Le forum d'ActuSF.com Index du forum Le forum d'ActuSF.com

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour voir ses messages privésSe connecter pour voir ses messages privés   ConnexionConnexion 

Gérard Klein sur Actusf
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Ce forum est verrouillé: vous ne pouvez pas poster un nouveau sujet, répondre ou éditer des messages.   Ce sujet est verrouillé: vous ne pouvez pas éditer vos messages, ni poster des réponses.    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Gérard Klein sur le forum d'Actusf
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
marc



Enregistré le: 12 Mar 2006
Messages: 2396
Localisation: Bruxelles (Belgique)

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2007 3:11 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonjour Gérard Klein.

J'ai quelques questions qui concernent principalement la collection A&D mais aussi la collection poche.

1. Pourquoi certains Iain Banks comme L'algébriste et La plage de verre n'ont pas été édités en A&D et se sont retrouvés chez d'autres éditeurs ?
2. Quand est-ce qu'on verra la traduction de Matter le dernier livre de la Culture ?
3. Est-ce que la collection Bibliothèque va encore s'étoffer? C'est une collection que j'ai découvert cette année, et dans laquelle je verrais très bien L'aube de la nuit par exemple.
4. Est-ce que dans le futur le cycle Le Quatuor de Jérusalem passera aussi à une version poche? Ou bien sa sortie dans ce format-là est improbable ?
5. Est-ce qu'en fin 2008 on verra en A&D la sortie des vers des sables, la fin du cycle de Dune ?
6. On est tous d'accord pour dire que A&D est la collection de référence en SF. Mais quels conseils donneriez vous à des auteurs de SF francophones qui voudraient être publiés dans cette collection ?

P.S. J'espère qu'un jour vous publierez vos mémoires (les vrais). Very Happy
_________________
Marc Le Blog science-fiction de Marc et Phenix Mag
Auteurs préférés : Banks, Hamilton, Simmons, Heinlein, Reynolds, Vance, Weber, Bordage, P. Anderson, Eddings


Dernière édition par marc le Lun Nov 19, 2007 4:38 pm; édité 8 fois au total
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site Web du posteur
Le_navire



Enregistré le: 12 Fév 2007
Messages: 2341
Localisation: Au milieu.

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2007 4:04 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

cher Gérard,
Il y a vingt ans de ça ( je t'accorde les poussières), tu me disais que la SF était mourante. Que tu voyais son avenir en version trou noir.
20 ans plus tard, la bête bouge encore. Mais tu la vois comment, maintenant ? Est-ce qu'il y a encore à réinventer ? Ou est-ce que l'on ne fait plus que trouver de nouvelles manières de dire ce qu'on a déjà dit ? Est-ce que l'exploration d'un présent (comme dit Claude Ecken) qui a beaucoup changé offre de nouvelles prospectives, selon toi ?
_________________
"Ils ne sont grands que parce que vous êtes à genoux"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Gérard Klein



Enregistré le: 06 Oct 2006
Messages: 1595
Localisation: En face de la Fac Jussieu

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2007 4:17 pm    Poster un sujet: Re: Gérard Klein sur Actusf Répondre en citant

jerome a écrit:
Après des études de psychologie sociale et en économie, Gérard Klein a publié plusieurs romans de science-fiction à la fin des années 50 et au début des années 60, soit sous son nom, soit sous celui de Gilles d'Argyre. Une carrière d'auteurs qu'il poursuit depuis, tout en s'occupant de la collection Ailleurs et Demains aux éditions Robert Laffont et de la collection SF du Livre de Poche.

Il a également été anthologiste pour plusieurs volumes de "Histoires de..." au Livre de Poche ou du Livre d'Or chez Pocket. Entre autres...

Gérard Klein a été un des grands acteurs de la science-fiction en France sur ces dernières décennies. Un de ceux qui l'a façonné. C'est lui qui a notamment fait découvrir aux lecteurs de l'hexagone des chefs d'oeuvres comme Hypérion de Dan Simmons, En terre Etrangère d'Heinlein, Dune de Franck Herbert, Jack Barron et l'éternité de Norman Spinrad et bien d'autres.

Un grand monsieur au CV impressionnant et qui pendant trois jours nous fait l'honneur et 'amitié de venir sur le forum d'Actusf répondre à vos questions.

A vous de jouer !


