Ave Tenebrae
( Les Chroniques de la Lune noire 11 )
de Cyril Pontet et François Froideval
aux éditions Dargaud
Genre : Fantasy

Scénariste : François Froideval
Dessinateur : Cyril Pontet
Couleurs : Yves Lencot
Date de parution : octobre 2003 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Cyril Pontet ou François Froideval

Fin d’un cycle

Monument de cette série, Froideval a commencé sa carrière dans la bande dessinée en 1988 au sein de Pilote. Né en 1958, il a auparavant fondé le magazine Casus Belli (rien que ça !). Il se lance dans l’aventure des Chroniques de la Lune noire en 1989 avec Olivier Ledroit. Puis, il embauche un jeune dessinateur, Olivier Pontet pour prendre sa suite. A 22 ans, celui-ci saisit sa chance et met ses pinceaux dans les traces de Ledroit. Depuis, il a également réalisé Succubus (avec Froideval) et Meledictis. A noter qu’Olivier Ledroit n’a pas totalement déserté la série puisqu’il dessine toujours les couvertures comme c’est le cas dans ce tome onze.

Fin d’une bataille…

Le tome dix des Chroniques de la Lune Noire avait été celui de la grande bataille. L’Empire et les légions de la Lune noire s’étaient affrontés dans une confrontation titanesque. Alors qu’il pensait avoir gagné, Wismerhill s’était retrouvé coupé en deux par l’Empereur Hagendorf. Mais, lui, avait perdu un bras dans la bataille et se trouvait également aux portes de la mort. C’est le moment choisi par Haazl Thorn pour reprendre les choses en main. Le sorcier va d’abord achever l’Empereur puis ressusciter son fils en ressoudant le tronc et les jambes et l’installer sur le trône. Commence alors une période de fête pour ses compagnons et lui. Mais pendant qu’ils célèbrent leurs victoires, le pire se prépare peut-être.

…Et début d’un nouveau cycle ?

Avec ce onzième tome, Pontet et Froideval mettent un terme à leur cycle. L’affrontement entre l’Empire et la Lune noire se termine, les héros sont récompensés et tout pourrait s’arrêter là… Mais, dasn le même temps, les deux auteurs donnent une nouvelle impulsion à la série pour au moins un douzième tome. Car en gagnant, Wismerhill et son père ont libéré quelque chose d’assez terrifiant, même s’ils ne le savent pas encore. Bref, Pontet et Froideval ont gardé un peu de réserve et les Chroniques de la Lune Noire n’en resteront pas là. Les fans seront certainement ravis, et par cette suite annoncée et par ce onzième tome en forme de première conclusion. Les autres ont de toute façon arrêté depuis longtemps de lire la série.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.