Au cinéma cette semaine

aux éditions

Date de parution : 0000 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage :
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant

Chaque semaine, Sylvain Fontaine fait la recension des sorties ciné côté SF, fantasy et fantastique.

 LOST RIVER
 
 
 
Dans une ville qui se meurt, Billy, mère célibataire de deux enfants, est entraînée peu à peu dans les bas-fonds d’un monde sombre et macabre, pendant que Bones, son fils aîné, découvre une route secrète menant à une cité engloutie. Billy et son fils devront aller jusqu’au bout pour que leur famille s’en sorte.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bande-annonce : 
 
 
 
ECRAN LARGE : « Une entreprise incroyablement candide et maladroite, le scénario reliant parfois artificiellement ces éléments épars, mais dont on réalise rapidement qu’elle est le fait d’un auteur et non d’un fan boy en roue libre. »
 
 
FILMOSPHERE : « Un immense fourre-tout parfois indigeste mais tellement généreux et dopé aux idées de cinéma qu’il ne peut que remporter une certaine adhésion. »
 
 
A VOIR – A LIRE : « Cette fois-ci, c’est raté, Ryan Gosling se rabaisse à singer ses pairs et à livrer un ersatz du cinéma indépendant du bizarre. »
 
 
PREMIERE : « Ce récit parfois foutraque dont la noirceur et les obsessions évoquent les chansons du groupe du Goz, Dead Man’s Bones, est traversé de visions sublimes. »
 
 
CRITIKAT : « Trop manichéen pour se revendiquer de Lynch, et ne proposant pas de lecture morale assez solide pour justifier une dimension de conte de fées, Lost River est écrasé par l’accumulation des effets de styles. »
 
 
TELERAMA : « Peut-être hésite-t-il encore entre divers styles — entre le clip et le roman d’aventures à la R.L. Stevenson, pour faire court —, mais Gosling a déjà — et c’est le plus important — un regard. »