Fabrice Colin online !

Fabrice Colin répondra à toutes vos questions sur le forum les 2, 3 et 4 mars 2009

Modérateurs : Charlotte, tom, Eric, jerome

Verrouillé
jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Fabrice Colin online !

Message par jerome » lun. mars 02, 2009 7:26 am

Auteur phare de la science fiction et de la fantasy en France, Fabrice Colin nous fait l'honneur de venir répondre trois jours à toutes vos questions sur le forum d'Actusf jusqu'au mercredi 3 mars.

N'hésitez pas à venir discuter avec lui de ses romans pour adultes, de ses romans jeunesse ou bien encore de ses bandes dessinées.

Voici une partie de la bibliographie :

Romans et recueils :
* Neuvième cercle, Mnémos, (coll. Angle Mort n°16), Paris, 1997.
* Les Cantiques de Mercure, Mnémos, (coll. Angle Mort n°28), Paris, 1997.
* Vestiges d'Arcadia - Arcadia -tome 1, Mnémos, (coll. Surnaturel n°39), Paris, 1998. Prix Ozone 1999 (Meilleur roman de fantasy francophone).
* La Musique du sommeil - Arcadia tome 2, Mnémos, (coll. Surnaturel n°40), Paris, 1998.
* Le Fils des Ténèbres - [Winterheim - 1], Mnémos, (coll. Légendaire), Paris, 1999. Repris en poche chez J'ai Lu.
* La Saison des conquêtes - [Winterheim - 2], Mnémos, (coll. Légendaire), Paris, 1999. Repris en poche chez J'ai Lu.
* Confessions d'un automate mangeur d'opium, (avec Mathieu Gaborit), Mnémos, (coll. Icares n°4), Paris, 1999. Prix Bob-Morane 2000 (Meilleur roman francophone). Repris en poche au Serpent à plumes.
* À vos souhaits, Ed. Bragelonne, Paris, 2000. Repris en poche chez J'ai Lu.
* Les Enfants de la Lune, Ed. Mango Jeunesse, (coll. Autres Mondes n° 9), Paris, 2001. Prix de la PEEP 2001.
* Projet oXatan, Ed. Mango Jeunesse, (coll. Autres Mondes n° 13), Paris, 2001. Prix des Incorruptibles 2002, Prix de la Ville de Valenciennes, Prix Gayant lecture.
* Vengeance, Ed. Bragelonne (~10), Paris, 2001. Repris en poche chez J'ai Lu.
* Or not to be, L'Atalante, Nantes, 2002.
* Atomic Bomb, (avec David Calvo), Éditions du Bélial, 2002.
* Dreamericana, J'ai Lu, (coll. Millénaires), Paris, 2003. Grand Prix de l'Imaginaire 2004 (cat. Roman français).
* CyberPan, Ed. Mango Jeunesse, (coll. Autres Mondes), Paris, 2003. Grand Prix de l'Imaginaire 2004 (cat. Roman jeunesse).
* La Fonte des rêves - [Winterheim - 3], J'ai lu, (coll. Millénaires), Paris, 2003.
* Sayonara Baby, L'Atalante, Nantes, 2004.
* Le Mensonge du siècle, Mango Jeunesse, (coll. Autres Mondes), Paris, 2004.
* Sunk, (avec David Calvo), Les moutons électriques, Lyon, 2005.
* Invisible, Mango Jeunessse, (coll. Autres Mondes), Paris, 2006.
* Kathleen, L'Atalante, Nantes, 2006.
* Le Syndrome Godzilla, Intervista, Paris, 2006.
* Le Réveil des dieux, Hachette Jeunessse, Paris, 2006.
* Memory Park, Mango Jeunesse, Paris, 2007.
* La Mémoire du vautour, Au Diable Vauvert, Vauvert, 2007.
* La Malédiction d'Old Haven, Albin Michel Jeunesse, coll. Wiz, Paris, 2007.
* Camelot, Seuil Jeunesse, Paris, 2007.
* Le Grimoire de Merlin (avec André-François Ruaud), Hachette Jeunesse, Paris, 2007.
* Le Livres des monstres - Chroniques du monde noir (avec André-François Ruaud), Deux Coqs d'Or, Paris, 2008
* Le Maître des dragons, Albin Michel Jeunesse, coll. Wiz, Paris, 2008.
* La Fin du monde, Mango Jeunesse, (coll. Autres Mondes), Paris, 2009.
* Comme des fantômes - récits sauvés du feu, Les Moutons électriques, Lyon, 2008.


