Le forum d'ActuSF.com Index du forum Le forum d'ActuSF.com

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour voir ses messages privésSe connecter pour voir ses messages privés   ConnexionConnexion 

Johan Heliot online
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Ce forum est verrouillé: vous ne pouvez pas poster un nouveau sujet, répondre ou éditer des messages.   Ce sujet est verrouillé: vous ne pouvez pas éditer vos messages, ni poster des réponses.    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Dialogue en ligne avec Johan Heliot
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
jerome
Administrateur - Site Admin


Enregistré le: 15 Déc 2005
Messages: 14274
Localisation: Chambéry

MessagePosté le: Ven Fév 20, 2009 8:41 am    Poster un sujet: Johan Heliot online Répondre en citant

Johan Heliot nous fait l'honneur et l'amitié de venir discuter avec vous sur le forum d'Actusf du 23 au 25 février.

Un moment qui s'annonce exceptionnel avec un auteur prolifique à l'imagination débordante.

N'hésitez pas à lui poser des questions dès lundi matin !

Voici une partie de sa bibliographie :

Romans
* La Lune seule le sait, Mnémos (Prix Rosny aîné 2000), réédition Folio-SF
* La Lune n'est pas pour nous, Mnémos, 2005 (prix Bob-Morane 2005, réédition Folio-SF
* La Lune vous salue bien !, Mnémos, 2007
* Reconquérants, Mnémos, 2001
* Pandemonium, Éditions du Bélial, 2002
* Faerie Hackers, Mnémos, 2003 - réédition Folio-SF
* Faerie Thriller, Mnémos, 2005
* la Harpe des Etoiles, ISF, 2003
* Obsidio, Denoël, coll. Lunes d'encre, 2004
* Fürher Prime Time, Le Rocher, coll. Novella SF, 2005
* La Couleur de la faim, Octobre, 2006
* Question de Mort, Baleine, coll. Club van Helsing, 2007

Jeunesse
* Opération Nemo, Magnard, coll. Tipik, 2004
* Alter Jeremy, Mango, 2005
* Ados sous contrôle, Mango, 2007
* La Légion écarlate, Mango, 2007
* Les Vagabonds de l'Entremonde, Intervista, 2007
* Le Messager de l'Olympe (série Le Bouclier du Temps, avec Xavier Mauméjean), Fleurus, 2006
* Sachem America (série Le Bouclier du Temps, avec Xavier Mauméjean), Fleurus, 2006
* La Marque du dragon (série Le Bouclier du Temps, avec Xavier Mauméjean), Fleurus, 2007
* Samouraï City (série Le Bouclier du Temps, avec Xavier Mauméjean), Fleurus, 2007
* Terre de tempête, Soon spyros, 7 mai 2008
_________________
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer le courriel Visiter le site Web du posteur
Eric
Administrateur - Site Admin


Enregistré le: 16 Déc 2005
Messages: 5185
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Fév 23, 2009 9:04 am    Poster un sujet: Répondre en citant

C'est parti, le forum est ouvert, et attends vos question... tout comme Johan, d'ailleurs.

Et pour commencer, Johan, d'abord bienvenue et merci d'être avec nous pour ces 3 jours. Ensuite, est-ce que tu pourrais nous retracer ton parcours, commment es-tu venu à l'écriture ?
_________________
"Ueeuuggthhhg", laissa échapper Caity. Ce qui aurait pu vouloir dire n’importe quoi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Heliot



Enregistré le: 12 Mar 2008
Messages: 140

MessagePosté le: Lun Fév 23, 2009 9:20 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonjour !

L'écriture s'est imposée à partir du moment où j'ai pris conscience qu'll existait des auteurs de SF français et vivants, en découvrant le genre, à l'adolescence. C'était donc possible. Je me suis alors promis de le faire, moi aussi, un jour... Ça m'a pris environ quinze ans, et voilà.
Sinon, le déclic aura été la grande antho co-dirigée par Klein, ma première lecture SF, découverte à mon entrée au collège. Durant mes quatre années de collège, je l'ai lue entièrement, je n'ai même lu que ça et les classiques qui me tombaient sous la main (Asimov, Dick, Silverberg...). Ce fut ma plus grande période de boulimie SF, jamais répétée depuis.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lensman



Enregistré le: 24 Jan 2007
Messages: 20391

MessagePosté le: Lun Fév 23, 2009 9:35 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Salut Johan!

