David Calvo online

David Calvo online

Modérateurs : Charlotte, Eric

david
Messages : 65
Enregistré le : mer. juil. 11, 2007 4:09 pm

Message par david » mar. juil. 17, 2007 11:18 am

Anonymous a écrit :C'est à ce moment là que nous retombons sur nos pieds:
"Il y a l'image".

C'est la descriptif d'un univers acquis (au-delà des étiquettes, ne serait-ce pas le meilleur exemple possible d'imaginaire ?), avec ces règles, ces concepts, mais toujours dans une symbolique très forte. Comme un écho de notre univers. Enfin, plus comme écho (monsieur Calvo, arrêtez-moi si je raconte une connerie) de notre culture.
Ou d'autres cultures. Mais disons de SENS (sémantique ?). Reprendre le sens, le malaxer puis le digérer pour en ressortir autre chose.

C'est peut-être aussi pour cette raison que la forme devient malléable (je crois que Epikt l'a évoqué un peu plus tôt en répondant à Sylvie Denis). Elle même est déconstruite/reconstruite pour coller au "message sensitif".

Voilà pour la paraphrase, ce qui me permet d'arriver à ma question:
N'est-ce justement pas pour cela que le jeu vidéo est intéressant ?
N'est-il pas plus sensitif, plus préhensible, qu'un livre ?
Et encore au-delà de toute ça, n'est-ce pas ici l'intérêt du travail collaboratif (des coders, des levels designers, des game designers, ...): l'assemblage de connaissances, de techniques et de cultures différentes pour fabriquer une oeuvre sensitive ?
Et les IHM ? Hein ? Les IHM ?


Voilà.
Pas de pseudonyme. Pas d'identité. Je n'existe pas.
salut à toi, toi qui n existe pas.

ce qui m intéresse déjà dans le jeu vidéo, c est pas tant le jeu que le monde. je pourrai vous en tartiner des pages et des pages mais là je viens de me frapper une réunion de trois heures sur l écosystème et je veux plus ^^ je vais donc faire bref, et demain j y reviendrai.

il y a deux choses très différentes, d abord le terrain expérimental, pour un créateur, du virtuel, et ensuite, pour celui qui écrit, de pouvoir travailler en équipe, à un projet qui le dépasse de très loin (un peu comme sur un cathédrale). la jonction designer-graphiste-développeur est fascinante à explorer, et c est la communication entre ces têtes qui fait l art du jeu, je pense, le subtil équilibre entre la poésie du mot, l image et le code. c est une sorte d art total, le jeu vidéo, et de marchandise totale aussi. dans ce paradoxe réside, je pense, le potentiel du média. l artiste du jeu vidéo, c est le joueur. tout est fait pour lui donner l illusion d une liberté (quelle qu'elle soit, de création, de mort etc...). maintenant, tu prends les mondes persistants, et là, tu peux avoir une masse de narrations individuelles formant un tout, dans un environnement que tu vas tenter de décrire dans ses moindres détails, en lui laissant une autonomie. alors évidemment, trouver des gens qui ont cette volonté, cette vision c est chaud, surtout en france, mais il y a des poches de résistances et tout reste à faire. il n est absolument pas question de pédagogie mais bien d essayer d articuler de vrais mondes parallèles, pouvant impacter le réel, et pas seulement des extensions (comme l est second life, donc, de plus en plus, et que je déserte massivement).

voilà un papier que j ai écris sur le devblog de wakfu qui vous en dira pt un peu plus sur ces idées : http://devblog.wakfu.fr/billets/10-la-vie-en-vert.html

concernant le sensible du jeu vidéo, oui je suis d accord, en terme de diégétique, le support offre une merveilleuse opportunité. je veux dire, créer des fleurs virtuelles, c est le plus beau métier du monde. si je n avais que ca, je pense que ca me saoulerait vite, mais comme j ai aussi une activité de création personnelle, enrichissante, la convergence des deux marche très bien. mais encore une fois, c est très rare de trouver ça aujourd'hui, et le jv souffre d une terrible réputation, méritée parfois. c est juste qu on n oublie qu on n a pas encore notre orson welles du jeu vidéo, on a des méliès, pleins, des griffiths (un ou deux) et voilà. à partir du moment où les cons cesseront de voir le mal dans toutes les nouvelles opportunités d expressions personnelles, et de légiférer contre, à partir du moment où le média lui-même créera sa morale (je parlais hier de super columbine massacre RPG), alors on avancera.

