La visibilité du rayon SF

Toutes les idées sont les bienvenues.

Modérateurs : jerome, Mathias

Répondre
Fabien Lyraud
Messages : 148
Enregistré le : mar. sept. 12, 2017 3:15 pm
Contact :

La visibilité du rayon SF

Message par Fabien Lyraud » mer. nov. 08, 2017 3:20 pm

Souvent le rayon SF/ fantasy est assez mal placé dans la librairie. Je connais au moins deux librairies où le rayon est au fond du magasin pour l'une à côté de la jeunesse et pour l'autre à côté du polar dans un endroit peu visible.
Bref j'aimerais que l'on aborde ce sujet. Est ce que le rayon SF est suffisamment mis en valeur dans les librairies ?
Et d'ailleurs l'on pourrait faire la même remarque sur les bibliothèque. Dans celle de ma ville, il est dans un angle mort où l'on ne va pas aller spontanément ( contre un mur tout à fait o droite où il est le seul rayon en plus).

jerome
Site Admin
Messages : 202
Enregistré le : dim. juil. 02, 2017 12:28 pm

Re: La visibilité du rayon SF

Message par jerome » ven. nov. 10, 2017 9:11 pm

Fabien Lyraud a écrit :Souvent le rayon SF/ fantasy est assez mal placé dans la librairie. Je connais au moins deux librairies où le rayon est au fond du magasin pour l'une à côté de la jeunesse et pour l'autre à côté du polar dans un endroit peu visible.
Bref j'aimerais que l'on aborde ce sujet. Est ce que le rayon SF est suffisamment mis en valeur dans les librairies ?
Et d'ailleurs l'on pourrait faire la même remarque sur les bibliothèque. Dans celle de ma ville, il est dans un angle mort où l'on ne va pas aller spontanément ( contre un mur tout à fait o droite où il est le seul rayon en plus).
C'est une bonne question. Mais il nous faudrait un panel de 30/40/100 librairies pour en tirer des résultats globaux. Et encore, la situation du rayon est basé surtout sur la perception que tu en as (et qui peut être différente de celle du libraire par exemple, ou d'un autre lecteur). Bref, question intéressante mais la réponse est complexe à mettre en place...

Sandrine S
Messages : 49
Enregistré le : mar. oct. 17, 2017 3:59 pm

Message par Sandrine S » dim. nov. 12, 2017 9:27 pm

La place du rayon SF en librairie varie en fonction de la perception des libraires, du public, de la configuration générale du bâtiment... mais surtout de la formation et de la sensibilité des libraires. En moyenne, par an, tous rayons confondus, paraissent 65 000 titres. Il faut donc faire des choix, et quand on ne connaît pas la SF, on taille dedans pour faire de la place au reste.
Pour les médiathèques, il me semble qu'on touche au même problème de place et de sensibilité du personnel : dans la ville où je vivais précédemment, il n'y avait pas de rayon SF. Dans ma nouvelle ville, il est aussi grand que le rayon polar et est bien mieux en avant. Dans ma ville natale, les deux plus gros rayons étaient... la BD et la SF, parce que les bibliothécaires en étaient fans.
Le manque de visibilité est en effet un problème, mais qui est dû au manque de formation, me semble-t-il.
On peut peut-être ouvrir un fil pour lister les lieux de formation des libraires et des bibliothécaires.

Allan
Site Admin
Messages : 42
Enregistré le : dim. sept. 17, 2017 6:23 pm
Localisation : Le Mans
Contact :

Message par Allan » lun. nov. 13, 2017 5:09 am

Je double la réponse faite sur FB par moi-même (à laquelle tu as déjà répondu Jérome en indiquant que ca ne vous a pas été forcément recommandé) :
Pourquoi ne pas réédité des classiques chez des éditeurs imaginaires (pas besoin de compter du coup sur le placement du rayon du libraire :))

Ou alors, j'avais aimé ça sur certain film, joindre un texte classique se rapprochant du texte "moderne" (dieu que ce n'est pas beau :D)

Exemple, j'avais acheté le film avec Will Smith "Je suis une légende" dans un coffret avec "Le Survivant"... vous voyez l'idée ?

Fabien Lyraud
Messages : 148
Enregistré le : mar. sept. 12, 2017 3:15 pm
Contact :

Message par Fabien Lyraud » lun. nov. 20, 2017 10:33 am

J'ai fait un petit sondage sur Facebook. Et il y a pas mal de chose à revoir dans l'emplacement des rayons. À de rares exceptions mes correspondants disent que l'on peut mieux faire. Soit le rayon est totalement indigent et quand il est important il est mal placé. Je ne dois avoir que deux correspondant sur la dizaine d'intervenants qui me disent être pleinement satisfaits.
OK, ça vaut ce que ça vaut. Mais je pense que le sujet mérite d'être creusé plus avant.

Répondre