Bellérophon
( Chimères 3 )
de Joseph Béhé et Thomas Mosdi
aux éditions Vents d’Ouest
Genre : Fantastique

Scénariste : Thomas Mosdi
Dessinateur : Joseph Béhé
Date de parution : juillet 2007 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Joseph Béhé ou Thomas Mosdi

Une fin superbe pour une série qui ne l’est pas moins

Thomas Mosdi est un des scénaristes les plus prolifiques de ces dernières années. A son actif des séries comme Amnésia, Cliff and Co, Golden Tiger, La Graine de folie, les Héritiers du soleil, L’Ile des morts, Les Korrigans, Malienda, Mort à outrance, Les Passants du clair de lune, Serpenters, les Sheewõwkees, Triade, Xoco et Zone mortelle. Impressionnant... Pour Chimères, il s’est associé à Joseph Béhé. Après un passage dans la pub et l’illustration de romans pour la jeunesse, ce dessinateur de 45 ans s’est lancé dans la bande dessinée avec des albums comme Chimères donc, mais aussi Le Décalogue, Double JE, Minuit à Rhodes, Péché Mortel et Pour l’amour de l’art.

Vers la guérison ?

Alors qu’il avait semble-t-il trouvé un équilibre, Daniel a malheureusement rechuté, victime une nouvelle fois de ses psychoses. Lui est persuadé que ses cauchemars sont bien réels et cette fois il est prêt à les affronter, même si cela doit le replonger au plus profond de son enfance, là où son destin s’est joué avec l’humiliation et la mort de sa mère.

Une série psychologique

Personne n’est dupe, l’affrontement entre Daniel et les personnages imaginaires et mythologiques qu’il rencontre n’a pas d’autre but que sa santé mentale. C’est finalement lui, et lui-seul qu’il affronte, osant enfin défier en face ses psychoses et ses souvenirs les plus traumatisants. Et vu leur puissance (la mort de son père, l’humiliation de sa mère devenue un jouet pour des adeptes du sado-masochisme), on comprend vite que le combat est une véritable lutte à mort. S’il n’en sort pas vivant, Daniel peut dire adieu à son équilibre psychologique. La bataille n’en est que plus passionnante et on prend plaisir à découvrir planche après planche les personnages de légendes qu’il convoque pour l’aider dans sa tâche. Sans doute d’ailleurs certains symboles nous auront échappé à la première lecture. Il faudra le relire encore et encore pour bien saisir la symbolique de chaque étape sur le chemin de sa rédemption. Rarement une lutte psychologique n’aura été aussi joliment mise en scène, avec un beau suspens jusqu’au dénouement final et le souvenir le plus traumatisant du héros. Un souvenir qu’il devra aller rechercher au fond de lui-même pour s’y confronter. Véritablement le scénario est passionnant, bien servi par les dessins superbes de Joseph Béhé. Il a un trait très tendre avec ses personnages et surtout une mise en couleur très chaleureuse, donnant en permanence dans des jaunes dorés qui s’associent bien à la chevelure très rousse de son héros. C’est un vrai plaisir pour les yeux de parcourir cet album et toute cette série parfaite de bout en bout. Et avec ce troisième album, la conclusion est magnifique. On ne pouvait espérer meilleur dénouement tout en se disant qu’on aurait presque aimé avoir quelques planches supplémentaires pour voir Daniel pleinement heureux après sa lutte. Une grande série !

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.