Ah, mes canards, au boulot.
Contrairement à mon honorable prédécesseur, je répondrai à vos questions interlocuteur par interlocuteur et en vous citant. Par paresse et esprit de système. Tant pis pour la bande passante. Au suivant…
_________________



Dernière édition par Gérard Klein le Lun Nov 19, 2007 5:32 pm; édité 1 fois au total
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gérard Klein



Enregistré le: 06 Oct 2006
Messages: 1595
Localisation: En face de la Fac Jussieu

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2007 4:21 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Dienstag a écrit:
Pour évacuer la question qui brûle les lèvres de chacun, M. Klein, quel effet cela fait-il d'avoir un homonyme aussi médiatisé que le vôtre ?


Quel homonyme? Je me souviens d'avoir, en 1963, indiqué à un jeune journaliste de radio que l'identité de nos patronymes pouvait poser un léger problème, d'autant que je faisais moi-même de la radio, surtout sous forme de pièces radiophoniques et qu'il pouvait peut-être prendre un pseudonyme, ne serait-ce qu'en ajoutant un second prénom. Il m'a répondu assez sèchement. Depuis, il semble avoir disparu de la circulation.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gérard Klein



Enregistré le: 06 Oct 2006
Messages: 1595
Localisation: En face de la Fac Jussieu

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2007 4:29 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bull a écrit:
Bonjour Mr Klein,

Une "grande anthologie de la science fiction", incluant les auteurs contemporains, est-elle aussi peu "économiquement viable" que cela ?

Faut-il vraiment perdre complètement espoir de la voir paraïtre ?


Bull


De quelle anthologie parlez-vous?
Une anthologie mondiale? Il me semble qu'Omnibus a publié asssez récemment une excellente anthologie de nouvelles, Nouvelles des siècles futurs, réunies par Jacques Goimard et Denis Guiot.
Je pense depuis assez longtemps à une Grande Anthologie de la science-fiction française qui résumerait et complèterait les six volumes parus au Livre de Poche et couvrirait la période 1950-2000 (voire 2005).
Mais il faut bien avouer que la conjoncture ne s'y prête pas trop. Les anthologies françaises du Livre de Poche n'ont pas été de grands succès et la dernière a frisé la catastrophe. Canards, encore un effort.
_________________



Dernière édition par Gérard Klein le Lun Nov 19, 2007 8:03 pm; édité 2 fois au total
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gérard Klein



Enregistré le: 06 Oct 2006
Messages: 1595
Localisation: En face de la Fac Jussieu

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2007 4:42 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

jerome a écrit:
Tout d'abord comment vous choississez les romans que vous publiez chez Robert Laffont ? Quels sont vos critères de choix ?

Comment a évolué le marché ? Est-ce que la situation est plus difficile que dans les années précédentes ou la période est-elle plutôt favorable ?

D'ailleurs comment voyez-vous la situation de la SF aux Etats Unis ? Est-ce qu'il y a encore une production importante et de qualité ? Il y a des choses interessantes en SF qui se passe outre Manche et outre Atlantique ?

merci


Je choisis les livres que je publie chez Laffont et au Livre de Poche en fonction de mes lectures et de mes goûts. Il n'y a pas d'autres critères à proprement parler sinon la recherche de la qualité intellectuelle et littéraire. Je suis très attentif aux nouveaux venus comme le montrent mes catalogues. Cela revient à prendre des risques. Surtout quand le poids et le coût de traductions très convenablement payées alourdissent la barque, ou plutôt le compte d'exploitation. J'essaie donc d'éviter, sans y renoncer si nécessaire, les énormes pavés qui auraient souvent besoin d'une cure d'amaigrissement.
Il y a une production de qualité aux États-Unis mais il se passe sans doute plus de choses intéressantes en Grande-Bretagne.
Cela étant, la science-fiction de qualité est écrasée partout par une production généralement mercantile de fantasy. Il suffit de consulter les pages de Locus pour s'en apercevoir. Je crains que les choses ne s'améliorent pas à moyen terme de ce point de vue.
Tout dépend des lecteurs. Ils ne doivent jamais oublier qu'acheter un livre, d'une certaine manière, c'est voter.

Sur la question du marché, la situation est la plus difficile que j'aie jamais connue. En détailler les raisons serait ici trop long. Premier facteur, la surproduction. Ensuite le déport du public jeune vers la fantasy. Enfin en termes de temps, la concurrence d'autres activités que la lecture, audiovisuel, jeux vidéos. Et enfin l'évolution de la librairie.
_________________



Dernière édition par Gérard Klein le Lun Nov 19, 2007 8:04 pm; édité 2 fois au total
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gérard Klein



Enregistré le: 06 Oct 2006
Messages: 1595
Localisation: En face de la Fac Jussieu

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2007 4:51 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Anonymous a écrit:
Bull a écrit:
Une "grande anthologie de la science fiction", incluant les auteurs contemporains, est-elle aussi peu "économiquement viable" que cela ?