Une chose frappe en regardant ta bibliographie: son caractère déjà assez rempli.
Comment l'expliques-tu? (s'il y a des raisons clairement identifiables...). Une facilité d'écriture? Une volonté farouche de vivre de sa plume (si c'est possible)? Des manuscrits en réserve, qui attendaient la bonne volonté des éditeurs?

Amicalement
Joseph Altairac, dit le bon Oncle Joe.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean24



Enregistré le: 13 Avr 2006
Messages: 163
Localisation: Belgique profonde

MessagePosté le: Lun Fév 23, 2009 9:38 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Salut Johan,
Tu parles de lectures nombreuses dans ton "jeune temps". Quels sont tes romans fétiches, les livres qui t'ont fait frémir, anciens et actuels?
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Heliot



Enregistré le: 12 Mar 2008
Messages: 140

MessagePosté le: Lun Fév 23, 2009 9:46 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Hello Joseph,

plusieurs réponses et d'abord une remarque : il me semble que je n'écris ni plus ni moins que la plupart des autres auteurs de ma génération (je pense à Fabrice Colin, Xavier Mauméjean...), et même plutôt que certains dignes grands anciens (Pelot, Andrevon...). Cela vient sans doute d'une part de la possibilité qui nous est offerte d'intégrer plusieurs collections et éditeurs dans le même temps, et d'écrire aussi bien pour la jeunesse que pour adultes (je fais court, car on sait que les frontières sont poreuses, je parle seulement des collections). Ensuite, c'est vrai que, naïvement, j'ai souhaité assez tôt en faire mon métier exclusif et je m'en suis donc donné les moyens, c'est à dire que j'ai assez tôt écrit beaucoup. Aujourd'hui, je loue cette naïveté, parce que sans elle, je n'y serai pas arrivé ! Depuis maintenant six ans, je me consacre entièrement à l'écriture, preuve que c'est possible dans notre pays (mais il ne faut pas de grosses ambitions financières, soyons honnête !). Sinon, non, je n'avais pas de manuscrits en réserve, j'ai eu la chance de voir mes textes publiés au fur et à mesure de leur écriture. Je l'explique ainsi : je suis arrivé à un moment favorable, fin des années 1990 / début 2000, où nombre de petites structures éditoriales se lançaient et avaient besoin d'auteurs (et souvenons-nous que c'était aussi cette époque folle et bénie où on publiait au moins une antho chaque mois ! un truc dingue...)
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Heliot



Enregistré le: 12 Mar 2008
Messages: 140

MessagePosté le: Lun Fév 23, 2009 9:55 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Hello Jean,

parmi les souvenirs marquants des premières lectures, il y a un peu de tout, parce que je puisais à une source unique (le minuscule présentoir de la librairie papeterie de ma petite ville de province) où l'on ne trouvait que les Livres de Poche et les J'ai Lu. Je me souviens notamment du cycle de Tshaï de Jack Vance (j'ai été attiré par les couvertures de Caza), des anthologies Univers, d'un KW Jeter mineur mais qui m'a beaucoup marqué je ne sais pas pourquoi (Horizon Vertical), de Marylin Monroe et les samourais du Père Noèl de Pierre Stolze (sans doute le premier auteur français vivant que j'ai lu !), de la série des Lord Valentin, mais aussi de fantastique avec Jean Ray et Malpertuis (grosse claque aux alentours de treize ans !)... En plus, déjà évoquées, les nouvelles de la grande antho, dont je ne comprenais rien à la plupart, mais qui me laissaient d'impérissables images en tête. C'est peut-être encore ce que je demande à un libre de SF aujourd'hui...
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fabien Lyraud



Enregistré le: 24 Oct 2007
Messages: 2207
Localisation: St Léonard

MessagePosté le: Lun Fév 23, 2009 10:11 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Quand on regarde ta bibliographie et celle de cetains de tes collègues on a l'impression que la littérature jeunesse semble être de plus en plus le débouché naturel des auteurs de l'imaginaire qui délaissent de plus en plus le secteur adulte. Est ce que c'est une manière d'échapper à une prise d'hôtage par des éditeurs qui ne jurent que par les anglo saxons ? La volonté de former la génération suivante pour que l'imaginaire se renforce en France ? Ou autre chose.
_________________
Bienvenu chez Pulp Factory :
http://pulp-factory.ovh


Le blog impertinent des littératures de l'imaginaire :
http://propos-iconoclastes.blogspot.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site Web du posteur
Eric
Administrateur - Site Admin


Enregistré le: 16 Déc 2005
Messages: 5185
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Fév 23, 2009 10:17 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Tu disais que certains auteurs français t'avaient montré qu'il était possible d'écrire de la SF en français.

