Edition Voy'el

Modérateurs : Estelle Hamelin, Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Nathalie

Répondre
amandine astier
Messages : 184
Enregistré le : lun. mai 12, 2014 8:55 am

Edition Voy'el

Message par amandine astier » mer. juin 04, 2014 11:24 am

Appel à textes :
Les Editions Voy'el recherchent particulièrement des
nouvelles uchroniques. Oui, ça fait des années que j'en rêve. Prenez un
point de divergence (et si Gutenberg n'avait pas inventé l'imprimerie, et si
Henry VIII n'avait pas eu autant de femmes, mais qu'un héritier était bien
né de son premier mariage), et si Cyrano de Bergerac avait pu séduire
Roxane, si, si, si... Des nouvelles (au moins 30000 sec), des novellas, des
romans, envoyez-nous ça sans hésiter !


Contacter les ICI :contact@editions-voyel.fr

Strapontin
Messages : 20
Enregistré le : mar. févr. 04, 2014 4:05 pm

Re: Edition Voy'el

Message par Strapontin » jeu. juin 05, 2014 12:46 am

amandine astier a écrit :et si Gutenberg n'avait pas inventé l'imprimerie
Bon, je ne veux pas faire mon Besserwisser de basse zone, mais il me semble que cela est une idée fort répandue, et que personne, pourtant, elle sait qu'elle est fausse.

L'uchronie est de dire que Gutenberg a inventé l'imprimerie.
C'est sur, un moine défroqué (ou pas, peut-être même pas moine du tout), dans la ville de Mayence au XVe siècle, dans une société bouffée par la religion ET ou toute innovation est l'oeuvre du diable (un peu d'exagération ne fait jamais de mal), va inventer un truc que ni les Egyptiens, ni les Grecs, ni les Romains y auraient pensé (lire la dernière phrase avec la voix de Coluche).

"Impression". Les tampons a base de bois ou autres végétaux (une baffe pour celui qui parle des tampons à base de patate) existent depuis… bhen sur wikipedia, ils parlent de tampons pour les étoffes en Asie quelque chose comme bien avant JC, Homère et les autres.

"L'imprimerie", au sens d'impression de texte sur une feuille, pouvait exister comme pour les motifs auparavant.
Ce qu'a créé Gutenberg, c'est en fait des caractères mobiles, qui permettent d'imprimer un texte changeant sur la même machine (me demandez pas le processus, j'ai pas fait ingénierie).
Mais en fait, c'est même pas vrai, pasque les chinois avaient déjà inventé un truc comme ça aux alentours de 1200. Sauf que les caractères étaient en porcelaine.

La seule innovation apportée par Gutenberg a un procédé existant, c'est d'avoir utilisé des caractères en métal. Point barre.

(il serait d'ailleurs intéressant de savoir comment il a fait pour piquer l'idée revenant d'Asie, vue que Mayence n'est pas connue pour être un port international).

Dire que Gutenberg a "inventé" l'imprimerie, c'est un peu comme dire que Charlemagne a "inventé" l'école. Ce sont des idées propagées par l'éducation nationale, mais qui n'ont rien de correctes (la seule chose qu'a "inventé" Karlomagnus, c'est le "collège". Pour les prêtres.)


Désolé de plomber l'AT, mais je ne pouvais pas retenir sur ce coup là.

C'est bon, je vais faire dodo.

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » jeu. juin 05, 2014 9:15 am

INVENTER signifie aussi découvrir, rendre public, un trésor qui existe depuis plus ou moins longtemps. Et, avec cette acception du terme, Gutenberg A inventé l'imprimerie.
Maintenant si tu préfères, l'uchronie proposée serait donc apparemment que l'imprimerie ne se soit pas développée et que les manuscrits soient restés confinés aux bibliothèques des couvents. Je crois que cela seraitr assez nettement différent de notre ligne d'histoire, non?
Là dessus ce n'est pas sur cette divergence-là que je suis moi même en train de travailler. Avec une probabilité infinitésimale de terminer dans les délais, faute de générateur d'improbabilité.
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Répondre

Retourner vers « Les appels à textes du monde de la SF »