Catherine Dufour

Dialogue avec Catherine Dufour du lundi 14 janvier au mercredi 16.

Modérateurs : Charlotte, Eric, jerome

Gérard Klein
Messages : 1595
Enregistré le : ven. oct. 06, 2006 6:06 pm
Localisation : En face de la Fac Jussieu

Message par Gérard Klein » mer. janv. 16, 2008 5:09 pm

Je.

Avatar du membre
Eric
Administrateur - Site Admin
Messages : 5185
Enregistré le : ven. déc. 16, 2005 1:03 pm
Localisation : Paris

Message par Eric » mer. janv. 16, 2008 5:11 pm

Oui, enfin Jeff Haneman de Slayer collectionne les objets SS, ça ne le rend pas plus intelligent pour autant.
"Ueeuuggthhhg", laissa échapper Caity. Ce qui aurait pu vouloir dire n’importe quoi.

Avatar du membre
Daylon
Messages : 269
Enregistré le : mar. oct. 16, 2007 10:55 pm
Contact :

Message par Daylon » mer. janv. 16, 2008 5:18 pm

Eric a écrit :Oui, enfin Jeff Haneman de Slayer collectionne les objets SS, ça ne le rend pas plus intelligent pour autant.
En même temps, t'as vu le gap à rattraper, chez lui ?
Moonmotel ♥ u.

Katioucha
Messages : 932
Enregistré le : ven. janv. 26, 2007 11:28 am

Message par Katioucha » mer. janv. 16, 2008 5:26 pm

Gérard Klein a écrit :Je.
Je flattée. Je expédie de suite.

Katioucha
Messages : 932
Enregistré le : ven. janv. 26, 2007 11:28 am

Message par Katioucha » mer. janv. 16, 2008 5:29 pm

Eric a écrit :Oui, enfin Jeff Haneman de Slayer collectionne les objets SS, ça ne le rend pas plus intelligent pour autant.
Ca fait rebelle à deux balles ou liposucé du cerveau. Dans le cas de Dee Dee Ramone, qui a été élevé en Allemagne après guerre, ça faisait plutôt "années de plomb", par contre. Quand les parents faisaient semblant de ne pas connaitre Hitler alors qu'ils avaient voté pour lui des deux mains, et que les enfants découvraient, à travers le procès Eichmann, qui étaient vraiment leurs parents et n'en finissaient plus de vomir, ou de soutenir Baader.

Avatar du membre
jlavadou
Messages : 2284
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 9:40 am
Localisation : La Garenne Colombes
Contact :

Message par jlavadou » mer. janv. 16, 2008 5:38 pm

Comment vis-tu généralement la sortie d'un nouveau roman/recueil ? Vu le temps que tu mets à les écrire, est-ce que ça t'angoisse ? Te torture ? Es-tu impatiente ? Ou bien comme c'est écrit, peu importe la suite ?

Et notamment, sachant que les recueils de nouvelles sont (malheureusement) en général moins vendeurs que les romans, quelle est ton attente par rapport à L'Accroissement mathématique du plaisir ?

Avatar du membre
Daylon
Messages : 269
Enregistré le : mar. oct. 16, 2007 10:55 pm
Contact :

Message par Daylon » mer. janv. 16, 2008 5:50 pm

Roooh, chut, Jérôme ! On causait musique ! Ça devenait enfin intéressant !
Moonmotel ♥ u.

Avatar du membre
jlavadou
Messages : 2284
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 9:40 am
Localisation : La Garenne Colombes
Contact :

Message par jlavadou » mer. janv. 16, 2008 5:54 pm

Dis donc toi, arrête de jouer le perturbateur ou bien j'emploie la méthode de Catherine - et ce sera nettement moins agréable avec moi qu'avec elle :P

Et puis d'abord je préfère quand Catherine parle d'Emily Loizeau. Et d'ailleurs je l'invite à découvrir Andrew Bird et son magnifique album The Mysterious Production of Eggs, ainsi que Pierre Lapointe. Voilà, comme ça tout le monde est content :)

