Au cinéma cette semaine

aux éditions
Genre : Cinéma
Date de parution : octobre 2013 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage :
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant

Chaque semaine, Sylvain Fontaine fait la recension des sorties ciné côté SF, fantasy et fantastique.

L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet
 
T.S. Spivet, vit dans un ranch isolé du Montana. Petit garçon surdoué et passionné de science, il a inventé la machine à mouvement perpétuel, ce qui lui vaut de recevoir le très prestigieux prix Baird du Musée Smithsonian de Washington. Sans rien dire à sa famille, il part, seul, chercher sa récompense et traverse les Etats-Unis sur un train de marchandises. Mais personne là-bas n’imagine que l’heureux lauréat n’a que dix ans et qu’il porte un bien lourd secret…
 
Bande-annonce :
 
CLONEWEB : « un joli film, portés par de chouettes acteurs »
FILM DE CULTE : « Pas déshonorant, bien au contraire. »
PREMIÈRE : « Le cœur de l’histoire – son rapport au deuil et à la complexité des liens filiaux –, ne bat que par intermittence. »
LE PARISIEN : « Initiatique et salutaire. »
LES INROCKUPTIBLES : « Le cinéma de Jean-Pierre Jeunet, comme l’actuelle droite française, a deux versants complémentaires – un versant rétro, ou dictature de la guimauve, et un versant décomplexé, qui est plutôt une sorte d’individualisme conquérant. »
CRITIKAT : « Une mise en scène qui se rêve élastique, sautillante, feuilletée, tout en formes débordantes et éparpillements des sens, mais où chaque plan pèse dix tonnes et se fige irrémédiablement en vignette techno-passéiste. »
TÉLÉRAMA : « Le voyage est tout à la fois exaltant et mélancolique. La tristesse y affleure, la fantaisie s’y invite. Le ton est grave et léger. Mais c’est bien ça que raconte Jeunet ici : l’étrangeté des êtres, des choses de la vie. Et des inventeurs. »
 
 
 
The mortal instruments : la cité des ténèbres
 
Au cours d’une soirée, Clary, 15 ans, est témoin d’un meurtre. Elle est terrifiée lorsque le corps de la victime disparaît mystérieusement devant ses yeux... Elle découvre alors l’existence d’une guerre invisible entre des forces démoniaques et la société secrète des Chasseurs d’Ombres. Le mystérieux Jace est l’un d’entre eux. À ses côtés, Clary va jouer dans cette aventure un rôle qu’elle n’aurait jamais imaginé.
 
Bande-annonce :

 
 
CLONEWEB : « Si vous donnez des cours de mise en scène, de production, de théâtre, ce film illustrera parfaitement vos leçons des choses à ne pas faire. »
FILMOPSHERE : « Le problème n’est pas tant que le film soit nul, c’est qu’il est déjà terriblement ringard. »
LE BLOG DE KAT : « Le sentiment de déjà-vu est bien présent, toutefois le film reste intéressant surtout lorsque l’on ne connaît pas l’histoire, et le suspense reste présent, si bien que l’on voit pas les 2 heures passer et au final, on a droit à un réel divertissement, grâce à l’action et quelques scènes humoristiques. »
LE PARISIEN : « On en sort tout chamboulé, trépignant d’impatience pour le prochain épisode de cette saga dont trois volets sont déjà programmés. »
STUDIO / CINELIVE : « Ce film emprunte à tant d’autres films qu’il en devient amusant de tous les référencer. C’en est presque le seul intérêt. »
CRITIKAT : « Ô, malheureuse jeunesse ! Pourquoi faut-il qu’on te prémâche une mythologie plate et sans enjeux, énième itération des mêmes fadaises ? »
 
 
Sylvain Fontaine