Peter Watts - Vision Aveugle

Modérateurs : Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Jean

Avatar du membre
Patrice
Messages : 3535
Enregistré le : jeu. mai 04, 2006 10:26 am
Contact :

Peter Watts - Vision Aveugle

Message par Patrice » sam. avr. 18, 2009 7:40 am

Salut,

Je n'en suis pour l'instant qu'à la p. 76, et je rame, je rame. Soit Watts a parfaitement réussi à se mettre dans la peau d'un type qui a subit une hémisphérectomie, soit il n'a pas vraiment le sens de la narration. Ca part dans tous les sens...
Et attention: si vous n'avez pas la moindre notion scientifique, en gros si vous n'êtes pas lecteur de Science, laissez tomber.
Ca à l'air d'être un livre pour geek et nerd.

A+

Patrice

Avatar du membre
thomasday
Messages : 486
Enregistré le : mar. févr. 24, 2009 1:44 pm
Localisation : Extrême-sud de la Picardie (près de la crème)

Message par thomasday » sam. avr. 18, 2009 11:04 am

C'est un livre qui se mérite. Faut s'accrocher, ça vaut vraiment le coup.

TD

hollyv
Messages : 71
Enregistré le : mar. nov. 20, 2007 11:26 pm

Message par hollyv » sam. avr. 18, 2009 11:36 am

J'en suis à la page 113 (oui je suis un peu maso :D ) et il ne se passe rien ; oserais-je dire que c'est plat, sans interet... mouais y'a pas loin... je me suis surpris à me réveiller en sursaut après ce qui semblait etre un énorme ronflement..
Je ne sais pas si çà vient de l'auteur ou du traducteur, mais c'est long, c'est long...

En gros je m'y emmerdes sévère...

Avatar du membre
marc
Messages : 2396
Enregistré le : dim. mars 12, 2006 8:59 am
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Contact :

Message par marc » sam. avr. 18, 2009 11:54 am

Je viens de l'acheter sur les conseils de mon libraire qui est justement en train de le lire (Malpertuis).
Marc Le Blog science-fiction de Marc et Phenix Mag
Auteurs préférés : Banks, Hamilton, Simmons, Heinlein, Reynolds, Vance, Weber, Bordage, P. Anderson, Eddings

Avatar du membre
Patrice
Messages : 3535
Enregistré le : jeu. mai 04, 2006 10:26 am
Contact :

Message par Patrice » sam. avr. 18, 2009 11:57 am

Salut,
C'est un livre qui se mérite. Faut s'accrocher, ça vaut vraiment le coup.
Mais je m'accroche. Je ne compte pas le laisser tomber parce que ça grouille d'idée. Mais peut-être un peu trop, du coup c'est carrément fourre-tout pour l'instant, au détriment de l'histoire.

A+

Patrice

Avatar du membre
Bruno
Messages : 579
Enregistré le : lun. mars 17, 2008 9:22 pm
Localisation : Vert Nouillet

Message par Bruno » sam. avr. 18, 2009 7:28 pm

Patrice a écrit :Mais je m'accroche. Je ne compte pas le laisser tomber parce que ça grouille d'idée. Mais peut-être un peu trop, du coup c'est carrément fourre-tout pour l'instant, au détriment de l'histoire.
Je l'ai fini y'a quelque temps, et c'est exactement le sentiment que j'ai eu. De la vraie SF, tendance hard, mais qui demande vachement de concentration.

Avatar du membre
Daylon
Messages : 269
Enregistré le : mar. oct. 16, 2007 10:55 pm
Contact :

Message par Daylon » sam. avr. 18, 2009 11:21 pm

Le problème de Vision Aveugle, comme ça, a priori, c'est qu'il reste le cul entre deux chaises. Je me demande si l'auteur n'a pas passé tout le temps d'écriture à se demander comment il voulait le jouer. On a d'excellents passages (la "chambre chinoise", le dernier "contact" entre le narrateur et Chelsea) entrecoupés de scènes réellement chiantes. C'est bourré de bonnes idées et en même temps ça cherche à trop ménager la chèvre et le choux.
Manque de rythme par moments, hésitation à recourir à l'ellipse. Manque de clarté à force de trop vouloir lorgner sur la hard-sf (ce qu'il n'avait pas forcément besoin de faire).
Bizarrement, j'ai pensé à un Rdv avec Rama qui aurait été écrit par MJ Harrison (celui de Light, s'entend). Le bouquin est intéressant, une curiosité, il y a quelque chose que "moderne" là-dedans sans qu'on se prenne de vraie claque, manque de souffle, pas "mauvais", mais largement inaboutie.
J'ai peur qu'on l'oublie vite, celui là. Dommage.
Moonmotel ♥ u.

Herbefol
Messages : 1642
Enregistré le : mer. févr. 08, 2006 9:16 pm

Message par Herbefol » mar. avr. 21, 2009 9:11 pm

thomasday a écrit :C'est un livre qui se mérite. Faut s'accrocher, ça vaut vraiment le coup.

TD
Bof. Les ingrédients sont de bonne qualité mais la mayonnaise ne prend pas. :P
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Omale de Genefort, L'arbre des pendus d'Aaronovitch, Le crépuscule des dieux de Przybylski, La patrouille du temps d'Anderson & L'héritier de Novron de Sullivan.

