Les premiers romans des éditions Leha
(10/05/2017)

 

 

 

On parlait depuis un moment de la venue prochaine des éditions Leha, surtout depuis qu’elles avaient annoncé qu’elles allaient publier un roman inédit de Pierre Bordage (Les Dames blanches, Résonances) qui sera ensuite adapté en un jeu de rôle ! 
 
 
Et bien voilà, elles sont là ! Elles nous promettent pas moins de trois univers dans lesquelles elles publieront leur ouvrages :
 
- une collection de romans de fantasy et de science-fiction
- des guides qui traiteront avec humour de mondes imaginaires connus.
- des jeux de rôles tirés d’univers existants et des projets inédits
 
Leurs premières parutions seront deux romans de fantasy qui sortiront le 23 juin prochain : 
 
- Le cycle d’Alamänder T1 : Les Frasques de Retzel d’Alexis Flamand (couverture : Marc Simonetti)
 
Jonas Alamänder, mage et détective, vient de perdre sa maison confisquée par un royaume voisin. Accompagné d’Edrick, l’un des soldats chargés de lui apprendre la nouvelle, et de son fidèle valet Retzel, un facétieux petit démon, il part pour Ker Fresnel, capitale de Kung-Bohr afin d’y plaider sa cause. Jonas se trouve contraint de mener l’enquête sur le meurtre mystérieux de Pallas, conseilller du roi, et de déjouer un complot visant Ernst XXX. Les aventures se succèdent, au cours desquelles l’enquêteur montre autant de talent dans l’art de sa magie que de maladresse dans ses relations humaines. Pendant ce temps, Maek, un jeune garçon aux penchants morbides, affronte un champ de blé carnivore, afin de rallier la fameuse école des assassins des "T’Sanks
 
 
- L’Eveil des chimères d’Eric Amon, (couverture : J-S Rossbach)
 
Qui a dit que les monstres n’avaient pas d’âme ? Dans un monde dominé par les humains, où la magie est à peine plus qu’un soupir, les créatures extraordinaires de l’ancien temps (sphinx, minotaure, manticore, hyde, faune...) essaient tant bien que mal d’exister dans cet univers imaginaire et extraordinaire, quand elles ne sont pas simplement considérées comme de pures fictions, elles passent désormais aux yeux des hommes pour des monstres.

Le sont-elles toutes vraiment ?
 
 
Bienvenue à cette jeune maison d’édition que vous pouvez suivre sur sa page facebook