Accueil des ateliers

Suite à la séance des Etats Généraux à Nantes, l'idée de travailler par thématique a été lancée, dans la lignée des travaux menés jusqu'ici.

On a donc crée des forums spécifiques à partir des demandes formulées dans la salle. Vous pouvez y participer librement (et même si vous le souhaitez à plusieurs à la fois).

Et si vous souhaitez aborder d'autres sujets, on ouvrira autant d'ateliers qu'il ne faudra... :)

Répondre
jerome
Site Admin
Messages : 201
Enregistré le : dim. juil. 02, 2017 12:28 pm

Accueil des ateliers

Message par jerome » mer. nov. 22, 2017 9:35 pm

Suite à la séance des Etats Généraux à Nantes, l'idée de travailler par thématique a été lancée, dans la lignée des travaux menés jusqu'ici.

On a donc crée des forums spécifiques à partir des demandes formulées dans la salle. Vous pouvez y participer librement (et même si vous le souhaitez à plusieurs à la fois).

Et si vous souhaitez aborder d'autres sujets, on ouvrira autant d'ateliers qu'il ne faudra... :)

Christian
Messages : 44
Enregistré le : dim. oct. 08, 2017 5:11 pm
Contact :

Message par Christian » sam. nov. 25, 2017 4:02 pm

Hum, faudrait peut-être faire un petit rappel général à la population, non ?

Parce que si nous voulons essayer d'avancer, il faudrait être un peu plus qu'une demi-douzaine de passionnés qui ne représentons ici que nous-mêmes :-)

Où qu'ils sont les auteurs, les éditeurs, les fans de la première heure ?

Si la situation actuelle de l'Imaginaire leur convient, je ne vois pas pourquoi on devrait se casser la tête plus longtemps...

Allan
Site Admin
Messages : 40
Enregistré le : dim. sept. 17, 2017 6:23 pm
Localisation : Le Mans
Contact :

Message par Allan » dim. nov. 26, 2017 12:05 pm

Fans de la première heure : Présent Christian !!! :D
Lol

jerome
Site Admin
Messages : 201
Enregistré le : dim. juil. 02, 2017 12:28 pm

Message par jerome » dim. nov. 26, 2017 9:35 pm

Christian a écrit :Hum, faudrait peut-être faire un petit rappel général à la population, non ?

Parce que si nous voulons essayer d'avancer, il faudrait être un peu plus qu'une demi-douzaine de passionnés qui ne représentons ici que nous-mêmes :-)

Où qu'ils sont les auteurs, les éditeurs, les fans de la première heure ?

Si la situation actuelle de l'Imaginaire leur convient, je ne vois pas pourquoi on devrait se casser la tête plus longtemps...
Ouaip. L'idée c'est que Yann qui bosse chez l'aTalante envoie un mail récap à tous les gens qui se sont inscrits pour participer lors des Utopiales. Et on peut lancer un appel/rappel sur FB en début de semaine... Normalement ça va bouger un peu :)

Boréalis
Messages : 10
Enregistré le : ven. nov. 17, 2017 10:35 pm
Localisation : Perpignan

Message par Boréalis » lun. nov. 27, 2017 7:29 pm

Bonsoir.

Je vais poster ici car plusieurs questions me taraudent après réflexion.
Mea culpa si ce n'est pas la bonne rubrique.

Cet espace d'échange est intéressant, mais sans vouloir offenser qui que ce soit : N'avez-vous pas l'impression de vous disperser ? Même la pétition reste vague. Je n'ai pas, sauf erreur, trouvé de vidéos sur le débat post-utopiales à Nantes.

On est plus dans une démarche de brainstorming actuellement avec, en effet, très peu d'interventions ou de débats sur les idées émaillant chaque rubrique.

Ne faudrait-il pas cibler les attentes ou ce qui vous parait tout d'abord essentiel dans le fait de promouvoir la SFFF ? Voire même spécifier ce que vous entendez par concrètement promouvoir ces genres ?

Qu'est-ce que vous attendez concrètement par toute cette réflexion et éventuelles actions qui suivront ? Quel investissement personnel et/ou professionnel êtes-vous prêts à y mettre ?