perso les IHM je m en branle pas mal, sauf pt si ca me permet de dire des mots doux à ma palette graphique et qu'elle me réponde en sussurrant. je reste un mortel, et je crois pas au post-humanisme. la cybernétique reste, pour moi, quelque chose de profondemment émouvant si on ne fond pas les deux entités en une seule. c est la spécificité des deux qui fait que leur mariage alchimique n est pas souhaitable pour l instant, au point où on en est (on peut le concevoir noétiquement cela dit, et ça préserve la magie de l'idée), ou alors, on change d ère, de sujet, de débat, et moi, je suis humain, je parle d un point de vue humain, pour les humains. gibson avait abordé le sujet dans idoru, qui reste pour moi, son meilleur livre (et justement, le moins narratif - avec agrippa). rester humain, c est fondamental il me semble. comprendre que le référent naturel a changé, et qu'il est temps de faire sortir la voix du pixel, par des mots, par un partage, par des responsabilités. en faisant ça, on pourra peut-être créer un pont avec le réel et débloquer des situations. rien n est moins sûr, mais c est une façon comme une autre de pas faire marche arrière.

david
Messages : 65
Enregistré le : mer. juil. 11, 2007 4:09 pm

Message par david » mar. juil. 17, 2007 11:19 am

Anonymous a écrit :
david a écrit :(oh, ça va hein, on l a tous fait.... non ?)
On ne fait pas tous des bédés.
oui c est vrai... je l ai fais sur mes romans aussi ^^
(je dois encore le faire quand je déprime devant mes chiffres)

david
Messages : 65
Enregistré le : mer. juil. 11, 2007 4:09 pm

Message par david » mar. juil. 17, 2007 11:25 am

Anonymous a écrit :
Anonymous a écrit :
Anonymous a écrit :Que dis-tu à tous ces gens qui te taxent de connard élitiste qui ne pense qu'à ça?.
si david calvo était un connard elitste il ne serait pas venue chez actusf, mais chez les cafard du bout de la rue
J'entends bien, et suis même d'accord avec toi.

Cela dit, davidcalvo écrit des choses étranges, expérimentales, difficiles.

Je pense qu'il est tout à fait probable qu'on l'ait traîté de connard élitiste (qui ne pense qu'à ça).

Je ne pense pas pour autant qu'il l'est.

L'autre,
coin coin.
connard élitiste, prétentieux arteux, taré mytho, naïf nympho, intello branlo, j ai tout eu... je les collectionne, les noms d oiseaux. c est un passe-temps comme un autre. où s arrête l insulte, où commence l'étiquette ? :?:

Invité

Message par Invité » mar. juil. 17, 2007 11:29 am

david a écrit : (je dois encore le faire quand je déprime devant mes chiffres)
C'est parce que tu n'as rien compris au liberalisme et au post-modernisme.
Tu veux trop montrer que tu es intelligent et sensible, et tu te compliques.
Bernard Werber est lui aussi intelligent et sensible, mais il le sait , alors il simplifie.

david
Messages : 65
Enregistré le : mer. juil. 11, 2007 4:09 pm

Message par david » mar. juil. 17, 2007 11:33 am

Anonymous a écrit :Quelques questions bateaux:

1) Quelles sont les premiers romans que tu as lus? S.F, Fantastique, Fantasy, Club des Cinq, SAS, Coin Coin Contre Les Cinq Voiture Garés en Double File Qui Font Chier Parce Qu'Elles Ne Respectent Pas Le Code De La Route, Et Ca, C'est Pas Bien...? Et comment en es-tu venu à la S.F?

2) Pourquoi et quand as-tu commencé à écrire? As-tu commencé immédiatement par les littératures de genre (ah, c'est dégueulasse, y a plein de robots, de privés déprimés, de fantômes en mal de sensations fortes, de barbare au grand coeur et aux muscles saillants (so exciting))?

3) Quels sont les auteurs, tous genres confondus, qui t'influencent ou t'excitent l'orteil (ben quoi?)?

4) Travailles-tu en musique? Si oui, quels sont tes groupes préférés? Si non, quels sont tes groupes préférés?

5) Que dis-tu à tous ces gens qui te taxent de connard élitiste qui ne pense qu'à ça?

Voilà, fini.

Je peux retourner laver les toilettes, et, par extension, les merdes qui ensemble forment ce qu'on appelle plus communément l'Humanité.

