L'Appel de l'imaginaire Index du Forum L'Appel de l'imaginaire
Le forum préparatoire des Etats Généraux
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Booktube de l'imaginaire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Appel de l'imaginaire Index du Forum -> Réflexion pour améliorer la visibilité des littératures de l’imaginaire dans les médias
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Elijaah Lebaron



Inscrit le: 26 Juil 2017
Messages: 45

MessagePosté le: Mar Sep 12, 2017 2:51 pm    Sujet du message: Le Booktube de l'imaginaire Répondre en citant

Bonjour à tous

A votre connaissance, existe t'il une chaîne Youtube ou autre qui chroniquerait des romans Science Fiction et/ou Fantasy ?

Personnellement je connais la chaîne de GEEK LIBRAIRIE qui pourrait s'y apparenter : https://www.youtube.com/channel/UC7BRh9GdcO4QxVLYtWwJVqw

Ou alors quelques vidéos de "l'Alchimie d'un roman" de JPDepotte : https://youtu.be/bK05hu6aWnw

Un "Youtubeur" aurait-il échappé à ma sagacité ?

Si cette chaîne n'existe pas, ne serait-il pas pertinent de mettre en place une émission spécifiquement destinée à la littérature de l'imaginaire ?

Aujourd'hui le BOOKTUBE est à la mode. Pourquoi ne pas réfléchir à surfer sur cette vague ?

En se rassemblant entre auteurs et éditeur, je suis sûr qu'il serait possible de créer une bimensuelle (20-25 épisodes par an).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
O-Paquet



Inscrit le: 17 Juil 2017
Messages: 22

MessagePosté le: Mar Sep 12, 2017 3:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il n'y a pas de chaine spécifique. Les booktubeurs chroniquent ce qu'ils lisent, et pas forcément de la SF, sans compter qu'ils lisent ce qu'ils veulent, quand ils veulent, ce qui est à la fois un atout et un handicap pour la promotion de l'imaginaire.
La chaine No-Life avait une émission sur la littérature SF, mais les restrictions budgétaires l'ont supprimée.
Créer une chaîne youtube, demande des gens qui ont du temps pour ça, une équipe capable de lire toute la production, et notamment les SP, pour éviter un décalage trop important avec les dates de sorties.

Tout ça a un coût qui me semble pas du tout négligeable si on veut un impact équivalent à une présence dans LGL. On ne peut pas exiger d'amateurs, de bénévoles, ce qu'on peut attendre de gens payés pour ça.

Et puis, je trouve un peu agaçant que l'imaginaire soit toujours rangé dans la cage "geek". L'idée, c'est quand même de montrer que cette littérature peut être traité comme n'importe quelle autre. Des booktubeurs qui font de la promotion de l'imaginaire, on en trouve. Il y en a un peu partout disséminés sur youtube, une chaîne spécialement dédiée n'offre aucune garantie de faire mieux que ce qu'ils font déjà. Cela risque de rajouter de la dispersion, sans augmenter la visibilité.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jerome
Site Admin


Inscrit le: 02 Juil 2017
Messages: 183

MessagePosté le: Mar Sep 12, 2017 4:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

O-Paquet a écrit:
Il n'y a pas de chaine spécifique. Les booktubeurs chroniquent ce qu'ils lisent, et pas forcément de la SF, sans compter qu'ils lisent ce qu'ils veulent, quand ils veulent, ce qui est à la fois un atout et un handicap pour la promotion de l'imaginaire.
La chaine No-Life avait une émission sur la littérature SF, mais les restrictions budgétaires l'ont supprimée.
Créer une chaîne youtube, demande des gens qui ont du temps pour ça, une équipe capable de lire toute la production, et notamment les SP, pour éviter un décalage trop important avec les dates de sorties.

Tout ça a un coût qui me semble pas du tout négligeable si on veut un impact équivalent à une présence dans LGL. On ne peut pas exiger d'amateurs, de bénévoles, ce qu'on peut attendre de gens payés pour ça.

Et puis, je trouve un peu agaçant que l'imaginaire soit toujours rangé dans la cage "geek". L'idée, c'est quand même de montrer que cette littérature peut être traité comme n'importe quelle autre. Des booktubeurs qui font de la promotion de l'imaginaire, on en trouve. Il y en a un peu partout disséminés sur youtube, une chaîne spécialement dédiée n'offre aucune garantie de faire mieux que ce qu'ils font déjà. Cela risque de rajouter de la dispersion, sans augmenter la visibilité.


