Alcatraz contre les Ossements du Scribe
( Alcatraz 2 )
de Brandon Sanderson
aux éditions Fleurus ,
collection Mango Jeunesse
Genre : Fantastique

Auteurs : Brandon Sanderson
Couverture : Chris Wild
Traduction : Juliette Saumande
Date de parution : octobre 2010 Inédit
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 318
Age minimum : 11 ans
Titre en vo : Alcatraz versus the Scrivener's Bones
Parution en vo : 2008

Lire tous les articles concernant Brandon Sanderson

Alcatraz est de retour, bien décidé à retrouver son grand-père. Les Bibliothécaires n’ont qu’à bien se tenir !

Brandon Sanderson est né en 1975. Il a publié en 2005 Elantris qui l’a imposé auprès du public comme l’un des meilleurs auteurs du genre de ces dernières années. Traduit dans plus de 12 langues, il a été choisi pour terminer le célèbre cycle de La Roue du Temps suite au décès de son auteur, Robert Jordan.

 Alcatraz à la recherche de son père et de son grand-père

 Après avoir échappé aux infâmes Bibliothécaires, Alcatraz doit désormais retrouver son grand-père et son père, qui ont tous deux disparus Accompagné de son oncle Kaz, obnubilé par sa petite taille et les avantages qu’elle lui procure, de l’indomptable Bastille, de Drauline, et d’Australie, sa cousine tête en l’air, il décide de se rendre dans la grande bibliothèque d’Alexandrie.

 Mais la Bibliothèque est bien protégée...

 Car c’est dans ce lieu mythique que résident toutes les connaissances, et tous les livres répertoriés à ce jour. Mais pour y accéder, il faut pouvoir défier les Conservateurs de la bibliothèque. Or, selon leurs règles, si vous prenez un livre, ou que vous en lisez un, vous êtes condamnés à donner votre âme à la bibliothèque pour l’éternité et à rejoindre les rangs des Conservateurs.

 ... Sans oublier les Infâmes Bibliothécaires qui guettent la moindre occasion de les capturer

 Pour couronner le tout, Alcatraz et ses amis sont poursuivis par une redoutable secte de Bibliothécaires, Les Ossements du Scribe, qui veut lui reprendre les Verres Traducteurs de son père. Des adversaires redoutables dont le corps est composé d’un mélange interdit entre technologie noire et magie. Grâce au Talent de Kaz (capable de se perdre constamment), celui d’Australie (qui se réveille systématiquement avec une tête de déterrée), et des aptitudes de combat de Bastille et Drauline, Alcatraz se prépare à découvrir les secrets incroyables de la Bibliothèque.

 Humour et imagination débridée

Alliant le fantastique à l’humour, Brandon Sanderson entraine le lecteur dans un tourbillon d’aventures, riche en rebondissements. L’intrigue ne laisse aucun temps mort et plonge directement au coeur de l’histoire dès les premières pages. Les personnages sont tous un peu loufoques et ils évoluent dans un univers décalé, émaillé de références historiques et mythiques.

 Proclamant dès le début du roman qu’il est un menteur, Alcatraz joue avec le lecteur, le provoque, l’entraine sur de fausses pistes. Il l’oblige à réfléchir sur des situations apparemment anodines, qui finissent par prendre tout leur sens quelques chapitres plus loin. Enfin, il l’amène à s’interroger sur ce qu’il pense savoir et à tout remettre en cause, notamment à travers cette conspiration fantaisiste mondiale des Bibliothécaires.

 Brandon Sanderson met en place un véritable dialogue entre le lecteur et son héros, installant de longues digressions, parfois complètement agaçantes, qui viennent interrompre le déroulement de l’intrigue. Au final, il joue avec ses nerfs, et s’amuse lui-même de ses interruptions. Bourré d’humour, le roman mêle vraies et fausses informations, qui rendent la lecture divertissante et reflètent l’imagination débridée d’un auteur.

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.