L'autre,
coin coin.
je vais juste répondre à la deuxième question, si ça ne t ennuie pas.

j ai toujours écris, mais j ai commencé à écrire sérieusement à 19 ans je crois. avant, je me contentais de faire des romans à partir de BD que je lisais dans picsou magazine et femme actuelle. j essayais de faire de la BD aussi, c est ce que je voulais faire, j avais pondu un grand oeuvre avec un canard et tout, et comme j arrivais pas à être content de mes planches, j ai pompé ma propre BD pr en faire un roman. fab m a présenté stéphane marsan (qui venait de fonder mnémos et avait publié neuvième cercle qui m avait foutu une bonne claque), qui m a proposé d écrire un roman, alors j ai fais délius, très vite, presqu en transe, je foutais rien de ma vie, je vivais chez mes parents, je dépensais tout l argent que je devais utiliser pour aller à la fac pour acheter des disques d unwound à la fnac. délius a marché, enfin, marché, je sais pas, disons que je me suis rendu compte qu il y avait quelque chose, et je me suis un peu monté le bourrichon. voilà. depuis j écris, mais je m interroge, car je me fais très vite chier. je suis en pleine phase de transition là.

sinon, ben moi je trouve ça très bien la littérature de genre. je veux dire, j aime les robots, les monstres, les fleurs qui chantent, les épées, les forteresses, les nuages mauves, les canards, les repaires sous marins, les pirates, tout quoi. c est pas mon truc, le réel. du tout. même si des fois il m inspire, et que j y vis, malgré tout.
Modifié en dernier par david le mar. juil. 17, 2007 11:36 am, modifié 1 fois.

david
Messages : 65
Enregistré le : mer. juil. 11, 2007 4:09 pm

Message par david » mar. juil. 17, 2007 11:35 am

Anonymous a écrit :
david a écrit : (je dois encore le faire quand je déprime devant mes chiffres)
C'est parce que tu n'as rien compris au liberalisme et au post-modernisme.
Tu veux trop montrer que tu es intelligent et sensible, et tu te compliques.
Bernard Werber est lui aussi intelligent et sensible, mais il le sait , alors il simplifie.
j aimerai bien essayer de comprendre ce que tu me dis mais je comprends pas.
tu veux pas simplifier ?

david
Messages : 65
Enregistré le : mer. juil. 11, 2007 4:09 pm

Message par david » mar. juil. 17, 2007 11:39 am

Anonymous a écrit :
Anonymous a écrit :Que dis-tu à tous ces gens qui te taxent de connard élitiste qui ne pense qu'à ça?.
si david calvo était un connard elitste il ne serait pas venue chez actusf, mais chez les cafard du bout de la rue
eh oh, on se calme avec les cafards, c est des gens que j adore. je vais partout où on m invite, c est tout. j ai même fais l émission de jacques pradel il y a un mois ! (je vous jure !)

Invité

Message par Invité » mar. juil. 17, 2007 11:48 am

C'est vrai qu'ils sont drôles.

Et ils acceptent toutes critiques. Eux.

L'autre,
coin coin.

Avatar du membre
Epikt
Messages : 234
Enregistré le : mar. mars 06, 2007 12:04 am
Localisation : PapichanLand
Contact :

Message par Epikt » mar. juil. 17, 2007 12:04 pm

Faudrait interdire aux invités de poster.
Faudrait arréter 30 secondes de s'astiquer le poireau sur la connasserie ellitiste, dont vous ne connaissez rien.
Faudrait d'ailleurs interdire aux gens de parler de ce qu'ils connaissent pas.
Faudrait arréter de se comporter comme si les auteurs étaient interchangeables, et poser les éternelles mêmes questions à RCW, Pierre Bordage et David Calvo.

E.



PS pour David : je reviens sur les JV dans l'aprèm. Cette nuit j'avais tapé un super texte qui tue, puis j'ai trouvé ça incompréhensible - puis en me réveillant j'ai vu la question du transhumain, et je me suis dis que finalement j'aurai du poster quand même :lol:
« Je m’en fiche. Dans ma tête je peux aller où je veux. C’est moi qui décide.
Je n’ai qu’à décider, et je peux aller où je veux... Ailleurs, n’importe où.
»

Avatar du membre
Charlotte
Administrateur - Site Admin
Messages : 1518
Enregistré le : lun. janv. 23, 2006 2:28 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Charlotte » mar. juil. 17, 2007 12:40 pm

Dès que je les ai retrouvés, j''utilise mes super pouvoirs de modo pour enlever tous les trolls qui polluent le dialogue avec David.