Lesquels, d'une part, et d'autre part, penses-tu que nous en avons fini avec cet espèce de complexe d'infériorité vis-à-vis de la SF anglo saxone qui semblait avoir, en quelque sorte, paralysé la production française durant toute une partie des années 90 ?
_________________
"Ueeuuggthhhg", laissa échapper Caity. Ce qui aurait pu vouloir dire n’importe quoi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
erispoe



Enregistré le: 11 Aoû 2006
Messages: 397
Localisation: Chartres de Bretagne, près de Rennes

MessagePosté le: Lun Fév 23, 2009 10:34 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonjour,

Jules Verne apparaissait dans La lune seule le sait. Tu as co-dirigé une anthologie hommage au "grand-père". Quand as-tu lu ses romans et quels sont ceux que tu préfères ?

Avant de te lancer à "plein temps" dans l'écriture, tu as enseigné les lettres et l'histoire-géographie en lycée professionnel. Avais-tu fait des études d'histoire ou de lettres ?
Est-ce que le versant uchronique d'une partie de ton oeuvre peut s'expliquer, même partiellement, par l'intérêt que tu portes à l'histoire ?

Tu as collaboré avec Xavier Mauméjean à plusieurs reprises. Y a-t-il un de ses textes solo dont tu aurais aimé être l'auteur ?

Merci.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Heliot



Enregistré le: 12 Mar 2008
Messages: 140

MessagePosté le: Lun Fév 23, 2009 10:46 am    Poster un sujet: Répondre en citant

fabien :

un fait indéniable : le nombre des collections jeunesse s'est incroyablement multiplié en quelques années. Donc, le besoin d'auteurs également. Et surtout d'auteurs "à frais réduits", donc français ! (je veux dire que quand tu enlèves les frais de traduction, la part d'un agent, ..., un auteur français coûte logiquement moins, nul mauvais esprit ici... quoique...). En plus, comme je l'ai dit plus haut, les frontières sont très poreuses au niveau du lectorat. La moyenne d'âge des lecteurs de Mnemos, par exemple, n'est pas beaucoup plus élevée que celle de Mango, d'après ce que je j'ai pu constater. Et puis, très franchement, les conditions offertes sont quasiment toujours meilleures, avec une absolue liberté dans le traitement des sujets, donc pourquoi hésiter ? C'est vrai qu'il y a un risque de trop s'éloigner des collections adultes (c'est du moins mon cas), qui ne jurent pas que par les anglo-saxons, je n'y crois pas (il y a simplement beaucoup plus de bons livres à traduire que de bons manuscrits hexagonaux proposés !). C'est pourquoi je vais essayer de revenir assez vite en "adulte".

Eric :

j'ai déjà cité Pierre Stolze, mais j'ajouterai Michel Demuth, Philippe Curval, Gérard Klein, ainsi que la génération Fleuve Noir des années 1980 /90, les Pagel, Wagner, Ligny, Lehman (tiens, il me revient en mémoire l'immense plaisir procuré par l'Espion de l'Etrange d'un certain Dekk, le pied !, et qui dit beaucoup de la condition de l'auteur de genre en France...)
Quant au complexe vis-à-vis des anglo-saxons, force est de constater qu'il est entretenu par la politique éditoriale d'une part (mais voir mon explication ci-dessus, qui vaut ce qu'elle vaut), et d'autre part par l'écho donné dans les gazettes (même ici, non ?) à certaines trads... Pour dire que tout ça peut s'avérer "handicapant" pour un apprenti auteur, qui pourra se persuader - à tort - ne pas pouvoir s'aligner sur le modèle des "maîtres".
Mais aussi, jetons le pavé dans la mare : il y a sans doute plus de professionnalisme chez les anglo-saxons, US ou UK. Parce qu'être auteur de genre, là-bas, ce n'est pas la même chose qu'ici. On y est auteur ou écrivain, point. Reconnu en tant que tel par les médias. S'il y a bien un complexe en France, je crois qu'il est du côté des journalistes de la "grande presse" qui veulent ignorer les littératures de l'imaginaire, pour faire rapide. Tout ceci alimentant cela. Et même le succès récent de la fantasy, jeunesse ou pas, n'y a pas changé grand-chose...
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Heliot



Enregistré le: 12 Mar 2008
Messages: 140

MessagePosté le: Lun Fév 23, 2009 10:58 am    Poster un sujet: Répondre en citant

erispoe :

j'ai lu Verne pendant mes années collège, également. Les plus classiques : 20.000 lieues..., le voyage au centre..., de la Terre à la Lune... Je garde cela dit un souvenir particulier des Indes Noires, va savoir pourquoi...