Juste un mot pour dire qu'il y a un projet en ce sens à Lyon Smile (une webémission)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fabien Lyraud



Inscrit le: 12 Sep 2017
Messages: 95

MessagePosté le: Mar Sep 12, 2017 8:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et si un groupe de blogueur de l'imaginaire créait une sorte de Masque et la Plume de l'imaginaire sur Youtube ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Elijaah Lebaron



Inscrit le: 26 Juil 2017
Messages: 45

MessagePosté le: Mar Sep 12, 2017 9:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour voir ce qu'en pensent les blogueurs habitués a chroniquer de la SFF, je me suis permis de poser cette question aujourd'hui sur le forum Planète SF.

Je vous invite à découvrir leur réponses : http://forum.planete-sf.com/viewtopic.php?f=2&t=1742

Passer de l'écrit à la vidéo ne semble pas gagné...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cédric Jeanneret



Inscrit le: 14 Sep 2017
Messages: 4

MessagePosté le: Jeu Sep 14, 2017 10:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

Elijaah Lebaron a écrit:

Passer de l'écrit à la vidéo ne semble pas gagné...


ceci dit je pense que les réponses sur Planète SF (dont je suis membres) ne sont sans doute pas totalement représentatives.

C'est aussi, à mon avis, une question de génération.

Et après on en revient toujours à la question du temps, des compétences et de l'argent...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Elijaah Lebaron



Inscrit le: 26 Juil 2017
Messages: 45

MessagePosté le: Jeu Sep 14, 2017 9:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens Cédric. Heureux de te retrouver ici ^^)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Allan



Inscrit le: 17 Sep 2017
Messages: 28
Localisation: Le Mans

MessagePosté le: Dim Oct 29, 2017 4:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je m'étais posé la question concernant les télés locales...
Nous avons sur Le Mans une télé (LMTV Sarthe pour ne pas la citer) qui fonctionne sur le système de chroniqueurs (comme les plus grandes).

Je pense que ce pourrait être un moyen aussi de faire connaître les littératures en mode "vidéo" sans avoir une chaîne type youtube dédiée qui risque au final de n'attirer que les personnes qui sont déjà amatrices.

Gérer sa propre chaîne est chronophage et je m'étais posé la question de me proposer ma participation sur une des émissions locales...

Ainsi, on parlerait de littératures SFFF entre d'autres sujets locaux et je pense que ça pourrait avoir un impact intéressant.

Mais je ne me suis pas encore lancé
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Boréalis



Inscrit le: 17 Nov 2017
Messages: 10
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Mer Nov 22, 2017 3:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne suis qu’une petite lectrice dans la masse, mais pour suivre à peu près tout ce qui se fait, peu de chaînes youtube sortent du lot. Rares sont celles qui font des critiques approfondies, mais cela reste du marketing dont et avec les systèmes de partenariat. Le but reste de faire beaucoup de vues avec l’impression de toujours voir les mêmes titres, sans réel contenu de qualité.

Quelques exceptions avec certains ouvrages comme ceux des moutons électriques. Les vlogs sur les salons de l’imaginaire également, forcément les plus attendus, courus et connus.

Pour les chaînes sortant du lot, très peu de littérature de l’imaginaire hormis les « classiques » -si je peux m’exprimer ainsi (Orwell, Lovecraft, parfois Dick…) - ou le young adult qu’on retrouve partout.

Pour celles spécialisées, et il y en a très peu : Notons des mix de sujets (livres et jeux de rôles), ainsi que des chaînes discrètes. Faisons le test sur la collection « Une heure lumière » de chez le Belial, seulement trois chaînes en parlent.

Il serait donc souhaitable de proposer des formats courts pour présenter les ouvrages.

Plutôt que « montrer sa trogne », peut-être utiliser du vectoriel et des logiciels comme After Effect ? Je pensais notamment à des formats façon datagueule (même si hors contexte), ou JC Depotte qui reste sur ce registre. Si cela peut déshumaniser la démarche, l’ouvrage reste néanmoins mis en avant.

Cela demande toutefois beaucoup de travail. Intro-synopsis, présentation de l’auteur, quelques extraits avec un avis construit…

A contrario, l'avantage youtube : Permettre l’accès à une communauté jusqu'à s'étendre sur tous les autres réseaux sociaux et notamment FB.

Cela ouvre néanmoins le champ des possibles comme proposer des challenges lecture par thématique pour surfer sur la vague.

Prenons par exemple le Cold Winter Challenge qui rencontre son petit succès chaque année : il est toujours possible de proposer des livres sur ladite thématique. Des présentations d’œuvres toujours sur des thématiques comme le « feminibook » revenant assez souvent. Certes, c'est très ciblé.

Rien n'empêche cependant de proposer ses propres thématiques et challenges, y inviter d’autres chaînes de la même façon pour y insérer plus d’imaginaire dans la boucle. Si certaines chaînes fonctionnent, c'est entre-autre pour ces events ponctuels permettant à des cercles de lecteurs d'échanger, en dehors des sites comme Babelio ou Livraddict, de faire des tirages au sort pour remporter des livres etc. Bien que globalement, lesdits lecteurs se retrouvent sur tous ces supports, en plus d'avoir des blogs.