Par ailleurs, les nombreuses rubriques peuvent effrayer ou faire fuir, sans donner l'impression que les initiateurs et participants savent vers où se diriger pour le moment.

Mieux vaudrait commencer petit avec du réalisable. Recentrer le débat sur une ou deux actions à mener en réunissant différents acteurs (éditeurs, écrivains, média, bibliothèques, libraires, booktubeurs, blogs etc. ?).

Ou bien envisager des ateliers de réflexion/travail selon les affinités de chacun par type d'action.

Qu'attendriez-vous de lecteurs avec une vision extérieure qui, comme moi, s'intéressent humblement à la démarche sans être spécialistes de l'édition ?

Un prix et la nuit de l'imaginaire semblent, par exemple, plus concrets car qui dit promouvoir, dit d'abord faire découvrir cette littérature. Je vais insister, mais cela reste le point crucial de toute la démarche à mon sens.

LDavoust
Messages : 27
Enregistré le : lun. juil. 17, 2017 4:48 pm
Contact :

Message par LDavoust » mar. nov. 28, 2017 9:32 am

Je pense au contraire que l'organisation en "task forces" est très adaptée. Tout le monde n'a pas toutes les compétences et le chantier est extrêmement vaste. Des axes ont été définis et il est fort possible que ce soit en appliquant une pression sur tous ces axes à la fois que les choses bougent, en fonction de qui a les contacts, l'intérêt etc.

Faire un nouveau prix, ça ne viendrait s'ajouter qu'à des événements déjà existants, qui sont mieux installés, en doublant les difficultés : il faut non seulement organiser un truc nouveau donc qui doit faire ses preuves, MAIS EN PLUS lui faire porter le rôle d'étendard pour le genre. Or, des fers de lance et des têtes de pont, on en a déjà avec une longue histoire de partenariats et d'implications locales, avec les Utopiales et les Imaginales par exemple, et peut-être même Etonnants Voyageurs. Je pense résolument qu'il faut capitaliser sur ce que nous avons et ce qui se dessine (le mois de l'imaginaire) au lieu de disperser nos forces dans de nouvelles initiatives.

jerome
Site Admin
Messages : 201
Enregistré le : dim. juil. 02, 2017 12:28 pm

Message par jerome » mar. nov. 28, 2017 2:00 pm

Hello

J'essaie de répondre à un maximum de tes questions :)
Boréalis a écrit :
Je vais poster ici car plusieurs questions me taraudent après réflexion.
Mea culpa si ce n'est pas la bonne rubrique.

Cet espace d'échange est intéressant, mais sans vouloir offenser qui que ce soit : N'avez-vous pas l'impression de vous disperser ? Même la pétition reste vague. Je n'ai pas, sauf erreur, trouvé de vidéos sur le débat post-utopiales à Nantes.
.

On n'a pas de vidéos mais un podcast à réécouter ici

Sachant qu'il y a de la doc préliminaire ici
On est plus dans une démarche de brainstorming actuellement avec, en effet, très peu d'interventions ou de débats sur les idées émaillant chaque rubrique.

Ne faudrait-il pas cibler les attentes ou ce qui vous parait tout d'abord essentiel dans le fait de promouvoir la SFFF ? Voire même spécifier ce que vous entendez par concrètement promouvoir ces genres ?

Qu'est-ce que vous attendez concrètement par toute cette réflexion et éventuelles actions qui suivront ? Quel investissement personnel et/ou professionnel êtes-vous prêts à y mettre ?
Bon, dans un premier temps, on voulait travailler sur un rapide état des lieux et sur la visibilité en librairie, en presse et au niveau des institutions. Tu trouveras tous les chiffres dans la première partie du forum et dans l'enregistrement de la séance de Nantes.

Cet état des lieux pointent un certain nombre de difficultés pour les littératures de l'imaginaire. Des forces aussi hein. En tout cas, il a provoqué des idées, des suggestions, des propositions dans tous les sens. Comme cette action est avant tout collective, on a lancé les ateliers ici présent pour rebondir dessus, discuter et mettre en place.

