Visibilité dans la presse

(Évolutions des ventes en librairie sur les dernières années, visibilité du genre dans les médias mais aussi en médiathèque, sur le web, dans les écoles etc).

Modérateurs : jerome, Mathias

Répondre
jerome
Site Admin
Messages : 202
Enregistré le : dim. juil. 02, 2017 12:28 pm

Visibilité dans la presse

Message par jerome » mar. sept. 19, 2017 5:55 pm

Voici une liste d'émissions ou de magazines dans lesquels il faudrait aller chercher le nombre d'article par années sur des livres de science fiction ou de fantasy (et le nombre total d'article littéraire).

On a un premier exemple avec La Grande Librairie.

A voir qui est volontaire pour aller donc chercher les infos dans (et la liste n'est pas exhaustive) :
Télé :
Un jour un livre (France 3)

Magazines & journaux
Le soir
Ouest France
Télérama
Le Monde
Libération
Le Figaro Magazine
Le Canard Enchainé
Le Magazine Littéraire
LE JOURNAL DU DIMANCHE
LES INROCKUPTIBLES
Le Parisien
Métro
20 minutes
Elle

France Inter
Boomerang d'Augustin Trapenard
La librairie Francophone
Livres en poche

France Info
Le livre du jour, Philippe Valet
Les enfants des livres Cécile Ribault-Caillol

France Culture
La Compagnie des auteurs
Le Billet Culturel
Mauvais Genre
L'idée culture
Le petit salon

Journaux Régionaux
Le Progrès
Marianne
L’EST RÉPUBLICAIN
La Recherche
Le Midi Libre
LA Voix du nord
Sud Ouest

Dionysos
Messages : 22
Enregistré le : lun. sept. 11, 2017 12:25 pm
Contact :

Message par Dionysos » mar. sept. 19, 2017 8:59 pm

Jolie liste.
J'en ajoute une : RTL a également "Les livres ont la parole" chaque dimanche (je n'ai pas fait les stats, mais les résultats vont y être très proches de "Un livre, un jour").

Fabien Lyraud
Messages : 219
Enregistré le : mar. sept. 12, 2017 3:15 pm
Contact :

Message par Fabien Lyraud » mer. sept. 20, 2017 10:37 am

Déjà il y a un problème. Dans la plupart des quotidiens et des hebdomadaires figure une rubrique meilleure vente. On a des rubriques, Essais, romans français, romans étrangers, BD, littérature jeunesse.
On remarque tout de suite que l'imaginaire n'est pas mis en avant alors que le roman policier l'est. J'ai ouvert il y a quelques années le dialogue avec une journaliste du Populaire du Centre à ce propos.
Elle considère que c'est dans le roman étranger et le roman français. Tout simplement parce que l'imaginaire n'est pas visible. Parce que les ventes ne sont pas assez importantes.
Donc si les ventes ne sont pas assez élevées pas la peine de créer un rubrique. C'est le serpent qui se mord la queue.

Marrsh
Messages : 11
Enregistré le : mar. juil. 18, 2017 10:08 am
Localisation : Orléans

Message par Marrsh » mer. sept. 20, 2017 5:14 pm

Je me permets de nuancer les propos concernant les périodiques. Certaines publications à destination des professionnels présentent, suivant les périodes de l'année, des sélection d'ouvrages liés aux littératures de l'imaginaire.

Livres Hebdo a consacré un dossier assez important aux littératures de l'imaginaire dans son édition du 21 octobre 2016 (voila le lien, malheureusement, l'article est payant

Le magazine Page des libraires consacre, hors période de rentrée littéraire (septembre / janvier), des sélections autour des littératures de l'imaginaire mais la part présentée est minoritaire aux romans de littérature dite "blanche" ou de romans affiliés au genre policier.

Concernant l'édition jeunesse, la frontière des genres étant plus ténue, il me parait peu concevable de catégoriser les ouvrages en différents ensembles alors que le lectorat ne le fait pas.[/url]
Section adultes
Responsable littératures de l'imaginaire et bande-dessinée

jerome
Site Admin
Messages : 202
Enregistré le : dim. juil. 02, 2017 12:28 pm

Message par jerome » mer. sept. 20, 2017 5:48 pm

Marrsh a écrit :Je me permets de nuancer les propos concernant les périodiques. Certaines publications à destination des professionnels présentent, suivant les périodes de l'année, des sélection d'ouvrages liés aux littératures de l'imaginaire.

