Francis Berthelot online !

Francis Berthelot répond à vos questions sur le forum !

Modérateurs : Charlotte, tom, Eric, jerome

Avatar du membre
Virprudens
Messages : 1550
Enregistré le : mer. févr. 07, 2007 11:34 am
Localisation : Exception raised

Message par Virprudens » mar. déc. 16, 2008 2:39 pm

Bonjour Francis,
J'ai une question très bête, mais comme elle me tourne dans la tête depuis ce matin je la pose quand même : si Francis Berthelot rencontrait Clive Barker, qu'est-ce qui se passerait ?
- Please, be polite.
- Go fuck yourself.

Lucie
Messages : 1122
Enregistré le : dim. août 13, 2006 2:10 pm

Message par Lucie » mar. déc. 16, 2008 2:41 pm

question à l'amateur de séries TV que tu es : te semble-t-il qu'on puisse appliquer le concept de transfictions à l'audiovisuel ? Est-ce que les passerelles entre le fantastique (au sens large) et le mainstream (heu... ça se dit, ça, en parlant de séries TV ?) ne se franchissent pas plus facilement à l'écran ? Et si c'est le cas, pourquoi ? Pas le même public ? Pas les mêmes neurones à l'oeuvre ?

Francis Berthelot
Messages : 51
Enregistré le : sam. déc. 13, 2008 6:35 pm

Message par Francis Berthelot » mar. déc. 16, 2008 2:46 pm

Pour Virprudens :

Ta question n'est pas bête du tout, mais ce n'est pas à moi qu'il faut la poser : je n'ai rien lu de Clive Barker et ne peux donc te répondre. Je crois savoir qu'il est gay et écrit des romans horrifiques, ce qui lui vaut toute ma sympathie, mais je n'en sais pas plus.

En revanche, il existe un spécialiste de "Francis Berthelot vs Clive Barker" : c'est Grégory Bouak qui a fait son DEA sur ce sujet, et le prolonge actuellement sous forme d'une thèse en cours. Je peux te mettre en contact avec lui si tu veux.

Avatar du membre
Virprudens
Messages : 1550
Enregistré le : mer. févr. 07, 2007 11:34 am
Localisation : Exception raised

Message par Virprudens » mar. déc. 16, 2008 3:08 pm

Francis Berthelot a écrit :je n'ai rien lu de Clive Barker et ne peux donc te répondre. Je crois savoir qu'il est gay et écrit des romans horrifiques, ce qui lui vaut toute ma sympathie, mais je n'en sais pas plus.
Rooooh, rien lu de Clive Barker ? Rooooooh, c'est mal. Son approche du mythe (bien plus que ses vignettes gores) est fascinante.
Francis Berthelot a écrit :En revanche, il existe un spécialiste de "Francis Berthelot vs Clive Barker" : c'est Grégory Bouak qui a fait son DEA sur ce sujet, et le prolonge actuellement sous forme d'une thèse en cours. Je peux te mettre en contact avec lui si tu veux.
Ha ! J'en étais trop sur qu'il y avait des trucs à dire sur le sujet ! Et oui, je suis assez intéressé, comme je pense que d'autres le seront.

Merci pour ta réponse, Francis.
- Please, be polite.
- Go fuck yourself.

Francis Berthelot
Messages : 51
Enregistré le : sam. déc. 13, 2008 6:35 pm

Message par Francis Berthelot » mar. déc. 16, 2008 3:28 pm

Pour Lucie :

Ce que tu dis est tout à fait exact. Mais, à mon avis, cela remonte à bien plus loin que les séries télé.

Si l'on regarde les écrivains français du 20ème qui ont œuvré pour le théâtre, on constate que pour nombre d'entre eux, déjà, la frontière ne comptait pas : ainsi Giraudoux, Claudel, Ionesco et bien d'autres. Je pense que cela tient au fait que le spectacle porte en lui une dimension de non-réalisme qui permet de s'évader plus facilement dans l'imaginaire. Cela est vrai du théâtre. Cela l'est aussi du cinéma : il suffit de voir Bunuel, Bergman, Fellini, qui pulvérisent sans cesse la barrière réel/imaginaire.

Les séries télé n'ont fait que suivre le mouvement. Les séries américaines et anglaises, d'abord, où la SF flirte avec le polar et celui-ci avec le fantastique, lequel se veut de plus en plus psycho-réaliste, etc. Mais c'est également vrai en France, avec des séries comme Greco, série policière introduisant le paranormal, et même (préparez les tomates !) PBLV où une ado possède un don de télépathie.

Haha ! J'ai cité PBLV :-D

Francis Berthelot
Messages : 51
Enregistré le : sam. déc. 13, 2008 6:35 pm

Message par Francis Berthelot » mar. déc. 16, 2008 3:32 pm

Pour Virprudens :

Désolé : en ce moment, je n'arrive à lire que les grands romans du XIXème :?

Si tu veux, envoie moi un mail et je te mettrai en contact avec Gregory Bouak :
francis.berthelot3(gracieusement-hébergé-par)wanadoo.fr.

Lucie
Messages : 1122
Enregistré le : dim. août 13, 2006 2:10 pm

Message par Lucie » mar. déc. 16, 2008 3:32 pm

Francis Berthelot a écrit :Haha ! J'ai cité PBLV :-D
MDR ! Tu conseilles ?

