L'Appel de l'imaginaire Index du Forum L'Appel de l'imaginaire
Le forum préparatoire des Etats Généraux
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La déperdition des 25 ans

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Appel de l'imaginaire Index du Forum -> Réalisation d’un États des lieux de l’imaginaire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fabien Lyraud



Inscrit le: 12 Sep 2017
Messages: 133

MessagePosté le: Jeu Oct 12, 2017 3:51 pm    Sujet du message: La déperdition des 25 ans Répondre en citant

Il y a environ 20 ans Serge Lehman avait attiré mon attention sur un phénomène qu'il avait baptisé déperdition des 25 ans. En gros autour de l'âge de 25 ans des lecteurs d'imaginaire souvent même de gros lecteurs abandonnent la lecture de SF, de fantasy et de fantastique pour lire autre chose. Et contrairement à ce qui se passe par exemple pour le polar où l'on a des lecteurs qui arrêtent d'en lire pour y revenir plus tard, les anciens lecteurs d'imaginaire n'y reviennent pas.

Bon c'est un constat qui date de 20 ans. Je ne sais pas ce qu'il en est aujourd'hui. Mais on peut penser que de jeunes diplômés abandonnent la lecture d'imaginaire pour être pris au sérieux dans le monde professionnel. On revient au fait que nos littératures peuvent être considérées comme des littératures honteuses malheureusement par certains. La peur de jugement négatif peut pousser de gros lecteurs d'imaginaire à se renier pour pouvoir être accepté professionnellement.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
jerome
Site Admin


Inscrit le: 02 Juil 2017
Messages: 200

MessagePosté le: Ven Oct 13, 2017 7:40 am    Sujet du message: Re: La déperdition des 25 ans Répondre en citant

Fabien Lyraud a écrit:
Il y a environ 20 ans Serge Lehman avait attiré mon attention sur un phénomène qu'il avait baptisé déperdition des 25 ans. En gros autour de l'âge de 25 ans des lecteurs d'imaginaire souvent même de gros lecteurs abandonnent la lecture de SF, de fantasy et de fantastique pour lire autre chose. Et contrairement à ce qui se passe par exemple pour le polar où l'on a des lecteurs qui arrêtent d'en lire pour y revenir plus tard, les anciens lecteurs d'imaginaire n'y reviennent pas.

Bon c'est un constat qui date de 20 ans. Je ne sais pas ce qu'il en est aujourd'hui. Mais on peut penser que de jeunes diplômés abandonnent la lecture d'imaginaire pour être pris au sérieux dans le monde professionnel. On revient au fait que nos littératures peuvent être considérées comme des littératures honteuses malheureusement par certains. La peur de jugement négatif peut pousser de gros lecteurs d'imaginaire à se renier pour pouvoir être accepté professionnellement.


On a quelques pistes sur les lecteurs d'imaginaire... Chez Babelio la tranche 25/45 est majoritaire justement.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marrsh



Inscrit le: 18 Juil 2017
Messages: 11
Localisation: Orléans

MessagePosté le: Ven Oct 13, 2017 9:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour voir le lectorat qui emprunte dans les littératures de l'imaginaire dans la bibliothèque où j'exerce, je ne suis pas foncièrement d'accord avec ce constat d'arrêt de lecture après l'âge de 25 ans pour un "gain de légitimité".

J'ai, à ma grande surprise, beaucoup de lecteurs de différentes tranches d'âge qui empruntent et les plus gros emprunteurs sont les moins de 20 ans et les plus de 60 ans.

La part de jeunes actifs et actifs est certes moins importante mais il faut plutôt voir le manque de temps pour toute littérature qu'un réel désaveu de nos littératures préférées.

L'image "honteuse" perdure toujours dans l'esprit de certains mais ce sont principalement ceux qui ne s'y intéressent pas (mes cibles préférées pour leur remettre différents titres pour les faire changer d'avis comme avec Station Eleven ou l'Assassin Royal).
_________________
Section adultes
Responsable littératures de l'imaginaire et bande-dessinée
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Appel de l'imaginaire Index du Forum -> Réalisation d’un États des lieux de l’imaginaire Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com