[Université] thèses : à creuser !

(Évolutions des ventes en librairie sur les dernières années, visibilité du genre dans les médias mais aussi en médiathèque, sur le web, dans les écoles etc).

Modérateurs : jerome, Mathias

Répondre
anne.besson
Messages : 1
Enregistré le : jeu. sept. 28, 2017 8:45 am

[Université] thèses : à creuser !

Message par anne.besson » mer. oct. 04, 2017 7:11 am

Bonjour à tous et toutes

j'ai envoyé à Jérôme quelques données sur les littératures de l'imaginaire à l'université, et commencé à travailler sur la base de données "theses.fr" pour recenser, donc, le nombre de thèses préparées et soutenues sur nos genres de prédilection. Mais il y a pas de mal de boulot de nettoyage des données dont je n'ai pas le temps de me charger pour l'instant... Appel aux bonnes volontés collectives !
à bientôt j'espère

240 items sortent à « science-fiction », avec plein de modes d’indexation, mais attention, l’algorithme ratisse très large.
Je copie en fin de message les 10 derniers items du classement « par pertinence » pour montrer que ça n’a plus rien à voir avec la SF - à partir de la centaine (p. 10, 11…), pas mal de titres sont déjà hors-sujet.

Possibilité de trier par « date de soutenance croissante » qui est bien intéressante - on voit qu’il y a une thèse de temps en temps à partir des années 80, et bien plus soutenues ou en préparation depuis 2010 par ex (je ne suis pas plus précise car les résultats là encore sont « pollués », trop large)

Pour « fantasy », c’est pire : comme il y a tjs traduction des mots-clés, tout ce qui relève du fantasme en psycho, et de « l’imaginaire de » n’importe quoi, est pris en compte : 420 résultats, mais une trentaine exploitable (avec du fantastique dedans). Tous datent d’après 2005, en général après 2010 !


Exemples d'items "non pertinents"

Pratiques et représentations des langues chantées dans les musiques populaires en France : une approche par trois enquêtes autour du français, de l’anglais et de l’occitan
par Michael Spanu sous la direction de Jean-Marie Seca - Université de Lorraine
Sociologie

Soutenue le 20-06-2017

Accéder en ligne
Mourir à l’hôpital : entre droit privé et droit public : approche pratique, théorique et philosophique.
par Nicolas Antoine Tomc sous la direction de Jean-Marc Trigeaud - Bordeaux 4
Droit

Soutenue le 28-11-2012

...plus en plus proches et conformes non plus aux donnØes acquises de la science1714, mais une science...
Accéder en ligne
Le Cénacle libanais (1946-1984) : une tribune pour une libanologie inscrite dans son espace arabe et méditerranéen
par Amin Elias sous la direction de Dominique Avon et de Karam Rizk. - Le Mans
Histoire

Soutenue le 08-11-2013

...féérie à la science fiction », 5 avril 1963, non publiée, (pas de texte).  N°460 : Walter BRAUNE...
Accéder en ligne
Analyses de pratiques d’enseignement de savoirs de la physique stabilisés (l’énergie) et controversés (le changement climatique)
par Nicolas Hervé sous la direction de Patrice Venturini et de Virginie Albe. - Toulouse 2
Sciences de l'éducation. Didactique de la physique

Soutenue le 22-10-2012

Accéder en ligne
Les implications morales du darwinisme : une lecture de l'oeuvre de James Rachels
par Florian Couturier sous la direction de Jean-Yves Goffi - Grenoble
Philosophie

Soutenue le 28-10-2014

..., par ailleurs, le développement de la science fiction, qui nous habitue à penser qu’il peut exister de...
Accéder en ligne
Mobilisations en souffrance : analyse comparative de la construction de deux problèmes de santé publique : (familles victimes du Distilbène et agriculteurs victimes des pesticides)
par Coline Salaris sous la direction de Antoine Roger - Bordeaux
Sciences politiques

Soutenue le 03-12-2015

...Darrieussecq en témoigne : « Je me vis comme un organisme génétiquement modifié. Mon goût pour la science...
Accéder en ligne
L'encadrement par le droit de l'Union européenne de la qualité et de la sécurité des médicaments et dispositifs médicaux : implications en droit français

jerome
Site Admin
Messages : 202
Enregistré le : dim. juil. 02, 2017 12:28 pm

Message par jerome » mer. oct. 04, 2017 10:41 am

Merci Anne !:)

jerome
Site Admin
Messages : 202
Enregistré le : dim. juil. 02, 2017 12:28 pm

Message par jerome » mer. oct. 04, 2017 3:13 pm

Bon, je viens de regarder plus avant. En gros, il faudrait lister dans Disciplines Littératures françaises par exemple toutes les thèses et compter combien relève de l'imaginaire.

