Au cinéma cette semaine

aux éditions
Genre : Fantastique
Sous-genres :
  • Cinéma

Date de parution : février 2016 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage :
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant

Chaque semaine, Sylvain Fontaine fait la recension des sorties ciné côté SF, fantasy et fantastique.

DEADPOOL
 
A l’origine, il s’appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d’un humour noir survolté, Deadpool va traquer l’homme qui a bien failli anéantir sa vie.
Bande-annonce : 
 
 CHECK THE FILM : « Drôle du début à la fin, complet et fidèle à l’œuvre de départ, Deadpool est une belle réussite. » 
 
LE BLEU DU MIROIR : « Si l’on n’a pas vraiment temps de s’ennuyer et que les rires se présentent régulièrement, on conviendra que Deadpool demeure assez peu mémorable et jamais véritablement corrosif. » 
 
A VOIR – A LIRE : « On finit par se dire que Deadpool est de loin le meilleur Marvel, ce qui ne veut finalement pas dire grand-chose. » 
 
ECRAN LARGE : « Soyez donc prévenu, le film de Tim Miller et Ryan Reynolds n’est pas l’antidote aux blockbusters lyophilisés qui se multiplient, il s’agirait plutôt d’une version cuir et bourrine de Ted, Mark Wahlberg en moins. »
 
LIBERATION  : « Ce film Marvel s’enlise dans l’autoparodie et les délires de son héros, sans jamais en sortir. »
 
CRITIKAT : « Comme englouti par la recherche du bon mot et de la situation décalée, le récit frise le néant absolu. »
 
 CHAIR DE POULE - LE FILM
 
Zach vient d’emménager dans une petite ville et découvre rapidement que la famille d’Hannah, sa jolie voisine, est spéciale : l’énigmatique père de la jeune fille n’est autre que R.L. Stine, le célébrissime auteur des bestsellers horrifiques Chair de poule.
 
 
CLONEWEB : « On prend du plaisir à suivre ces péripéties très classiques. Classiques dans le bon sens du terme, puisqu’on est là à un croisement entre les Gremlins et Jumanji de Joe Johnston. » 
 
REQUIEM MOVIES : « Passé l’adolescence, le public risque de s’ennuyer fermement. » 
 
PREMIERE  : « Si le résultat n’est pas aussi excitant que le laissent supposer ses prémices, cette relecture frénétique de la mythologie horrifique américaine reste un joli moment de fun grâce à des monstres très réussis (des nains de jardin maléfiques au design soigné). » 
 
A VOIR – A LIRE : « Cette adaptation sans saveur de la franchise littéraire fantastique des années 90 est surtout un hommage bien sage aux productions Amblin de la décennie précédente, que l’on peut s’infliger éventuellement avant la puberté pour son déluge d’effets spéciaux. » 
 
ECRAN LARGE : « Le film n’est pas ennuyeux, la mise en scène est plutôt solide sans être flamboyante, mais le tout est assez inodore, sans aucun cachet particulier, sans réelle identité. »
 
TELERAMA  : « Un amusant film d’épouvante pour (pré-)ados, avec clins d’oeil appuyés à Gremlins et rebondissements nombreux, à défaut d’être inattendus. Sympathique. »