Témoignages des temps anciens...

(Évolutions des ventes en librairie sur les dernières années, visibilité du genre dans les médias mais aussi en médiathèque, sur le web, dans les écoles etc).

Modérateurs : jerome, Mathias

Répondre
jerome
Site Admin
Messages : 202
Enregistré le : dim. juil. 02, 2017 12:28 pm

Témoignages des temps anciens...

Message par jerome » mer. nov. 08, 2017 10:26 am

Bon, c'est anecdotique parce que le monde a fondamentalement changé, mais j'ai demandé quelques chiffres à Marianne Leconte qui était directrice de la collection Titre SF chez Lattès de 1979 à 1983.

Voici ses réponses via Eric Holstein.
Pour répondre à tes questions sur les ventes de Titres SF à la grande période, c’était :

40 000 pour les auteurs étrangers, environ 20 000 pour les Français (et ce n’était pas nécessairement la meilleure période) et pour les Conan, c’était dans les 60 000.

Lorsque les ventes des Français sont tombées aux alentours de 12 000, Lattès l’a convoquée pour lui dire que les chiffres étant insuffisant et qu’ils arrêtaient.

jerome
Site Admin
Messages : 202
Enregistré le : dim. juil. 02, 2017 12:28 pm

Message par jerome » mer. nov. 08, 2017 10:37 am

J'ai aussi demandé quelques chiffres à Gérard Klein.
Cher Jérôme,

C’est très difficile à dire sur une aussi longue période et parce que je n’ai plus de chiffres depuis plusieurs années.Les écarts sont énormes.
Mais dans Ailleurs et demain, le best-seller a été Dune avec plus de 120 0000 exemplaires vendus et probablement plus d’un million en poche.
Le premier Dan Simmons s’est vendu à au moins 50 000 dans A&D et sans doute à plus de 100 000 en poche.
En moyenne, pendant longtemps, dans A&D, on vendait au moins entre 5 et 8000 exemplaires. En poche, pendant longtemps, c’était toujours au dessus de 20/25 000, mais ce n’est plus le cas, plutôt 5 à 10 000.
Le marché de la sf s’est véritablement effondré depuis le milieu des années 1990 et les petits éditeurs sont contents à 2 ou 3 000 voire moins. Il est difficile de comprendre pourquoi. Les grandes maisons ne peuvent pas suivre à ce niveau.
À noter que l’évolution a été la même eux USA et que les parutions ont diminué et certaines collections prestigieuses disparu.

Amitiés.

Gérard

Fabien Lyraud
Messages : 146
Enregistré le : mar. sept. 12, 2017 3:15 pm
Contact :

Message par Fabien Lyraud » mer. nov. 08, 2017 10:37 am

C'est là qu'on se rend compte qu'il y a eu une déperdition de lecteurs à une époque ( fin des années 70) et il faudrait essayer de la comprendre.

Christian
Messages : 44
Enregistré le : dim. oct. 08, 2017 5:11 pm
Contact :

Message par Christian » mer. nov. 08, 2017 11:34 am

Fabien Lyraud a écrit :C'est là qu'on se rend compte qu'il y a eu une déperdition de lecteurs à une époque ( fin des années 70) et il faudrait essayer de la comprendre.
Je vais enfoncer une porte ouverte, mais depuis les années 70 il s'est passé quelques bricoles, entre autres l'arrivée d'internet, l'essor des jeux vidéos, l'explosion des séries TV, etc.

Comme le temps de loisirs n'est pas extensible, les gens ont du faire des choix... et la lecture en a subit les conséquences.

Fabien Lyraud
Messages : 146
Enregistré le : mar. sept. 12, 2017 3:15 pm
Contact :

Message par Fabien Lyraud » mer. nov. 08, 2017 2:02 pm

Comme le temps de loisirs n'est pas extensible, les gens ont du faire des choix... et la lecture en a subit les conséquences.
Mais j'ai cru comprendre que les autres genres littéraires n'avaient pas connus une telle érosion.

