Audrey Petit répond à toutes vos questions.

Dialogue avec l'éditrice Audrey Petit

Modérateurs : Charlotte, tom, Eric

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14605
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Audrey Petit répond à toutes vos questions.

Message par jerome » lun. oct. 05, 2009 5:09 pm

A l'occasion du lancement du label Orbit, Audrey Petit sera notre invitée pendant trois jours, mercredi, jeudi et vendredi 7-8-9 octobre.

La directrice du label Orbit répondra à toutes vos questions concernant les premiers titres du label. (vous pouvez les découvrir ici).

Ancienne directrice de collection chez Mnémos, directrice actuelle de la collection Fantasy du Livre de Poche et de la collection Autres Mondes chez Mango, c'est également l'occasion de lui poser vos questions sur ces deux collections et sur le monde de l'édition en général !

Un moment qui s'annonce passionnant !

A vos questions ! Rendez-vous mercredi matin !
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Xavier Mauméjean
Messages : 240
Enregistré le : mer. nov. 14, 2007 10:59 pm

Message par Xavier Mauméjean » mer. oct. 07, 2009 6:34 am

Hello Audrey,
Birdie Num Num ?
Xavier

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14605
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » mer. oct. 07, 2009 7:11 am

Bonjour Audrey

Merci d'avoir accepté notre invitation.

Voici quelques questions pour débuter.

Peux-tu nous parler pour commencer un peu de ton parcours. Comment es-tu devenu éditrice ? Y'a-t-il une formation spécifique en France pour devenir éditeur ?

Comment es-tu "tombée" dans la fantasy et la science fiction ?

C'est aujourd'hui le lancement d'Orbit, peux-tu nous dire (rappeler) comment est née l'idée de ce label et quels sont tes objectifs ?

Voilà.

A vite
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
Lisore
Messages : 2078
Enregistré le : mer. oct. 08, 2008 9:26 am
Localisation : Loin de toute librairie digne de ce nom :(

Message par Lisore » mer. oct. 07, 2009 7:28 am

Bonjour, madame Petit (puis-je vous appeler Audrey ?) et merci de bien vouloir nous supporter pendant quelques jours ^^

Comme j'ai toujours du mal à poser des questions pertinentes, je vous prie d'avance de bien vouloir excuser les éventuelles inepties et phrases incompréhensibles susceptibles de peupler ce post.

Ceci fait, je me permets de poser la question qui me taraude depuis que j'ai appris que vous alliez diriger le label Orbit version française.

Pour une simple lectrice peu familière du monde de l’édition, s’occuper à la fois d’Orbit et d’Autres Mondes, cela me semble relever un peu d’un exercice type grand écart.

D’un côté, Orbit, un label bien installé en Anglosaxonnie, « transposé » chez nous par un grand groupe d’édition, à diffusion potentiellement massive, avec (du moins pour l’instant) essentiellement des auteurs anglo-saxons (donc de la traduction), éditant principalement de la fantasy, genre qui a le vent en poupe, limite ouragan et déferlante, qui s’adresse à un large public (on va dire adulte, même si les ados peuvent bien sûr lire ces titres).

De l’autre, Autres Mondes, collection déjà bien installée chez Mango, éditeur plus modeste (comparé à Hachette, évidemment), à diffusion plus modeste aussi, qui ne publie que des auteurs français (ou francophones) et de la SF, genre qui navigue plutôt par vent contraire, adressée aux ados (mais très lisible par les adultes).

Alors, comment gère-t-on ces deux casquettes ? Quelles sont les différences notables entre les deux postes ? La manière d’appréhender les œuvres et de traiter avec les auteurs (ou l’éditeur d’origine pour Orbit) ? Quels sont les plus et les moins (pour vous) de chaque côté ?
Je n’ose pas vous demander quel poste vous préférez, mais pourriez-vous néanmoins nous donner vos impressions sur les deux et nous expliquer rapidement comment vous les appréhendez ?
… pas sûre d’avoir été super claire pour le coup… les trucs concis, j'ai du mal... désolée pour le pavé


Autre question beaucoup plus terre-à-terre qui concerne Autres Mondes :
Avez-vous l’intention de publier à nouveau des anthologies, comme c’était le cas les premières années ?

