Le forum d'ActuSF.com Index du forum Le forum d'ActuSF.com

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour voir ses messages privésSe connecter pour voir ses messages privés   ConnexionConnexion 

Fabrice Colin online !
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
 
Ce forum est verrouillé: vous ne pouvez pas poster un nouveau sujet, répondre ou éditer des messages.   Ce sujet est verrouillé: vous ne pouvez pas éditer vos messages, ni poster des réponses.    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Fabrice Colin sur Actusf
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
fabrice



Enregistré le: 21 Mai 2006
Messages: 461

MessagePosté le: Lun Mar 02, 2009 2:50 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Random a écrit:
Deux nouvelles questions :
Dans quelle mesure es-tu impliqué dans la forme des éditions de tes romans, que ce soit en terme de mise en page (on se souviendra de Kathleen notamment) et dans le choix des visuels de couverture ou des artistes illustrant tes romans ?

Je me suis surtout impliqué dans le choix des couvertures de l'Atalante. Celles de Kathleen et de Sayonara Baby sont l'œuvre d'une amie, Caroll Planque. Celle de Or not to be est une peinture de Maxfield Parish, dont j'ai déniché moi-même les droits.

Random a écrit:

Qu'est-ce ça fait de voir son "premier livre de littérature générale" décortiqué en un long essai virtuel par un mec aussi taré qu'Olivier Noel ? Est-ce qu'il fouille tes poubelles ou harcèle tes enfants ?

Je suis honoré. Olivier Noël n'est pas du tout taré. Il a juste beaucoup d'humour.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer le courriel Visiter le site Web du posteur
fabrice



Enregistré le: 21 Mai 2006
Messages: 461

MessagePosté le: Lun Mar 02, 2009 2:53 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Cibylline a écrit:
Bon, je sais que c'est totalement HS (mais, au fond, pas plus que le foot), mais la seule question que je me suis toujours posée à ton sujet, c'est : pourquoi ressembles-tu à Oz (celui de Buffy) ?
(En même temps, si je suis la seule qui le pense, ça doit venir de moi...)

Au revoir, je ne faisais que passer...
*est déjà très loin*

J'ignore tout de Buffy et de Oz. Je suppose que si je lui ressemble, c'est que nous avons la même mère, ou le même père.
Je vais passer quelques coups de fil et je reviens.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer le courriel Visiter le site Web du posteur
Random



Enregistré le: 11 Mar 2008
Messages: 15

MessagePosté le: Lun Mar 02, 2009 3:00 pm    Poster un sujet: Répondre en citant


_________________
Random // Christopher
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mélanie



Enregistré le: 03 Avr 2006
Messages: 1224
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Mar 02, 2009 4:01 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

fabrice a écrit:
Le bouquin "adultes" auquel je suis en train de réfléchir y ressemble légèrement pas certains côtés - tant il est vrai, de toute façon, qu'on écrit toujours le même livre.


Comment est-ce que tu te situes par rapport à ça, d'ailleurs ? Tu es plutôt du genre à te creuser la tête pour essayer de ne surtout pas refaire ce que tu as déjà fait (tout en sachant qu'il y a toujours des éléments et thèmes récurrents qui reviennent par une porte dérobée quand tu as le dos tourné), ou tu laisses le livre se construire comme il vient sans trop réfléchir à tout ça ?
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site Web du posteur
Heliot



Enregistré le: 12 Mar 2008
Messages: 140

MessagePosté le: Lun Mar 02, 2009 4:07 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Ceci est un communiqué de la seconde zone du quart Nord Est - stop - pour la bière, de la belge, merci - stop - jérémy, tu tiens vraiment à tomber pour corruption, hein ?...