En bref, si on escompte la créa vidéo, le référencement, les histoires d’algorithme... Une chaîne ne suffit pas toujours, il y a un concept d'animation derrière ou trouver le petit truc qui fera la différence. Pas si simple donc. Tout dépend l'objectif à terme.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Boréalis



Inscrit le: 17 Nov 2017
Messages: 10
Localisation: Perpignan

MessagePosté le: Lun Nov 27, 2017 9:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ma dernière intervention est joliment émaillée de répétitions. J'ai honte.

Néanmoins, je reviens avec un second post. En effet, avais-je omis deux chaines, l'une connue et l'autre moins, qui parlent SFFF et qui le font bien. Cela vous donnera peut-être des exemples. Pourquoi pas vous rapprocher d'eux ?

Lire ou ne pas lire que je trouve très pertinent dans ses critiques, et forcément Nexus VI

Nexus VI aborde livres et ciné sous un format ludique puisqu'ils se mettent en scène. Ils avaient osé une vidéo intitulée "je n'aime pas la SF" en expliquant le genre. Moun n'hésite pas à parler SFFF bien de chez nous avec un avis étayé et construit. Je me suis permise de lui laisser un petit commentaire à propos de l'appel de l'imaginaire, si jamais.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Moun



Inscrit le: 27 Nov 2017
Messages: 1

MessagePosté le: Lun Nov 27, 2017 5:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hello !
J'ai eu vent de ce forum via le petit commentaire de Boréalis sur l'une de mes vidéos. En deux mots, je suis "booktubeur" amateur et je fais des reviews de bouquins SFFF. Cette série de vidéos s'appelle Lire ou ne pas lire et elle vient de souffler sa deuxième bougie ce mois-ci (bon anniv, vieille bique)

En ce qui concerne mes réflexions par rapport au média, je dois dire que le booktube est à la fois une excellente porte d'entrée pour les néophytes et lecteurs SF curieux, à la fois une plateforme média dans laquelle il est très difficile d'exister et d'être visible. Pour ma part, je traite d’œuvres SFFF relativement connues et d'autres un poil plus obscures. Je m'échine à parler de bouquins dont ne parlent pas les autres booktubeurs, mais la réalité est cruelle : ces vidéos plafonnent à quelques centaines de vues, contre quelques milliers pour les bouquins connus et critiqués ad nauseam par les autres booktubeurs. Si j'étais dans une optique "pro", j'aurais donc rapidement écarté les titres moins connus pour ne traiter que des bouquins déjà pas mal exposés... Heureusement que c'est une passion Wink

Pour le temps de création d'une vidéo :
- Je relis le bouquin, de manière plus analytique (ça peut être long pour un pavé)
- J'écris le script de la review (1 journée)
- On tourne, avec mon acolyte. (1journée)
- J'enregistre les voix off (1/2journée)
- Je monte (1journée et demi à trois jours pour les vidéos le plus longues, comme celle sur Gagner la Guerre de Jaworski)

Il me faut donc quatre jours complets minimum pour accoucher d'une vidéo. C'est du taf, quoi Smile. Je comprends donc tout à fait que, conjugué à un manque de visibilité quand on parle d’œuvres moins connues, ça paraisse un véritable sacerdoce. On peut soit s'épuiser, baisser les bras devant l'ingratitude de la tâche, ou bien simplifier ses vidéos (ce que j'ai fait), ou bien encore changer de sujet pour des thèmes plus fédérateurs (œuvres super connues, tags à la con etc.)

Enfin, je commence tout juste à avoir une "fanbase", c'est à dire des gens qui materont mes vidéos (et découvriront des titres, par conséquent) parce qu'ils aiment mes vidéos. Mais avant cela, ceux qui regardaient mes reviews venaient principalement parce qu'ils avaient déjà lu le titre. Ils ne découvraient rien.

En espérant que mon retour vous ait intéressé Wink
_________________
--
Moun
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Sandrine S



Inscrit le: 17 Oct 2017
Messages: 37

MessagePosté le: Lun Déc 04, 2017 9:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce retour, Moun, c'est très intéressant ! Cela donne une idée de l'énorme travail nécessaire (et au passage, bravo).

Côté TV, il existait l'émission Rêves & cris sur NoLife, qui était dédiée à l'Imaginaire.
Sinon, il est vrai que cela a été souvent associé à l'univers geek comme jeux vidéos, jeux de rôle, etc. (comme l'émission + ou - geek).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Appel de l'imaginaire Index du Forum -> Réflexion pour améliorer la visibilité des littératures de l’imaginaire dans les médias Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com