C'est long mais ça se joue. Est-ce que tu crois qu'il ne faudrait regarder que dans Disciplines avec Littérature et Lettres ? Y'a-t-il d'autres disciplines dans lesquelles pourraient se cacher les littératures de l'imaginaire ?

Fabien Lyraud
Messages : 146
Enregistré le : mar. sept. 12, 2017 3:15 pm
Contact :

Message par Fabien Lyraud » mer. oct. 04, 2017 4:04 pm

Y'a-t-il d'autres disciplines dans lesquelles pourraient se cacher les littératures de l'imaginaire ?
Vérifier en sciences du langage aussi. Il peut y avoir des thèses de sémiotique ayant un corpus d'œuvres de l'imaginaire.

clemence
Messages : 3
Enregistré le : mar. oct. 10, 2017 6:34 pm

A

Message par clemence » mer. oct. 11, 2017 7:16 pm

Bonjour,

Peut-on élargir aux mémoires ou vaut-il mieux se concentrer sur les thèses ? Se concentrer sur les travaux déjà soutenus ou aussi ceux en cours ?

Je pense que le Sudoc pourrait répondre un peu mieux au besoin dans le sens ou les métadonnées sont plus complètes. Mais il ne recense que les travaux soutenus et ne distingue pas toujours les mémoires des thèses, d'où mes questions initiales.

Exemple :
l'équation de recherche
(Mots sujet) fantasy OU (Mots sujet) science-fiction OU (Mots sujet) fantastique OU (Mots sujet) imaginaire + restreint aux thèses donne 1923 résultats.

Si l'on enlève le terme "imaginaire" de l'équation, il n'y a plus que 378 résultats.
( http://www.sudoc.abes.fr/DB=2.1/SET=7/T ... =%5C9001+Y )

L'équation est perfectible.

jerome
Site Admin
Messages : 202
Enregistré le : dim. juil. 02, 2017 12:28 pm

Re: A

Message par jerome » mer. oct. 11, 2017 9:04 pm

clemence a écrit :Bonjour,

Peut-on élargir aux mémoires ou vaut-il mieux se concentrer sur les thèses ? Se concentrer sur les travaux déjà soutenus ou aussi ceux en cours ?

Je pense que le Sudoc pourrait répondre un peu mieux au besoin dans le sens ou les métadonnées sont plus complètes. Mais il ne recense que les travaux soutenus et ne distingue pas toujours les mémoires des thèses, d'où mes questions initiales.

Exemple :
l'équation de recherche
(Mots sujet) fantasy OU (Mots sujet) science-fiction OU (Mots sujet) fantastique OU (Mots sujet) imaginaire + restreint aux thèses donne 1923 résultats.

Si l'on enlève le terme "imaginaire" de l'équation, il n'y a plus que 378 résultats.
( http://www.sudoc.abes.fr/DB=2.1/SET=7/T ... =%5C9001+Y )

L'équation est perfectible.
Oui pour les mémoires, à condition de trouver des chiffres. Pour le Sudoc, le souci, c'est l'absence de distinction entre les mémoires et les thèses...

fanny
Messages : 3
Enregistré le : jeu. sept. 21, 2017 1:53 pm
Contact :

petit témoignage d'une étudiante en cinéma

Message par fanny » mar. oct. 17, 2017 7:57 pm

Bonjour, bonsoir !

(je ne sais pas si je peux apporter mon témoignage dans cette catégorie, si non, n'hésitez pas à le supprimer ou à le déplacer ;)

Je suis étudiante en Master théorie du cinéma et mon mémoire de cette année porte sur les séries de SF. Mon mémoire de fin de licence portait sur la représentation du cosmos dans les films de SF. Et force est de constater que :

1) Peu de sujets (un seul autre à ma connaissance) de mémoire de ma promo portait sur les genres de l'imaginaire.
2) Le genre n'est pas pris au sérieux ou porteur de peu d'intérêt pour certains professeurs.
3) Aucun cours n'est donné sur ce genre - en cinéma en tout cas.

Triste constat... Mais je continue à parler de ce que j'aime, de SF donc, malgré les remarques pour que justement ce genre trouve sa place au sein de l'enseignement (universitaire et plus en général).

Répondre