Parlons jeunesse, monsieur Colin : j'ai cru comprendre (je ne l'ai pas encore lu faute d'un service suffisamment diligent de la part de l'éditeur concerné, ahem) qu'une mini polémique couvait concernant la teneur pour le moins désespérée de "La fin du monde" (comme tu l'as dit quelque part, tout est dans le titre). Alors, volonté de ruiner le moral des têtes blondes afin qu'il s'accorde à celui de leurs parents en temps de crise ? Et qu'est-ce que c'est que cette sortie sur ton blog à propos d'un ras-le-bol d'une certaine littérature jeunesse trop optimiste (je n'ai plus en tête les termes utilisés), voire béate, qu'il faudrait recadrer ? Tu ne crois pas exprimer là le point de vue d'un quasi quadra (oui, je sais, c''est cruel de te rappeler que tu es d'âge mûr) revenu de pas mal de choses, mais qui aurait oublié que même dans la vraie vie certaines histoires se terminent bien ?
Et puis une suite à "la fin du monde", qu'est-ce que ça peut donner, hein ?
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fabrice



Enregistré le: 21 Mai 2006
Messages: 461

MessagePosté le: Lun Mar 02, 2009 4:58 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Mélanie a écrit:
fabrice a écrit:
Le bouquin "adultes" auquel je suis en train de réfléchir y ressemble légèrement pas certains côtés - tant il est vrai, de toute façon, qu'on écrit toujours le même livre.

Comment est-ce que tu te situes par rapport à ça, d'ailleurs ? Tu es plutôt du genre à te creuser la tête pour essayer de ne surtout pas refaire ce que tu as déjà fait (tout en sachant qu'il y a toujours des éléments et thèmes récurrents qui reviennent par une porte dérobée quand tu as le dos tourné), ou tu laisses le livre se construire comme il vient sans trop réfléchir à tout ça ?

J'ai arrêté d'essayer de ne pas refaire ce que je faisais. D'une façon générale, je laisse pas mal l'inconscient aux commandes. Une fois le bouquin terminé, je constate généralement avec effarement que je viens d'effectuer un tour complet sur moi-même.

Je crois en ce que j'appelle l'âme du roman, son cœur si tu préfères : quand tu décides de faire ta vie avec quelqu'un, tu obéis à une impulsion instinctive, ou à des stimuli neuro-chimiques si tu veux voir ça sous un angle plus scientifique - bref, tu t'engages un peu en aveugle et, seulement après, tu découvres avec qui tu es vraiment. Eh bien, le roman, c'est pareil. Il ne te laisse voir son âme qu'une fois que tu es en train de le terminer.
Et si tu ne vois rien, c'est mauvais signe.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer le courriel Visiter le site Web du posteur
Gino



Enregistré le: 25 Aoû 2006
Messages: 65

MessagePosté le: Lun Mar 02, 2009 4:59 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Heliot a écrit:

Et puis une suite à "la fin du monde", qu'est-ce que ça peut donner, hein ?


2019 Après la chute de NY?

Sinon, Fabrice, un bouquin sur Radiohead, ok, c'est sympa pour les fans de rock progressif, mais à quand un livre sur des vrais groupes de rock?
Je sais pas moi Les Boo Radleys ou My Bloody Valentine ou allez, tiens, même Sugarmaim.

Plus sérieusement, connaissant ton rapport avec la musique, je me demande si l'écriture de chanson est un truc qui te tente ou que tu as peut-être déjà pratiqué, d'ailleurs. O/N?
_________________
http://laurentqueyssi.fr
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fabrice



Enregistré le: 21 Mai 2006
Messages: 461

MessagePosté le: Lun Mar 02, 2009 5:16 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Heliot a écrit:

Parlons jeunesse, monsieur Colin : j'ai cru comprendre (je ne l'ai pas encore lu faute d'un service suffisamment diligent de la part de l'éditeur concerné, ahem) qu'une mini polémique couvait concernant la teneur pour le moins désespérée de "La fin du monde" (comme tu l'as dit quelque part, tout est dans le titre). Alors, volonté de ruiner le moral des têtes blondes afin qu'il s'accorde à celui de leurs parents en temps de crise ? Et qu'est-ce que c'est que cette sortie sur ton blog à propos d'un ras-le-bol d'une certaine littérature jeunesse trop optimiste (je n'ai plus en tête les termes utilisés), voire béate, qu'il faudrait recadrer ? Tu ne crois pas exprimer là le point de vue d'un quasi quadra (oui, je sais, c''est cruel de te rappeler que tu es d'âge mûr) revenu de pas mal de choses, mais qui aurait oublié que même dans la vraie vie certaines histoires se terminent bien ?
Et puis une suite à "la fin du monde", qu'est-ce que ça peut donner, hein ?

