Les zones blanches de l'imaginaire

Toutes les idées sont les bienvenues.

Modérateurs : jerome, Mathias

Aurélie
Messages : 10
Enregistré le : jeu. oct. 05, 2017 3:42 pm

Message par Aurélie » mar. oct. 17, 2017 4:36 pm

Il y a la librairie Scylla pour Paris également.

Symphonie
Messages : 2
Enregistré le : mar. oct. 10, 2017 12:04 pm
Contact :

Message par Symphonie » mar. oct. 17, 2017 7:28 pm

Fabien Lyraud a écrit :On me signale que les littératures de l'imaginaire sont absentes des librairies de Saumur et de Parthenay.
Il semble que dans pas mal de villes moyennes me dit on, les librairies de centre ville proposent rarement des littératures de l'imaginaire.
Dans ma commune (Thouars, dans les Deux-Sèvres également, environ 10 000 habitants), l'imaginaire est également quasi absent (un vague rayon dans les centres culturels des supermarchés, mais les rayons sont chaotiques, avec des livres classés n'importe comment (Blade Runner dans la Fantasy ou le SdA dans la science fiction, par exemple). (La médiathèque municipale n'en propose presque plus non plus).
Et à Bressuire, il n'y a que deux librairies-papeteries, donc autant dire que l'imaginaire :\

Fabien Lyraud
Messages : 144
Enregistré le : mar. sept. 12, 2017 3:15 pm
Contact :

Message par Fabien Lyraud » ven. nov. 10, 2017 6:54 am

Concrètement, l'élimination des zones blanches doit être l'un de nos chantiers prioritaires. Et nous avons des questions à nous poser :
- Comment faire la promotion de nos genres sur ces territoires ?
- Est ce que l'organisation de festivals ou de manifestations contribuera à créer une offre manquante sur le territoire ?

Allan
Site Admin
Messages : 40
Enregistré le : dim. sept. 17, 2017 6:23 pm
Localisation : Le Mans
Contact :

Message par Allan » sam. nov. 11, 2017 6:30 pm

Fabien Lyraud a écrit :Concrètement, l'élimination des zones blanches doit être l'un de nos chantiers prioritaires. Et nous avons des questions à nous poser :
- Comment faire la promotion de nos genres sur ces territoires ?
- Est ce que l'organisation de festivals ou de manifestations contribuera à créer une offre manquante sur le territoire ?
Je redis ce que j'ai dit sur les EG, je pense que pour permettre cela, il faut aussi s'appuyer sur les réseaux de fans qui s'investissent djéà (Site web, blog, youtube) pour ceux qui le veulent...

Prêt de mon côté à faire sur Le Mans / Sarthe, sachant que je pense que l'idéal serait d'atteindre les médias locaux + d'autres types d'aciton locales (café littéraire, ...)

Fabien Lyraud
Messages : 144
Enregistré le : mar. sept. 12, 2017 3:15 pm
Contact :

Message par Fabien Lyraud » jeu. févr. 22, 2018 8:42 pm

Je viens de discuter avec quelqu'un du Pas de Calais sur un chat et la situation ne semble pas être idyllique pour les littératures de l'imaginaire. En librairie ça reste correcte (même si restriction de l'offre) mais les assortiments en bibliothèque sont extrêmement pauvres.

Fabien Lyraud
Messages : 144
Enregistré le : mar. sept. 12, 2017 3:15 pm
Contact :

Message par Fabien Lyraud » ven. févr. 23, 2018 10:14 am

J'ai créé un sondage sur Google pour affiner la cartographie. Plus vous serez nombreux y répondre mieux ça vaudra. On pourra vraiment affiner cette cartographie.

jerome
Site Admin
Messages : 201
Enregistré le : dim. juil. 02, 2017 12:28 pm

Message par jerome » mar. févr. 27, 2018 5:06 pm

Fabien Lyraud a écrit :J'ai créé un sondage sur Google pour affiner la cartographie. Plus vous serez nombreux y répondre mieux ça vaudra. On pourra vraiment affiner cette cartographie.
Je mets le lien

Fabien Lyraud
Messages : 144
Enregistré le : mar. sept. 12, 2017 3:15 pm
Contact :

Message par Fabien Lyraud » mer. févr. 28, 2018 12:02 pm

Selon les premiers résultats reçus la situation est nettement plus dégradée dans les bibliothèques que dans les librairies.

Fabien Lyraud
Messages : 144
Enregistré le : mar. sept. 12, 2017 3:15 pm
Contact :

Message par Fabien Lyraud » sam. oct. 13, 2018 1:32 pm

Parmi les réflexions à se demander c'est par exemple est ce que la présence d'une librairie spécialisée permet d'augmenter le public intéressé. Question à poser aux Etats Généraux.

Autre question, est ce que les genres de l'imaginaire sont plus médiatisés dans les territoires de résidence de plusieurs auteurs ?

Arwen60
Messages : 17
Enregistré le : jeu. oct. 05, 2017 11:02 am
Contact :

Message par Arwen60 » mar. oct. 16, 2018 4:21 pm

Fabien Lyraud a écrit :Parmi les réflexions à se demander c'est par exemple est ce que la présence d'une librairie spécialisée permet d'augmenter le public intéressé. Question à poser aux Etats Généraux.

Autre question, est ce que les genres de l'imaginaire sont plus médiatisés dans les territoires de résidence de plusieurs auteurs ?
Une autre question qui m'est venue également: les genres de l'imaginaire sont-ils plus médiatisés/mis en avant dans les territoires où les folklores de la région ont perduré? Je pense notamment à la Bretagne ou aux Ardennes ou encore en Ardèche. J'ai l'impression qu'il peut aussi y avoir un lien.

Répondre