Katioucha
Messages : 932
Enregistré le : ven. janv. 26, 2007 11:28 am

Message par Katioucha » mer. janv. 16, 2008 6:21 pm

jlavadou a écrit :Comment vis-tu généralement la sortie d'un nouveau roman/recueil ? Vu le temps que tu mets à les écrire, est-ce que ça t'angoisse ? Te torture ? Es-tu impatiente ? Ou bien comme c'est écrit, peu importe la suite ?
Le temps entre la fin de l'écriture et la publication est trop long pour que je ressente de l'angoisse. En général, à la publication, je suis sortie depuis si longtemps de l'univers du livre que je m'en fous. Pire : je trouve que c'est une grosse bouse et que le nouveau sur lequel je travaille est beaucoup mieux. Pire encore : je ne me souviens plus de tout alors que quelques mois auparavant, je connaissais le livre par coeur. Résultat, quand on me pose des questions, je suis très embétée.
Mais je ne suis peut être pas un très bon exemple : je n'ai jamais eu d'accueil pourri, ni doré sur tranche d'ailleurs. Les avis sont si partagés, et parfois si éloignés de ce que j'ai voulu dire, que ça me plongerait dans des abysses de réflexion sur l'incommunicabilité et toutes ces choses si j'avais des tendances à ça.
Le meilleur de mes livres est aussi celui qui n'a carrément pas reçu d'accueil : c'est le Merlin. Je me suis un temps demandé s'il fallait en tirer des conclusions philosophiques sur le nécessaire détachement entre le créateur et son sujet ("Kill your darlings") et puis finalement, j'ai préféré aller me coucher.
Et notamment, sachant que les recueils de nouvelles sont (malheureusement) en général moins vendeurs que les romans, quelle est ton attente par rapport à L'Accroissement mathématique du plaisir ?
J'ai dit et répété à Olivier Girard : "Qu'est-ce que tu vas publier des nouvelles d'une gonzesse française ? C'est un bouillon, que tu te prépares !", il s'en fout.
En fait, au sujet de ce recueil, ça s'est décidé entre Olivier et Richard. J'ai émis l'idée que ce recueil était une idée stupide, on m'a dit : "Tais toi", puis j'ai suggéré un beau titre et on m'a dit "Va jouer", et puis j'ai suggéré d'ôter tel texte que je trouve neuneu, on m'a dit "Il est très bien ce texte, t'as pas la vaisselle à finir ?". Je me suis un temps demandé s'il fallait que je me vexe mais comme j'avais le linge à étendre, je n'ai pas eu le temps.
Alors les chiffres de vente, qu'ils se débrouillent.
En fait, c'est pour ça que j'aime ce milieu : trouves-en un autre où des gens pourtant sains d'esprit s'en vont gaiement claquer leur trésorerie dans des plans pourris d'avance, haha ! C'est beau, non ? Surtout dans ce monde où le ROI est roi (Oui, je sais...).

Katioucha
Messages : 932
Enregistré le : ven. janv. 26, 2007 11:28 am

Message par Katioucha » mer. janv. 16, 2008 6:24 pm

Daylon a écrit :Roooh, chut, Jérôme ! On causait musique ! Ça devenait enfin intéressant !
Ton cul fait de la musique ?

Katioucha
Messages : 932
Enregistré le : ven. janv. 26, 2007 11:28 am

Message par Katioucha » mer. janv. 16, 2008 6:24 pm

jlavadou a écrit :Et puis d'abord je préfère quand Catherine parle d'Emily Loizeau. Et d'ailleurs je l'invite à découvrir Andrew Bird et son magnifique album The Mysterious Production of Eggs, ainsi que Pierre Lapointe. Voilà, comme ça tout le monde est content :)
C'est un fils de Bobby ou bien ?

justi
Messages : 852
Enregistré le : dim. janv. 28, 2007 9:57 pm

Message par justi » mer. janv. 16, 2008 7:27 pm

Re-bonjour,

Ca causait musique dans ce forum, je me suis donc dit et pourquoi pas cinéma ?