L'ambiance est plutôt sympa, David Calvo se prête gentiment et patiemment au jeu, il serait assez agréable pour tous les lecteurs que les intervenants ne dérivent pas vers des considérations HS

Merci

Avatar du membre
Virprudens
Messages : 1550
Enregistré le : mer. févr. 07, 2007 11:34 am
Localisation : Exception raised

Message par Virprudens » mar. juil. 17, 2007 1:00 pm

Epikt a écrit :Faudrait interdire aux invités de poster.
Faudrait arréter 30 secondes de s'astiquer le poireau sur la connasserie ellitiste, dont vous ne connaissez rien.
Faudrait d'ailleurs interdire aux gens de parler de ce qu'ils connaissent pas.
Faudrait arréter de se comporter comme si les auteurs étaient interchangeables, et poser les éternelles mêmes questions à RCW, Pierre Bordage et David Calvo
C'est beau de tout interdire. C'est pas élitiste du tout comme truc. Bravo. Un point pour toi Epikt.
(Un truc aussi Epikt : essaye le second degré des fois, tu verras, c'est salvateur)
Allez modérateur, si tu veux tu peux enlever mes posts. En mp, je te dirais même les 'invités' qui sont les miens - ça va dégraisser sévère.
Je suppose que David est assez grand pour se défendre tout seul et envoyer chier les malotrus (dont moi). Je ne suis pas certain qu'il ait besoin de ses chiennes de garde.
Et bonne fête Charlotte.
- Please, be polite.
- Go fuck yourself.

systar
Messages : 1991
Enregistré le : sam. févr. 03, 2007 11:20 pm
Localisation : perdu dans la métaphysique
Contact :

Message par systar » mar. juil. 17, 2007 1:06 pm

Charlotte a écrit :Dès que je les ai retrouvés, j''utilise mes super pouvoirs de modo pour enlever tous les trolls qui polluent le dialogue avec David.

L'ambiance est plutôt sympa, David Calvo se prête gentiment et patiemment au jeu, il serait assez agréable pour tous les lecteurs que les intervenants ne dérivent pas vers des considérations HS

Merci
Question con à 1 euro 50: ça fait pas partie du jeu, avec un auteur comme David, de se marrer un peu?
Ou alors, pour faire chic et propre vraiment jusqu'au bout, amuse-toi à rajouter toutes les apostrophes que David ne met pas dans ses messages... :wink:

Invité

Message par Invité » mar. juil. 17, 2007 1:10 pm

THIS IS AN HAPPY HAPPENING!!!
Console ou PC ?
L'herméneutique dickienne ebranle-t'elle ton joypad ?

david
Messages : 65
Enregistré le : mer. juil. 11, 2007 4:09 pm

Message par david » mar. juil. 17, 2007 1:19 pm

oulalalala ^^

bon alors d abord : moi je vois aucune pollution, hein, charlotte, tu peux laisser les posts, ça fera des souvenirs de trolls, j ai pas souvent l habitude et ça me fait plutôt marrer ! tu pourra éditer le tout après si tu veux conserver un doc du happening mais là, ça rend les choses un peu vivantes ^^ bon sinon, essayez pas de vous insulter, quand même, c est pas sérieux de se blaster, déjà qu'on est tous des no lifer à passer notre temps sur des forums...

si on arrive à passer du très sérieux au très con d un coup, c est plutôt sain ^^
Modifié en dernier par david le mar. juil. 17, 2007 1:41 pm, modifié 1 fois.

Katioucha
Messages : 932
Enregistré le : ven. janv. 26, 2007 11:28 am

Message par Katioucha » mar. juil. 17, 2007 1:20 pm

Je ne suis pas certain qu'il ait besoin de ses chiennes de garde.
ça fait pas partie du jeu, avec un auteur comme David, de se marrer un peu?
Ce qui se fait pas, c'est de causer à sa place vu que c'est lui qui est le sujet du thread et pas vous. Allez zou ! à la niche.
Bonjour David, ici Catherine. Dis-moi, quel est le titre du livre qui a changé ta vie ?

Verrouillé

Retourner vers « Dialogue en ligne avec David Calvo »