Asphodale 03
( Asphodale 3 )
de Kathryn Kristine Rusch et Sean McMullen
aux éditions Imaginaires sans frontières
Genre : SF

Auteurs : Kathryn Kristine Rusch , Sean McMullen , Jonas Lenn , Ken Rand , Esther M. Friesner
Couverture : Christophe Vacher
Rédaction : Lionel Davoust
Date de parution : juin 2003 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Revue
Nombre de pages : 1
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Kathryn Kristine Rusch ou Sean McMullen

Déjà le troisième numéro !

En lisant ce troisième numéro d’Asphodale, on se dit que la revue n’a pas franchement eu besoin de temps d’adaptation pour trouver ses marques. En 3 numéros, elle s’est imposée comme indispensable à tout amateur de fantasy avec le même sérieux et la même qualité que peut avoir sa grande sœur Galaxies. Ce nouveau numéro d’Asphodale possède un sommaire basé sur les traductions avec un dossier sur Kristine K.Rusch, l’auteur du cycle des Fey.

Kristine K.Rusch et les sirènes

Sur ses 190 pages, Asphodale en propose près de 140 de nouvelles. Et parmi celles-ci, deux textes sortent vraiment du lot. D’abord Trois Reines d’Esther M.Friesner, avec une belle balade dans les légendes Arthuriennes. Le fils du célèbre roi Arthur décide de faire entrer son père dans la légende alors qu’il n’est plus qu’un vieillard grabataire . Mais pour ça il a besoin d’un poète et de Morgane, sa sorcière de mère. Une nouvelle à l’ambiance lourde de nostalgie face à la déchéance d’Arthur. Quand après les exploits il n’y a plus que les souvenirs...

L’autre réussite est à mettre à l’actif de Kristine K.Rusch. Les filles de la baleine tient de la fantasy urbaine dans une petite ville cotière des Etats Unis. Les jours de tempête, les promeneurs découvrent régulièrement des corps de noyés sur la plage. Mais se sont-ils vraiment noyés ? Et d’où viennent ces gens ? Des questions qui sont liées à de gros secrets dans la commune… un récit véritablement excellent.

Dans d’autres registres, on retrouvera avec plaisir l’humour joyeux de Ken Rand et une folle histoire de pari entre Zeus et Thor chez un petit bookmaker. Sean McMullen n’est pas non plus en reste, certe dans un registre plus grinçant, avec un Anneau de flammes vertes et une drôle d’épidémie en plein moyen âge. Quant aux textes de Jonas Lenn et Andrzej Sapkowski, s’ils sont moins enthousiasmants, ils sont également de qualité.

Du tout bon

Ce numéro 3 d’Asphodale confirme les bonnes dispositions de la revue. En s’appuyant sur un dossier classique, efficace et peut-être un rien léger (un article, une interview, une nouvelle), la revue possède un sommaire sérieux et de qualité. On ne peut s’empêcher de faire la comparaison avec Galaxies (les 2 revues ont le même éditeur). La fantasy possède en France ce que la SF à avec elle : une revue de qualité qui brille par son sérieux. Tant mieux.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.