Sur l'autre chaîne de la SF, j'ai suggéré un jour la création d'un nouveau pan thématique de la Grande Antho pour rendre compte des évolutions les plus récentes du genre. Les six premiers volumes pourraient être :

Histoires génétiques
Histoires nanoscopiques
Histoires informatiques
Histoires uchroniques
Histoires à vapeur
Histoires singulières


Dans son principe, l'idée est intéressante. Mais une nouvelle série d'anthologies thématiques représenterait une très lourde tâche et un très lourd poids financier. Cela ne me semble pas envisageable présentement.
Je rappellerai que pour réunir les trente six volumes de la GASF, Jacques Goimard, Demètre Ioakimidis et moi-même avons lu plus de 5000 nouvelles pour en retenir environ 500 et encore partions nous souvent d'anthologies anglo-saxonnes préexistantes.
Pour les anthologies françaises, Ellen Herzfeld et Dominique Martel ont certainement dépouillé plus de cent textes par volume, dont gràce à leur énorme travail, je n'ai eu à lire qu'une sélection, déjà importante.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gérard Klein



Enregistré le: 06 Oct 2006
Messages: 1595
Localisation: En face de la Fac Jussieu

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2007 5:29 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Nébal a écrit:
Le méprisable insectoïde lépreux et borné que je suis, plongé dans une béatitude mystique à l'annonce miraculeuse de l'Apparition du Divin Gérard Klein sur le forum d'ActuSf, se prosterne humblement et se flagelle avec des orties fraichement coupées, ne pouvant résister à la triste impulsion le poussant à ennuyer le Divin Gérard Klein de ses mesquines et stupides questions. Il supplie néanmoins le Divin Gérard Klein de bien vouloir daigner l'éclairer de Sa sagesse ineffable.

Première question saugrenue de l'indigne Nébal : Maître, si mes souvenirs sont bons, le Divin Gérard Klein, dont les talents sont infinis, est, outre Ses activités si justement louées d'Editeur et d'Auteur, un Diplomé de Sciences Po et un Economiste (me goure-je ?) ; ces premiers intérêts influent-ils sur les goûts science-fictionnels du Maître, et, si oui, pourrait-Il citer quelques oeuvres Lui paraissant particulièrement pertinentes et intéressantes sur les plans économique et politique, et pour quelles raisons ?

Seconde question saugrenue de l'indigne Nébal : le persiflage est de bon ton concernant la publication en Ailleurs & Demain des séquelles de Dune ; le misérable Nébal ne saurait bien évidemment remettre en question les choix du Divin Gérard Klein, pas plus que ce qui les motive, mais s'interroge néanmoins sur les sentiments qui sont les Siens à l'égard de ces parutions...

Fasse que le Divin Gérard Klein veuille réponde à ces honteuses et viles questions.

Loué soit le Divin Gérard Klein, Partout & Toujours.

(*Et Nébal de se relever parce qu'il a mal aux genoux...*)


Voilà quelqu'un qui sait s'adresser à l'un des Maîtres du Monde. Vous auriez pu toutefois attendre, mon brave, ma réponse pour vous relever.
Mon statut divin demeure incertain bien que je sois sensible aux efforts de l'Indigne Nébal pour le proclamer. Je puis toutefois lui annoncer qu'il sera guéri des écrouelles s'il touche l'écran sur lequel je m'adresse à lui. Il devra cependant pour sa pénitence lire et méditer L'épargne des ménages que j'ai publié avec Louis Fortran au PUF en 1971 si je me souviens bien. S'il arrive à mettre la main dessus, ce qui n'est pas évident.

Sur la question des textes présentant un intérêt économique et sociologique, je dois d'abord renvoyer l'Indigne Nébal à l'anthologie à vocation pédagogique Sociales Fictions, publiée aux Éditions Bréal sur une idée de Nolwenn Tréhondart. Elle n'a malheureusement pas rencontré, notamment auprès des enseignants, le succcès escompté.

