Le seuil de 2009

Vous avez une question, vous avez une idée. Faites nous en part !

Modérateurs : jerome, Mathias

Répondre
Fabien Lyraud
Messages : 233
Enregistré le : mar. sept. 12, 2017 3:15 pm
Contact :

Le seuil de 2009

Message par Fabien Lyraud » mer. nov. 15, 2017 6:51 am

Puisque l'on s'est rendu compte que l'année 2009 a impulsé des changements, il nous faut essayer de les expliquer.

- La baisse des ventes.
La crise de 2008 s'est fait sentir sur le budget livre des ménages. Il faudrait vérifier qu'en parallèle il n'y ait pas eu un augmentation de la fréquentation en bibliothèque.

-L'augmentation du nombre de titres
La conjugaison de 2 facteurs
* D'une part la technologie rend plus facile la création de petites maisons d'éditions.
* 2009 c'est aussi l'apparition de la bit lit. Lorsqu'un nouveau courant apparaît les éditeurs essayent de lui faire rapidement atteindre une masse critique. C'est ce qui c'est passé lorsque Bragelonne a lancé la bit lit avec Milady. J'ai Lu a embrayé avec sa collection Crépuscule et ensuite Panini avec Crimson. Et enfin des petits éditeurs se sont engouffrés dans la brèche.

C'était ma tentative d'explication. Vous avez le droit de ne pas être d'accord.

Sandrine S
Messages : 49
Enregistré le : mar. oct. 17, 2017 3:59 pm

Message par Sandrine S » mer. nov. 15, 2017 9:42 am

Il me semble que tu cites en effet les explications les plus plausibles pour cet effet de seuil.

De plus, je m'interroge toujours sur la justesse de la classification des titres les plus vendus dans telle ou telle catégorie. Par exemple, pourquoi les titres relevant du genre fantastique des gros vendeurs que sont G. Musso, M. Levy, Laurent Gaudé, Carole Martinez, etc. ne sont-ils pas classés en imaginaire ? Peut-être l'ont-ils été avant 2009 mais ne le sont plus par la suite ?

Christian
Messages : 46
Enregistré le : dim. oct. 08, 2017 5:11 pm
Contact :

Re: Le seuil de 2009

Message par Christian » mer. nov. 15, 2017 12:01 pm

Fabien Lyraud a écrit :Puisque l'on s'est rendu compte que l'année 2009 a impulsé des changements, il nous faut essayer de les expliquer.

- La baisse des ventes.
Euh quand on regarde les chiffres fournis par Jérôme, 2009 ne correspond pas à une baisse mais à une forte remontée des ventes (due sans doute à l'arrivée des collections "bit-lit"). Le début du crash est plutôt en 2014...
Jérôme a écrit :
nb total d'exemplaires vendus par an

2016 : 4 192 160
2015 : 4 431 092
2014 : 4 766 306
2013 : 5 523 510
2012 : 5 497 245
2011 : 5 507 528
2010 : 5 697 459
2009 : 5 522 616
2008 : 5 054 442
2007 : 5 371 401
2006 : 5 706 838
2005 : 6 391 615
2004 : 6 972 575
2003 : 7 231 643
(dans le topic : L'Appel de l'imaginaire Index du Forum -> Réalisation d’un États des lieux de l’imaginaire - [Production / Ventes] Les chiffres du marché du livre)

Mais comme le dit Sandrine, il serait bon de savoir comment sont classées les petites maisons d'éditions qui ont fleuri (et fané) depuis 2010.

Par exemple, Sharon Khena ou feu-Valentina, qui ont/avaient une forte production fantasy/fantastique au milieu de leurs romances, sont-elles classées en "Imaginaire" ou en "Blanche" dans nos jolies statistiques ?

Moins exotique : American Gods est classé en "littérature" par Amazon...
Modifié en dernier par Christian le mer. nov. 15, 2017 10:27 pm, modifié 2 fois.

Christian
Messages : 46
Enregistré le : dim. oct. 08, 2017 5:11 pm
Contact :

Message par Christian » mer. nov. 15, 2017 12:05 pm

Sandrine S a écrit :Par exemple, pourquoi les titres relevant du genre fantastique des gros vendeurs que sont G. Musso, M. Levy, Laurent Gaudé, Carole Martinez, etc. ne sont-ils pas classés en imaginaire ?
Parce que le fandom déteste ces auteurs ? ;-)

----->[je sors]

Sandrine S
Messages : 49
Enregistré le : mar. oct. 17, 2017 3:59 pm

Message par Sandrine S » jeu. nov. 16, 2017 8:58 am

@Christian :lol: Cela pourrait constituer une explication tout à fait plausible si le classement des titres était effectué par le fandom ^^

jerome
Site Admin
Messages : 202
Enregistré le : dim. juil. 02, 2017 12:28 pm

Message par jerome » jeu. nov. 16, 2017 10:42 am

Sandrine S a écrit :@Christian :lol: Cela pourrait constituer une explication tout à fait plausible si le classement des titres était effectué par le fandom ^^
Ah ah. :) Et on décerne en tant que fandom chaque année une autorisation de publication en imaginaire. Une sorte de carte du parti quoi :).

En fait le classement GFK porte sur ce qui est vendus en rayon spécialisé (sachant qu'ils peuvent l'être ailleurs aussi). Du coup on retrouve Werber et Chattam, mais pas Musso et Levy...

Répondre