Relais H et maison de la presse

Quelle est la bonne stratégie en librairie pour développer les rayons d'imaginaire ?

Répondre
Fabien Lyraud
Messages : 169
Enregistré le : mar. sept. 12, 2017 3:15 pm
Contact :

Relais H et maison de la presse

Message par Fabien Lyraud » ven. août 30, 2019 2:44 pm

Jusqu'au milieu des années 2000, les littératures de l'imaginaire étaient implantées dans les Relais H. Peut être pas de manière géniale mais nous étions là. On y trouvait les Fleuve Noir Anticipation et la collection SF qui a remplacé ensuite. On y trouvait les Pocket, les J'ai Lu, et les Livres de Poche. Bref l'essentiel du poche en SF, en fantasy et en fantastique était présent. J'ai pu voir se réduire ce rayon comme peau de chagrin dans les années 2000. Surtout dans la deuxième moitié. Sans que l'on sache vraiment pourquoi. Par contre le polar et le thriller ont renforcé leurs présences de même que l'érotisme. Il y a encore deux ans on pouvait avoir de temps en temps des Milady ou des Pocket mais c'était tout même rare.

Dans les maisons de la presse des petites villes, l'abandon progressif du poche pour une politique du tout grand format a été fatale à nos genre. Les collections GF d'imaginaire n'y sont pas présentes. En tout cas dans celles que je connais. Là aussi, le polar a de son côté augmenté sa présence via le cheval de Troie du polar régional.

Le déclin de l'imaginaire dans ces deux réseaux est un assez mauvais point pour nous. Et je pense qu'il faudrait trouver des idées pour les reconquérir. Le problème c'est que ces deux réseaux sont liés à Hachette. Et que c'est sans doute difficile de négocier avec eux.

Fabien Lyraud
Messages : 169
Enregistré le : mar. sept. 12, 2017 3:15 pm
Contact :

Re: Relais H et maison de la presse

Message par Fabien Lyraud » lun. oct. 14, 2019 4:04 pm

Au retour des Aventuriales j'ai jeté un œil au Relay de Clermont Ferrand. Et il est aussi pauvre que celui de Limoges. Donc ça ne dépend pas pas de la ville. Il semble que cette enseigne boycotte l'imaginaire depuis quelques années.
Au déclin du rayon a succédé l'absence d'offre. Il va falloir mettre la pression sur le groupe Hachette. Certains éditeurs comme Bragelonne sont diffusés par Hachette et ont donc des moyens de pression (exigence de référencement en en Relay sinon on change de diffuseur. Ils sont assez gros pour être pris au sérieux).
Je pense que tant que nous ne seront pas dans ce type d'enseigne on ne pèsera rien.

Herbefol
Messages : 4
Enregistré le : ven. déc. 01, 2017 10:46 am
Contact :

Re: Relais H et maison de la presse

Message par Herbefol » mar. oct. 22, 2019 9:37 am

Fabien Lyraud a écrit :
lun. oct. 14, 2019 4:04 pm
Au déclin du rayon a succédé l'absence d'offre. Il va falloir mettre la pression sur le groupe Hachette. Certains éditeurs comme Bragelonne sont diffusés par Hachette et ont donc des moyens de pression (exigence de référencement en en Relay sinon on change de diffuseur. Ils sont assez gros pour être pris au sérieux).
Tu te fais pas mal d'illusion sur le poids d'un Bragelonne par rapport à un Hachette. Si le premier menace de partir, je ne suis pas convaincu que le second le retiendra trop fort.
Quand à la diffusion en relais H, de mémoire c'est un peu comme les supermarchés : un taux de retour assez élevé. Faut être prêt à perdre des plumes pour y être. Et vu le peu d'espace consacré aux bouquins, les places sont chères. Faut être sûr de vendre par pelletés.

Répondre