Et que dans nombre d'autres pays développés les littératures de l'imaginaire vendent mieux que chez nous.

Patrice
Messages : 1
Enregistré le : ven. sept. 29, 2017 8:24 am
Localisation : Lisieux
Contact :

Message par Patrice » mer. nov. 08, 2017 2:47 pm

Salut,

Il y a une vingtaine d'années, j'ai demandé à Jacques Sadoul pourquoi Univers (éditée par J'ai lu) était passée de trimestrielle à annuelle.
En fait, la revue était passée de 50000 (n°1, 1975) à 19000 (n°19, 1979) exemplaires. Le seuil de rentabilité d'un poche à l'époque, il me semble, était de 30000 exemplaires.
Quand je lui ai demandé la cause de l'arrêt définitif de la revue, devenue anthologie annuelle, la réponse a encore une fois été chiffrée:
Univers 1980: 43663 exemplaires. Univers 1990: 11212.

J'ai archivé cette interview faite par correspondance ici:
http://palabresecclectiques.hautetfort. ... adoul.html

A+

Patrice

Sandrine S
Messages : 49
Enregistré le : mar. oct. 17, 2017 3:59 pm

Message par Sandrine S » mer. nov. 08, 2017 3:00 pm

Est-il possible de lier l'érosion du nombre d'exemplaires par titre à l'augmentation du nombre de titres ?
Je note que la chute entre 1975 et 1979 ne PEUT pas être imputée aux nouvelles technologies ;) ... mais reste difficilement explicable.

Fabien Lyraud
Messages : 146
Enregistré le : mar. sept. 12, 2017 3:15 pm
Contact :

Message par Fabien Lyraud » mer. nov. 08, 2017 3:42 pm

Sandrine S a écrit :Est-il possible de lier l'érosion du nombre d'exemplaires par titre à l'augmentation du nombre de titres ?
Je note que la chute entre 1975 et 1979 ne PEUT pas être imputée aux nouvelles technologies ;) ... mais reste difficilement explicable.
Entre 1980 et 1990 il y a eu baisse des ventes et diminution du nombre de titres.

Christian
Messages : 44
Enregistré le : dim. oct. 08, 2017 5:11 pm
Contact :

Message par Christian » mer. nov. 08, 2017 3:46 pm

Fabien Lyraud a écrit : Mais j'ai cru comprendre que les autres genres littéraires n'avaient pas connus une telle érosion.
Ceux qui lisent de la blanche ne sont forcément des fanas des séries SF et des jeux vidéos ?

Pour l'effondrement des ventes d'Univers, je ne voudrais pas être méchant, mais ne serait-il pas lié à l'effondrement de la qualité de ces anthos au fil des n° ?

Un autre truc, peut-être à prendre en compte : l'augmentation générale du nombre de pages des romans. Lire un pavé de fantasy de près de 1000 pages prend un peu plus de temps qu'un Fleuve Noir Anticipation des 170 pages...

jerome
Site Admin
Messages : 202
Enregistré le : dim. juil. 02, 2017 12:28 pm

Message par jerome » mer. nov. 08, 2017 3:58 pm

Patrice a écrit :Salut,

Il y a une vingtaine d'années, j'ai demandé à Jacques Sadoul pourquoi Univers (éditée par J'ai lu) était passée de trimestrielle à annuelle.
En fait, la revue était passée de 50000 (n°1, 1975) à 19000 (n°19, 1979) exemplaires. Le seuil de rentabilité d'un poche à l'époque, il me semble, était de 30000 exemplaires.
Quand je lui ai demandé la cause de l'arrêt définitif de la revue, devenue anthologie annuelle, la réponse a encore une fois été chiffrée:
Univers 1980: 43663 exemplaires. Univers 1990: 11212.

J'ai archivé cette interview faite par correspondance ici:
http://palabresecclectiques.hautetfort. ... adoul.html

A+

Patrice
Merci Patrice.