Francis Berthelot
Messages : 51
Enregistré le : sam. déc. 13, 2008 6:35 pm

Message par Francis Berthelot » mar. déc. 16, 2008 3:33 pm

Pour Lucie :

Je suis accro, mais ça n'engage que moi :lol:

Avatar du membre
Sand
Messages : 3529
Enregistré le : mer. avr. 16, 2008 3:17 pm
Localisation : IdF

Message par Sand » mar. déc. 16, 2008 4:13 pm

PBLV a aussi mis en scène le diable !

(accroc aussi :lol: )

Avatar du membre
Transhumain
Messages : 1246
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 11:23 am
Contact :

Message par Transhumain » mar. déc. 16, 2008 4:19 pm

Francis Berthelot a écrit :Haha ! J'ai cité PBLV :-D
Ne me dis pas que tu parles de...

Avatar du membre
Mélanie
Messages : 1224
Enregistré le : lun. avr. 03, 2006 9:32 am
Localisation : Paris
Contact :

Message par Mélanie » mar. déc. 16, 2008 4:23 pm

Transhumain a écrit :Ne me dis pas que tu parles de...
Si.
Moi qui me demandais si on allait réussir à lui faire citer Plus belle la vie ou Femmes de footballeurs pendant ces trois jours...

Francis Berthelot
Messages : 51
Enregistré le : sam. déc. 13, 2008 6:35 pm

Message par Francis Berthelot » mar. déc. 16, 2008 4:55 pm

Pour Transhumain et Mélanie :

C'est gagné ;-)
On revient aux choses sérieuse, maintenant ?

Francis Berthelot
Messages : 51
Enregistré le : sam. déc. 13, 2008 6:35 pm

Message par Francis Berthelot » mar. déc. 16, 2008 4:57 pm

Pour Sand :
PBLV a aussi mis en scène le diable !
Très juste. Merci pour ton soutien ;-)

Avatar du membre
gutboy
Messages : 1595
Enregistré le : dim. mai 07, 2006 10:04 am

Message par gutboy » mar. déc. 16, 2008 5:33 pm

Je fais le lien entre l'auteur gay assumé et le fan de séries TV: la série anglaise Torchwood gère le sujet* de l'homosexualité d'une façon remarquable à mon avis, avec un naturel dont j'aimerais bien voir un équivalent sérieux sur les écrans chez nous (la scène de bal de l'épisode "Captain Jack Harkness" est absolument splendide).
C'est aussi à peu près la seule à le faire.

Ma rélexion est celle-ci: la France, qui se targue d'être un pays aux grandes idées, et la SF, qui se veut l'expression du futur (bon OK à part Dufour, aucun auteur de SF ou presque n'a de héros d'origine asiatique alors que la démographie nous hurle au visage depuis longtemps et que 90% des héros de tout texte situé dans plus de 50ans devrait être asiatique, ok, ça en dit long sur la capacité à voir le futur de la part de la SF, ok) ne sont elles pas considérablement en retard sur le sujet de l'homosexualité?
A part Egan (Teranésie, et pas mal d'autres nouvelles), on voit tres peu d'auteurs majeurs intégrer ce fait dans leur littérature.

(*en même temps ce serait bien que l'homosexualité cesse d'être un sujet pour devenir un trait à peu près aussi remarquable que le fait d'avoir les yeux marrons, mais c'est pas pour demain)
Listen now. Whoever you are, with these eyes of yours that move themselves along this line of text; whoever, wherever, whenever. If you can read this sentence, this one fragile sentence, it means you're alive. (Jeff Noon - Falling out of cars)

Francis Berthelot
Messages : 51
Enregistré le : sam. déc. 13, 2008 6:35 pm

Message par Francis Berthelot » mar. déc. 16, 2008 6:04 pm

Pour Gutboy :

En ce qui concerne les héros d'origine asiatique, je plaide non coupable : Moa-Tao, l'androgyne du Jeu du cormoran est né(e) d'un père japonais et d'une mère chinoise, ce qui me permet d'explorer divers aspects de la pensée orientale - le zen notamment.

Quant à l'homosexualité, je suis assez d'accord avec ce que tu dis en note : je l'ai prise pour sujet dans La Lune Noire d'Orion, écrit à la fin des années 70 dans une perspective militante. Par la suite, elle n'a plus été pour moi qu'une couleur ambiante. J'ai un certain nombre de héros gays, mais cela n'a rien d'exclusif, et leur sexualité n'est jamais au cœur du récit. Leurs amours, parfois – ni plus ni moins que celles de leurs comparses hétéros.

Pour les séries télé, je ne regarde pas Torchwood. Cela dit, les personnages gay sont devenus très courants depuis Dynasty, que ce soit dans Melrose Place, Dawson, Buffy, Oz (chef-d'œuvre du SM musclé), Six feet under, Brothers and sisters ou… PBLV ! Cela devient presque une figure obligée, comme la présence de blacks dans le casting.

Fin 2006, le coming out de T.R. Knight (George O'Malley dans Grey's anatomy a été largement médiatisé. Un autre acteur de la série, Isaiah Washington, ayant tenu à son égard des propos homophobes, s'est pris dans la figure le poing de l'acteur principal, Patrick Demsey, et s'est fait virer de la série. Yesss :)

En ce qui concerne la SF (au sens "anticipation" du terme), je ne saurais me prononcer puisque je n'en lis quasiment plus. Mais ta remarque me semble pertinente. Peut-être d'autres auront-ils un avis à ce sujet ?

Verrouillé

Retourner vers « Francis Berthelot online ! »