Au cinéma cette semaine

aux éditions
Genre : Fantastique
Sous-genres :
  • Cinéma

Date de parution : décembre 2015 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage :
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant

Chaque semaine, Sylvain Fontaine fait la recension des sorties ciné côté SF, fantasy et fantastique.

STAR WARS - LE REVEIL DE LA FORCE
 
Dans une galaxie lointaine, très lointaine, un nouvel épisode de la saga "Star Wars", 30 ans après les événements du "Retour du Jedi".
 
 
CLONEWEB : « Le Réveil de la Force a donc tout du film « passage de relais », le montrant d’ailleurs littéralement, faisant se rencontrer deux générations d’acteurs et de spectateurs, reprenant des choses déjà vues jusqu’à à frôler le semi-reboot tout en proposant une sérieuse dose de mystères et de questions laissées sans réponse. »
 
BRAINDAMAGED : « Le sentiment de clonage de cette mise en place scénaristique, laisse un arrière-goût un peu amer, et casse la grandeur des images qu’on vient de voir. »
 
A VOIR – A LIRE : « Sitôt passé l’engouement des retrouvailles avec cet univers devenu familier, le retour au bercail nous réserve en définitive bien peu de surprises. »
 
PREMIERE  : « Qu’on ne s’y trompe pas, cet épisode VII reste un produit ultra-calibré, écrit en comité pour plaire aux fans hardcore, et vendre des objets dérivés. Pas totalement sans surprise mais sciemment dénué de nouveauté. »
 
TELERAMA  : « Tout n’est pas parfait dans ce film un peu pressé… Mais si chaleureux qu’on s’y sent, comme Han Solo et Chewbacca, « à la maison ». »
 
CRITIKAT  : « Moins simplement raté que moyen, le film peine surtout à véritablement décoller, s’en remet à un imaginaire désormais bien connu en esquissant par instants de belles idées, sans pour autant qu’Abrams parvienne, cette fois-ci, à happer le spectateur dans le monde mirifique qui s’ouvre devant lui. »
 
LA CHAMBRE INTERDITE
 
Dans le sous-marin SS Plunger, l’oxygène se fait rare. Le compte à rebours vers une mort certaine est enclenché. L’équipage cherche en vain le capitaine, le seul capable de les sauver. 
 
 
A VOIR – A LIRE : « Un puzzle assez ludique, un labyrinthe humoristique et onirique qui s’apprécie d’autant plus au second ou troisième visionnage. »
 
PREMIERE : « Un interminable gloubiboulga d’aventures enchâssées. Ce bain amniotique de fétichisme old school asphyxie son casting magique et ses fulgurances surréalistes. »
 
CRITIKAT : « On ne cachera pas que perclus dans ce style boursouflé qui a érigé le réalisateur en coqueluche de l’expérimental, La Chambre interdite devrait aussi bien ravir les amateurs de Maddin que lasser les autres. »
 
TELERAMA : « Ces performances hétéroclites, captées de façon volontairement imparfaite (pellicule abîmée, brûlée, couleurs virées, son crachotant), suggèrent que les installations ne devraient pas toujours sortir des musées pour lesquels elles ont été conçues. »