Ago
( Harmony 3 )
de Mathieu Reynès
aux éditions Dupuis
Genre : SF

Auteurs : Mathieu Reynès
Date de parution : septembre 2017 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 56
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Mathieu Reynès

La fuite est-elle possible ?

Mathieu Reynès est né en 1977. C’est un auteur éclectique qui a déjà plusieurs séries à son actif, que ce soit au scénario sur entre autres Les Informatiens (Bamboo), La mémoire de l’eau (Dupuis) qu’au dessin avec une participation à quatre volumes de la série Alter Ego (Dupuis), ou encore l’adaptation d’un roman de Stefan Wul, La Peur Géante chez Ankama. Pour Harmony, il s’occupe à la fois du scénario et du dessin.

Une jeune fille déterminée

Harmony a pris sa décision : elle ira porter secours à Payne et Eden, quand bien même William Torres, son plus proche soutien, tente de l’en dissuader. Elle retourne de son propre chef au camp d’entraînement, où elle prépare minutieusement son évasion.

Mais de nouveaux dangers guettent : les militaires en charge du programme ont un atout de taille, qu’ils décident d’utiliser pour mettre au pas les trois enfants récalcitrants… Les pouvoirs de ces derniers ne seront pas de trop pour en sortir !

Un nouveau cycle va débuter

Harmony retrouve ses protégés dans ce troisième volet, et compte bien mettre ses nouvelles capacités à profit pour gagner leur liberté… mais une nouvelle série d’épreuves les attend, et ils comprendront vite qu’ils ne pourront pas y parvenir sans aide. Ce troisième volet est beaucoup plus centré sur l’action que les précédents, le récit nous montrant davantage les pouvoirs des enfants et leurs conséquences. Mathieu Reynès amène de manière assez astucieuse leur aspect ambivalent, et montre que sans maîtrise, ils ne sont pas sans dangers. Les militaires sont de leur côté toujours aussi détestables, mais leurs motivations semblent un peu plus complexes qu’au premier abord…

Il y a bien deux camps qui s’affrontent, mais pas de manichéisme pour autant : les protagonistes restent humains (dans ce que l’homme peut avoir de pire et de meilleur) dans leurs réactions, et la série montre bien l’ambivalence de l’âme humaine, qui balance entre le yin et le yang. Tout est question d’équilibre, et c’est quand l’équilibre est rompu que les choses se gâtent… Le récit est toujours aussi fluide et maîtrisé, avec des dessins qui rendent parfaitement les moments de tension et d’angoisse. Ce troisième tome vient conclure un premier cycle d’excellente qualité, vivement la suite !
 

Tony Sanchez

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.