Edit : enfin, pendant que j'y pense : L'Elixir d'oubli, second tome des Enchantements d'Ambremer de Pierre Pevel, paraîtra-t-il un jour au LdP ou est-ce abandonné ?

Voilà voilà…
Modifié en dernier par Lisore le mer. oct. 07, 2009 8:38 am, modifié 1 fois.

Avatar du membre
erispoe
Messages : 397
Enregistré le : ven. août 11, 2006 4:19 pm
Localisation : Chartres de Bretagne, près de Rennes

Message par erispoe » mer. oct. 07, 2009 8:27 am

Bonjour Audrey,

Deux questions seulement, pour l'instant :
Xavier Mauméjean a écrit :Hello Audrey,
Birdie Num Num ?
Xavier
Une novellisation de The party va être publiée chez Orbit ?

Plus sérieusement, puisque tu as pris la direction du Livre de Poche fantasy et d'Orbit, peut-on espérer que les tomes 3 et 4 de la série de Poul Anderson le Roi d'Ys seront traduits dans un avenir proche en grand format (à la suite de la collection fantasy de Calmann Levy) et/ou en poche (toujours au LdP fantasy) ?

Ce serait quand même dommage de laisser la série inachevée en français !

Avatar du membre
Lensman
Messages : 20391
Enregistré le : mer. janv. 24, 2007 10:46 am

Message par Lensman » mer. oct. 07, 2009 9:00 am

Bonjour Audrey!
Est-ce que tu envisages aussi de publier de temps à autres des vieux (et moyennement vieux...) "classiques" dans la collection Fantasy du Livre de Poche?
Amitiés
Joseph

Katioucha
Messages : 932
Enregistré le : ven. janv. 26, 2007 11:28 am

Message par Katioucha » mer. oct. 07, 2009 10:07 am

Hello Beauté !
C'est quoi le mieux : Cop Copine, ou Les filles à la vanille ?

Audrey Petit
Messages : 30
Enregistré le : mar. oct. 06, 2009 9:03 pm

Message par Audrey Petit » mer. oct. 07, 2009 10:37 am

Xavier Mauméjean a écrit :Hello Audrey,
Birdie Num Num ?
Xavier
Hello Xavier,
Oui, toujours !
Voyons.
Audrey
Modifié en dernier par Audrey Petit le ven. oct. 09, 2009 11:14 am, modifié 1 fois.

Audrey Petit
Messages : 30
Enregistré le : mar. oct. 06, 2009 9:03 pm

Message par Audrey Petit » mer. oct. 07, 2009 12:02 pm

jerome a écrit :Bonjour Audrey

Merci d'avoir accepté notre invitation.

Voici quelques questions pour débuter.

Peux-tu nous parler pour commencer un peu de ton parcours. Comment es-tu devenu éditrice ? Y'a-t-il une formation spécifique en France pour devenir éditeur ?

Comment es-tu "tombée" dans la fantasy et la science fiction ?

C'est aujourd'hui le lancement d'Orbit, peux-tu nous dire (rappeler) comment est née l'idée de ce label et quels sont tes objectifs ?

Voilà.

A vite

Hello Jérôme, et merci beaucoup pour cette invitation !