Question chiffres, est-ce que quelqu'un aurait les ouvrages suivant ?

L'Année 1977-1978 de la Science-Fiction et du Fantastique ( COLLECTIF) (1978)
L'Année 1978-1979 de la Science-Fiction et du Fantastique ( COLLECTIF) (1979)
L'Année 1979-1980 de la Science-Fiction et du Fantastique ( COLLECTIF) (1980)
L'Année 1980-1981 de la Science-Fiction et du Fantastique ( COLLECTIF) (1981)
L'Année 1981-1982 de la Science-Fiction et du Fantastique ( COLLECTIF) (1982)

A priori, Goimard y donnait tout un tas de chiffres...

Christian
Messages : 44
Enregistré le : dim. oct. 08, 2017 5:11 pm
Contact :

Message par Christian » mer. nov. 08, 2017 4:11 pm

jerome a écrit : Question chiffres, est-ce que quelqu'un aurait les ouvrages suivant ?

L'Année 1977-1978 de la Science-Fiction et du Fantastique ( COLLECTIF) (1978)
L'Année 1978-1979 de la Science-Fiction et du Fantastique ( COLLECTIF) (1979)
L'Année 1979-1980 de la Science-Fiction et du Fantastique ( COLLECTIF) (1980)
L'Année 1980-1981 de la Science-Fiction et du Fantastique ( COLLECTIF) (1981)
L'Année 1981-1982 de la Science-Fiction et du Fantastique ( COLLECTIF) (1982)

A priori, Goimard y donnait tout un tas de chiffres...
Je dois avoir ça quelque part, je cherche :-)

Christian
Messages : 44
Enregistré le : dim. oct. 08, 2017 5:11 pm
Contact :

Message par Christian » mer. nov. 08, 2017 5:13 pm

Christian a écrit : Je dois avoir ça quelque part, je cherche :-)
Et j'ai trouvé :

1978 : 363 titres publiés (y compris jeunesse et rééditions)
1979 : 426
1980 : 464
1981 : 423
1982 : 490

Il y a des détails par nationalité, par genre et par tranche d'age, mais les règles sont un peu variables au fil des années...

jerome
Site Admin
Messages : 202
Enregistré le : dim. juil. 02, 2017 12:28 pm

Message par jerome » ven. nov. 10, 2017 9:08 pm

Marrant de voir que le chiffre est identique au début des années 2000

Christian
Messages : 44
Enregistré le : dim. oct. 08, 2017 5:11 pm
Contact :

Message par Christian » sam. nov. 11, 2017 9:18 am

jerome a écrit :Marrant de voir que le chiffre est identique au début des années 2000
Oui, enfin faudrait savoir exactement ce qui est comptabilisé en 2000, parce qu'en 1982 (comme le dit Goimard dans son intro) ça va de Borges, en Gallimard "blanche", jusqu'aux aventures de Goldorak en bibliothèque rose :-)

Amusant aussi de voir Goimard trouver "énorme" cette production qui est passée de 363 à 490 titres en 5 ans quand on voit qu'on en est aujourd'hui à 1200 titres par an, sans compter les réimpressions ni les auto-éditions...

Bon, je vais faire un petit tableau excel avec le détail des chiffres qu'il donne sur ces 5 ans, si ça peut servir.

Christian
Messages : 44
Enregistré le : dim. oct. 08, 2017 5:11 pm
Contact :

Message par Christian » sam. nov. 11, 2017 3:12 pm

Christian a écrit : Bon, je vais faire un petit tableau excel avec le détail des chiffres qu'il donne sur ces 5 ans, si ça peut servir.
Hop !

Image

Une perle trouvée dans l'année 1978-1979 :

"Au vu du succès actuel de la SF, beaucoup d'éditeurs lancent une collection de SF pour équilibrer des collections déficitaires !!"

Une autre époque :-)

Répondre