Bandes dessinées
* Tir Nan Og, tome 1 - l'exode, Les Humanoïdes associés, Paris, 2006.
* Tous les matelots n'aiment pas l'eau, Treize étrange, Toulouse, 2006.
* World Trade Angels, Denoël Graphic, Paris, 2006.
* Tir Nan Og, tome 2 - l'héritage, Les Humanoïdes associés, Paris, 2008.
* Gordo - un singe contre l'Amérique, L'Atalante, Nantes, 2008
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
erispoe
Messages : 397
Enregistré le : ven. août 11, 2006 4:19 pm
Localisation : Chartres de Bretagne, près de Rennes

Message par erispoe » lun. mars 02, 2009 8:13 am

Bonjour Fabrice,

Quatre questions :

Un petit retour sur tes débuts déjà "anciens", avant de publier tes premiers romans chez Mnemos, tu étais l'une des plumes du magazine de jeux de rôles Casus Belli. Tu signais parfois plusieurs scénarios dans un même numéro. En quoi l'écriture de scénarios de jdr a-t-elle été formatrice pour l'auteur que tu es devenu ? Pratiques-tu toujours les jeux de rôles ?

Tu t'es tourné récemment vers la scénarisation de bandes dessinées sans abandonner pour autant les romans et les nouvelles . Pourquoi ce tournant dans ta carrière ? S'agissait-il d'une volonté ancienne de travailler ce média ou bien as-tu saisi une opportunité qui t'a permis d'apprécier cette façon de travailler ?

Connais-tu Emmanuel Werner qui sera au sommaire de l'anthologie dirigée par Serge Lehmann chez Denoël Lunes d'Encre ? Certains lecteurs se demandent si vous ne seriez pas très proches tous les deux...

Dernière question, comment fais-tu pour "produire" autant ? Combien de temps passes-tu chaque jour à écrire, à faire des recherches pour tes futurs textes ? Quelle(s) substance(s) prends-tu pour tenir un tel rythme ?

Merci.

Avatar du membre
fabrice
Messages : 461
Enregistré le : dim. mai 21, 2006 12:51 pm
Contact :

Message par fabrice » lun. mars 02, 2009 9:09 am

Bonjour,
erispoe a écrit : Quatre questions :
Un petit retour sur tes débuts déjà "anciens", avant de publier tes premiers romans chez Mnemos, tu étais l'une des plumes du magazine de jeux de rôles Casus Belli. Tu signais parfois plusieurs scénarios dans un même numéro. En quoi l'écriture de scénarios de jdr a-t-elle été formatrice pour l'auteur que tu es devenu ? Pratiques-tu toujours les jeux de rôles ?
Ma découverte de la SF et de la fantasy s'est développée parallèlement à mon intérêt pour les jeux de rôle : ces derniers ont donc joué un rôle formateur de facto. Par ailleurs, écrire des scénarii m'a certainement permis d'acquérir quelques rudiments de technique narrative (même si je serais incapable de te préciser dans quelle mesure). Enfin, et à un niveau plus prosaïque, travailler dans le jeu de rôle apprend à écrire vite pour pas cher.
Je n'ai plus le temps de jouer, hélas, mais j'avais déjà quasiment arrêté au moment où je travaillais pour Casus Belli.
erispoe a écrit :Tu t'es tourné récemment vers la scénarisation de bandes dessinées sans abandonner pour autant les romans et les nouvelles . Pourquoi ce tournant dans ta carrière ? S'agissait-il d'une volonté ancienne de travailler ce média ou bien as-tu saisi une opportunité qui t'a permis d'apprécier cette façon de travailler ?
Au départ, il s'agissait surtout de découvrir un nouveau médium, d'appréhender des codes différents ; il me semblait aussi que certaines de mes histoires seraient mieux servies en BD.
Par la suite, j'ai découvert le plaisir de travailler en tandem et de me faire l'inspirateur, plutôt que le coéquipier, du dessinateur : ce que j'aime avant tout, c'est la rencontre. Scénariser une BD est un exercice d'humilité et d'écoute - tout le contraire du roman.
erispoe a écrit : Connais-tu Emmanuel Werner qui sera au sommaire de l'anthologie dirigée par Serge Lehmann chez Denoël Lunes d'Encre ? Certains lecteurs se demandent si vous ne seriez pas très proches tous les deux...
Je le connais en effet. Il est originaire de l'Est comme moi, et le fait est que nous partageons plus que des affinités littéraires.
Il serait facile de penser que je suis lui, et je ne fais d'ailleurs rien pour démentir cette rumeur : en vérité, c'est une situation qui nous amuse beaucoup.
erispoe a écrit : Dernière question, comment fais-tu pour "produire" autant ? Combien de temps passes-tu chaque jour à écrire, à faire des recherches pour tes futurs textes ? Quelle(s) substance(s) prends-tu pour tenir un tel rythme ?
La question devrait plutôt être : comment fais-tu pour produire si peu, alors que tu n'as que ça à foutre, que tu te lèves à 7h30 tous les matins, que tu emmènes systématiquement ton PC portable en vacances et que tu étais capable, aux temps béni(n)s du jeu de rôle, de pondre 80 000 signes par jour ?
Eh bien, je vais dans des collèges, je glandouille gentiment et j'essaie d'écrire dans la joie.