Avatar du membre
marc
Messages : 2396
Enregistré le : dim. mars 12, 2006 8:59 am
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Contact :

Message par marc » mer. avr. 22, 2009 11:47 am

Je suis en train de le lire, et le style d'écriture n'accroche pas trop. Avec des flashback et de petits cours entre les scènes; et puis c'est raconté à la première personne.
Marc Le Blog science-fiction de Marc et Phenix Mag
Auteurs préférés : Banks, Hamilton, Simmons, Heinlein, Reynolds, Vance, Weber, Bordage, P. Anderson, Eddings

Avatar du membre
Patrice
Messages : 3535
Enregistré le : jeu. mai 04, 2006 10:26 am
Contact :

Message par Patrice » ven. mai 01, 2009 12:09 pm

Salut,

Ca y est, c'est fini. Ca aurait pu être un très bon roman, mais au final, c'est seulement bon, car il traine quand même un bon paquet de défauts.
Le début, d'abord: lourd, pénible, désordonné, et carrément inutile: une entrée en actien au moment de la découverte de l'exoplanète était suffisante.
Les flash-backs sont mal fichus, souvent trop "didactiques" (notamment celui sur la chambre chinoise), et en fin de compte, ils n'apportent rien au propos.
Le propos lui-même donc: une gigantesque chose extraterrestre étudiée par un groupe de personnes hors-normes: un type qui n'a qu'une moitié de cerveau mais qui est capable de "lire" les gens (le narateur), un médecin ultrageek (connecté de partout), une linguiste dont la tête héberge quatre personnalités, une militaire pacifiste, et finalement, victime de la mode, un vampire.
Le vampire est de trop, clairement: un tueur autiste aurait suffisamment fait l'affaire. Mais bon, hein, celui qui ne met pas de vampire dans son oeuvre, maintenant, c'est un ringard.
Quant au coeur de l'histoire, ma foi, là aussi, à aucun moment je n'ai été étonné: finalement, on dirait L'invincible mâtiné de Solaris, de Stanislas Lem (je ne dirais pas ici pourquoi). Voilà, donc, du Lem mis à jour.
Mais finalement, Watts le fait bien, et son roman, passé le "premier contact", se lit bien, avec passion même.
Mais rien de neuf sous le soleil.

A+

Patrice

Matthieu
Messages : 182
Enregistré le : mar. nov. 11, 2008 8:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Matthieu » mar. mai 05, 2009 2:48 pm

Je suis en train de le lire, encore vers le début, et j'apprécie beaucoup. Il y a des idées à foisons. Ok, je suis un nerd...

Avatar du membre
marc
Messages : 2396
Enregistré le : dim. mars 12, 2006 8:59 am
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Contact :

Message par marc » mar. mai 05, 2009 5:38 pm

Matthieu a écrit :Je suis en train de le lire, encore vers le début, et j'apprécie beaucoup. Il y a des idées à foisons. Ok, je suis un nerd...
Ça démarre bien, mais ça ne tient absolument pas ses promesses. Je suis franchement déçu par ce livre.
Marc Le Blog science-fiction de Marc et Phenix Mag
Auteurs préférés : Banks, Hamilton, Simmons, Heinlein, Reynolds, Vance, Weber, Bordage, P. Anderson, Eddings

Matthieu
Messages : 182
Enregistré le : mar. nov. 11, 2008 8:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Matthieu » dim. mai 17, 2009 7:56 pm

Pas déçu pour ma part, "Vision Aveugle" est un roman remarquable.

Effectivement, il est dans l'esprit de Stanislas Lem. Si on soumettait un lecteur de science-fiction à une enregistrement électroencéphalographique durant la lecture de différents ouvrages, je suis sûr que les zones sollicités seraient très proche dans les expériences "Lem" et "Watts". Je n'ai pas accès aux équipements d'imagerie RMN nécéssaires, mais dans mon cas ces expériences sont associés à des productions d'endorphines similaires.

Il ne faut pas se bloquer sur l'utilisation du vampire. Ce n'est pas un élément accessoire du récit, et il est parfaitement justifié par le roman (avec une pointe d'humour).

Avatar du membre
gutboy
Messages : 1595
Enregistré le : dim. mai 07, 2006 10:04 am

Message par gutboy » jeu. mai 28, 2009 8:22 am

Fini cette nuit.
C'est un excellent roman. Excellent.
Lu en trois nuits.

Des lourdeurs, des ralentissements dans l'histoire? Je n'en sais rien, je ne les ai pas vus. Quand un roman montre ce niveau de réflexion, je suis totalement aveugle aux lourdeurs de style.

Ca faisait très longtemps qu'un bouquin ne m'avait pas ainsi tenu éveillé en exigeant que je continue à le lire.
Sur moi ce roman marche à fond, avec des moments caréments fascinants.
De la vraie SF, en dehors de son caractère "Hard": l'auteur se saisit de thèmes, regarde où en est l'état des sciences sur le sujet, et extrapole un truc fascinant en intégrant l'ensemble.

Les concepts nous emmenent plus loin que l'histoire elle-même, et ça c'est ce que j'aime dans la SF.
Listen now. Whoever you are, with these eyes of yours that move themselves along this line of text; whoever, wherever, whenever. If you can read this sentence, this one fragile sentence, it means you're alive. (Jeff Noon - Falling out of cars)

Avatar du membre
Poum Poum Pouloum
Messages : 595
Enregistré le : jeu. mars 19, 2009 10:25 pm
Localisation : Lille

Message par Poum Poum Pouloum » jeu. mai 28, 2009 10:29 am

gutboy a écrit :De la vraie SF, en dehors de son caractère "Hard": l'auteur se saisit de thèmes, regarde où en est l'état des sciences sur le sujet, et extrapole un truc fascinant en intégrant l'ensemble.

Les concepts nous emmenent plus loin que l'histoire elle-même, et ça c'est ce que j'aime dans la SF.
Miom. Hop, sur ma liste.

Répondre

Retourner vers « Vos dernières lectures »