Livres Hebdo a consacré un dossier assez important aux littératures de l'imaginaire dans son édition du 21 octobre 2016 (voila le lien, malheureusement, l'article est payant
On a recoupé les dossiers livre hebdo justement. C'est ici.

Le magazine Page des libraires consacre, hors période de rentrée littéraire (septembre / janvier), des sélections autour des littératures de l'imaginaire mais la part présentée est minoritaire aux romans de littérature dite "blanche" ou de romans affiliés au genre policier.
Si tu en as (ou des scans), je suis preneur.
Marrsh a écrit :Concernant l'édition jeunesse, la frontière des genres étant plus ténue, il me parait peu concevable de catégoriser les ouvrages en différents ensembles alors que le lectorat ne le fait pas.[/url]
En fait, c'est compliqué dans le sens où la jeunesse a souvent un rayon distinct en librairie par rapport à l'imaginaire "adulte" (quel vilain mot). En jeunesse, l'imaginaire n'est pas catégorisé à la différence de la littérature adulte. Je suis d'accord avec toi, le lectorat a priori ne fait pas vraiment de différence, néanmoins, celle-ci existe dans les points de vente.

Marrsh
Messages : 11
Enregistré le : mar. juil. 18, 2017 10:08 am
Localisation : Orléans

Message par Marrsh » mer. sept. 20, 2017 6:15 pm

My bad, je n'étais pas tombé sur le topic en question compulsant les différents chiffres de l'édition (dont les données Livres Hebdo)

Pour les scans, je vais fouiller dans les Page des libraires que l'on a encore et te transmettre ça aussi rapidement que possible (entre la rentrée littéraire et la préparation d'une grosse animation autour de la Fantasy et du merveilleux en fin d'année, le boulot ne manque pas)


Concernant la visibilité des littératures de l'imaginaire dans les bibliothèques, tout est question de sensibilité et de personnel. La bibliothèque où je travaille (commune de plus de 20 000 habitants dans l'agglomération orléanaise) dispose d'un fonds assez important de SFFF de par les anciens collègues qui y étaient avant mon arrivée et qui s'étaient penchés sur la question. A contrario, j'ai pu voir, cet été durant mes congés, des bibliothèques d'une agglomération de plus 60 000 habitants où David Gemmell était indistinctement classé en SF ou en Fantastique et où le fonds est réduit à peau de chagrin. Je vais essayer de voir avec un ami bibliothécaire en Mayenne pour connaitre l'état de leur fonds de SFFF.
Section adultes
Responsable littératures de l'imaginaire et bande-dessinée

jerome
Site Admin
Messages : 202
Enregistré le : dim. juil. 02, 2017 12:28 pm

Message par jerome » jeu. sept. 21, 2017 10:10 am

Marrsh a écrit :My bad, je n'étais pas tombé sur le topic en question compulsant les différents chiffres de l'édition (dont les données Livres Hebdo)

Pour les scans, je vais fouiller dans les Page des libraires que l'on a encore et te transmettre ça aussi rapidement que possible (entre la rentrée littéraire et la préparation d'une grosse animation autour de la Fantasy et du merveilleux en fin d'année, le boulot ne manque pas)
Oh, ce serait cool :)

Concernant la visibilité des littératures de l'imaginaire dans les bibliothèques, tout est question de sensibilité et de personnel. La bibliothèque où je travaille (commune de plus de 20 000 habitants dans l'agglomération orléanaise) dispose d'un fonds assez important de SFFF de par les anciens collègues qui y étaient avant mon arrivée et qui s'étaient penchés sur la question. A contrario, j'ai pu voir, cet été durant mes congés, des bibliothèques d'une agglomération de plus 60 000 habitants où David Gemmell était indistinctement classé en SF ou en Fantastique et où le fonds est réduit à peau de chagrin. Je vais essayer de voir avec un ami bibliothécaire en Mayenne pour connaitre l'état de leur fonds de SFFF.
[/quote]

Merci :)

Dionysos
Messages : 22
Enregistré le : lun. sept. 11, 2017 12:25 pm
Contact :

Message par Dionysos » lun. sept. 25, 2017 12:16 am

J'ajoute une émission TV à la liste : Vive les livres (le vendredi à 18h) sur C-News, présentée par ce "cher" PPDA. Et je crois qu'il peut décrocher la palme de l'émission prenant en compte le moinsde genres différents (car même au sein des littératures blanches, on reste beaucoup sur les essais journalistiques et les récits proches de l'autobiographie).
Voir le sujet dédié.

Répondre