Je ne comprends pas bien la polémique. J'écris un bouquin intitulé La fin du monde, donc tout le monde meurt ou presque - tout ça est d'une logique imparable. Ce que j'essayais d'exprimer dans mon blog, c'est que ce n'est pas en racontant des trucs gais ou qui se terminent bien aux ados qu'on va leur remonter le moral. D'abord, je ne crois pas qu'ils aient besoin qu'on leur remonte le moral : à moins que leurs parents soient au chômage, ils s'en branlent, de la crise, et ils ont bien raison. Ensuite, quand bien même ils auraient besoin de réconfort : le plan de l'ado qui vient de lire son bouquin de SF, qui le referme avec un sourire béat et qui se lève la main sur le cœur en clamant : "le monde vaut la peine qu'on se batte pour lui, en avant !" me paraît absolument risible.
Les ados veulent lire des trucs qui se passent mal (et les adultes aussi) pour leur rappeler que ça pourrait être pire et/ou : ils veulent que quelqu'un les aime - et de préférence quelqu'un de leur âge.
La seule vraie discussion politique sérieuse que j'ai eu dans un collège, c'est quand j'ai présenté mon bouquin sur l'engagement dans une classe d'un lycée professionnel nantais : là, on parlait de sans-papiers, de réformes de l'éducation, c'était très concret, très stimulant. Pour le reste, on sait très bien qu'on joue à se faire peur.

Mais j'aime les histoires qui se terminent bien. Ça ne me gêne pas du tout. C'est juste que ce n'est pas une obligation chez moi.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer le courriel Visiter le site Web du posteur
Heliot



Enregistré le: 12 Mar 2008
Messages: 140

MessagePosté le: Lun Mar 02, 2009 5:16 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Tss, tss, Laurent, New York est tombée en 1997, tout le monde sait ça...
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JEREMY



Enregistré le: 24 Fév 2009
Messages: 15

MessagePosté le: Lun Mar 02, 2009 5:17 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Citation:
J'ai arrêté d'essayer de ne pas refaire ce que je faisais.

Oui en plus il doit être assez difficile (j'ai pas dit impossible) de ne pas retrouver quelques éléments récurrents j'imagine; et surtout le fait de se focaliser l'esprit sur ça peut, par certains cotés, brider l'écrivain, brider sa pensée...enfin je pense, je ne suis que lecteurs..... Laughing

J'ai vu que la musique t'inspirait beaucoup mais y a t il autre chose ? les voyages, le cinéma, les documentaires...Je ne sais plus quel auteur parlait qu'il adorait écrire dans les bistrots.....et toi es tu adepte de la petite mousse belge qui donne des idées ?
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fabrice



Enregistré le: 21 Mai 2006
Messages: 461

MessagePosté le: Lun Mar 02, 2009 5:21 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Gino a écrit:
Heliot a écrit:

Et puis une suite à "la fin du monde", qu'est-ce que ça peut donner, hein ?


2019 Après la chute de NY?

Sinon, Fabrice, un bouquin sur Radiohead, ok, c'est sympa pour les fans de rock progressif, mais à quand un livre sur des vrais groupes de rock?
Je sais pas moi Les Boo Radleys ou My Bloody Valentine ou allez, tiens, même Sugarmaim.

Plus sérieusement, connaissant ton rapport avec la musique, je me demande si l'écriture de chanson est un truc qui te tente ou que tu as peut-être déjà pratiqué, d'ailleurs. O/N?

La suite à La Fin du monde, pour répondre à Johan, ça va être un truc bizarre, beaucoup plus orienté SF, pour le coup, que le premier bouquin.
Gino, la prochaine fois que tu traites radiohead à un groupe de rock progressif, je te force à écouter l'intégrale de Marillion.
Quant aux Boo Radleys, j'aimerais bien, mais leur dernier album s'étant vendu à 3000 ex, j'ai des doutes quant au potentiel commercial de la chose.

