent leurs œuvres maîtresses. »

Répondre

Retourner vers « Les éditions Actusf numérique »