Avatar du membre
erispoe
Messages : 397
Enregistré le : ven. août 11, 2006 4:19 pm
Localisation : Chartres de Bretagne, près de Rennes

Message par erispoe » lun. mars 02, 2009 9:24 am

Zut, j'ai oublié 2 questions :

- Ca fait quoi d'être mort ?

- Quelle est l'épitaphe que l'on peut lire sur ta tombe ?

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » lun. mars 02, 2009 9:25 am

Bonjour Fabrice!
Colin/Calvo, c'est un peu nos Erckmann/Chatrian à nous...
Bon, à bien y regarder, la comparaison ne tient pas... Mais comment t'est venue l'idée de collaborer avec un autre écrivain, entreprise qui n'a rien d'évident, vu du côté lecteur?
Oncle Joe

Avatar du membre
orcusnf
Messages : 2406
Enregistré le : mer. mai 24, 2006 8:55 pm
Localisation : Stuttgart
Contact :

Message par orcusnf » lun. mars 02, 2009 9:28 am

fabrice a écrit :
erispoe a écrit : Connais-tu Emmanuel Werner qui sera au sommaire de l'anthologie dirigée par Serge Lehmann chez Denoël Lunes d'Encre ? Certains lecteurs se demandent si vous ne seriez pas très proches tous les deux...
Je le connais en effet. Il est originaire de l'Est comme moi, et le fait est que nous partageons plus que des affinités littéraires.
Il serait facile de penser que je suis lui, et je ne fais d'ailleurs rien pour démentir cette rumeur : en vérité, c'est une situation qui nous amuse beaucoup.
Ah ouais, c'est pour quand alors faust 4 ? ( Salut fabrice !)
http://www.fantastinet.com l'actualité de la littérature de l'imaginaire

Avatar du membre
Don Lorenjy
Messages : 1442
Enregistré le : jeu. mars 09, 2006 9:03 am
Contact :

Message par Don Lorenjy » lun. mars 02, 2009 9:29 am

Bonjour Fabrice,
fabrice a écrit :pondre 80 000 signes par jour ?
Ah... tu tapes avec tous tes doigts sans regarder le clavier ? Tu as un truc pour éviter les tendinites du canal carpien ?

Plus sérieusement : pour que ça vienne aussi vite, tu penses à ce que tu écriras même quand tu n'écris pas, ou il t'arrive de faire des vrais breaks (genre dormir) ?
Les marques Don Lorenjy et Don Lo sont retirées des rayons

Avatar du membre
fabrice
Messages : 461
Enregistré le : dim. mai 21, 2006 12:51 pm
Contact :

Message par fabrice » lun. mars 02, 2009 9:33 am

erispoe a écrit :Zut, j'ai oublié 2 questions :

- Ca fait quoi d'être mort ?
C'est long. Ou : Le décor de la mort : quelques meubles conventionnels et quatre murs. (Vladimir Nabokov).
erispoe a écrit :- Quelle est l'épitaphe que l'on peut lire sur ta tombe ?
"Qui fait le malin, maintenant ?"

Avatar du membre
fabrice
Messages : 461
Enregistré le : dim. mai 21, 2006 12:51 pm
Contact :

Message par fabrice » lun. mars 02, 2009 9:36 am

Lensman a écrit :Bonjour Fabrice!
Colin/Calvo, c'est un peu nos Erckmann/Chatrian à nous...
Bon, à bien y regarder, la comparaison ne tient pas... Mais comment t'est venue l'idée de collaborer avec un autre écrivain, entreprise qui n'a rien d'évident, vu du côté lecteur?
Oncle Joe
Salut mon tonton,

Ben en fait, j'aime bien travailler avec mes amis. C'est une façon agréable de solder les querelles d'ego et de découvrir d'autres façons de travailler. Tout est très simple quand on s'aime.
J'ai également écrit un roman avec Mathieu Gaborit.

