Alpha
( Matière fantôme 1 )
de Stéphane Douay et Hugues Fléchard
aux éditions Dupuis ,
collection Empreinte(s)
Genre : SF

Scénariste : Hugues Fléchard
Dessinateur : Stéphane Douay
Couleurs : Irène Haefliger
Date de parution : janvier 2006 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Stéphane Douay ou Hugues Fléchard

Un album différent

S’il n’était jusqu’ici qu’assez peu connu en bande dessinée, Hugues Fléchard est en train peu à peu de s’y faire une belle petite place. Son premier album, Mr. Deeds chez Emmanuel Proust a reçu le prix Europe 2005, remis dans le cadre du festival de Bruxelles. Le revoilà sur Matière Fantôme, un album étonnant à plus d’un titre et qui devrait marquer les esprits. Il est accompagné au scénario de Stéphane Douay à qui l’on doit une version de Don Quichotte aux éditions Vents d’Ouest.

Seul dans un vaisseau

Lorsqu’il se réveille, le héros de Matière Fantôme est seul dans un immense vaisseau spatial. Sans aucun souvenir, il ne sait pas ce qu’il fait là et ce qu’il doit faire. Commencent alors pour lui de longues années de découverte et d’exploration, autant de son habitat gigantesque que du sens de sa vie. Car là où il est, aucune chance que quelqu’un l’entende crier...

Envoûtant

Matière Fantôme
fait partie de ces albums qui ne peuvent pas laisser indifférent. Le style graphique d’Hugues Fléchard se marie bien avec les ambiances très sombres de la coloriste Irène Häfliger. Mais sa sobriété ne plaira pas à tous les lecteurs. Il faut dire qu’elle va assez bien avec cette histoire où l’action est limitée à un huis clos introspectif à plusieurs niveaux de lecture. C’est à la fois dépouillé et riche, les auteurs ayant choisi une intrigue plutôt cérébrale. Un album comme on en fait peu dans la production actuelle. Ne serait-ce que pour son originalité, Matière Fantôme mérite que l’on s’y attarde et que l’on prenne un peu de temps à parcourir ses pages. De toute façon, rapidement on se retrouve attrapé, condamné à lire l’album jusqu’au bout. A découvrir.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.