Ma formation et ma pratique de socio-économiste ont sans doute eu relativement peu d'influence sur mes choix, même si elles en ont eu sur mes essais, préfaces et autres articles.
Il faudrait citer des dizaines d'ouvrages parmi lesquels, au tout premier plan la Tétralogie prospective de John Brunner, et en particulier Tous à Zanzibar. Et les Histoires de l'an 2000 dans la GASF dont, comme chacun, sait ma préface a fourni à la France étonnée et admirative un sujet du bac en 1992.
La science-fiction est certainement, pour une large part, l'espèce littéraire qui a fait au siècle dernier et même en celui-ci la plus grande place aux problèmes économiques et sociaux et à la critique sociale. Elle représente souvent une utile pédagogie prospective.

Je ne fais évidemment pas ici alllusion à la défunte et bien oubliée "science-fiction politique française" qui n'avait guère de politique que le cache-sexe.

Sur les préquelles et suites de Dune, qu'il n'était pas possible de laisser passer, je me suis dès le départ posé la question de les loger ou non dans A&D. Ma préférence aurait été de les publier à côté, pas trop loin, mais en dehors. Mais le directeur à l'époque des Éditions Laffont m'en a dissuadé. Comme ces titres ont été, ces dix dernières années, et de loin, les meilleures ventes de la collection, il avait vu juste. LE PUBLIC A TOUJOURS RAISON. IL SAIT DISTINGUER LE BON GRAIN DE L'IVRAIE.
Quant à mon sentiment personnel qui ne saurait aller à l'encontre de la vox populi, je dirai que ça aurait pu être pire et que j'ai pris de l'intérêt à lire les deux derniers, La Route de Dune et Les Chasseurs de Dune.
_________________



Dernière édition par Gérard Klein le Lun Nov 19, 2007 8:06 pm; édité 2 fois au total
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Goldeneyes



Enregistré le: 01 Nov 2007
Messages: 272

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2007 5:34 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonsoir Mr Klein ! Puisque j'ai un peu de temps devant moi, j'y vais de mes questions...sans garantie d'originalité Very Happy (et en espérant qu'elles n'ont pas déjà été déclinées sous diverses variantes...) :

-> Quel(s) roman(s), dans l'hypothèse qu'il y en ait eu un, a été décisif dans l'orientation de votre carrière (d'écrivain puis de directeur de collection) ?
-> Quels sont les écrivains de SF actuels que vous placez en haut du pavé (sans vouloir hiérachiser... Mais une opinion sur Dan Simmons, ou Scott Westerfeld, ou Pierre Bordage, pour ne citer qu'eux, comblerait ma curiosité maladive.)
-> Quel a été et quel est votre rythme de lecture le plus soutenu (en romans par semaine, par exemple, même si ce n'est pas une compétition...).
-> D'où vous est venue l'idée de votre nouvelle Les Virus ne Parlent Pas ?
-> Ecoutez-vous de la musique ? Si oui, quel(s) genre(s) ?
-> Quel est le dernier roman qui vous ait vraiment captivé ?
-> Même question pour le cinéma.
-> S'il ne devait rester qu'un roman pour vous (sans importance de genre), ce serait... ?

Voilà ! J'espère que ça ne fait pas trop enquête d'opinion ni sondage SOFRES, ni interrogatoire austère ou naïf... Merci d'avance pour vos réponses, et bonne continuation !
_________________



Dernière édition par Goldeneyes le Lun Nov 19, 2007 6:22 pm; édité 2 fois au total
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
orcusnf



Enregistré le: 24 Mai 2006
Messages: 2406
Localisation: Stuttgart

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2007 5:47 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

dieu a écrit:
Et les Histoires de l'an 2000 dans la GASF dont, comme chacun, sait ma préface a fourni à la France étonnée et admirative un sujet du bac en 1992.


Des détails maître, nous vous en conjurons humblement dans nos suppliques mentales, nous dont les voix pourraient souiller de leurs échos impurs la perfection de vos tympans si délicatement sculptés. ( t'as vu nébal, moi aussi)
_________________
http://www.fantastinet.com l'actualité de la littérature de l'imaginaire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site Web du posteur
Gérard Klein



Enregistré le: 06 Oct 2006
Messages: 1595
Localisation: En face de la Fac Jussieu

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2007 6:07 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Virprudens a écrit:
Monsieur Klein, bonjour,

Sans tomber dans l'obséquiosité du sieur Nébal, dont on ne sait si elle relève de l'ironie ou du respect sincère, permettez moi de poser à l'éditeur que vous êtes, les questions suivantes :

1) pensez-vous que l'avenir de la littérature de SF (et par extension, toute la littérature) passe forcément par le livre ?