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » lun. mars 02, 2009 9:39 am

fabrice a écrit :Tout est très simple quand on s'aime.
Hum... On peut te citer?
Oncle Joe

Avatar du membre
fabrice
Messages : 461
Enregistré le : dim. mai 21, 2006 12:51 pm
Contact :

Message par fabrice » lun. mars 02, 2009 9:39 am

orcusnf a écrit : Ah ouais, c'est pour quand alors faust 4 ? ( Salut fabrice !)
Salut Orcusnf,

Je crois que tu t'emmêles un peu les pinceaux. Je ne prétends pas être Serge Lehman : nonobstant son physique avantageux, il est déjà plusieurs - alors merci bien.

Avatar du membre
fabrice
Messages : 461
Enregistré le : dim. mai 21, 2006 12:51 pm
Contact :

Message par fabrice » lun. mars 02, 2009 9:40 am

Lensman a écrit :
fabrice a écrit :Tout est très simple quand on s'aime.
Hum... On peut te citer?
Oncle Joe
Oui, mais il faut mettre mon nom.

Avatar du membre
fabrice
Messages : 461
Enregistré le : dim. mai 21, 2006 12:51 pm
Contact :

Message par fabrice » lun. mars 02, 2009 9:46 am

Don Lorenjy a écrit :Pondre 80 000 signes par jour ?
Ah... tu tapes avec tous tes doigts sans regarder le clavier ? Tu as un truc pour éviter les tendinites du canal carpien ?
Salut Don Lo. Le vrai terme est syndrome du canal carpien : tout est question de posture. Histoire de me détendre, je sors parfois acheter des sandwichs ou des livres.
Don Lorenjy a écrit :Plus sérieusement : pour que ça vienne aussi vite, tu penses à ce que tu écriras même quand tu n'écris pas, ou il t'arrive de faire des vrais breaks (genre dormir) ?
Je pense à ce que je vais écrire environ cinq ans à l'avance (en moyenne). Quand je m'y mets, c'est pas pour rire.

Heliot
Messages : 140
Enregistré le : mer. mars 12, 2008 3:18 pm

Message par Heliot » lun. mars 02, 2009 9:54 am

Et alors, écrivain, inné ou acquis ? hé hé. Allez, crache le morceau...
Bah, non, on s'en fout, en fait.

Plus intéressant : tu es un des rares auteurs du milieu à exprimer au gré des interviewes une véritable vision de la chose écrite (laissons de côté les oeuvres jeunesse pour l'instant), liée à un besoin (est-ce le bon terme d'ailleurs ?) profondément ancré d'une expression, sinon d'une recherche autant sur la forme que le fond, et c'est dans ce cadre que tu as un deal particulier avec l'Atalante – si j'ai bien tout pigé.
Pourrais-tu nous éclairer à ce sujet, cette motivation intime ou quelle que soit le nom que tu lui donnes ?

Avatar du membre
fabrice
Messages : 461
Enregistré le : dim. mai 21, 2006 12:51 pm
Contact :

Message par fabrice » lun. mars 02, 2009 10:14 am

Heliot a écrit :Tu es un des rares auteurs du milieu à exprimer au gré des interviewes une véritable vision de la chose écrite (laissons de côté les oeuvres jeunesse pour l'instant), liée à un besoin (est-ce le bon terme d'ailleurs ?) profondément ancré d'une expression, sinon d'une recherche autant sur la forme que le fond, et c'est dans ce cadre que tu as un deal particulier avec l'Atalante – si j'ai bien tout pigé.
Pourrais-tu nous éclairer à ce sujet, cette motivation intime ou quelle que soit le nom que tu lui donnes ?
Tu tombes bien - ou mal - parce que je suis en pleine réflexion sur ce sujet, et ce depuis plusieurs mois.
L'expérimentation formelle n'est pas une fin en soi mais quand on traite de "réalité" (le mot pour lequel les guillemets ont été inventés), de perception et de folie, l'éclatement du texte est souvent nécessaire de mon point de vue. Le risque, évidemment, c'est de perdre le lecteur. Il y a des gens qui aiment être perdus (j'en suis) mais je suis bien conscient qu'ils ne sont pas majoritaires.
Disons que j'ai deux personnalités d'écrivain : l'une qui aime raconter des histoires (elle me sert beaucoup en littérature jeunesse), l'autre qui cherche quelque chose sans savoir bien quoi.
Je n'ai pas de deal particulier avec l'Atalante. Ils m'ont fait savoir, je crois que c'était il y a trois ans, qu'ils continueraient de me publier quels que soient mes chiffres de vente. Je ne pense pas être le seul à qui ils aient dit ça, et je n'ai pas envie de leur faire perdre de l'argent. Mais je leur suis extrêmement reconnaissant.

Verrouillé

Retourner vers « Fabrice Colin sur Actusf »