Il faudra bien entendu du concret, et quelque part, les chiffres que nous avons récolté en font partie. Les Etats généraux ont provoqué déjà un certain nombre d'articles. Par ailleurs, le Mois de l'imaginaire a été un exemple très concret d'action collective. Mais il faut aller plus loin. Les chantiers sont vastes et nombreux :)

Donc du coup, pour le moment, des ateliers avec du jus de cerveau, tous ensemble. Ensuite on élaborera des actions pour les propositions les plus concrètes.

Par ailleurs, les nombreuses rubriques peuvent effrayer ou faire fuir, sans donner l'impression que les initiateurs et participants savent vers où se diriger pour le moment.

Mieux vaudrait commencer petit avec du réalisable. Recentrer le débat sur une ou deux actions à mener en réunissant différents acteurs (éditeurs, écrivains, média, bibliothèques, libraires, booktubeurs, blogs etc. ?).

Ou bien envisager des ateliers de réflexion/travail selon les affinités de chacun par type d'action.
Bon, les ateliers sont donc la résultante des discussions précédentes. Quiconque peut s'investir sur le sujet qui l'intéresse le plus (ou les sujets). On peut même en créer d'autres.

Sur ce qui est réalisable ou pas, sans doute faudra-t-il une sorte de bilan régulier avec des actions concrètes à proposer après les discussions. Les ateliers ont moins d'une semaine. On fera le point dans quelques semaines...

Qu'attendriez-vous de lecteurs avec une vision extérieure qui, comme moi, s'intéressent humblement à la démarche sans être spécialistes de l'édition ?
Concrètement tout est possible. Nul besoin de qualification pour bosser sur les chiffres de l'imaginaire par exemple. Ou faire échos aux actions. Ou donner son ressenti.
Un prix et la nuit de l'imaginaire semblent, par exemple, plus concrets car qui dit promouvoir, dit d'abord faire découvrir cette littérature. Je vais insister, mais cela reste le point crucial de toute la démarche à mon sens.
On est d'accord sur l'importance de la démarche pour faire découvrir. Pour le prix ou la nuit, ton avis est bienvenu dans les sections dédiées. :)

Boréalis
Messages : 10
Enregistré le : ven. nov. 17, 2017 10:35 pm
Localisation : Perpignan

Message par Boréalis » mar. nov. 28, 2017 4:52 pm

Merci pour vos réponses :wink:

Je vais écouter et relire tout cela à tête reposée pour éclaircir ce qui me parait encore obscur.

Quant aux réflexions et actions, cela me semble plus aisé d'avoir un écho en local où il y a un potentiel et des portes à ouvrir. Etant sur Perpignan, soit un petit tronçon de ce fameux sud-ouest désert, il est envisageable de travailler sur les chiffres tout comme de toquer aux portes. Outre une situation notamment économique un peu particulière, tout se passe avant tout par le bouche à oreille et le face-à-face. Les gens sont assez ouverts à toute nouvelle idée, notamment culturelle. Si cela ne gêne pas, je réutiliserai les questionnaires vus sur le forum.

jerome
Site Admin
Messages : 201
Enregistré le : dim. juil. 02, 2017 12:28 pm

Message par jerome » jeu. nov. 30, 2017 5:52 pm

Boréalis a écrit :Merci pour vos réponses :wink:

Je vais écouter et relire tout cela à tête reposée pour éclaircir ce qui me parait encore obscur.

Quant aux réflexions et actions, cela me semble plus aisé d'avoir un écho en local où il y a un potentiel et des portes à ouvrir. Etant sur Perpignan, soit un petit tronçon de ce fameux sud-ouest désert, il est envisageable de travailler sur les chiffres tout comme de toquer aux portes. Outre une situation notamment économique un peu particulière, tout se passe avant tout par le bouche à oreille et le face-à-face. Les gens sont assez ouverts à toute nouvelle idée, notamment culturelle. Si cela ne gêne pas, je réutiliserai les questionnaires vus sur le forum.
Oui, n'hésite pas à réutiliser les questions :)

Merci à toi en tout cas :-)

Répondre