Bêtes Sauvages
( John Lord 1 )
de Patrick Laumond et Denis-Pierre Filippi
aux éditions Les Humanoïdes Associés
Genre : Fantastique

Scénariste : Denis-Pierre Filippi
Dessinateur : Patrick Laumond
Couleurs : Sébastien Gerard
Date de parution : octobre 2004 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 56
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Patrick Laumond ou Denis-Pierre Filippi

Début de l’enquête

Né en 1975 à Brazzaville, Patrick Laumond s’est d’abord dirigé vers le monde des jeux vidéos après son diplôme à l’école Emile Cohl de Lyon. Deux sociétés plus tard et de multiples projets (il a travaillé sur Dune et La Femme Nikita), le voilà qu’il se lance dans la bande dessinée après une rencontre avec Denis-Pierre Filippi, l’auteur, entre autre, du Livre de Jack, d’Orull, Le Faiseur de nuages, de Marshall avec le regretté Tello et de Gargouilles.

Profiler au temps des borsalinos


New York dans les années 20. Ancien profiler, John Lord revient en ville lorsque l’un de ses amis est sauvagement assassiné. Un meurtre aussi horrible que mystérieux. Pas de mobile, pas de coupable et une manière de tuer étonnante. Il ne lui en faut pas plus pour reprendre du service, bien aidé par la jeune Clara Summers. Ensemble, ils reprennent le service spécial des UPI et se lancent à la poursuite du tueur en série.

Première pierre

Placer deux profilers dans un décor des années 20 est une idée sympathique sans être révolutionnaire. En fait, l’atout de cet album repose essentiellement sur le dessin de Patrick Laumond, qui en cultivant un style qui lui est propre, parvient à faire de très belles planches. Autre avantage de cette série, le fort caractère de ses personnages qui alimente bien en situations cette enquête qui n’en est qu’à ses débuts. Ce premier tome se concentre essentiellement sur les relations difficiles entre les deux héros et ce n’est pour l’instant pas désagréable à suivre. Dernier bon point de John Lord, et pas des moindres, l’insertion de planches racontant l’aventure de naufragés sur une île déserte. Une histoire sans parole dans laquelle Laumond fait bien passer toutes les émotions de ses héros. C’est tout simplement superbe. Bref, pour l’heure cette série a une base solide et intéressante. Espérerons que la suite sera à la hauteur des promesses faites par les deux auteurs dans cet album.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.