2) que pensez-vous du Creative Commons, tant plébiscité par Cory Doctorow ?

D'avance, merci.


La littérature, c'est du texte. Que ce texte soit accessible par le livre imprimé ou sur un écran est au fond une question secondaire.
Cela dit, et au risque de me répéter, je dirai que le livre est un produit de haute technologie, dont pratiquement tous les aspects de la fabrication ont radicalement changé au cours des vingt dernières années. Plus léger, plus maniable, plus lisible, plus fiable dans le temps, moins cher, c'est difficile à faire.
Je ne parle pas ici des encyclopédies, des gros ouvrages de référence ou des annuaires pour lesquels la question est déjà règlée. L'avenir est électronique. Je parle ici de ce qu'on lit, pas de ce qu'on consulte.
Le véritable problème du livre, ce n'est pas l'objet, c'est sa diffusion et sa distribution. Le système actuel, très onéreux, qui consiste à expédier dans la nature quelques milliers ou plus d'objets au petit bonheur en espèrant qu'ils rencontreront, by jest or by mistake, un acquéreur voire un lecteur, et qu'ils ne donneront pas lieu à des retours massifs et économiquement absurdes, est, pour dire le moins, peu satisfaisant. Il exclut de plus en plus le maintien d'un fonds.
Peut-on en imaginer un autre? C'est toute la question.

La diffusion électronique, indépendamment des problèmes de lecture, en soulève un autre abondamment discuté à propos de la musique et de l'image, celui des droits d'auteur et du piratage. Il est concevable - je ne le souhaite pas - qu'on s'achemine vers l'apparente "gratuité" généralisée. Mais cela a un prix, très élevé. Cela veut dire revenir à une situation antérieure en gros au dix-huitième siècle où l'artiste dépendait entièrement pour vivre et créer de "patrons", c'est à dire d'aristocrates, de financiers ou d'appareils d'état qui le financent. Avez-vous réellement envie de lire ce que Hitler, Staline, Ceaucescu, Bill Gates, Steve Jobs, le Sultan machin ou le surintendant Fouquet, dans leur munificence, vous octroieront?
C'est toute la question. Le dix-huitième siècle européen, en très gros, a inventé quelque chose de fondamental, le marché de l'art et le droit d'auteur, avec leurs imperfections mais aussi leur efficacité et la liberté de choix qui leur est associée. Comme j'ai déjà dit, acheter un livre, c'est en un sens voter.
Mais rien de tout cela n'est pérenne.

Je ne sais rien du Creative Commons. Mais j'ai l'impression que la réponse se trouve ci-dessus.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gérard Klein



Enregistré le: 06 Oct 2006
Messages: 1595
Localisation: En face de la Fac Jussieu

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2007 6:13 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Nébal a écrit:
Virprudens a écrit:
Sans tomber dans l'obséquiosité du sieur Nébal, dont on ne sait si elle relève de l'ironie ou du respect sincère,


Impie ! Mon respect de l'Homme et de l'Editeur ne saurait faire de doute (d'ailleurs, sinon, je ne posterais pas...).

Quant à l'Auteur, j'avoue être incapable de me prononcer, n'ayant lu du Divin Gérard Klein qu'une nouvelle dans un récent Bifrost... Honte sur moi. Embarassed

Mais peut-être justement pourait-Il revenir sur Son oeuvre, Ses fiertés, Ses regrets, Ses thématiques, Ses envies ?

Ce qui fait une troisième question saugrenue (et vague, en plus) de l'indigne Nébal.


L'Indigne Nébal devrait commencer par me lire un peu plus, en sus de L'Épargne des ménages. Sans quoi je ne vois pas bien sur quoi il fonde son inquiétante admiration. Il pourrait ensuite préciser sa ou ses questions auxquelles je m'efforcerai de répondre avec l'infinie bienveillance que je suis prêt à lui témoigner.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
orcusnf



Enregistré le: 24 Mai 2006
Messages: 2406
Localisation: Stuttgart

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2007 6:19 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Gérard Klein a écrit:
Nébal a écrit:
Virprudens a écrit:
Sans tomber dans l'obséquiosité du sieur Nébal, dont on ne sait si elle relève de l'ironie ou du respect sincère,


Impie ! Mon respect de l'Homme et de l'Editeur ne saurait faire de doute (d'ailleurs, sinon, je ne posterais pas...).