Après le bac, j'ai renoncé à une carrière de cosmonaute pour filer en prépa lettres. L'idée était de différer au maximum le moment du choix du métier, tout en conservant plusieurs matières. Notamment la philo, sous la houlette de Guy Lardreau, dont une des ambitions affichées était de rendre ses étudiants "inutilisables". Un beau programme, auquel je souscrivais complètement. J'ai donc poursuivi en philo ensuite, quitté la Bourgogne (et le Jura) pour Paris et la Sorbonne, fait une maîtrise sur le plaisir dans l'Ancien Testament en invoquant Sade et Lacan, et passé l'agrèg, heureusement ratée puisque je ne voulais pas enseigner.
A ce stade s'est quand même posée la question de se rendre utilisable, d'une façon ou d'une autre. J'ai alors pris conscience que j'étais constamment entourée de livres, et que je passais une grosse partie de mon temps dans les librairies, les bibliothèques et autres lieux infréquentables du même acabit. "Fichtre !" me suis-je dit. L'instant d'après, je découvrais émerveillée que ces livres, il avait sans doute fallu les écrire, les publier, les vendre, etc. "Eh, eh..." ai-je pensé.
Ignorant complètement qu'il existait déjà quelques DESS d'édition et autres IUT métiers du livres, formations idoines quand on souhaite actuellement travailler dans l'édition, j'ai envoyé des CV aux différents éditeurs de sciences-humaines de la place parisienne. Et commencé un stage, puis un travail en pointillé, pendant un an (je terminais parallèlement mes études de philo), aux éditions Odile Jacob.
Enfin, au nouvel an 2000, j'ai rencontré Célia Chazel. La suite, vous la connaissez : Mnémos pendant 7 ans, puis la fantasy au Livre de Poche, Autres Mondes chez Mango et plus récemment Orbit.

Fantasy et science-fiction : d'abord Yoko Tsuno, vers 12 ans, un éblouissement, puis les classiques SF habituels, choisis dans la bibliothèque parentale. Peu de fantasy, lue beaucoup plus tard. Ensuite, il y a eu l'essai de Lardreau sur la SF, "Fictions philosophiques et science-fiction", une révélation, qui articulait soudain les différentes passions. Parallèlement, si la fantasy est venue tard, elle avait été nourrie de la lecture assidue de beaucoup de romans d'aventure classiques, Dumas, Sue, Gautier... Sans exclusive. Je n'ai pas vraiment d'a priori de lecture, et préfère confier à chaque livre le soin de me plaire ou non, quel que soit son genre.

Orbit, aujourd'hui : les premiers titres doivent effectivement être en librairie, et le site www.orbitbooks.fr est actif depuis hier. N'hésitez pas !
Orbit en France est né de la volonté de créer au sein du groupe Hachette un label spécialisé SFF, reconnu et identifié comme tel. Ce qu'il faut comprendre, c'est que Hachette regroupe une myriade de maisons et de collections qui publient à peu près de tout, du pratique, des beaux-livres, des guides touristiques, des manuels scolaires, de la littérature, du polar, etc. Contrairement à une collection, qui a généralement une ligne édito, une charte graphique, un format prédéfinis, qui décline au sein d'une maison une partie de la production de celle-ci, un label, même s'il est hébergé par une structure en particulier, possède un fonctionnement autonome. Or cette autonomie nous a semblé essentielle aujourd'hui pour exister sur le marché SFF en France.
Pour résumer, le mouvement est double : faire jouer à plein la logique de groupe, travailler main dans la main avec des équipes rodées, décliner en France des catalogues Orbit UK et US prestigieux ; et assurer au sein du groupe en France une véritable autonomie à la SFF, lui donner un espace de déploiement privilégié.

Audrey Petit
Messages : 30
Enregistré le : mar. oct. 06, 2009 9:03 pm

Message par Audrey Petit » mer. oct. 07, 2009 1:04 pm

Lisore a écrit :Bonjour, madame Petit (puis-je vous appeler Audrey ?)
Bonjour Lisore, et oui pour Audrey, bien sûr !
Lisore a écrit :Pour une simple lectrice peu familière du monde de l’édition, s’occuper à la fois d’Orbit et d’Autres Mondes, cela me semble relever un peu d’un exercice type grand écart.