Je suis passé par la fac d'histoire, je suis allé jusqu'en maîtrise (mais plus parce que j'avais envie de prolonger le farniente étudiant que par passion !), et puis ç'a été les concours parce qu'il fallait bien trouver un métier... Et oui, ma passion pour l'uchronie vient de mes études, surtout de mes cours d'histoire de l'antiquité romaine, j'ai eu la chance de tomber sur plusieurs profs passionnants – je pense en particulier à Mme Clavel-Levêque, auteur du "Siècle d'Auguste" qui rappellera quelque chose à tous les étudiants de premier cycle d'histoire...

Quant à ce monsieur Mauméjean dont tout le monde parle, je ne vois vraiment pas... Ah, oui, lui, d'accord !
Bon, blague part à part, Xavier sait tout le bien (et même plus) que je pense de son premier roman, Gotham (récemment réédité chez Baleine). Sinon, ce serait "car je suis légion".
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kibu



Enregistré le: 08 Mar 2006
Messages: 2901

MessagePosté le: Lun Fév 23, 2009 11:23 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Bonjour M. Heliot,

J'ai lu, il y a maintenant un certain temps, Passé censuré que vous avez publié au Rocher. Vous y montrez une grande connaissance du roman/film noir américain et un goût pour les angles morts de l'Histoire.
Quels sont les auteurs qui constituent pour vous une source d'inspiration dans ce domaine de la littérature/cinéma ?
Doit-on s'attendre à ce que vous écriviez de plus en plus dans ce champ littéraire ? (ce dont je ne me plaindrai pas)
_________________
A l'envers, à l'endroit

Ô Dingos, ô châteaux
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Heliot



Enregistré le: 12 Mar 2008
Messages: 140

MessagePosté le: Lun Fév 23, 2009 11:39 am    Poster un sujet: Répondre en citant

kibu :

je suis devenu surtout un lecteur de romans noirs au fil du temps, et là, y a pas photo, les américains tiennent le haut du pavé (même si Amila et quelques autres...) ! Idem pour les films, surtout de la grande époque (en gros, années 30 à 50 : citons en vrac "Urban jungle", "détour", "l'homme au bras d'or", "je dois tuer"...). Pour les bouquins, je suis fan d'auteurs plus récents : Lansdale, Hunter, Starr, Mac Donald (Gregory, pas l'autre !), Winslow, Hiaasen... Ah, une découverte récente à tomber par terre et qui flirte avec la SF post-apo : Grandeur et décadence d'un parc d'attraction, George Saunders, La Noire : tout simplement les meilleures nouvelles (c'est un petit recueil) que j'ai jamais lues depuis, pfou, très longtemps ! Précipitez-vous. Fin de la parenthèse.
Or, donc, oui, je pense me diriger de plus en plus vers ce genre de livre, en tant qu'auteur et pour les collections adultes, à l'avenir, où je mêlerai quelques éléments de genre (par exemple, un fond d'uchronie), ou carrément vers le thriller pur jus, si l'occasion se présente.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
erispoe



Enregistré le: 11 Aoû 2006
Messages: 397
Localisation: Chartres de Bretagne, près de Rennes

MessagePosté le: Lun Fév 23, 2009 11:58 am    Poster un sujet: Répondre en citant

Citer Amila dans une réponse à Kibu, c'est ce qui s'appelle mettre son interlocuteur dans sa poche... Après ça, il va tout accepter !


Plus sérieusement, ton goût pour l'histoire romaine avait donné lieu à la belle uchronie jeunesse La Légion écarlate (entre Monique Clavel-Lévêque, John Ford et Joseph Conrad). Penses-tu écrire d'autres romans pour la collection Royaumes perdus ?
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Afficher les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé: vous ne pouvez pas poster un nouveau sujet, répondre ou éditer des messages.   Ce sujet est verrouillé: vous ne pouvez pas éditer vos messages, ni poster des réponses.    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Dialogue en ligne avec Johan Heliot Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 1 de 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster des nouveaux sujets sur ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos posts dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos posts sur ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

?
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par Support-phpBB2.com