Voici donc ma question : je viens de voir Eden Log à l'instant et je me faisais la réflexion que le cinéma de genre (sf, horreur, thriller,...) en France était en train d'amorcer une certaine résurrection. Cela vous intèresserait-il de travailler avec cette hmmm.. "nouvelle vague" de cinéastes français ? Et, plus généralement, quels fims vous ont marqué, ont nourri votre imaginaire, vous ont fait rêver ou flipper ?

Merci.

Avatar du membre
jlavadou
Messages : 2284
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 9:40 am
Localisation : La Garenne Colombes
Contact :

Message par jlavadou » mer. janv. 16, 2008 8:15 pm

Katioucha a écrit :C'est un fils de Bobby ou bien ?
Pas du tout :) C'est un chanteur-auteur-compositeur québecquois qui a une voix impressionnante, des mélodies mélancoliques et joyeuses (oui, les deux en même temps !), et des textes pas toujours faciles à comprendre mais d'une beauté égale à ceux d'Emily. Il a une personnalité en apparence arrogante et il a l'air imbu de lui-même, mais non seulement il peut se le permettre vu son talent, mais en plus quand tu écoutes ses textes tu comprends que ce n'est qu'une façade. Je te passerai le CD !

Avatar du membre
Roland C. Wagner
Messages : 3588
Enregistré le : jeu. mars 23, 2006 11:47 am

Message par Roland C. Wagner » mer. janv. 16, 2008 8:28 pm

Daylon a écrit :Robert Asheton
Et Ron, et Ron, petit patapon.

(Désolé, ça ne marche pas avec Scott.)
« Regarde vers Lorient / Là tu trouveras la sagesse. » (Les Cravates à Pois)

الكاتب يكتب

Katioucha
Messages : 932
Enregistré le : ven. janv. 26, 2007 11:28 am

Message par Katioucha » mer. janv. 16, 2008 10:47 pm

justi a écrit :Voici donc ma question : je viens de voir Eden Log à l'instant et je me faisais la réflexion que le cinéma de genre (sf, horreur, thriller,...) en France était en train d'amorcer une certaine résurrection. Cela vous intèresserait-il de travailler avec cette hmmm.. "nouvelle vague" de cinéastes français ? Et, plus généralement, quels fims vous ont marqué, ont nourri votre imaginaire, vous ont fait rêver ou flipper ?
Il fut un temps où j'étais très cinéphile et ça m'a complètement passé, hélas.
Sais pas pourquoi.
J'ai donc deux films cultes (hors le Rocky horror picture show) : Los Olvidados, et Brazil. (Et Nosferatu, à cause de Kinsky.)
Passons z'à la vidéo, héhé. Je me goinfre (en vidéo) de films d'horreur. J'adore les zombies, leurs remakes et leurs batards (Shaun of the dead, gnarf), ainsi que tout ce qui traine dans le fantastique.
Bon. passons à la rubrique "Fait rêver". "Star Trek, Wrath of Khan". En plus la novellisation, de Vonda N. McIntyre, est excellente et... le problème est que je suis un peu geek alors si je rentre là-dedans, ça va être très chiant. A 15 ans, je voulais être soit officier scientifique sur un vaisseau spatial, soit écrivain. Non, je n'ai pas choisi ce que je préfère.
Bon, "Fait flipper". IA. Le début. La fin est pitoyable mais tout le début, où l'on voit le marketing choper, emballer et vendre jusqu'au sentiment amoureux enfantin, m'a scotchée.
Ah, et puis La guerre des mondes - le remake. Ces soucoupes volantes sur pattes se déplaçant avec deux coucougnettes en fil de fer qui ballottent m'ont jetée dans des transes de joie. Mais je crois aussi que c'est pour cette raison que je ne vais plus au cinéma : j'aime bien rire, mais pas pour si cher. Alors je retourne à la boutique vidéo, et je loue un Prix Gérardmer. On n'est jamais déçu.

Verrouillé

Retourner vers « Catherine Dufour et vous »