D’un côté, Orbit, un label bien installé en Anglosaxonnie, « transposé » chez nous par un grand groupe d’édition, à diffusion potentiellement massive, avec (du moins pour l’instant) essentiellement des auteurs anglo-saxons (donc de la traduction), éditant principalement de la fantasy, genre qui a le vent en poupe, limite ouragan et déferlante, qui s’adresse à un large public (on va dire adulte, même si les ados peuvent bien sûr lire ces titres).

De l’autre, Autres Mondes, collection déjà bien installée chez Mango, éditeur plus modeste (comparé à Hachette, évidemment), à diffusion plus modeste aussi, qui ne publie que des auteurs français (ou francophones) et de la SF, genre qui navigue plutôt par vent contraire, adressée aux ados (mais très lisible par les adultes).

Alors, comment gère-t-on ces deux casquettes ? Quelles sont les différences notables entre les deux postes ? La manière d’appréhender les œuvres et de traiter avec les auteurs (ou l’éditeur d’origine pour Orbit) ? Quels sont les plus et les moins (pour vous) de chaque côté ?
Je n’ose pas vous demander quel poste vous préférez, mais pourriez-vous néanmoins nous donner vos impressions sur les deux et nous expliquer rapidement comment vous les appréhendez ?
Là encore, pas d'exclusive. Un goût n'en exclut pas forcément un autre, comme dirait un auteur célèbre. Les deux casquettes sont l'occasion d'apprendre tous les jours, et de faire bénéficier un poste des enseignements de l'autre.
Le travail avec les auteurs francophones chez Mango est certes très différent de celui réalisé pour le moment chez Orbit, où il est davantage question d'achats de droits, de négociations avec les agents, de relecture de traductions. Le travail chez Mango prolonge et poursuit celui commencé chez Mnémos, avec en plus les spécificités SF et Jeunesse tout à fait bienvenues (la première me manquerait si elle était absente du quotidien ; la seconde, inédite pour moi, est riche d'enseignements et de rencontres) ;
le travail chez Orbit est plus nouveau, avec une dimension internationale assez fascinante.

Côté Mango, je discute avec les auteurs, nous échangeons sur leurs projets, leurs idées, j'examine leur pertinence par rapport aux exigences de la collection, à sa ligne. S'ensuit généralement un travail avec eux sur les textes, aménagements, propositions de coupes ou d'ajouts, modifications diverses. Un moment la plupart du temps passionnant.
En Orbit, je découvre des textes terminés, généralement très aboutis, souvent (mais pas toujours) déjà publiés à l'étranger, ce qui permet une lecture très spontanée. Tout l'art consiste ensuite à choisir, rejeter, négocier, l'emporter. Un travail également passionnant.

Pas de préférence entre les deux, mais un réel attachement pour l'une et l'autre. Ce qui est d'ailleurs tout à fait problématique, car ça me permettrait de choisir. En l'état, j'en suis réduite à de courtes nuits, à une organisation aux petits oignons, et plus généralement à des semaines parfois acrobatiques !

Lisore a écrit :Autre question beaucoup plus terre-à-terre qui concerne Autres Mondes :
Avez-vous l’intention de publier à nouveau des anthologies, comme c’était le cas les premières années ?
C'est une idée qui revient régulièrement, oui. Pour le moment, les plannings se sont remplis très vite et je n'ai pas eu l'occasion de la concrétiser. Une antho, si l'on veut faire bien les choses, demande du temps et une attention particulière, non seulement pour l'éditer, mais aussi pour la vendre. Or depuis deux ans, je travaille chez Mango sur d'autres projets auxquels je tiens beaucoup : les traductions SF pour Jeunes Adultes, et les romans tirés d'univers BD (Valérian, Kenya, etc.)
Lisore a écrit :Edit : enfin, pendant que j'y pense : L'Elixir d'oubli, second tome des Enchantements d'Ambremer de Pierre Pevel, paraîtra-t-il un jour au LdP ou est-ce abandonné ?
Ce n'est malheureusement pas prévu pour le moment.
Modifié en dernier par Audrey Petit le mer. oct. 07, 2009 9:56 pm, modifié 1 fois.