Quant à l'Auteur, j'avoue être incapable de me prononcer, n'ayant lu du Divin Gérard Klein qu'une nouvelle dans un récent Bifrost... Honte sur moi. Embarassed

Mais peut-être justement pourait-Il revenir sur Son oeuvre, Ses fiertés, Ses regrets, Ses thématiques, Ses envies ?

Ce qui fait une troisième question saugrenue (et vague, en plus) de l'indigne Nébal.


L'Indigne Nébal devrait commencer par me lire un peu plus, en sus de L'Épargne des ménages. Sans quoi je ne vois pas bien sur quoi il fonde son inquiétante admiration. Il pourrait ensuite préciser sa ou ses questions auxquelles je m'efforcerai de répondre avec l'infinie bienveillance que je suis prêt à lui témoigner.


ô maître, ne vous abaissez pas à l'insulter, je le ferais à votre place, moi qui ne mérite rien et doit tout, ce sera un honneur pour moi, que dis-je, l'unique tâche de ma bien fade existence, que de repousser cet hideux trublion qui ose, sous des apparences flagorneuses, venir vous importuner lors de l'un de vos si cruciaux conciliabules.
_________________
http://www.fantastinet.com l'actualité de la littérature de l'imaginaire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site Web du posteur
Gérard Klein



Enregistré le: 06 Oct 2006
Messages: 1595
Localisation: En face de la Fac Jussieu

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2007 6:26 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Papageno a écrit:
Bonjour M Klein
Vous êtes l'auteur de nombreux textes, études et critiques sur la Sf ou un sur sujet se rapportant a la SF. Malheureusement beaucoup de ces textes dispersés ne sont plus accessibles aujourd'hui, ce qui désespère le lecteur. Peut-on espérer un jour, les voir rassembler en un (ou plusieurs) volumes, un peu a la manière de ce qu'avait fait Jacques Goimard, il y a quelque années?


Char Papageno,

il vous est permis d'espérer. Je souhaite en effet réunir un choix de mes articles de Fiction (c'est bien avancé) puis de mes essais et préfaces.
Je voudrais en particulier rééditer en version complête mon essai Trames et moirés, jadis publié un peu raccourci dans Science-fiction et psychanalyse (Dunod 1986) et à peu près introuvable, et qui est peut-être pourtant ce que j'ai fait de mieux.
L'ensemble représenterait bien quatre ou cinq volumes.
Le problème, outre le travail considérable que cela représente (je n'ai ni secrétariat ni adjoint), reste celui de l'éditeur. Je n'ai pas encore osé en parler à Leonello Brandolini, notre bien-aîmé directeur des éditions Laffont. Mais, cèdant à votre amicale pression, avec l'aide de la Reine de la Nuit, je parviendrai à m'y résoudre un jour prochain.
En attendant, certains de ces textes sont accessibles sur le site de Quarante-Deux. C'est beaucoup moins pratique et agréable que ne serait un livre. Mais c'est déjà mieux que pas.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gérard Klein



Enregistré le: 06 Oct 2006
Messages: 1595
Localisation: En face de la Fac Jussieu

MessagePosté le: Lun Nov 19, 2007 6:31 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Simon a écrit:
Salut Gérard,

n'ayant croisé ton nom qu'à coté de phrases telles que "collection dirigée par", "préface de", "anthologie de" et autres car je ne fais qu'effleurer les productions de la SF, à titre d'auteur, laquelle de tes oeuvres me conseillerais tu pour m'ouvrir une fenêtre d'entrée sur ton travail ?

Le critère peut être l'accessibilité mais aussi autre chose. Malheureusement je n'accepterais pas la réponse "tout", par souci de fainéantise caractérisée (et avec tout le respect que je te dois). Mais si tu n'as pas d'autres suggestions le hasard fera l'affaire. Smile


En ce qui concerne mes œuvres de fiction, ma préférence va à mes recueils de nouvelles:
Histoires comme si
La Loi du talion
Mémoire vive, mémoire morte (qui vient de sortir).

Côté romans:
Les Seigneurs de la guerre
Le Sceptre du hasard.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Afficher les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé: vous ne pouvez pas poster un nouveau sujet, répondre ou éditer des messages.   Ce sujet est verrouillé: vous ne pouvez pas éditer vos messages, ni poster des réponses.    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Gérard Klein sur le forum d'Actusf Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 2 de 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster des nouveaux sujets sur ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos posts dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos posts sur ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

?
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par Support-phpBB2.com