Ecrire des chansons ?
Jamais.
Je laisse ça aux vrais professionnels.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer le courriel Visiter le site Web du posteur
Heliot



Enregistré le: 12 Mar 2008
Messages: 140

MessagePosté le: Lun Mar 02, 2009 5:24 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Pas sûr qu'ils veulent lire des trucs qui se passent mal, enfin, pas toujours, mais oui, OK avec ton premier paragraphe et celui sur ton intervention en LP où on parle "concret"...
Je te taquinais sur cette rengaine de la spécificité de la littérature ado et de ce qui devrait y figurer, genre "message à destination de" et autres bêtises. Mais bon, vu les chiffres de vente de la série Twilight, il y a quand même sérieusement de quoi s'interroger, non ?
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fabrice



Enregistré le: 21 Mai 2006
Messages: 461

MessagePosté le: Lun Mar 02, 2009 5:28 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

JEREMY a écrit:

J'ai vu que la musique t'inspirait beaucoup mais y a t il autre chose ? les voyages, le cinéma, les documentaires...Je ne sais plus quel auteur parlait qu'il adorait écrire dans les bistrots.....et toi es tu adepte de la petite mousse belge qui donne des idées ?

Les voyages ont un effet extraordinaire sur mon imagination. Je me mets à me souvenir de mes rêves, j'ai cinquante idées à la minute, généralement sans rapport avec le lieu dans lequel je me trouve...
Plus tard, je relis mes carnets, et je n'y vois plus en général qu'une suite de termes hétéroclites liés entre eux par un fil absurdement ténu. Mais quand même.
Pour le reste, non - la bière ne m'a jamais aidé à écrire, ni le bruit, ni les bars en général. Ce qui n'empêche pas d'aller m'asseoir de temps en temps dans le bar à côté de chez moi pour observer des adolescents au sein de leur biotope.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer le courriel Visiter le site Web du posteur
tiennou



Enregistré le: 20 Sep 2007
Messages: 39

MessagePosté le: Lun Mar 02, 2009 5:29 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Heliot a écrit:
Tss, tss, Laurent, New York est tombée en 1997, tout le monde sait ça...


Pas en Italie. (Pff. Les références du Gino. Manquerait plus qu'il parle musique) (mince c'est fait).
_________________
http://www.dickien.fr
Actualité dickienne francophone.

http://www.palaisdesdeviants.fr
Le Palais vous aime.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site Web du posteur
fabrice



Enregistré le: 21 Mai 2006
Messages: 461

MessagePosté le: Lun Mar 02, 2009 5:32 pm    Poster un sujet: Répondre en citant

Heliot a écrit:
Pas sûr qu'ils veulent lire des trucs qui se passent mal, enfin, pas toujours, mais oui, OK avec ton premier paragraphe et celui sur ton intervention en LP où on parle "concret"...
Je te taquinais sur cette rengaine de la spécificité de la littérature ado et de ce qui devrait y figurer, genre "message à destination de" et autres bêtises. Mais bon, vu les chiffres de vente de la série Twilight, il y a quand même sérieusement de quoi s'interroger, non ?

Le seul message de Twillight, à mon sens, c'est "non, nous n'allons pas coucher ensemble tout de suite."
Et ça rend les ados dingos.
Mon point de vue, c'est que si tu as un message à délivrer au monde, il vaut mieux ne pas écrire un livre. Et que si tu tiens vraiment à écrire un livre, il vaut mieux ne pas écrire un roman. Et que tu si tu tiens absolument à écrire un roman, il vaut mieux ne pas écrire un roman de SF.
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer le courriel Visiter le site Web du posteur
Afficher les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé: vous ne pouvez pas poster un nouveau sujet, répondre ou éditer des messages.   Ce sujet est verrouillé: vous ne pouvez pas éditer vos messages, ni poster des réponses.    Le forum d'ActuSF.com Index du forum -> Fabrice Colin sur Actusf Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Page 4 de 10

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster des nouveaux sujets sur ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos posts dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos posts sur ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

?
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par Support-phpBB2.com