Audrey Petit
Messages : 30
Enregistré le : mar. oct. 06, 2009 9:03 pm

Message par Audrey Petit » mer. oct. 07, 2009 1:28 pm

erispoe a écrit :Bonjour Audrey,
Bonjour Erispoe,
Xavier Mauméjean a écrit :Hello Audrey,
Birdie Num Num ?
Xavier
erispoe a écrit :Une novellisation de The party va être publiée chez Orbit ?
Non, et c'est bien triste. J'adorerais. Quant à Xavier, il serait fou.
erispoe a écrit :Plus sérieusement, puisque tu as pris la direction du Livre de Poche fantasy et d'Orbit, peut-on espérer que les tomes 3 et 4 de la série de Poul Anderson le Roi d'Ys seront traduits dans un avenir proche en grand format (à la suite de la collection fantasy de Calmann Levy) et/ou en poche (toujours au LdP fantasy) ?

Ce serait quand même dommage de laisser la série inachevée en français !
Je suis bien d'accord. Le "Roi d'Ys" fait partie des deux cycles dont j'aimerais poursuivre et terminer la publication, d'abord en Orbit puis au LdP Fantasy. Pas tout de suite, cependant : mon planning 2010 est bouclé et publier la suite d'un cycle dont les premiers volumes sont déjà parus ailleurs nécessite, entre autres, quelques aménagements éditoriaux et graphiques.

Christopher

Message par Christopher » mer. oct. 07, 2009 1:30 pm

Bonjour,

Et merci pour ces moments online. :)

Avant Orbit, Calmann Lévy a publié dans sa collection fantasy les premiers tomes du Livre Malazéen des Glorieux Défunts, la saga de Steven Erikson. Le cycle est-il arrêté ou Orbit va-t-elle le reprendre ?

Audrey Petit
Messages : 30
Enregistré le : mar. oct. 06, 2009 9:03 pm

Message par Audrey Petit » mer. oct. 07, 2009 1:40 pm

Lensman a écrit :Bonjour Audrey!
Hello Joseph !
Lensman a écrit :Est-ce que tu envisages aussi de publier de temps à autres des vieux (et moyennement vieux...) "classiques" dans la collection Fantasy du Livre de Poche?
Pourquoi pas ? Le LdP Fantasy a déjà au catalogue quelques gros classiques inconnus comme "Bilbo" ou "L'Histoire sans fin", ou encore le cycle de la "Quête du Roi Arthur" de T.H. White.
Ensuite, sous l'impulsion du lancement d'Orbit en France, qui va publier et faire découvrir essentiellement de nouveaux auteurs, le LdP Fantasy a aussi vocation à relayer Orbit en poche...

Amitiés,
Audrey

Pascal
Messages : 739
Enregistré le : lun. oct. 16, 2006 9:54 am

Message par Pascal » mer. oct. 07, 2009 1:46 pm

Salut Audrey,

Je sais que tu commençais à travailler avec un e-reader, une des dernières fois qu'on s'est vus. Après plusieurs mois, quel bilan ?

P.

Audrey Petit
Messages : 30
Enregistré le : mar. oct. 06, 2009 9:03 pm

Message par Audrey Petit » mer. oct. 07, 2009 1:47 pm

Katioucha a écrit :Hello Beauté !
C'est quoi le mieux : Cop Copine, ou Les filles à la vanille ?
Hello Gorgeous !

Cop Copine, définitivement. Mais tu le sais bien.
Et c'est malin. Maintenant tout le monde est au courant que je suis affreusement girly.

Xoxo
Audrey

Verrouillé

Retourner vers « Audrey Petit online »